Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Fade to black (avec Ù. CAITRÌONA MUIRHEAD)
Invité
Mar 9 Jan - 0:54
Anonymous
Cinq mois.
Cinq mois que la jeune fille répétait la même journée chaque jour : se lever à 6h45, se doucher, aller déjeuner, partir en cours, ne presque parler à personne sauf si des gens lui adressait la parole, passer son temps libre à répéter le violon seul, appeler sa tante une fois par mois pour éviter de se faire sermonner de ne pas le faire et n’entendre que des « j’espère que tu travailles suffisamment en cours et le violon ». Le reste du temps, elle étudie et passe le moins de temps possible dans le dortoir, évitant toute relation avec ses colocataires. En classe, elle n’a aucune vraie relation, les gens lui parlant de temps en temps mais n’approfondissant pas devant l’air fermé d’Alice.

Cette journée ne fut pour le moment pas différente des autres, après un interminable cours de « tenue en société », option que sa tante lui avait « demandé » de choisir, avec l’option musicale, où elle apprenait tous les bons comportements à avoir avec autrui, elle attrapa son étui de violon bleu foncé et se dirigea vers la salle de répétition. Elle n’avait jusqu’à présent pas réussis à rejoindre le club de musique. Elle craignait que l’ambiance soit trop décontractée, enfin disons plutôt, elle aimerait que cela le soit, mais ce genre de climat lui faisait toujours peur. Elle ne s’y sentirait pas à ça place. De plus, elle voulait toujours éviter tout ce qui allait de prés ou de long à la guitare, la sienne trainant toujours dans sa housse dans son dortoir depuis le début.

Une fois dans la salle de répétition, elle sortie son violon. C’était un magnifique violon aux teintes rouge foncé. Elle passa 5 minutes à l’accorder, puis hésitant un peu, elle abandonna encore une fois l’idée de reprendre une musique populaire l’ayant bercé dans son enfance pour jouer quelque chose de plus classique . Une fois lancé, elle se perdit dans sa bulle et ne remarqua pas ce qui se passait autour d’elle. Elle ne détestait pas cet instrument, il avait évidemment un bien plus joli son que la guitare. Mais, même si elle le maîtrisait aujourd’hui, elle n’aimait pas la rigueur qu’il imposait, d’ailleurs elle n’avait jamais souhaité devoir passer des heures, des jours, des mois à maîtriser une musique. Non, elle avait commencé à jouer de la guitare pour pouvoir s’amuser avec ses amis. Mais ce n’était plus la peine d’y penser, cet époque était révolu et ne reviendrait pas.
Toujours concentré sur son morceau, elle ne remarqua pas la présence d’une autre personne, et même une fois fini de jouer, elle resta dans sa bulle pendant quelques instants, faisant le point mental sur ce qui lui restait à maîtriser et sur le reste de la journée…
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ù. Caitrìona Muirhead
Sam 13 Jan - 2:12
Ù. Caitrìona Muirhead
Artist Alley
Messages : 53
Age : 22
Occupation : Étudiante - Apprentie Pâtissière
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
SUNRISE ON A PIER
Aujourd’hui, tu as décidé que non, tu ne ferais pas de pâtisserie. Parce que tu as beau adoré littéralement ça, à cet instant précis, tu n’as clairement pas envie de faire de la pâtisserie. Tu devrais pourtant, tu es loin d’être suffisamment douée à ton goût. Mais actuellement, tu flânes dans les couloirs. Tu erres sans vraiment de but, sans trop savoir ou tu vas.

Tu as enfilé un simple jean gris foncé ce matin-là. T’as attrapé une marinière bleu foncée et blanche, une chemise verte pour passer par-dessus et une paire de converses basses blanches. Rien de folichon. Tu as quand même pris ta grosse écharpe blanche, celle que tes parents t’ont donnée avant que tu quittes Edimbourg. En vrai, il fait moins froid qu’au Nord du pays mais, elle te sert bien quand même. T’as pas prévu de sortir mais, tu ne sais pas trop comment tu vas finir alors, avoir ton écharpe c’est pas un mal.

Après avoir été piqué un ou deux livres à la bibliothèque – tu es passée au rayon « roman jeunesse » pour vérifier que tous les tomes de Harry Potter étaient bien revenue, et puis tu as emprunté le premier tome de la saga La passe-miroir, tu n’en n’as entendu que du bien ! – tu as décidé de trouver un endroit calme pour lire.

Tu n’as pas beaucoup le temps de lire en temps normal, tu sais qu’aujourd’hui ça va être délicat aussi. Parce qu’à dix-sept heures tu devras rejoindre les cuisines pour préparer le repas pour le service du soir. Et que le service de midi vient seulement de se terminer. Tu as donc deux heures de tranquillité devant toi.

Et, en cherchant une salle pour t’installer tranquillement, tu entends quelques notes. Tu hésites un instant sur l’instrument, mais tu reconnais le violon. Celui qui chantait parfois dans ce pub d’Edimbourg, celui devant lequel tu t’émerveillais déjà lorsque tu n’avais que huit ans. Alors, tu te laisses attiré par la musique, par ce son délicat et gracieux. Tu atterris devant la porte d’une salle de répétition. Tu observes quelques minutes par l’entrebâillement, découvrant une jeune fille bien plus jeune que toi. Ses cheveux de jais encadre un visage encore bercé par l’enfance, ses yeux sont clos pour l’instant et tu ne vois que ses doigts, son poignet, ses mains, utiliser avec une maîtrise sans faille cet instrument que tu ne connais que de loin.

Et puis, le morceau se termine. La jeune fille ne te vois pas, tu n’es pas non plus dans son champ de vision. Alors tu pousses doucement la porte, approchant de la demoiselle.

-Bonjour.

Ta voix résonne, tu sursautes presque toi-même. Tu te rends compte que tu viens de briser le silence, la quiétude du lieu. Tu grimaces, joins tes mains derrière ton dos. Un sourire ourle finalement tes lèvres et tu penches la tête.

-Excuse-moi, je te dérange probablement. Mais, je t’ai entendu jouer. C’était magnifique. Quel était le morceau que tu pratiquais ?

Tu t’intéresses, tu approches, tu observes. Tu le vois maintenant, les yeux chocolat qui semblent surpris de ta présence.
©️ Kendall - Toute copie partielle ou complète est prohibée
Ù. Caitrìona Muirhead
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sam 13 Jan - 13:10
Anonymous
--Bonjour.  

Toujours perdue dans sa réflexion, Alice sursauta quand elle entendit une voix féminine résonner dans la salle.Dans son esprit, cela signifiait qu'elle devrait quitter le lieu, n'appréciant pas vraiment que quelqu'un d'autre répète en même temps qu'elle, pour la simple bonne raison qu'elle aurait du mal à se concentrer sur son instrument à elle.

Alice se retourna vers son interlocutrice, tombant nez à nez avec une fille à la magnifique chevelure rousse. Elle remarqua assez rapidement que l'inconnue ne possédait sur elle aucun instrument. Peut-être n'était telle pas là pour pratiquer.
Sa réflexion se confirma lorsque la rousse reprit la parole, semblant plus assurée. D'accord, elle l'avait juste entendu jouer et était intéressée. Alice continua à l'observer de la tête aux pieds comme elle le faisait toujours, ce qui pouvait agacer. En tout cas, cela l’embêterait sûrement elle-même. Mais involontairement, Alice appréciait savoir à qui elle avait à faire un minimum. La rousse, qui semblait plus âgée, avait un style vestimentaire plutôt simple mais qui lui allait plutôt bien. La deuxième chose qui surprit Alice après sa chevelure, ce fut sa grande taille, faisant une tête de plus.

Après quelques secondes d'observation, Alice finit par répondre à l'inconnue penchée vers elle un joli sourire aux lèvres, qui semblaient l'examiner tout autant.

-Merci. C'est un adagio pour instrument à cordes et orgue composé dans les années 40 par Giazotto.

Ayant répondu d'une voix plutôt calme, voir froide comme à son habitude, Alice regarda du coin de l’œil la rousse, évidemment pour une non initiée le terme « adagio » ne devait sûrement rien signifier. La jeune fille remarqua que c'était d'ailleurs la première fois depuis son arrivée qu'elle parlait de musique avec quelqu'un d'étranger à ce domaine. Déjà qu'elle n'en parlait pas beaucoup en temps normal avec d'autres musiciens. Un léger soupir involontaire s'échappa, non pas que l'inconnue la dérangeait, mais elle ne savait pas trop comment poursuivre la conversation. Elle finit par poser une question à laquelle elle se doutait légèrement de la réponse :

Tu t'y connais un peu en musique classique ?


Se rappelant de ses cours de « bonnes mœurs en société », Alice rajouta :

-Oh, enfaîte, je m'appelle Alice. Dit-elle sans expression sur son visage.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ù. Caitrìona Muirhead
Mer 7 Fév - 14:30
Ù. Caitrìona Muirhead
Artist Alley
Messages : 53
Age : 22
Occupation : Étudiante - Apprentie Pâtissière
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
And we will come back home.
Est-ce que la musique avait eu de la place dans ta vie ? Oui. Brume dansait. Et tu ne faisais qu’en rêver en secret. Et puis, au fond de toi, Tu avais été bercée par la musique toute ton enfance. Ses sons rock et pop qui avaient hurlé dans les haut-parleurs du  pub de ton père. Tu avais toujours adoré le violon aussi, parce que dans les chansons et les sons qu’on accordait à ton pays, le violon avait une grande place. Bien loin des partions strictes de la musique classique du beau monde, les rythmes étaient plus entraînant.
Dansant.

Mais tu n’es pas vraiment au fait des différences qui se jouent entre le classique et le reste. Tu n’as aucune idée de la manière dont tout ça peut influer sur le cours d’une vie.

Tu aimerais simplement pouvoir jouer. Avoir l’oreille suffisamment musicale pour reproduire un son, pour lancer les hostilités. Tu admires les musiciens, vraiment. Surtout ceux pour lesquels il est inné de tout savoir. Mais, tu admires encore plus ceux qui ont travaillés dur pour parvenir à se hisser au sommet. Parce que tu estimes que la musique et la pâtisserie sont deux disciplines qui se ressemblent beaucoup. Il y a les génies, ceux qui sont né avec de l’or au bout des doigts. Et il y a les orfèvres, ceux qui mettent toutes leur énergie à surpasser les autres. A devenir les meilleurs.

- Je ne connaissais pas, mais c’était très joli.

Peut-être est-ce que ça manquait un peu de relief. Tu avais toujours aimé les musiques qui, très vite donnaient envie de taper des pieds et des mains pour accompagner les musiciens, c’est ça qui te donnait envie de jouer. Mais peut-être pourrais-tu apprendre une base, juste quelques notions, pour te lancer. Et peut-être essayer de maîtriser un peu plus la musique.

- Caitrìona. Mais tu peux m’appeler Cait. Et non, je n’y connais rien en musique en règle générale. Juste que j’aime l’écouter. Je crois que j’aurais bien aimé apprendre.
©️ Kendall - Toute copie partielle ou complète est prohibée
Ù. Caitrìona Muirhead
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 14 Fév - 1:15
Anonymous
Si Alice avait aujourd'hui un vrai talent pour la musique, c'est parce qu'elle avait eu la chance que son père accepte de lui apprendre la guitare assez jeune. Cela lui avait permis d'entrainer son oreille et aujourd'hui elle pouvait décrypter n'importe quelles notes d'une musique. Mais elle avait dû travailler de longues années pour cela, parfois jusqu'au découragement, elle ne fait pas vraiment parti des génies qui maitrisent la musique dès leurs enfances. Alors Alice était très reconnaissante envers son père d'avoir été aussi patient avec elle et de lui avoir enseignée ce qui aujourd'hui avait le plus de valeur dans la vie d'Alice.

Alors évidemment, quand la femme se présentant sous le nom de Caitriona lui avoua qu'elle aurait aimé apprendre la musique, Alice ne put qu'avoir envie de la pousser à le faire. Sa passion pour la musique ressortant un peu, la jeune brune commença à parler de façon plus naturelle

-Il y a une musique que tu aimerais apprendre ?

Hésitant un court instant, elle tendit son violon et son archet vers Cait d'une façon peu assurée. Elle allait proposer quelque chose qu'elle n'avait jamais fait auparavant.

- Je ne suis pas sûr d'être la meilleure personne pour cela, mais je peux éventuellement t'apprendre quelques bases.

A l'instant où elle prononça cette phrase, Alice se rendit compte qu'elle acceptait que quelqu'un rentre dans son monde, et cela lui fit soudainement peur. Mais il était trop tard pour faire marche arrière …
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ù. Caitrìona Muirhead
Sam 3 Mar - 18:01
Ù. Caitrìona Muirhead
Artist Alley
Messages : 53
Age : 22
Occupation : Étudiante - Apprentie Pâtissière
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
And we will come back home.
Tu observes la jeune femme.
Elle n’a pas l’air très à l’aise. Finalement, tu attrapes un élastique à l’un de tes poignets et forme un chignon au-dessus de ton crâne, quelques mèches échappant maladroitement du montage. Un sourire étire tes lèvres sans retenu. Alice a accepté de t’apprendre. Et ça te fais énormément plaisir.

Alors là tu hésites un peu. Tu ne sais pas si c’est envisageable de commencer par ce genre de chose mais, tu as décidé d’essaye quand même. Alors, tu pianotes sur son téléphone pour trouver le son qui te plaît, celui que tu veux apprendre, celui que tu veux jouer. Après tout, l’instrument est le même, ça ne doit pas être beaucoup plus difficile que du classique au final. Du moins, tu l’espères. Parce qu’apprendre du Mozart ou du Bach, non merci !

- Oui !

Tu poses finalement le téléphone sur le bureau et laisse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] envahir l’espace. Tes doigts battent la mesure sur ton bras, tu as envie de danser, mais tu n’en fais rien, te contentant de battre des pieds dans le vent.

Lorsque la musique se termine, tu lève les yeux vers la brune avec un grand sourire au bord des lèvres. Tu espères vraiment que ça ne freinera pas la chose. Après tout, tu ne connais personne d’autre qui serait capable de t’enseigner l’instrument en question. Quoique, tu étais sûre de pouvoir passer une petite annonce. Tu aurais l’air maligne « Etudiante de 20 ans cherche professeur de violon rémunéré en gâteau et pâtisserie. »
Bon, tu n’avais aucun doute quant au fait que tu trouverais facilement quelqu’un pour t’aider mais, c’était toujours désagréable de voir son travail dévalué. Alors, tu n’en ferais rien parce que tu n’as pas les moyens de te payer des cours de musique.

- Ça te va si je te paye en gâteaux ?

Tu te passes la main sur la nuque d’un air gêné, contrit. Autant prendre les devants maintenant et ne pas la faire espérer un paiement supérieur à ce que tu pourrais lui donner. Puisque tu n’as aucun patrimoine, ça n’ira pas plus loin que quelques cupcakes maison.  
©️ Kendall - Toute copie partielle ou complète est prohibée
Ù. Caitrìona Muirhead
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Intrigues/Event
Jeu 8 Mar - 12:43
PNJ Intrigues/Event
PNJ
Messages : 96
Crackboom - Intervention PNJ

Vous êtes brusquement interrompues par la porte qui s'ouvre.
"Bonjour, on a besoin de la salle de répétition, donc il faudrait partir au plus vite. Notre projet à besoin de calme."
Il a été poli mais... plutôt froid, il faut bien le dire. Mais bon, dommage, cela met fin à une séance de violon en devenir.

"Ah euh.. .Et j'ai un message pour Caitri...na? Bref, Muirhead est demandée dans le bureau du professeur de français! En plus je dois faire le pigeon..."

Ainsi va la vie, vous aurez sans doute l'occasion de vous recroisez.

PNJ Intrigues/Event
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ven 16 Mar - 23:35
Anonymous
Au moment où les premières notes celtiques sortent du téléphone de Cait, Alice ne peut s'empêcher d'être surprise, alors que les poils de ses bras se dressent. Elle ne s'attendait vraiment pas à entendre de ça, et ça lui fait agréablement plaisir en faite. Depuis qu'elle avait emménagé chez sa tante, elle avait l'habitude ne n'entendre que du classique et avait renié toute musique populaire. Alors, elle écouta attentivement la musique qui passe, se concentrant évidemment sur le violon pour en mémoriser toutes les subtilités. Comme c'est un morceau qu'elle n'avait jamais étudié, ça ne sera pas facile de l'enseigner directement à la rousse, mais elle pouvait au moins lui apprendre le début, l'ayant déjà gravé dans son esprit.

Voir Caith aussi enthousiaste à l'idée d'apprendre ce morceau à tendance à briser la carapace d'Alice, chose qui n'était jamais arrivé depuis la mort de ses parents. Alors, sans exploser de joie, elle se permet un petit sourire en réponse à celui de Caith, un peu déboussolé par ce qui vient de se passer au final. Reprenant finalement son sérieux, Alice commence à jouer quelques notes sur son violon pour vérifier que cela correspond au début de la musique, quand elle entend la proposition de la rousse de la payer en gâteaux. Alice retourne le regard, surprise, vers Caith, qui semblait gêné. Elle ne comprend pas trop en faite, elle ne faisait absolument pas ça pour un quelconque dédommagement.

- Euh... tu n'as pas besoin de me payer, j'ai accepté pour partager mon goût pour le violon, et je ne suis pas non plus sur d'être une bonne enseignante alors...


Elle s'interrompit quand la porte s'ouvra brusquement, mettant fin à la séance avant qu'elle commence.

Surprise elle-même par son geste, la brune attrapa un bout de papier de son sac sur lequel elle nota son numéro. Elle avait surement été trop touché par cette rencontre, et il fallait bien qu'elle respecte son engagement.

- Quand tu seras disponible pour un cours, n'hésites pas à m'appeler.


Donnant le papier à Caith, elle sort de la salle de répétition, reformant tant bien que mal sa carapace.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: