Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Déviance || Louve
XXXX
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 25
Strangers
Lun 23 Juil - 13:22
Déviance


   Ah, je suis trop hype, là. J’ai décroché une audition pour ma pouliche et je sens que ça va être archi bien. Louve va être contente, je pense. D’habitude je lui trouve des encarts dans des pubs mais ça n’a pas l’air de trop la brancher. Cette fois, c’est pour du théâtre. Le second rôle ! Ok, ce n’est pas la grande classe et la tête d’affiche mais pour un début de carrière dans le monde du théâtre, c’est plus que bien. Les lumières ne seront pas braquées sur elle, surtout que c’est le personnage principal qui dirige tout, pour le coup. Pas trop mon délire mais bon, on fait avec ce qu’on peut trouver. Et là, c’est une occasion en or massif, cette histoire.

  Puis bon, ça m’a bien fait rire d’arriver à argumenter contre un autre candidat. Eh oui, déso pas déso, gars, mais c’est la loi du plus fort. Et rien à fout que c’était une chance pour toi de te remettre dans le bain du théâtre. Nous sommes des requins, nous, les agents. Et on hésites pas à tirer dans les pattes des autres. On appelle ça la loi du plus fort. C’est comme et pas autrement.

  Bon, en attendant, il faut que j’aille chercher Louve, du coup. Je lui ai envoyé un sms sitôt que que j’ai la nouvelle et du coup, elle doit m’attendre devant un café non loin. Je vais l’aider à  se propulser au sommet. Et qu’importe si les étapes n’ont pas été réalisées de la manière la plus orthodoxe qui soit. J’aime me démarquer et faire les choses à ma manière. L’essentiel, c’est que ça marche, point.

  J’arrive au lieu de rendez-vous. Il commence à pleuvoir. Eh merde. Bon, je me mets sous le store abaissé, en espérant que la flotte ne prendra pas en intensité.

(c) morphée/candide
Revenir en haut Aller en bas
Louve Crawford
Lord & Lady
avatar
Messages : 49
Age : 21
Multi-comptes : Lysandre S. Chevalier
Lord & Lady
Lun 23 Juil - 23:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CRAWFORD Louve & PERRAULT Christophe
Acte I Scène 1 : Surprise

Lorsque le numéro de Chris s’affiche sur l’écran de ton téléphone, tu es partagée entre appréhension et excitation toute enfantine.
Tu ne sais pas trop comment, ni pourquoi, mais le jeune à décidé il y a quelques temps de s’auto déclarer ton agent. Depuis, il n’a de cesse de chercher des occasions de te faire jouer sur scène, ailleurs qu’au palais, te faire remarquer.
Te hisser là où tu veux arriver.

C’est inquiétant, c’est effrayant, inconnu … Mais terriblement tentant, très motivant et surtout, nécessaire à tes ambitions. Alors quand tu te décides à déverrouiller ton écran pour lire le message qu’il t’a envoyé, lorsque tu lis les mots t’indiquant qu’il a réussi à te décrocher un rôle, ton coeur loupe un battement et tes doigts répondent rapidement que tu le rejoins aussi vite que possible pour avoir plus de détails.

Avec le Perrault, tu sais que tu joues quitte ou double. Vos visions des méthodes pour te faire connaître ne sont pas toujours les mêmes et, déjà plusieurs fois, tu as dû recourir à Benjamin et Kaelen pour lui déloger une idée du crâne, parce qu’il n’en démordait pas et que tu refusais de t’y plier. Mais le jeune homme se donne à fond pour t’aider et te redonne une confiance en ton rêve aussi forte qu’à tes tous débuts, quand ton semblait si réalisable. Alors malgré tout, tu continues à le suivre, tu restes prêtes à écouter ses propositions et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, tu es dehors, sous la pluie.

Eh bien, tu n’es pas en sucre, ce n’est pas un peu de pluie qui va te tuer. Et tu es bien trop impatiente de savoir ce que le blond t’as déniché pour faire demi-tour pour un parapluie. Alors c’est d’un pas décidé que tu te diriges vers l’adresse du café, et la chevelure humide que tu y parviens enfin, cherchant du regard la tignasse de ton agent pour le harceler de question.
Tu sais qu’il ne t’en voudras pas. Après tout, Chris est presque plus impatient que toi de voir ta carrière décoller.

Outfit ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Je suis pretty grace à Lilas && Pav ♥
Louve déclame en #126532.
Revenir en haut Aller en bas
XXXX
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 25
Strangers
Mer 8 Aoû - 14:58
Déviance


   Je profite de l’attente pour me griller une clope oklm sous le store déplié de ce café – j’espère juste qu’ils ne vont pas le remonter maintenant, ce serait un peu salaud quand même, oh. Je sais pas pourquoi, la pluie m’a toujours donné envie de fumer. Peut-être parce que ça me détend, j’en sais rien. Enfin, la plupart du temps, en tous les cas. Mais comme ici, en Angleterre, il pleut ultra souvent, bah j’y échappe pas. Je suis faible face à ça, je le sais. Et le pire ? Je le prends même pas mal. Mais c’est donc bel et bien à cause des britons que j’suis devenu aussi accro à la clope. Voilà, me fallait un coupable, je l’ai trouvé. PARFAIT.

   Je détourne même pas le regard quand je sens une présence près de moi. Je souris, prends une latte et relâche la fumée. « Alors ma petite, prête à entrer dans la cour de g- MAIS BORDEL T’ES TREMPEE ! T’AVAIS PAS DE PARAPLUIE AVEC TOI OU PAS ?! » Elle va se choper la mort comme ça ! Imbécile  heureuse ! Je lâche ma clope qui vient mourir sur le trottoir mouillé et lui attrape le poignet pour l’entrainer à l’intérieur du café. Les jeunes, putain… Plus aucune notion de l’autoprotection, c’est quand même dingue !

   « Assieds-toi là. » Je lui indique une table avec deux chaises libres puis je m’en vais voir la serveuse pour lui faire mon petit numéro de charme. En deux-deux c’était fait. J’ai commandé deux cafés pour nous, histoire qu’on s’incruste pas sans consommer, j’ai eu une serviette éponge pour ma petite protégée et… un numéro de téléphone. Cool. Je sais avec qui je finirais très probablement la soirée. J’adore ça. Le flirt y'a que ça de vrai. Même si ça n'ira pas plus loin, évidemment.

  Je reviens donc avec mon butin, posant la tasse chaude devant Louve « Tiens, bois ça, ça va te faire du bien. » Puis je laisse la serviette reposer sur sa tête. « Et sèches toi bien aussi, va pas attraper la crève. Je te parlerai des détails sitôt que tu ne risques plus d te choper une pneumonie. » Non parce qu’une pouliche malade, y’a mieux pour caster.


(c) morphée/candide
Revenir en haut Aller en bas
Louve Crawford
Lord & Lady
avatar
Messages : 49
Age : 21
Multi-comptes : Lysandre S. Chevalier
Lord & Lady
Sam 11 Aoû - 22:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CRAWFORD Louve & PERRAULT Christophe
Acte I Scène 1 : Surprise

Tu t’attendais à ce que Chris soit bruyant - quand ne l’est-il pas ? - mais qu’il manque de te percer le tympan parce que tu t’es pris la pluie, étrangement, ça te prend au dépourvue.
Tu ne cherches même pas à protester tandis qu’il t’entraîne dans le café, te contentant de froncer les sourcils à son empoignement soudain. Ok tu n’as pas pris de parapluie, mais tu sais marcher seule et, sérieusement, les gens sont bien trop tactiles spontanément dans ce monde ou c’est juste toi ?
En deux seconde cependant, le blond t’as lâchée, te laissant t’installer à une table. Tu passes une main dans ta chevelure humide, observant du coin de l’oeil la serveuse faire les yeux doux à ton agent auto-proclamé.
Rolleyes intense.
Pas que tu sois surprise, c’est loin d’être la première fois que tu assistes à ça, mais comme à chaque fois tu peux difficilement t’empêcher de penser qu’on voit que les demoiselles en questions n’ont pas à supporter le flot continu d’idées farfelues du jeune homme pour chercher à attirer son attention comme ça.
Vilain cynisme qui relève plus de la taquinerie affectueuse qu’autre chose. Enfin. Taquinerie c’est quand tu n’es pas coincée dans une idée farfelue sus-nommée. Ce que tu espères sincèrement être le cas actuellement.

Chris revient rapidement à tes côtés, posant une tasse de café devant toi et une serviette sur ton crâne. Tu roule des yeux une nouvelle fois - tu as des mains qui auraient tout à fait pu attraper la serviette en question, mais hein - et t’affaire à te sécher comme demandé, un “oui papa” sarcastique te brûlant les lèvres.
Mais Dieu sait comment le jeune homme trouverait à t'embarrasser en déformant ce genre de phrase : tu t’es déjà fait avoir plus d’une fois.

“Merci. Mais je suis pas en sucre, hein, je sais survivre à la pluie. Heureusement pour quelqu’un qui vit en Angleterre depuis toujours ! Promis, je serais en état de jouer pour je ne sais pas encore ce que tu m’as trouvé !”

Tu repose la serviette sur ta chaise, tentant de remettre de l’ordre dans ta tignasse décoiffée par tes efforts pour la sécher, et prend sagement une gorgée de café avant de te faire rappeler à l’ordre par Agent-Papa-Chris.

“J’étais intriguée, j’ai pas pris le temps d’aller chercher un parapluie. T’en as trop dit ou pas assez dans ton message je suis venue chercher les infos rapidement du coup !”

Est-ce que tu tentes de l’amadouer pour avoir les infos là tout de suite maintenant ?
Peut être un peu.
Enfin, pour une fois tu n’as pas encore sous-entendu qu’il t’avais déniché un truc étrange avant qu’il te donne le détail.
A croire que tu commencerais à lui faire confiance.

Outfit ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Je suis pretty grace à Lilas && Pav ♥
Louve déclame en #126532.
Revenir en haut Aller en bas
XXXX
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 25
Strangers
Sam 18 Aoû - 0:31
Déviance


   Je sais que je la gonfle quand je me la joue hyper-protecteur comme ça avec elle, la petite Crawford. C’est précisément pour ça que je le fais, aussi. Entre autre. Non parce que oui, ça m’emmerderait qu’elle chope la crève, soyons clairs. Mais d’un autre côté, si je peux lui casser les pieds un peu, c’est aussi du bonus. Plus j’enquiquine quelqu’un et plus je l’aime bien. Et avec elle, ça veut surtout dire que je vais me démener pour lui trouver un truc sensationnel. Elle a un potentiel impossible à ignorer. Ou alors faudrait être très con. Ce qui n’est pas mon cas. Malgré les apparences, diront les mauvaises langues. Ou Kaelen. Ce qui grosso-modo, reviens au même, ouai.

   Passons, je range le numéro de la serveuse dans ma poche et m’installe confortablement dans mon siège. E lui offre un regard sarcastique, juste pour l’embêter. « Oh, vrai ? Je vais devoir trouver ce qui te fait fondre alors, ça me sera toujours utile. » J’adore  la taquiner, c’est presque un passe-temps.

   Mais bon, le temps c’est de l’argent aussi, et ça je ne l’oublie pas. Du coup je sors les infos sur le casting que j’ai sur moi, bien à l’abri dans la doublure de ma veste. « Alors, pour commencer, voici ton opportunité. Pièce de théâtre qui sera jouée ici et seulement ici, malheureusement. Mais ! Pour l’une des cinq représentations, des caméras d’une chaîne de télé culturelle britannique viendront filmer pour intégrer tout ça à leurs programmes en cours. » J’accroche comme ça pour le moment, à voir si elle m’en demande davantage.

   Mine de rien je suis quand même curieux de voir sa réaction, à la petite Louve. C’est la première fois que j’arrive à lui dénicher un truc au théâtre, est-ce qu’elle va arriver à gérer la nouvelle ?


(c) morphée/candide
Revenir en haut Aller en bas
Louve Crawford
Lord & Lady
avatar
Messages : 49
Age : 21
Multi-comptes : Lysandre S. Chevalier
Lord & Lady
Jeu 30 Aoû - 15:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CRAWFORD Louve & PERRAULT Christophe
Acte I Scène 1 : Surprise

Tu devrais pourtant savoir que peu importe tes efforts, le blond finira invariablement par trouver un moyen de détourner une phrase, un mot, ou n’importe quel excuse pour te taquiner. Et tu peux rouler des yeux autant que tu veux, une part de toi s’amuse de ce comportement ; il y aurait bien longtemps que tu aurais trouvé un moyen de couper vos liens si Chris t’insupportais autant que tu le lui laisse entendre.
Et au fond tu sais qu’il le sait aussi.

Tu laisses passer la phrase destinée à jouer avec tes nerfs, te contentant d’un regard significatif, quelque part entre le “gnagnagna” et le “don’t even try”. Bref, un bel amas de maturité.
Vite remplacé par la lueur d’intérêt lorsque les informations sur ce que ton agent t’a déniché commencent à faire leur entrée en scène dans votre conversation.
Ton coeur commence à faire sentir son excitation grandissante à la simple évocation du mot “théâtre”. Une petite pièce, oui, mais rien de vraiment surprenant pour un début. Et si tu abhorres de voir ta tête sur un écran, les caméras sont un atout majeur pour te faire remarquer. Pas du grand public de la télé, mais peu importe. Une chaîne culturelle est tout ce qui est nécessaire pour avoir une chance d’être vue par quelqu’un travaillant dans la profession, non ?

«C’est quel genre ? T’as un résumé du script ? Une chance que j’ai déjà entendu parlé du metteur en scène ou de l’auteur ? C’est cinq représentations sur combien de temps ? T’as déjà la date des premières répétitions ? Y a beaucoup d’acteurs ? »

T’es devenu un vrai moulin à paroles soudainement, clairement emballée par l’idée. Alors bien sûr, le Perrault t’as déjà proposé à plusieurs reprise des projets qui t’ont intéressée, tu n’as pas passé ta vie à rechigner - Il aurait surement laissé tombé pour quelqu’un de plus coopératif sinon - mais tu n’es pas sûre qu’il ait déjà eu l’occasion de te voir aussi emballée.
Après tout, c’est la première fois que ce qu’il te déniche touche directement au théâtre. Ta première chance de monter sur les planches hors d’une troupe de quartier ou d’école. Et au milieu de toute cette joie, il y a ta conscience qui lutte pour poser aussi les questions importante.
Parce que ton ambition rencontrerait vite un mur si tu te laissais emporter à la première chance.
Damn.

« ... Merci Chris. »

C’est un vrai sourire qui étire tes lèvres. Vous n’êtes pas encore arrivé au bout du chemin que tu souhaites parcourir, mais c’est une première marche importante qu’il t’offre, et tu lui en es reconnaissante.

Outfit ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Je suis pretty grace à Lilas && Pav ♥
Louve déclame en #126532.
Revenir en haut Aller en bas
XXXX
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 25
Strangers
Sam 1 Sep - 18:26
Déviance


    Je peux pas m’empêcher d’avoir un grand sourire. Je savais que ça allait lui plaire. Et ses remerciements sont une victoire toute personnelle, aussi – tant qu’à faire, hein. Bon par contre je sens que je vais devoir mettre un peu le holà. « Calmos Crawford, tu veux ? Je comprends tes questions mais tranquillise toi un peu, j’allais y venir. Là tu m’piques mon taff et j’aime pas trop ça ; reste avec ton talent naturel, moi je fais la gestion. » En vrai je ne l’ai même pas mal prit ni rien. C’est juste pour lui casser les pieds, que je dis ça. Parce que j’aime la houspiller. C’est drôle. Encore plus lorsque je ne sais pas encore si elle va ou non rentrer ans mon jeu avec des rolleyes habituels. Ça m’fait marrer, ahah.

Je balance le dossier sur la table et je commence donc mon taff, soit détailler ce qu’il en est réellement. « Alors. Le script est plutôt simple et bateau, c’est un metteur en scène débutant qui a écrit la pièce. Le personnage principal est héritier d’une grande famille et forcément ça fait des envieux. Et il est en danger. Toujours suivi de son fidèle acolyte et serviteur… » Je lui lance un regard, sourire en coin « Servante, du coup, maintenant. » Et je continue « il est rarement laissé seul car plusieurs tentatives d’assassinats ont été attentées contre lui… »

Bon par contre je vais pas tout lui dévoiler, faut lui laisser de la surprise. Juste un peu la fin. « Tout ça pour qu’au final on apprenne que l’héritier, ce n’est pas lui. Mais elle. » Et ouai, un bon plot twist. L’héritier caché juste sous le nez des détracteurs. Fallait y penser. Et je pense vraiment que pour une première expérience sur les planches, les vraies, ça peut être franchement une bonne opportunité. « J’te dis le reste après. Déjà, tu te sens de jouer ce genre de rôle ? » Que je sache si j’ai visé juste, ou pas.


(c) morphée/candide
Revenir en haut Aller en bas
Louve Crawford
Lord & Lady
avatar
Messages : 49
Age : 21
Multi-comptes : Lysandre S. Chevalier
Lord & Lady
Mer 5 Sep - 19:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CRAWFORD Louve & PERRAULT Christophe
Acte I Scène 1 : Surprise

Le blond sourit largement avant de te rappeler à l’ordre, un peu taquin, et si l’envie de tirer la langue d’un air très peu mature se fait sentir, tu te contentes de lever les mains en signe d’innocence, une moue au visage. “Not amused”. Bien sûr que si, mais quel intérêt y a-t-il à le montrer clairement ?. Chris n’en a pas besoin pour continuer à s’amuser à t’embêter de toute manière, tu ne te fais pas d’illusion.

Ce dernier pose - pour ne pas dire lance - le dossier avant de commencer ses explications, et tu t’installes, mains croisées sous ton menton, dos droit dans une posture tout droit sorties de tes chers cours de tenues en société. Pendue à ses lèvres.
Tu hoches la tête à intervalles réguliers pour montrer ta compréhension sans interrompre le flot de paroles du français, tes yeux brillant d’une attention teintée d’excitation, un premier murmure d’approbation passant tes lèvres lorsqu’il te fait comprendre ton rôle.
Ce n’est pas le rôle principal, mais tu n’osais pas en espérer tant pour une première représentation. Ceci dit, de ce que tu en comprend, il s’agit d’un rôle secondaire majeur - Si ce n’est le rôle secondaire majeur - et tu es plus que satisfaite. Et reconnaissante pour ne pas changer.
Puis une nouvelle exclamation à demi-mot, quelque part entre la surprise et la fébrilité, en comprenant les réels tenants et aboutissants de ton futur rôle.
Oh, c’est terriblement intéressant. Un rôle dans un rôle. Un jeu dans le jeu. Une mise en abyme qui résonne à tes oreilles et que tu approuves, sans doute parce qu’il réclame un challenge supplémentaire dans le fait de devoir être crédible deux fois au lieu d’une.

Alors quand Chris te demande si tu te sens de le jouer, c’est un hochement de tête décidé qui lui répond.

“Evidemment ! Le retournement de situation est très intéressant ! Et le jeu qu’il demande d’autant plus !”

Tout en toi respire l’effervescence et l’intérêt. Ton cerveau réfléchit déjà à la manière dont tu vas appréhender le personnage, tes doigts s’agitent légèrement contre ta tasse dont tu finis par reprendre une gorgée pour contenir le flot de question prête à revenir à la charge. Le reste après a dit Chris.
Et quelque part, le sourire qui étire tes lèvres exprime la joie qu’il t’ai jugé crédible pour ce genre de rôle. Et qu’il soit parvenu à en convaincre les autres personnes travaillant sur la pièce.

Outfit ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Je suis pretty grace à Lilas && Pav ♥
Louve déclame en #126532.
Revenir en haut Aller en bas
XXXX
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 25
Strangers
Sam 8 Sep - 23:25
Déviance


    Ok, cette fois, elle est vraiment ferrée pour de bon. Je la tiens et avec ce que je lui propose, peu de chance qu’elle essaie de s’échapper maintenant. Elle a bien mérité que je lui dise ce qu’il en est pour le reste.

« Alors, accroches-toi bien parce que ça va aller très vite. » J’avais prévu le coup. Histoire qu’elle ait pas le temps de trop réfléchir par la suite si elle me disait oui. La spontanéité, c’est le truc à avoir et à ne pas lâcher. Trop de talents ont été gâché ou mit au placard pour des histoires de réflexions trop poussées en plus d’être sans queue ni tête. Je regarde dehors, la plus à cesser. Tant mieux.

« L’audition finale à lieu dans trente minutes. » Here comes the challenge. Mais c’était voulu. « Voici les tronches des gens déjà casté et avec qui tu vas être amené à jouer si tu es prise. Le fils supposément héritier, donc, le père, la mère et l’assassin récidiviste. » Il ne manque plus que le personne secondaire pour que les répétitions commencent. Je dois donc vendre ma pouliche le plus vite et le mieux possible. D’où le fait que l’effet de surprise jouera en ma faveur. Louve n’en sera que meilleure si elle ne prend pas mille ans pour se préparer. Le talent sur l’instant.

« Du coup si tu te sens le courage, le lieu de rendez-vous est à cinq minute d’ici à pied. Si on marche vite. » C‘est juste à côté. Mais maintenant, c’est à elle de choisir. De commencer son entrée dans le monde des grands et arrêter de se contenter du petit projet scolaire. Si elle veut rayonner dans le milieu et se faire un nom, c’est maintenant ou jamais. Elle n’a qu’un mot à dire.



(c) morphée/candide
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: