Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
EVENT MAJEUR N°2 - Groupe "en sécurité"
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sir Foster
Lun 28 Mai - 23:38
Sir Foster
PNJ
Messages : 584
Event Majeur N°2



MEMBRES : Aaron C. Hamilton, Ryuuji Fujiwara, Benjamin C. Perrault, Faith Callaghan, Yugi Wakaïdo, Chester J. Montugen, Etoile Leprince, Percy D. Reed.



Revenir en haut Aller en bas
Étoile Leprince
Mar 29 Mai - 12:55
Étoile Leprince
Real Fake
Messages : 528
Age : 21
Multi-comptes : Innokenti & Narcisse & Mehret & Dirdawung
Ugh !

Etoile n’as jamais eu autant de mal à contenir ses émotions que cette année. D'abord un incendie et maintenant une inondation. Mère nature la détestait donc à ce point là ?
Elle avait fait l’erreur d’aller dehors alors que cela faisait plusieurs jours que la pluie ne s'arrêtait plus et son parapluie s'était envolé à cause du vent, bientôt l’eau lui était montée jusqu’au genoux et elle avait à peine eu le temps de rentrer se mettre en sécurité. Son maquillage était foutu, sa coupe de cheveux aussi et ses vêtements lui collaient à la peau.

La brune sort son portable de sa poche et l’allume...en vain. Lui aussi a prit l’eau, comme tout le reste. S’en est trop, elle oublie un instant son anglais et relâche sa rage en français.

-Rah putain de bordel de merde ça casse grave les couilles toutes ces conneri- ih... ih ….Atchi !

Elle éternue. La petite française a attraper froid.

_________________
Etoile vous critique en #D892E0
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Mar 29 Mai - 14:54
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
Messages : 185
Age : 26
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Il fallait rester calmes et sereins. C’était ce que Benjamin essayait de faire passer comme message à toutes les personnes coincées ici avec lui au sein du Palais. La pluie battante et maintenant l’inondation… Bon, au moins le Palais n’était pas en cause ou la proie des problèmes, cette fois. Mais il angoissait tout de même.

Kaelen était injoignable et le réseau était inexistant. Chris faisait des allers-retours pour organiser la foule dans le hall d’entrée. Benjamin savait qu’il devait en faire autant. Mettre ses sentiments de côté pour l’instant. Il vit alors une silhouette bien connue. « Etoile ! » Le professeur de français arriva vers la jeune femme et constata l’état de cette dernière. « Que faisais-tu dehors par un temps pareil ! » Il lui déposa sa veste sur les épaules « Va vite te chercher des vêtements secs et revient ici avec tout le monde après, d’accord ? » Enfin… Il songeait que c’était une idée comme une autre.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 29 Mai - 18:13
Anonymous
Il pleut.
Il pleut même super fort.
Tu en as déjà vu des pluies fortes, mais c'est avec un haussement de sourcil que tu te demandes si t'as déjà vu des pluies aussi badass.
Ca, c'est ton état d'esprit premier ; celui qui n'analyse pas immédiatement la situation, au sec, dans ton lit, avec un léger rhume qui t'as mis K.O la veille mais ne semble déjà plus être qu'un lointain souvenir. Comme ta conscience. Elle est un lointain souvenir.
Et puis le brouillard se dissipe.
Il pleut.
Il pleut même super fort.
Dehors c'est le boucan, le bordel, alors tu sors de ton lit, t'habilles maladroitement. Tu sors de la pièce - pourquoi ?
Tu descends, vois le monde qui s'agite. Tu comprends pas bien la panique, pas immédiatement. Pourtant l'inquiétude sur leurs visages te gagne.
Il pleut.
Il pleut même un peu trop fort.
Tu viens de réaliser.
Dehors c'est le bordel.
Qui est dehors, actuellement ? L'inquiétude monte, lentement. Une tête blonde interpelle ton regard ; tu remarques d'autres visages vaguement familiers. Normal, vous êtes à Blenheim...
Dehors, c'est vraiment le bordel, ici, c'est calme.
Ici, c'est comme l'oeil du cyclone. Et t'es paumé.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ryuuji Fujiwara
Mar 29 Mai - 22:43
Ryuuji Fujiwara
Citoyen Fosterhampton
Messages : 37
Age : 28
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Le premier réflexe de Ryuuji lorsqu’il avait remarqué que l’eau était anormalement haute ici-bas, avait été de trouver refuge au sein du grand Palais de… Zut, il avait oublié le nom de ce grand bâtiment. Bref. Il était avec Riri et bien content d’avoir pu enlever son imperméable, finalement.

Bon, il y avait beaucoup d’agitation ici bas, mais c’était bien plus agréable que d’être trempé ! Et puis il était en sécurité, maintenant, c’était tout ce qui comptait au fond. Riri, quant à elle, savourait des pokies à la fraise que lui avait envoyer ses grands-parents directement depuis le Japon. Ryuuji couvait donc sa fille d’un regard attendri jusqu’à ce que cette dernière n’aille offrir spontanément un pocky a un jeune homme blond non loin.
Intrigué, Ryuuji eut immédiatement la réponse lorsque sa petite se retourna pour lui dire « Gaçon tist ! ». Garçon. Triste. Dans un anglais très approximatif. Mais adorablement maladroit tout de même. Ryuuji ne put s’empêcher de rire un peu, malgré la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Yugi Wakaïdo "H."
Mar 29 Mai - 22:50
Yugi Wakaïdo
Citoyen Fosterhampton
Messages : 51
Age : 22
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Ben/Chris Perrault
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
« LAISSEZ-MOI SORTIR ! »

Putain ça m’énerve. Je ne perds pas souvent mon sang-froid comme ça. Mais là. Non. Je peux pas. Elle est dehors. Elle est sous l’eau. Et je peux rien faire pour aller la chercher, l’aider, n’importe quoi. Keiko. Je devrais pas m’inquiéter pour elle, mais ça me ronge.

En vrai j’étais zen jusqu’à m’apercevoir qu’elle n’était pas dans le bâtiment. Après tout, je ne la piste pas comme un bon chien bien dressé, elle a sa vie et j’ai la mienne. Mais j’étais presque sûr qu’elle était dans le palais. Quand, après l’avoir cherché, je ne l’ai pas trouvé, j’ai compris. Elle est sortie.

PAUVRE CONNE. Qu’il ne t’arrive rien. Je. Non, je ne veux pas imaginer ça. Pas ma vie sans toi. J’ai pas eu le temps de tout te dire. Ca peut pas se terminer comme ça. CA NE PEUT PAS.

Je sens une main sur mon épaule. Un gars me dit de me calmer. Il m’énerve encire plus. J’le connais en plus, un Olympic de mes couilles. Qu’il me foute la paix. Je vais lui faire comprendre le message d’office.

« Ferme ta gueule. »

Et boum, un bon uppercut dans la gencive. C’est ça, va voler plus loin pendant que j’essaie d’ouvrir la porte. Connard.
Revenir en haut Aller en bas
Faith Callaghan
Mar 29 Mai - 23:10
Faith Callaghan
Olympics
Messages : 218
Age : 21
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Ben/Chris Perrault
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Bon, bah, c’est le bordel. Cette école a un problème, putain. En moins d’un an, deux problèmes graves de ce genre. Du jamais vu, sérieusement ! Mais bon, je suis calme, autant que possible. On a tous été rassemblés dans le hall, ou au moins une bonne partie, j’imagine. Il y a masse de foule mais ça va, je sais gérer.

Et puis, il y avait Hanna avec moi, alors ça allait. Assise à côté de moi, Mira couchée à ses pieds, on arrivait à rester calme encore. Roméo, lui, ne bougeait pas une oreille non plus, trop occupé à observer et renifler ce qui passait à portée de museau. J’avais mis d’instinct une main sur celle d’Hanna, pour la rassurer. Ça allait aller. Ce n’était pas l’incendie, de l’eau, ça se gère, non ?

Oui, sans doute. Mais un mec qui hurle, un peu moins. Il est débile ou quoi ? Il fait paniquer tout le monde à s’exciter sur la porte. Ce n’est pourtant pas compliqué à comprendre que la porte n’allait pas s’ouvrir, bordel. Bon, apparemment personne n’ose y aller. J’y vais.

« Je reviens, Hanna. »

Je me lève, me dirige vers lui. Il est plus grand que moi. Je m’en fous. Je pose une main sur son épaule.

« Tu devrais te calmer, tout de suite. »

Menace ? Avertissement ? Je n’en sais rien, il prend ça comme il veut.
Sauf que l’uppercut qui me fait voler un peu plus loin, je ne l’avais pas vu venir. Ca fait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Chester J. Montugen
Mar 29 Mai - 23:21
Chester J. Montugen
Hellhounds - Agent d'entretien
Messages : 31
Age : 29
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Ben/Chris Perrault
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Chester, d’ordinaire, appréciait la pluie. Tant que ses oiseaux étaient abrités. Là, il savait bien que hormis leurs petites cabanes dans les volières du palais, il n’y avait rien de prévu pour eux. Et ça agaçait méchamment le Hellhounds. Il s'occupait à la fois d’encadrer les élèves – quelle plaie – et de surveiller la fenêtre, par intermittence. Des fois que la pluie cesse…
Ce fut sans compter sur un cri tonitruant qui fit redresser sa tête à l’américain. Tient donc, un élève qui pétait un câble. Génial. Tout ce qu’il adorait. Pas du tout.
Il allait pour aller lui dire de se calmer mais fut devancer par un autre étudiant. Il sentit tout de suite le plan foireux. Ne jamais s’approcher d’un animal furieux dans son dos. Règle numéro un des dresseurs d’animaux. Et forcément, ça n’a pas loupé, le plus petit s’est mangé une beigne du tonnerre et envoyé par terre.

C’est là que Chester intervient. Il était encore plus petit que le second élève mais ça lui permettait certaines choses sympas. Comme par exemple, passer dans le dos du plus grand pour lui faire une clef de bras et le coucher par terre. Voilà, lèche le sol maintenant, se disait-il.

« Essaie de bouger un muscle de plus et je te retourne l’épaule, ainsi en plus d’être viré de Blenheim, tu ne pourras plus jamais te servir de ton bras correctement. » Première sommation. « Et toi n’essaies même pas de répliquer. Va chercher de la glace pour ta joue et retourne à ta place, c’est clair ? » Chester et l’autorité. Tout un programme.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Thx Bunny [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 31 Mai - 13:55
Anonymous
C'est étrange comme j'ai l'impression que tout le monde par en couille aujourd'hui. C'est surement le temps qui fait ça, la pluie n'est jamais la bienvenue et preuve en est, je suis tout aussi agacé de ne pas avoir touché à ma raquette de tennis depuis quelques jours à présent. La pluie nous rend négatif et pire encore, le froid et cette dernière, nous fait penser que l'on va plus facilement chopper la crève. Seulement 80% des gens pensent que c'est parce qu'ils ne sont pas bien couvert et qu'ils sont trempés qu'ils choppent une maladie. Hors ça ne fonctionne pas de la sorte. Alors oui, je me retiens allégrement de faire un cours sur les bactéries à la gonzesse qui se trouve à ma droite et qui éternue sans remord, partageant par la même ses microbes à toute l'assemblée. Le prof de français vient d'ailleurs la couvrir, histoire de dire qu'il finira surement lui aussi avec une cochonnerie dans le corps quand il récupérera ses affaires.

Mais c'est loin d'être mon souci puisque je m'éloigne, esquive deux débiles à se fighter, comme si on avait que ça à foutre alors qu'on frôlait l'alerte rouge ; si nous n'y étions pas déjà ; et je viens me poser non loin d'un adulte et de sa petite fille. Ah les enfants, rien de pire que les enfants. Mais elle avait surement le mérite d'être mieux élevée que tous les buffles ici présent, vu qu'elle vient offrir un de ses gâteaux à un de mes "camarades". J'inspire donc, croisant les doigts pour que Makoto soit aussi à l'abri. Elle ne répond pas à mes sms, mais il n'y a pas de quoi paniquer non ? On a déjà vu pire à Blenheim, ce qui avec tout ça, me permet de remettre en doute cet établissement de prestige. Ah et voilà l'agent d'entretien qui se mêle à ses conneries.

M'adossant donc contre le mur, croisant les bras, l'air mécontent, je n'avais plus qu'à attendre la suite des événements. S'il y avait certes de la distraction, je comprenais au vu de la météo qui se dégradait, que la journée n'allait pas être une partie de plaisir et que retourner dans les chambres ne seraient pas une bonne idée, ni même en salle de classe. Dans ce genre de situation, rester groupé et faire le mouton. Jusqu'à ce que je daigne regarder qui avait eu une sacrée droite et que je m'esclaffe :

« Yugi ! » Non mais quel con, qu'elle image allait-il donner à notre groupe ce bâtard !? Je me décale alors du mur et m'approche de l'agent d'entretien. « Lachez-le. Votre job c'est de passer la serpillière et vu la situation, ça ne serait surement pas de trop. »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 10 Juin - 22:15
Anonymous
Leyna n’arrêtait pas.

Depuis que le déluge avait commencé, elle était en mouvement. Elle préparait des boissons chaudes, offrait des serviettes et des couvertures aux naufragés, rassurait les plus jeunes. Dehors la situation était catastrophique : plusieurs zones inondées, des bâtiments fragilisés, et l’eau qui montait toujours plus. Beaucoup attendaient des nouvelles d’un proche en maudissant les lignes coupées. Y compris elle.

Seulement, Leyna faisait tout pour se changer les idées. Elle en faisait tellement qu’elle commençait à avoir des crampes. Mais que faire sinon continuer ? Dès qu’elle prenait le temps de souffler, des idées noires par dizaines venaient la submerger avec autant de puissance que les torrents déchaînés là-dehors. Parce que là-dehors, c’étaient Mathilda et Astrid qui étaient en danger ; parce que des membres de sa famille étaient en péril, tandis qu’elle-même était en sécurité au Palais. Ce que notre Lady n’aurait pas donné pour échanger leurs places, pour courir leurs périls. Ce qu’elle aurait aimé pouvoir les protéger. Mais elle n’était qu’humaine, impuissante face à la nature, incapable d’aider ces êtres qui lui importaient plus que sa propre vie. Et le cycle recommençait : elle les imaginait, et chaque nouvelle image l’effrayait plus que la précédente.
Alors Leyna continuait. Avec un peu de chance, elle tomberait d’épuisement avant que ses peurs ne l’aient rattrapée.

Dans ce contexte, elle n’avait pas du tout la tête aux querelles des autres. Alors quand la jeune femme arriva juste à temps pour assister à l’une d’entre elles alors qu’elle apportait un plateau recouvert de tasses fumantes, l’irritation l’emporta. “Monsieur Hamilton, si vous ne comptez pas vous-même aider, veuillez garder ce genre de commentaire pour vous. Quant à vous autres, puis-je savoir ce qu’il vous prend ?” Sa voix était cassante et son regard froid comme la glace, lorsqu’elle le fit glisser de visage en visage. La plupart lui étaient connus : deux membres de son groupe, monsieur Montugen, et un Olympics qu’elle ne connaissait pas personnellement mais doté d’une certaine réputation. De mémoire, ils étaient tous adultes. En terme d’âge physique du moins.
Si vous avez des différends à régler, merci de rester civilisés ou de trouver un autre endroit. Personne ici n’a besoin de supporter vos crises de nerf.

Sur ce, la chasseuse de tête posa un peu trop brusquement son chargement sur la table la plus proche et tourna les talons. Elle avait besoin de s’isoler un peu.
Dans un couloir vide, elle s’appuya contre un mur et enfouit son visage entre ses mains.
Leyna avait beau être brave, elle n’avait jamais été aussi forte qu’elle voulait bien le montrer.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Chester J. Montugen
Dim 10 Juin - 23:07
Chester J. Montugen
Hellhounds - Agent d'entretien
Messages : 31
Age : 29
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Ben/Chris Perrault
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Elève maitrisé, opposant renvoyé dans ses buts. Les choses semblaient être presque revenues à la normale. Presque. Car un individu, cliché des mioches de riches, vint interpeller Chester avec un ton aussi creux que ne devait l’être son sens de l’humanisme.

Nullement impressionné, le Hellhound relâcha pourtant sa prise, comme promis. Il avait déjà suffisamment entaillé l’égo de ce jeune insolent, sans aucun doute. Pas besoin d’appuyer encore plus sur une blessure ouverte.
L’intervention soudaine en sa faveur de la jeune lady qu’il avait déjà croisée dans un couloir assombri lui tira une marque de surprise sur le visage, l’espace d’un instant. Il se redressa, offrit un regard qui soutenait sans l’ombre d’une hésitation celui du Lord, et déclina quelques paroles à son égard, se trouvant déjà fort aimable de lui répondre. « Et vous, veillez donc à mettre une laisse et un collier serré autour du cou de votre camarade. J’ai entendu dire que les lords étaient friands de ce genre de pratique submissives. »

Sa pique lancée, il décida de s’éclipser à son tour, un instant. Quelque chose avant attiré son attention. La jeune femme ayant pris sa défense s’était exilée un peu plus loin et, pour une raison obscure, il voulut aller lui porter assistance. Au moins un peu. Ainsi, lorsqu’il put enfin la rejoindre, Chester sorti un mouchoir de sa poche de veste et le tendit vers la lady « Je ne sais pas si je suis la meilleure personne au monde pour cela, mais si vous en ressentez le besoin, sachez que je suis là pour vous aider, Seo. »

Toujours un peu brusque dans sa manière d’approcher, mais au moins, il était sincère.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Thx Bunny [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 12 Juin - 11:32
Anonymous
Elle avait les poumons comprimés par un étau invisible, qui rendait chaque respiration douloureuse. Ses membres tremblaient légèrement. La panique menaçait de l'assaillir malgré ses tentatives pour se calmer. Inspirer, expirer ; son souffle contre ses paumes était incertain, autour c'était l'ombre et-

« Je ne sais pas si je suis la meilleure personne au monde pour cela, mais si vous en ressentez le besoin, sachez que je suis là pour vous aider, Seo. »

Leyna tressaillit.
Elle releva légèrement le menton, assez pour apercevoir un mouchoir ainsi qu'une main tendue ; en accentuant le geste c'est sur le visage de monsieur Montugen que son regard confus se posa. Puis quand la jeune femme comprit qu'il était venu à sa rencontre - sinon pourquoi se trouverait-il dans ce couloir désert ? -, l'embarras l'emporta. Elle se redressa légèrement, comme pour prouver - aussi bien à lui qu'à elle-même - qu'il n'y avait pas de raison de s'inquiéter. "Merci monsieur Montugen, mais je vais bien. C'était..." Juste une petite baisse de tension allait-elle mentir, mais les mots refusèrent de franchir ses lèvres pourtant entrouvertes. Leyna les referma donc et baissa les yeux pour ne plus avoir à affronter le regard du Hellhound.
Il semblait pouvoir lire à travers son esprit.

Elle finit par se parer d'un sourire fragile pour se donner un peu de courage, avant de redresser la tête. "Je ne pense pas que vous puissiez m'aider, ce n'est pas moi qui suis en danger." Ce n'était pas elle mais ses proches qui avaient besoin d'aide. Sa famille, ses amis ; si notre Lady perdait l'un d'entre eux, elle serait dévastée.
Elle aurait dû mieux veiller sur Astrid et Mathilda, les empêcher de sortir. Quelle grande sœur responsable elle faisait. La chasseuse de tête crispa ses mains à s'en blanchir les jointures, avant de demander dans un souffle incertain : "Est-ce que vous avez de la famille, monsieur Montugen ?"
Inconsciemment, elle cherchait quelqu'un qui pourrait la comprendre et la rassurer. Quelqu'un qui lui dirait ne t'en fais pas, ils reviendront.
Quelqu'un avec qui partager son angoisse, son fardeau.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Intrigues/Event
Mar 12 Juin - 12:34
PNJ Intrigues/Event
PNJ
Messages : 96
Event Majeur N°2 - PNJ Intervention


Oops, les plombs viennent de sauter. Vous vous retrouvez dans le noir total.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 12 Juin - 17:59
Anonymous
Le bordel, le chaos -
et au milieu, une tête brune, un regard innocent et un pocky.
T'adores les gosses ; les gosses t'adorent. Alors cette bouille t'attendrit, et ton palpitant se calme. Tu te penches, offres un sourire, « hey merci », et un homme s'approche. Tu identifies aisément son père ; ou cela doit être lui. Un truc se sert dans ta poitrine ; oh, osef. C'pas le moment. « c'est votre fille ? Elle est super cute !» Tu désignes le pocky et lui lances un sourire ; tout va bien se passer, t'as l'esprit occupé -
oh puis fuck, le bordel s'invite à l'intérieur.
Tu sursautes, t'approches par réflexe de l'enfant et son père alors qu'un étudiant semble visiblement péter une durite. Qu'un autre se mange son poing. Bref, que ça devient cool comme ambiance. Un regard est lancé, inquiet, vers l'adulte qui se tient non loin, alors que la situation commence à dégénérer. « C'est euh… les nerfs hein… haha... » et bim, ça se calme aussi vite que ça n'a commencé ! Great ! « je flippe pas personne ne flippe really. Ca va vous ? » un rire nerveux t'échappe.
Et là, bim ; le courant qui saute, toi qui sursaute.
« OMG IL FAIT NOIR »
Merci pour ce bref moment d'intelligence rare, Percy...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Chester J. Montugen
Mer 13 Juin - 16:51
Chester J. Montugen
Hellhounds - Agent d'entretien
Messages : 31
Age : 29
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Ben/Chris Perrault
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
La jeune femme parut suffisamment réceptive à son approche pour éviter à Chester de se sentir ‘de trop’, dans ce couloir assombri. Et quand bien même la lady fit comprendre que ‘ce n’était rien’, le Hellhound savait ce qu’il en était. Elle n’était pas très bonne comédienne, au final. Ou peut-être que la situation éclaircissait déjà beaucoup le chemin, pour lui qui était majoritairement hors des normes et des convenances ? Peut-être. A vrai dire, ce n’était pas une question sur laquelle il souhaitait s’arrêter dans l’immédiat.

D’autant plus que sa comparse du moment renchérit avec une autre question, qui lui était destinée, cette fois. Soit, il n’avait rien à cacher, après tout. Et si, par mégarde, il apprenait que les mots qu’il s’apprêtait à employer seraient retournés contre lui par la suite ; alors il saurait à qui faire confiance et à qui n’offrir que froideur réservée prochainement. Pour l’heure, la jeune Seo paraissait plus se trouver dans la première catégorie, alors il choisit de tenter le diable.

« J’en avais une. Avant qu’un événement fasse en sorte que je ne m’y sente plus ne serait-ce qu’à l’aise. » Il s’approcha de la fenêtre, quelques éclairs zébrant le ciel par moment, rejetant son ombre jusqu’au pied de l’étudiante. « Si vous me permettez une telle comparaison, mademoiselle, je crains pour la vie de mes oiseaux, présentement. J’imagine que je peux donc comprendre la crainte qui vous anime. »

Il s’apprêtait à continuer mais de l’agitation attira son attention, en provenance de la salle qu’ils venaient de quitter tous les deux. Plus de lumière. Hum… Il fallait donc s’activer pour éviter de bloquer davantage la situation. « Mademoiselle Seo, avez-vous peur des endroits clos ? » Histoire de savoir comment agir pour la suite.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Thx Bunny [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Yugi Wakaïdo "H."
Mer 13 Juin - 17:02
Yugi Wakaïdo
Citoyen Fosterhampton
Messages : 51
Age : 22
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Ben/Chris Perrault
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
J’allais les massacrer, tous autant qu’il étaient. Putain ce que j’étais énervé. Qu’ils me foutent la paix et se mêlent de leurs culs un peu, c’est trop demander ?

Apparemment, oui. Avant même que je ne comprenne comment, je lèche presque le sol, littéralement. Minute.. Je viens de me faire mettre à terre par un nain de jardin ? Sérieusement ?!

Paradoxalement, c’est pas ça qui me fout le plus en rogne. Ni ça ni l’autre débile d’Olympic. Putain mais laissez-moi sortir pour trouver Keiko bordel ! Je finis tout de même par me calmer. Parce que, comme il l’a si bien dit, Passe-Partout, si je m’agite de trop je pourrais être renvoyé de Blenheim. Et sincèrement, après tout ce que j’ai mangé pour en arriver là, hors de question que je foire maintenant.

J’aurais été le seul concerné, ce serait encore passé pas trop mal et je m’en serais foutu. Mais y’a ma mère, aussi, dans la balance. Je peux pas faire comme si ça ne concernait que moi. Alors je ravale ma rage. C’est difficile. Je me promets de me venger. Mais je le fais.

Je me redresse et attrape Halimton par le col

« Occupes toi de ton cul, Hamilton. Depuis quand tu me chaperonnes ? »

Puis je le relâche, le rejetant un peu en arrière puis quitter le point où je me trouvais jusqu’alors. J’ai pas envie de lui parler à ce richou.

… Putain sérieusement, plus de courant ? Eh merde, manquait plus que ça. J’attrape mon portable. Toujours pas de réseau. Et moi j’suis minable dans un coin à pas savoir quoi faire. Je me fou bien des autres, du reste ici. J’espère juste que Keiko va bien.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Mer 13 Juin - 17:06
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
Messages : 185
Age : 26
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Il avait laissé sa veste à Etoile, afin que la jeune fille n’attrape pas froid malgré le chauffage présent ici. Puis le professeur de français avait décidé de participer un peu au maintien du calme et de l’ordre ici-bas. S’il arriva trop tard pour aider à maitriser deux élèves insolents, Benjamin rejoignit bien vite les escortes venant de la cuisine, afin de délivrer boissons chaudes et autres choses qui se voulaient rassurantes.

Au moins, ainsi, il gardait son esprit occupé. Même si, en soit, il ne pouvait s’empêcher de se faire un sang d’encre pour Kaelen. Heureusement que Chris était avec lui et qu’il faisait en sorte de polariser l’attention de son jumeau sur autre chose que la catastrophe. Et en soit, ce fut efficace. Jusqu’à ce que les plombs sautent.

Bon, et maintenant, que faire ? La panique générale, dans le noir total, n’était pas la chose la plus simple à gérer. Même pour lui.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
Faith Callaghan
Mer 13 Juin - 17:12
Faith Callaghan
Olympics
Messages : 218
Age : 21
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Ben/Chris Perrault
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Super, c’était déjà pas suffisamment le bordel comme ça, il fallait qu’en plus, maintenant, il y ai une panne de courant. Je crois que même moi je ne m’attendais pas à soupirer si fort. Franchement, depuis quelques temps, le palais comment ce à devenir dangereux. Et je pèse mes mots.
Mais bon, l’heure n’est pas vraiment à la discussion. Je dois retrouver Hanna. Je ne veux pas qu’elle ait peur, hors, je la sais phobique des orages.

Je me déplace à tâtons dans l’obscurité – car bon ce n’est pas la lumière faible des portable qui va m’aider sur ce coup-là – et retourne à l’endroit où j’étais certains d’être assis il n’y a pas si longtemps. Je fais aussi en sorte de ne pas me concentrer sur ma joue qui me fait quand même pas mal souffrir, aussi. C’est qu’il a cogné fort, l’autre abruti.

Je parviens finalement vers une silhouette qui me parait familière. Je souris, rassurée qu’elle soit toujours là, et la ramène contre moi.

« Ca va Hanna ? Tu tiens le coup ? »

Je passe ma main dans ses cheveux, pour l’apaiser. Je remarque qu’ils sont mouillés.

« Tu… Quelqu’un t’as renversé de l’eau dessus ? »

J’essaie de me faire rassurant mais là, je ne comprends pas bien, j’avoue.
Revenir en haut Aller en bas
Ryuuji Fujiwara
Mer 13 Juin - 17:21
Ryuuji Fujiwara
Citoyen Fosterhampton
Messages : 37
Age : 28
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Ryuuji faisait de son mieux pour rester calme. Un éclat de voix lui était parvenu d’un peu plus loin mais sincèrement, il avait beau être adulte, il ne voulait pas s’y intéresser plus que cela. Pour l’instant, seule sa douce Riri et l’ami de fortune qu’elle venait de se faire occupaient les pensées du japonais.

Il s’approche du jeune homme à la chevelure plutôt claire – mais quelle couleur exactement, impossible à définir, pour lui… - et lui sourit « C’est très gentil, merci. Elle tient beaucoup de sa mère ! ». Pendant un instant, Ryuuji se demande comment Yukiko aurait agi dans ce cas de figure. Puis il balaie ces pensées-là, inutiles pour l’instant.

« Je pensais qu’elle t’embêtait, je suis ravi de voir que ce n’est pas le cas. » Nouveau sourire. Il faut donner le change de la situation. Après tout, il était un étranger, ici. Il n’avait pas ses marques, autant donc se montrer poli et avenant envers les gens qui paraissaient bien plus habitués que lui.

C’était le cas jusqu’à… ce qu’il fasse tout noir. Réellement. Et pour le coup, rien à voir avec son achromatie. Alors, lorsque Ryuuji entendit une exclamation évidente à côté de lui, provenant sans aucun doute du jeune ami de Riri, il chercha à poser une main sur son épaule, maladroitement « Ne t’inquiètes pas, ça ne va pas durer, pas vrai Riri ? »
Mais Ryuuji eu beau appeler sa fille et la chercher dans l’obscurité, il ne la trouva pas. Riri s’était volatilisée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 18 Juin - 20:43
Anonymous
La réponse qu’il fournit à son aveu en demi-mots la mit quelque peu mal à l’aise : avait-elle posé le pied sur un terrain sensible ? Ce n’était certainement pas son but. Que dire, dans ce cas ? Leyna hésitait, alors elle l’observa en silence tandis qu’il approchait de la fenêtre ; sa silhouette se découpait étrangement sur ce fond de ciel orageux, peut-être à cause de la clarté de ses cheveux. Ou peut-être parce que le contraste faisait de lui un élément essentiel au tableau, comme s’il appartenait à ces cieux déchaînés.
L’espace d’un instant elle eut l’envie de le rejoindre, pour voir de quelle manière les orages se reflétaient dans les yeux d’un homme aussi mystérieux.

Bref, la demoiselle ne pouvait décemment pas garder le silence indéfiniment. Elle espaca donc ses lèvres, mais c’est finalement un cri de surprise qui lui échappa : le bâtiment venait d’être plongé dans l’obscurité.

Leyna porta une main au niveau de son coeur. Ce n’était rien, se rassura-t-elle, juste les plombs qui ont sauté. Elle se mit à observer les alentours tandis que ses yeux s’accoutumaient au changement soudain de luminosité, puis s’inquiéta de plus belle. Et si quelqu’un se faisait mal, ou s’était fait mal à cause de cette extinction subite ? Ce pouvait être dangereux. D’autant plus que l’ombre n’aiderait personne à se calmer, sans doute.

Tandis que la Lady réfléchissait à tout cela, monsieur Montugen lui posa une question qui la prit de court. Elle se tourna vers lui en haussant les sourcils. “Non…Oh.Elle se redressa, le regard déterminé. “Je vous suis.

Leyna lui emboîta le pas, restant tout d’abord légèrement en retrait. Elle jetait frénétiquement des coups d’oeils avertis tout autour mais revenait régulièrement sur son aîné, comme s’il était son repère. Ce qui n’était pas totalement faux dans ces ténèbres. Finalement elle pressa légèrement l’allure pour demander timidement, presque trop bas : “Je me disais… Il serait normal que vous refusiez, mais compte tenu de la situation, ne ferions-nous pas mieux de nous tenir la main ? Pour ne pas nous perdre.
La jeune femme se sentait quelque peu honteuse et coupable de demander cela à un homme plus âgé. Monsieur Montugen avait décidément droit à toutes ses facettes les plus disgracieuses… Mieux valait ne pas y penser ou elle ne pourrait plus jamais le regarder dans les yeux.

Pour le moment et après avoir obtenu son consentement, Leyna glissa doucement sa paume contre celle de l’agent. Elle pressa à peine les doigts, étant assez mal à l’aise comme cela. Pour se changer les idées la chasseuse de tête reprit la parole : “Je voulais vous dire, désolée si j’ai abordé un sujet sensible tout à l’heure. Et merci d’être venu, d’avoir proposé votre soutien.” Elle resserra très légèrement sa prise sur ses phalanges de pianiste. “J’espère que vos oiseaux vont bien.” Et c’était sincère. S’il tenait à eux, alors elle lui souhaitait de les retrouver sains et saufs une fois les cieux dégagés.
Dans ces couloirs vides, sous le couvert des ombres, sa voix n’était qu’un murmure ne résonnant que pour eux. Ses craintes étaient encore entières mais la tempête dehors lui parut soudainement bien loin : ici et maintenant, Leyna ne sentait que leurs peaux qui s’acclimataient l’une à l’autre.
La sensation n’était pas désagréable.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Leprince
Lun 18 Juin - 22:14
Étoile Leprince
Real Fake
Messages : 528
Age : 21
Multi-comptes : Innokenti & Narcisse & Mehret & Dirdawung
La française ouvre de grands yeux lorsque son professeur lui offre gentiment sa veste accompagnée de mots rassurants. Finalement, la journée n'était peut être pas si pourrie que ça. Après tout c'était juste un peu d’eau et puis elle n’avais perdu que l’un de ses nombreux téléphone. Elle éternua une seconde fois puis fit volte-face, suivant les instructions de l’adulte. Quelle joie que son excès de colère n’ai pas affecter la gentillesse de son héros, il méritait bien sa place dans son top 10.

C’est pourtant à peine quelques secondes plus tard qu’Etoile se retrouva entourée par le noir le plus total. Elle avait l’habitude du noir, en fait elle aimait même ça mais il fallait toujours un temps pour que vos yeux s’habituent aux ténèbres. Et c'était pendant ce laps de temps que la catastrophe était arrivée.

- IIIIIIIIIIIIIIIIIIHHHH !!!!

Un cri strident à vous en glacer le sang s'échappa de la bouche de la brune alors que ses jambes cédèrent subitement sous le poids de la peur.

- VAS-T-EN, NE ME TOUCHE PAS, NE ME TOUCHE PAS !!

Elle s'était prise la tête entre les mains, revivant avec douleur un passé qu’elle n'avait jamais pu oublier. Ça avait toujours commencer comme ça, des mots doux de la part de sa mère, lui disant qu’elle lui ressemblait lorsqu’elle était plus jeune puis peu à peu les gestes étaient plus violents et le sang finissais toujours, tôt ou tard, par couler.

- Ne me touche pas, ne me touche pas, s’il te plait, vas-t-en, j’ai été gentille, je te le promet, ne me fais pas de mal, s’il te plait…

Elle parlait d’une voix étouffée par de violents sanglots et tout son corps était secoué de tremblements. Elle recula par instinct le plus loin possible, oubliant tout d’où elle était où même de ce qu’elle faisait à l’instant même. Piégée par les fantômes de son passé.

_________________
Etoile vous critique en #D892E0
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Intrigues/Event
Ven 22 Juin - 13:36
PNJ Intrigues/Event
PNJ
Messages : 96
Event Majeur N°2 - PNJ Intervention


Trois personnes vous rejoignent! Mary Evans, Darren Hughes & Scarlett O. Knightley.

Revenir en haut Aller en bas
Darren Hughes
Ven 22 Juin - 22:58
Darren Hughes
Outrageous
Messages : 17
Age : 22
Multi-comptes : /
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Groupe en sécurité"
ft. all



Darren tenait fermement le chiot qu'il avait dans les bras, de peur de le faire tomber dans ce torrent qui ne cessait depuis toute à l'heure, sans trop prêter attention à son entourage, sans qu'il ne puisse s'en rendre compte et avant même de pouvoir lever une jambe, une douleur profonde l'envahit, comme des crocs qui perçait sa peau profondément. En baissant la tête rapidement, pour vérifier s'il ne s'était pas pris quelque chose dans la jambe, il remarquait un chien, ainsi que sa jambe dans sa gueule sanglante qui mordait au mieux qu'il pouvait pour diverse raisons qu'ignorait le jeune homme. Au même moment, une voix ce fit entendre, sûrement l'une des deux personnes que Darren avait vu juste avant, elle lui disait de poser le chiot qu'il tenait dans les bras, chose impossible pour Darren qui ne pouvait pas le laisser comme ça, même si la douleur était forte et sa jambe ensanglantée, il se devait de réagir, et vite. Sans plus attendre il se baissa tant bien que mal vers le chien qui continuait de mordre, ignorant ce qui se passait tout autour, il posa le chiot lentement en le gardant dans ses mains soigneusement près du chien qui le mordait. La douleur était intense et le chien lâchait enfin prise se rapprochant du chiot, avec prudence, il caressa ce qui semblait être sa mère ainsi que le chiot pour essayer de lui montrer qu'il ne lui voulait aucun mal.

« Tout doux, je vais rien lui faire à ton p'tit, alors calmos tu veux bien. »

Darren fit signe de la tête en remerciement aux deux femmes qui étaient près de lui, il essaya tant bien que mal d'atténuer la douleur comme il le pouvait et d'arrêter le peu de sang qui coulait avec ce qu'il avait sous la main, le chiot dans les bras, la mère le suivant de très près sans le quitter des yeux jusqu'à un endroit sombre ou Darren s'était assis contre le mur le chiot sur ses genoux.

(c) renako
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Intrigues/Event
Jeu 5 Juil - 16:41
PNJ Intrigues/Event
PNJ
Messages : 96
Event Majeur N°2 - PNJ Intervention


La lumière revient miraculeusement. Sans doute quelqu'un a enclenché le générateur de secours. Bravo! D'ailleurs, cette personne sort maintenant de l'obscurité, remontant depuis les sous-sol.
Vous avez de nouveau la lumière grâce à Connor de Péval, vous pouvez le remercier!

Cody L. Arwen, Artus K. Frazer, Enola S. Beauchamp, Jun Tenma, Keiko Hatsume, Elisa Riddle, Nick A. Warhol, Cassandra Raudrowl, Luna G. Reynirsdottir, Aethelwulf G. Churchill, Séréna E. FitzBurgess, Lysandre S. Chevalier, Ezequiel A. Shakespeare, Rhys E. O’Neill, Harold C. Edly, Huan G. Levinsky, Astrid C.-S. Seo, Mehret Haymanot, Louis de Nassau, Emmylou O. Stuart, Theodora Knightley, Sidney Craig, Heather O’Neill & Dove Starviewer vous rejoignent.
Revenir en haut Aller en bas
Keiko Hatsume
Jeu 5 Juil - 17:45
Keiko Hatsume
Olympics
Messages : 60
Age : 22
Multi-comptes : Sony McClusky
Artus K. Fraser
Sidney Craig
Roméo Di Leone
László Weisz
Hannah Patridge
Johanna McAvoy
Heureusement pour eux, l'hélicoptère les a remarqué et a eu tôt fait de les prendre en charge. Jun fut la première à être embarquée, sous le regard inquiet de la japonaise. Pauvre fille, voir sa mâchoire dans un tel état, ça fait un choc. Et, pour cause, le stress étant redescendu, Keiko a dorénavant envie de vomir.

Elle parvient néanmoins à se retenir et, en arrivant au palais, elle n'a envie que d'une chose ; se coucher. Dormir et oublier cette journée horrible et éreintante. Mais en franchissant les portes, elle constate la présence des autres élèves, et des blessés qui commencent à arriver après eux. Elle regarde autour d'elle après avoir rassuré l'équipe soignante ; ce sang n'étant pas le sien, et n'éprouvant aucune douleur, elle peut se concentrer sur une chose ; retrouver ses amis, retrouver Yugi.

Et elle le repère. Avec sa tignasse cotonneuse. Son phare dans la nuit. Elle avance avant de le réaliser.

« Yugi ! »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
kit de la plus merveilleuse des bae [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: