Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
SOUS L'OCEAAAN ((Andreas C. Lorenz)) Fiche terminée
Invité
Ven 12 Jan - 9:54
Anonymous

ft. Rin Matsuoka – Free !
❝ Nom : Lorenz
❝ Prénoms : Andreas Charles
❝ Surnom : Tout le monde l’appelle Lorenz, excepté sa famille. Lorenzo ou encore Lorenzi par ses potes.
❝ Date de naissance : 27 Novembre 1998
❝ Age : 19 ans
❝ Année d'étude : 1ère année d'étude supérieure dans une école de sport
❝ Nationalité : Anglaise
❝ Origines : Grand père Italien
❝ Orientation sexuelle : A priori hétéro
❝ Statut : Célibataire
❝ Groupe : Strangers
❝ Boursier : X
❝ Club : X
❝ Profession : Etudiant dans une école de sport et serveur dans un restau en temps partiel
❝ Options : X
❝ Phobie : Aucune découverte à ce jour
❝ Faible devant : Une piscine, une baignoire, et tout autre contenant rempli d’eau. Les animaux (chiens en particulier)
❝ Logement : Chez son père et sa belle-mère
❝ Rêve : Une vie simplement plus paisible… quoique.
❝ Date d'arrivée en ville : Il y a deux mois
LORENZ Andreas Charles ;
Strangers
❝ Citation – C’est pas moi qu’ai commencé.
❝ Taille : 1m86
❝ Poids : Au dessus des 80
❝ Peau : Légèrement tannée
❝ Yeux : Marrons « acajou »
❝ Cheveux : Rouges, mais parfois blancs, parfois blonds (couleur naturelle : noire) Il est la tête à coiffer de sa petite soeur.
❝ Maladie : Aucune
❝ Particularités physiques : S’habille la plupart du temps en jogging. Porte un collier avec une bague pour pendentif. Musclé. Dos et épaules larges, cuisses fermes. Trois piercings à l’oreille gauche, cinq à droite, tous faits par sa meilleure amie.
❝ CARACTÈRE : « C’est pas moi qu’ai commencé. »

Plus de dix-neuf ans que Lorenz, à priori, ne commence rien. C’est à croire que tout le monde est contre lui, que l’univers lui en veut, il y a toujours quelqu’un ou quelque chose pour l’emmerder ou l’enrôler dans des situations improbables, voire illégales. Il a dû cassé trop de miroirs, passé sous trop d’échelles, caressé le seigneur des chats noirs, qui sait ? Quoi qu’il en soit, s’il y a une merde, elle est pour lui, s’il y a un merdeux/se, il/elle lui tombera dessus. Vous ne seriez pas les premiers à vous méprendre sur son compte. Aux yeux de bien des gens, Lorenz n’est qu’un branleur prêt à se battre à la moindre occasion, un regard déplacé, une partie de UNO tendue. Après tout regardez-le avec ces cheveux décolorés en bataille, son regard à l’antipode de la courtoisie et ses fringues de racaille. 1m86 pour de 80 kilos, sans mauvais jeu de mots, c’est vrai qu’il a bon dos. Pourtant, il n’a pas tout à fait tort quand il proclame son innocence. C'est vrai qu'il a le sang chaud, et qu'il est facilement agacé mais ce n’est pas lui qui commence, il subit juste jusqu’à perdre patience. En réalité, il est quelqu’un de très chill et est la première personne à souffrir de l’image qu’il renvoie ainsi que de son impulsivité. Il n'aime même pas se battre. Quoique. Il serait mentir que d'ignorer la satisfaction que ça lui procure dans l'instant quand il fait taire un relou de première.  Il a toujours l’air nonchalant, presque fainéant, d’être encore un ado dans sa crise finalement mais il n’en est rien. S’il ne se fatigue pas à se justifier de manière plus élaborée, c’est seulement parce qu’il n’aime pas passer par quatre chemins. Si on le croit tant mieux, si on ne le croit pas tant pis, il n’ira pas manipuler les mots afin de paraître plus crédible. Les règles de communication, la finesse des interactions, tout ça, c’est pas son truc. Cela additionné à une voix grave et un ton laissé brut, on lui reproche souvent d’être insensible alors qu’il ne s’agit que de maladresse.

Vous l’avez peut-être compris, Lorenz est authentique, sauvage pour certains et solitaire dans un sens. Pas asocial, il a des potes, sort souvent, aide les autres instinctivement mais bien solitaire. La superficialité des gens, leurs dramas, leurs désirs vains, tout ça le fatigue, il ne se sent pas à sa place. Il n’est pas rare de le voir fermer les yeux en pleine journée dans une place bondée comme s’il voulait s’en abstraire. Lorenz préfère rester en retrait, sous l'eau si possible, à la salle de sport ou dans son lit, et ne semble pas avoir d’avis, sur quoi que ce soit. Quand on lui demande ce qu’il pense d’un sujet, il hausse les épaules ou élude la question. Si les gens ou les choses sont comme tels, c’est que la vie les a emmené à l’être, avoir un opinion sur un résultat fatidique, n’est-ce pas vide sens ? Il est pour que tout le monde vive sa vie comme il l’entende tant que ça n’a pas répercussion négative directe sur la sienne. Que dire de plus ? Lorenz aime le sport (natation et muscu particulièrement), la musique (hip hop et chillstep), les jeux vidéos, les soirées posées, fumer un joint de temps à autres et les animaux. Il donnait souvent un coup de main à la SPA de son patelin. Oh, et il cuisine bien.
❝ Comment es-tu arrivé à Fosterhampton : Par Agnes, ma belle-mère j'imagine. Mon père a décidé de faire le grand saut avec elle et on a emménagé au plus près de son cabinet d'avocat il y a deux mois de ça, dans une maison... ou plutôt villa, bien trop grande pour 6 personnes si vous voulez mon avis. J'étudie dans une école de sport à une trentaine de minutes de là.
❝ Tes proches, que pensent-ils de ta présence ici : Mon père a l'air de vouloir croire en ce nouveau départ pour notre famille mais je lis dans ses yeux la peur que je fasse de la merde, que je cause des soucis à Agnes avec mon comportement de "punk" comme il aime si bien dire. Mes potes... Ils en pensent pas grand-chose. Ils aiment vanner sur l'fait que je me retrouve maintenant entouré de personnes avec plus de numéros sur leur compte en banque que j'en ai dans mon répertoire.  
❝ Où as-tu grandis et avec qui : Avec mon père et ma mère jusqu'à mes 12 ans. Puis ma mère a disparu, littéralement. J'ai vécu deux ans et demi chez ma tante et mon oncle avec ma petite soeur. Puis on a revécu chez mon père et maintenant on vit tous ensemble chez Agnes, avec ses deux fils depuis deux mois.
❝ Tes parents, tu peux nous dire quoi à leur sujet : Mon père est un homme grand, autant littéralement que ... métaphoriquement ? Il était commissaire de police dans le village où on habitait. C'est un homme simple, pas très bavard ... quoique, depuis qu'Agnes est rentrée dans sa vie, sa langue se délie un peu plus. Il aime bien regarder le sport à la télé et est un piètre cuisiner, tout comme Agnes d'ailleurs. Il était fou amoureux de ma mère, Giulia. J'avais douze ans quand elle a disparu, je me souviens pas de grand chose. Juste, elle avait des tics étranges, c'était une drôle de femme. Elle était énergique, drôle et superstitieuse, du genre à courir me chercher dans le jardin en peignoir parce qu'elle me voyait m'approcher trop près d'une échelle. Aussi, elle enlevait toujours son alliance quand elle faisait la vaisselle par peur qu'elle tombe dans le siphon. Alliance que je porte autour du cou maintenant. Quant à Agnes, elle est cool. Pétillante et douce. Elle fait tout pour qu'on se sente comme chez nous, quitte à nous couvrir de cadeaux inutiles. Elle est passionnée de stylisme et de couture, tout comme ma mère l'était, et se sert parfois de moi pour être son mannequin. Elle est du genre à prévoir 4000 activités en famille le week-end, que j'esquive tant bien que mal.
❝ Tu as des frères/sœurs, tu peux nous en parler : Une petite soeur, de quatre ans de moins, Alessia. Deux demi-frères, Aidan, de 15 ans et Elijah de 12 ans. Ma petite soeur est une vraie pipelette, je m'entends bien avec elle mais lui montre pas forcément. Elle est chiante quand elle entre dans ma chambre sans frapper et me chourrave mes affaires mais j'imagine que c'est un truc de petites soeurs. Aidan est dans sa crise d'ado, mais je me mêle pas des disputes. Elijah a trop d'energie, soit lui et ma soeur s'entendent comme des meilleurs amis, soit comme chiens et chats, à croire qu'il y a pas de juste milieu. C'est fatiguant quand je dois les garder.
❝ Tu as une passion : Etre dans l'eau. Et j'adore les animaux, si ça compte comme une passion. J'aidais souvent la SPA de mon quartier.
❝ Aimerais-tu quitter cette ville : J'en sais trop rien à vrai dire. Pas vraiment d'avis ni d'impression pour le moment. Juste... c'est différent.
❝ Comment vois-tu ta vie dans dix ans : Je l'espère seulement plus paisible, mais j'imagine pas grand chose.
❝ BIOGRAPHIE : Andreas est né dans une petite bourgade au sud de l’Angleterre. C’est là qu’il fit ses premiers pas, auprès d’une famille modeste mais aimante. Un père commissaire de police, une mère couturière et une sœur, Alessia, âgée de quatre ans de moins que lui. Sa vie n’avait rien d’extraordinaire. Il n’était pas mauvais à l’école sans être un génie, bon en sport sans être le premier. Moyen dans tout, un enfant sans trop d’histoire mais un enfant plein d’entrain, le boute-en-train de sa classe, le genre de pote dont on remarque l’absence.

Sa mère disparut peu de temps avant la fête des mères et il ne s’agit pas d’une métaphore pour annoncer son décès : Il avait douze and et demi quand Giulia Lorenz fut portée disparue. Personne ne sait comment, personne ne sait pourquoi, du jour au lendemain, elle n’était simplement plus là. Les pires scénarios ont été envisagés, comme les moins flatteurs. Avait-t-elle été enlevée ? Les avait-t-elle abandonnée ? Son père se réfugia désespéramment  dans son travail afin de la retrouver, en vain. Pendant deux ans et demi, Andreas et sa sœur vécurent chez leur tante. Andreas se souvient avoir pleuré la disparition de sa mère plus d’une fois, parce qu’elle n’était plus là, qu’il n’avait plus de maman, que son père en était triste et qu’il ne savait l’expliquer à sa sœur. Et il pleura parce qu’il pleurait, parce qu’elle n’était plus là pour l’enlacer et le calmer.

Aujourd’hui, il ne préfère simplement plus y penser, ni à elle ni à la raison qui pourrait expliquer sa disparition. De l’eau a coulé sur les ponts, même s’il est impossible d’oublier une maman et surtout pas la sienne. Depuis ce jour-là, Andreas s’est un peu isolé. Pas volontairement, il ne supportait juste plus le regard des autres sur lui. Tout ce qu’on faisait pour lui, il avait l’impression qu’on le faisait par « pitié ». Peu orgueilleux, ça ne le blessait pas, mais l’étrangeté des interactions avait quelque chose de dérangeant. Il avait l’impression qu’on ne rigolait plus de ses blagues, mais qu’on rigolait pour ne pas pleurer.

Au milieu du secondaire, il s’est donc rapproché d’un groupe de potes spécifique plutôt que d’être un électron libre comme il l’avait toujours été. Avec eux, il se sentait mieux, tous avait leurs problèmes à gérer donc personne ne se couvait. C’est à partir de là que les soucis ont commencé. Il se retrouvait souvent mêlé à leurs affaires contre son gré. Délit sur délit, bagarre sur bagarre... Il enchaîna les heures de colle et fit même interpellé par la police du village plus d’une fois. Son père ne lui en voulut jamais, même s'il ne croyait pas son fils quand il lui disait que ce n'était pas de sa faute. Il se sent encore aujourd’hui responsable du comportement de son "punk de fils", quand bien même il se méprend à son sujet à l’instar des autres. Il a l’impression que c’est de sa faute, que s’il avait su garder, protéger ou retrouver sa femme, les choses seraient différentes, que son fils aurait un autre comportement.

La « réconciliation familiale » avec son père fut plus étrange que tendue. Lorsqu’ils retournèrent vivre chez leur père, l’ambiance fut pendant un certain temps … awkward. Il n’y avait pas de dispute car il n’y avait pas de dialogue. Personne ne se parlait vraiment, ils s’échangeaient seulement quelques mots de société. Ca ne dérangeait pas vraiment, son père tout comme lui n’étant pas bavard. Sa sœur est probablement celle qui en pâtit le plus. Ils n’en voulurent jamais à leur père pour les avoir « abandonné » ces deux années. Alessia étant trop jeune à l’époque pour comprendre, lui parce que conscient que ses intentions étaient bonnes et que son père, avant d’être son père, est avant tout un homme, qui aimait désespéramment sa femme. Il sait qu'il fait de son mieux pour recoller les morceaux tandis que lui ne lui ramène que des problèmes.

Récemment les choses ont changé. Pour le mieux en quelque sorte grâce à Agnes, nouvelle compagne de leur père et accessoirement, riche avocate. Agnes a deux fils, l'un de 15 ans nommé Aidan et un de 12 ans, Elijah. Ni Andreas ni Alessia ne semblent en vouloir à leur père de s'être remis en couple. Leur mère est portée disparue depuis longtemps maintenant, ils en gardent peu de souvenirs. Voir leur père heureux est plus important que s’accrocher à l’infime probabilité que leur mère soit encore quelque part là à attendre leurs secours. Aussi, l'avantage de ce nouveau foyer, c'est la maison. Plus grande et… dans une grande ville. Avant ils vivaient dans une vieille maison dans un vieux patelin. Un vieux truc dans un vieux truc, un méga vieux truc quoi. A part fumer du shit, boire de la bière, caillasser des canards et écouter du son sous un abri de bus, il y avait grand chose à faire. Aucune perspective d'avenir. Le déménagement est censé apporter une vague de fraicheur et d'espoir mais il a comme l’impression de faire … tâche dans le tableau.

Il a toujours trouvé l’expression « sortir la tête de l’eau » assez ironique. Pour lui, et depuis qu’il est en nage de nager, c’est la tête sous l’eau qu’il respire le mieux. Sous l’eau, le monde lui paraît tellement plus paisible. Il s’agirait presque d’un autre monde, le sien. Sa mère disait souvent qu’elle n’avait pas mis au monde un enfant mais un poisson, c’est presque s’il fut capable de nager avant de savoir marcher. Andreas et l’eau, c’est une histoire d’amour qui remonte à loin et à une petite piscine gonflable dans son jardin. Avoir une piscine creusée chez Agnes, ironiquement, c’est « le feu » et pouvoir en faire son métier… eh bien… à vrai dire, il ne sait toujours pas si c’est bien.
❝ Pseudo : Andreas
❝ Age : 22
❝ Disponibilité : Hmmm généralement je réponds dans la journée ou le lendemain, je mets jamais plus d'une semaine pour répondre (sauf événements exceptionnels) Par contre, j'habite au Japon, du coup j'ai certainement un gros décalage horaire avec majeure partie d'entre vous (8 avec la France, 13 avec le Canada)
❝ Comment tu nous as connu : De partenariat en partenariat!
❝ Des remarques : Très joli forum, et très accueillant ! Beaucoup de sujets à lire mais ça a l'air d'en vouloir le coup XD
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ven 12 Jan - 13:42
Anonymous
Coucou tu as l'air cool
BIENVENUE PARMI NOUS J'ESPERE QUE TU VAS T'AMUSER ♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ven 12 Jan - 15:01
Anonymous
BIENVENUUUUUUUUUE !!
que tu sois oly ou outra, ily. /porte AMUSES TOI BIEN PARMI NOUS TU VERRAS ON EST GENTIL
ON EST COOL
ON AIME L'EAU NOUS AUSSI /porte
♡♡♡
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Sam 13 Jan - 11:22
Sir Foster
PNJ
Messages : 584
Bonjour Andreas et bienvenue ♥️

Je ne vais malheureusement pas pouvoir te valider dans l'état actuel des choses. D: Je dois te faire modifier une partie de ta fiche :
- On ne choisi pas Blenheim, c'est Blenheim qui te choisi. Mais si tu refuses Blenheim une première fois, il n'y aura pas de seconde chance. (Seule exception si tu refuses par ex les Galilée pour accepté les Olympics).
- Blenheim est une école d'élite. Si tes résultats sont "moyens" comme tu dis, tu risques de ne pas pouvoir suivre le cursus parce que tu te retrouveras largué.

Pour ton groupe, si tu as été démarché par le chasseur de tête des Olympics, tu seras donc Olympics, ce qui correspond plutôt bien à ton groupe !

N'hésite pas à nous rejoindre sur Discord si tu as des questions Wink
Sir Foster
http://blenheim.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Tim Crawley
Sam 13 Jan - 21:39
Tim Crawley
Outrageous
Messages : 660
Age : 22
Multi-comptes : HUAN et Cody
YO ANDREAS
J'étais pas là quand t'es venu sur le discord, la tristesse orz
Ton perso à l'air NICE, Andrea et Tim sont fait pour s'entendre dis donc (ou se detester, vu les caractère *tousse*)

BIENVENUE ET BON COURAGE CHOU

_________________
Mon magnifique avatar à été fait par Limas, la signa toute belle là, c'est de Séréré ♥ ♥
FicheRSPhone
Tim hurle en #708090 Dispo Rp : 5/7 ready to write
SOUS L'OCEAAAN ((Andreas C. Lorenz)) Fiche terminée 5FkguBg
more :
 

My son is the best:
 
Tim Crawley
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sam 13 Jan - 22:13
Anonymous
HEY HELLO
Bienvenue parmi nouuuus ! ♥ (et Andreas c'est un prénom qui pète au fait **)
Bon courage pour la suite (((8
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 14 Jan - 10:10
Anonymous
YOOO !

J'ai corrigééééé, j'en ai fait un Stranger comme convenu !

Merci beaucoup pour l'accueil ! Et j'ai galéré pour trouver son prénom hahahahh, j'étais tellement indécis, du coup très content qu'il plaise (: & Tim hésite pas à me MP (ce que je vais faire après avoir lu ta fiche sans doute), car je suis pas vraiment discord/Chat box quand je suis sur un foruuum...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Dim 14 Jan - 12:00
Sir Foster
PNJ
Messages : 584
C'est parfait Andreas ! L'idée qu'il soit contacté irp est trop cool en plus donc voilà.

Joyeuse Validation
Bienvenue sur Le Palais de Blenheim & Félicitations pour ta validation !
Tu as maintenant accès à la zone RP ainsi qu'au lieu secret de ton groupe
Tu peux :
• Faire ta fiche de lien
• Poste ton téléphone
• Faire une demande de RP
Recenser ton avatar
• Faire ta demande de lieux !

Tu peux également tenter de contrer Queen en utilisant le compte de M.O.N.A.R.C.H ! Les identifiants sont disponibles ci-dessous.


Si ce n'est pas déjà fait, n'oublie pas de rejoindre le serveur Discord du forum en suivant ce lien :  https://discord.gg/GBjj3fz !

Amuse toi bien parmi nous ♥️
Sir Foster
http://blenheim.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: