Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Get your body ready! || LIBRE
avatar
Messages : 51
Age : 32
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Ben/Chris Perrault
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Dim 1 Juil - 23:27
XXX Commençons. L’ouverture de mes saunas aura pris un poil de retard sur le calendrier prévu. Semblerait-il que par ici, maintenant, quand une rivière veut faire une petite blague, elle vient noyer la plus grande partie de la ville. Super fun, dit donc. Si le gars qui a décrété ça pouvait aller s’étouffer en bouffant sa langue, ce serait cool. Heureusement que ça ne m’a pas trop handicapé non plus.

XXX Et maintenant. J’admire. La devanture est magnifique, exactement comme je me l’imaginais. Très tape à l’œil, rose vernis avec des lettrines très manuscrites pour le nom The Sirens. Ça. En. Jete. Un. Putain. De. Max. J’suis déso pas déso mais là je suis fier de moi et de l’avancée des travaux. Ça va être grandiose. Et puis comme l’intérieur est restée assez traditionnelle suédo-finnoise pour les finitions, ça fera un choc thermique niveau ambiance. Niquel.

XXX Bon par contre, je sais une chose. Les anglais, ils sont pas des masses habitués aux saunas. Ca veut dire que je vais devoir établir des règles strictes. Et le premier – ou la première, on sait jamais- qui essaie de peloter une tierce personne sans son autorisation, dehors à vie. Et d’ailleurs, même avec consentement, eh. Ce sont des saunas à vocation respectable, pas un baisodrome. On est pas dans une boîte de nuit gay avec des backrooms, non mais.
Revenir en haut Aller en bas
Eris N. Dawn
Shakespeare
avatar
Messages : 17
Age : 22
Multi-comptes : Louve Crawford && Lysandre S. Chevalier
Shakespeare
Sam 11 Aoû - 22:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Wait a fucking minute.
Un passant manque de te rentrer dedans alors que tu arrêtes soudainement de marcher, te lançant une bordée d’insulte dont le sens global est que t’es un peu con de freiner brutalement, même à pied et tu lui répond sagement d’un doigt d’honneur distrait.
Tu es, beaucoup, trop occupée à fixer cette devanture inconnue pour apporter plus d’attention que ça à un frustré du cul qui s’énerve pour un rien.

Comment diable as-tu fait pour ne pas remarquer cet établissement avant ? Certes, tu n’es pas beaucoup sortie en dehors des nécessités absolue depuis l'inondation ; mais les bâtiments ne poussent pas du jour au lendemain.
Façade d’un rose que tu approuves plus qu’un peu, nom qui claque et … Sauna.
S.a.u.n.a.
Damn, si on t’avais dit un jour qu’il y aurait un sauna dans un trou aussi paumé que Fosterhampton tu n’y aurais pas cru.

L’urgence de ta journée vient de passer de visite surprise à l’appart de Shi’ pour refaire ta couleur à investigation intense pour savoir si tu ne viendrais pas, par hasard, de trouver un nouveau point de ralliement des Mean Girls.
Bitcher dans un sauna, on a vu pire comme idée.
Tu traverses rapidement avec l’idée de jeter un oeil à l’intérieur si possible, voit une nouvelle fois ton attention détournée, cette fois par une chevelure rose et … fixe.
Sans honte aucune.

Ton nez se plisse alors que tu restes campée sur tes deux pieds, observant attentivement l’homme que tu es certaine d’avoir vu quelque part. Sans arriver à le replacer.
Pas de Blenheim, c’est certain. Pas de chez toi non plus. Urgh, où t’as pu le voir ? C’est quand même pas quelqu’un de cél-

Wait. A. Fucking. Minute.

“Pink Daddy ?!?!”

Est-ce que tu viens de lancer d’une voix forte et aiguë le nom de Porn Star de cette homme en pleine rue passante ? Oui.
Pour ta défense t’as aucune foutue idée de son vrai nom, t’as jamais été chercher l’info.
Et puis, eh, t’attend de pied ferme celui qui viendrait juger. Parce que pour faire le lien, faut connaître le gus, alors t’es pas sûre qu’on puisse te faire des leçons de morales si on as aussi vu les films de monsieur.
Puis ça se saurait si t’avais honte de ce genre de sujet, Eris.

_________________
I'm Pretty Thanks To Kae
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Age : 25
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Shiitake U. Nakajima
Guillem de Borbón y Ortiz
Emmylou O. Stuart
Joach A. McAvoy
Strangers
Jeu 16 Aoû - 22:52
No one's ever gonna stop us now
Un chat. Il avait fallu que ce soit un chat.
Un fichu chat.

Joach était devenu pompier parce qu’il aimait plus aider les autres que de s’occuper de soi-même. Et il avait beau adorer les animaux, on l’avait dépêché ici pour une urgence médicale. Mais comment pouvait-il refuser à cette pauvre vieille dame d’aller chercher l’animal qui s’était retrouvé coincé sur le toit d’une toute nouvelle boutique en ville. Il s’avérait que le chat avait une peur panique du vide – paradoxal pour un chat, n’est-ce pas ? – et qu’il était donc incapable de redescendre par lui-même.

Il ne pouvait pas se résoudre à envoyer promener la gentille grand-mère qu’il avait devant lui. Elle lui rappelait un peu la sienne, d’ailleurs. Il la gronda gentiment en lui expliquant que ce n’était plus aux pompiers de s’occuper des chats coincés dans les arbres et qu’il fallait appeler un autre service de la mairie pour ça. Elle lui répondit qu’elle le savait pertinemment mais que ces incapables ne venaient jamais alors, elle feignait un malaise pour faire déplacer les pompiers. Ce à quoi Joach lui répondit que c’était un délit et qu’elle ferait mieux d’arrêter immédiatement avant de tomber sur un agent bien moins compréhensif qui la sanctionnerait.

Mais, maintenant qu’il était là, il n’allait pas repartir et la laisser comme ça. Il portait sa tenue de service : un pantalon bleu très foncé et un t-shirt de la même couleur. Il avait abandonné la veste à l’intérieur à cause de la chaleur. Et il n’avait pas besoin de l’avoir sur lui pour faire descendre un chaton du haut de ce sauna.

Un sauna.
Il n’y avait pas cru lorsque la petite vieille lui avait dit, mais si. Un Sauna était bien en train de s’ouvrir à Fosterhampton. On aura tout vu. Cet endroit n’avait jusqu’à peu pas de caserne de pompier, par contre le sauna ça c’était en tête de liste. Bon, il ne pouvait pas en vouloir aux entrepreneurs locaux d’y voir un bel endroit pour construire et s’implanter. Mais il trouvait ça cocasse.

Alors, il approcha de la devanture rose criarde, en espérant que le propriétaire était là. Il ne fit pas attention devant lui en arrivant, surpris par l’exclamation d’une jeune fille. Du coup, il rentra de plein fouet dans un homme qui était stationné devant l’enseigne.

« Excusez-moi, j’ai été distrait. Je ne vous ai pas fait mal ? »

Il y avait peu de chance : il ne marchait plus d’un pas rapide et ne courrait pas non plus. Mais on n’était jamais trop prudent. Il eut néanmoins un mouvement de recul, redonnant un espace vital correct à son interlocuteur ainsi qu’à lui-même.
Décidemment, le rose était couleur local.

« Vous savez ou je peux trouver le propriétaire de cet établissement ? »

Avec un peu de chance, ce serait lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Age : 32
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Ben/Chris Perrault
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Sam 18 Aoû - 0:26
XXX Bon, récapitulons. J’étais tranquillou pépouze en train de mater la devanture de mon sauna flambant neuf, jusque-là, pas de souci. Si tout se passait bien pour une toute dernière batterie de vérification, je pourrais ouvrir dès demain. C’est trop bien gosh ! J’étais donc perdu dans mes pensées – et je me demandais aussi à combien de pourcent ça ferait hurler mes parents de savoir que j’ouvrais un sauna style traditionnel familial avec une peinture rose pute à l’extérieur, juste parce qu’imaginer leurs tronches de six pieds de longs me faisait rire comme pas permis. Oulala, quel mauvais fils je fais. Ouai. Totalement. J’assume.

XXX Mais le problème est pas là. Enfin, problème, j’exagère. On va juste dire que j’ai été pas mal surpris, c’est surtout ça. Déjà, je me fais interpeller. Mais non pas que ça me dérange, j’adore quand on se précipite vers moi à cause de ma superbe aura séductrice et… Ok j’arrête. Bref. J’entends mon nom être hurlé, presque. Mais pas n’importe lequel, de nom. Sinon c’aurait été trop simple. Ou trop fade, au choix. En parlant de fade, va falloir que je refasse mon rose, il a bien dégorgé depuis la dernière fois. BREF.

XXX Pink Daddy ? Sérieusement, qui connait mon identité de porn star ici ? Je pensais pas les pecnos du coin capables d’un tel prodige. La ville remonte dans mon estime, c’est cool. Mais du coup, je veux savoir qui me connait. Je me retourne brusquement, suffisamment de manière bourrine pour ne pas avoir remarqué le pauvre gars qui m’est rentré dedans aussi. Ouah, c’te tronche de premier de la classe. Absolument pas mon genre. Mais passons

XXX Il veut parler au proprio’ ? En quel honneur ? J’ai pas demandé d’huissier, aux dernières nouvelles. Et puis merde, chaque chose en son temps. Je lui réponds donc « Bon, toi deux secondes, bouges pas. » et je pointe ensuite mon doigt vers la demoiselle aux cheveux tout aussi roses que les miens (donc elle a du goût, CQFD). « Et toi, comment tu me connais, au juste ? » Serait-ce une fan qui me voue un fétiche ?
Revenir en haut Aller en bas
Eris N. Dawn
Shakespeare
avatar
Messages : 17
Age : 22
Multi-comptes : Louve Crawford && Lysandre S. Chevalier
Shakespeare
Jeu 30 Aoû - 16:15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
OOOOOOK.
Donc le dude aux cheveux rose s’est bien retourné vers toi quand tu as prononcé - gueulé - son pseudonyme. Autrement dit, y a de bonnes chances que tu te sois pas plantée et qu’il s’agisse effectivement de l’acteur. Ceci dit, tu aurais eu plus de chance d’avoir une confirmation rapide si un autre gars ne venait pas de lui rentrer dedans.
Décidément, c’est la journée des collisions ? Enfin au moins cette fois c’est pas pour ta gueule. Et puis celui là est poli, il s’excuse contrairement à l’abruti qui t’as insulté tout à l’heure. Oui c’était ta faute, non ça change pas ton point de vue.

Bref. Il cherche le proprio. Mais toi concrètement tout ce que tu vois, c’est que le gars en question est habillé en pompier d’été : pantalon - t-shirt, pas de veste. Bravo le professionnalisme. En soi t’aurait pas jugé, pas vu la chaleur ambiante, si la situation ne pouvait pas se résumer en :
“un pompier en tenue incomplète vient de rentrer dans une pornstar devant une jeune fille au milieu de la rue”.
Heh.

Oui tu trouves ça drôle, sorry not sorry.
B r e f.

Monsieur la pornstar met monsieur le pompier en stand-by avant de te pointer du doigt et de te demander comment tu le connais.
Tu ne retiens pas un roll-eyes en bonne et due forme à la question dont la réponse te paraît l’évidence absolue avant de donner une tape de principe dans l’index bien impoli dirigé vers toi.

“Je sais pas, comment je peux bien connaître le nom d’une porn-star ?”

Range ton sarcasme jeune fille. On t’apprendra à interagir avec les inconnus un jour. En première leçon : ne pas dévoiler une carrière dans le porno sans savoir comment la personne le vit dans sa vie perso. Ensuite on verra pour la politesse.
Well, tu serais plus détendue si c’était pas deux mâles face à toi, mais c’est pas une raison.
Tu hausses les épaules vaguement, sourire ornant enfin tes lèvres. Moqueur un peu, taquin surtout, sans-gêne aussi. Au moins t’as l’air un peu plus aimable, un peu moins connasse.

“Assez évidemment j’ai vu tes films. Presque vraiment crédibles d’un point de vue féminin, chapeau pour le choix des … ‘scenarii’”

On peut parler de scénario dans le porno ? Ok les films dans lesquels il a pu jouer étaient assez sympa comparés aux daubes créées par des hommes pour des hommes sans respect aucun pour ce que peut être la sexualité féminine mais … Ouais bref.

“C’est ta reconversion du coup ?”

Tu pointes d’un signe de tête le sauna. Parce que pour laisser le pauvre pompier en attente plutôt que de le rediriger vers le proprio pour te poser ses questions, tu supposes qu’il s’est senti concerné. Pompier auquel tu adresses un sourire gratuit.
Surtout parce que la situation t’amuses beaucoup.
Mais aussi parce qu’il a une gueule sympa.

Oui ce sont des arguments valables.


_________________
I'm Pretty Thanks To Kae
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Age : 25
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Shiitake U. Nakajima
Guillem de Borbón y Ortiz
Emmylou O. Stuart
Joach A. McAvoy
Strangers
Lun 17 Sep - 23:31
I wanna sell you out
Donc, de toutes les personnes qui vivaient à Fosterhampton, il avait fallu que Joach percute une porn-star. Il résista à l’envie de se pincer l’arrête du nez. Comment faisait-il pour toujours se retrouver dans ce genre de situation ? D’autant que les deux jeunes gens ne semblent pas pour le moins du mondé gêné d’en parler de vive voix dans la rue. Au moins ils s’assument, c’est très bien. C’est sain.

En attendant, il a été relégué au second rang. Alors il patiente. Il n’est pas très sûr de ce qu’il doit faire. Interpeler l’homme face à lui alors qu’il lui a clairement demandé de patienter ne semble pas être l’idée du siècle. Mais en même temps, il n’a pas que ça à faire, il bosse, lui.

« Je suis désolé je vais me permettre d’insister mais j’ai besoin d’accéder au toit de cet immeuble. »

Il allait éviter de donner la raison tout de suite, de là à ce que la jeune femme crois qu’elle à été prise au cœur d’un tournage, il n’y avait qu’un pas. Et Joach n’avait aucune envie d’être assimilé à un porno. Il n’y avait aucun mal à ça en soi, il n’était pas le dernier à en regarder. Mais de là à en tourner, il y avait un autre pas qu’il n’était clairement pas prêt à franchir.

« Est-ce que c’est possible ? Je ne vous importunerais plus ensuite. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: