Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Qui peut bien me dire ce qui est arrivé? ••• Mary
avatar
Messages : 35
Age : 27
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Mar 3 Avr - 14:19
Aie aie aie aie. Ryuuji se trouvait dans une situation qu’il trouvait lui-même franchement délicate. Pourtant il savait qu’il avait fait ce qu’il fallait en emmenant cet homme qui avait failli lui rouler dessus à l’hôpital pour qu’il se fasse soigner. Il espérait d’ailleurs que ce dernier n’avait rien de grave ! Mais avec tout ce sang… Ryuuji n’était pas médecin, il ne savait pas ce que cela pouvait bien vouloir dire. Et puis il ne voyait pas les couleurs alors pour déterminer quelque chose de précis sans personne pour l’épauler, ce n’était pas très pratique !

Alors il restait dans cette salle d’attente, à se ronger les ongles et faire les cent pas, comme si cela pouvait aider à le calmer – alors que pas du tout. Il se souciait toujours beaucoup des autres et cela ne faisait pas exception aujourd’hui. Pourtant il ne connaissait même pas vraiment cet homme-là avant qu’il ne manque de l’écraser sous son bolide. Il essayait même de se souvenir de son nom mais pour l’instant, rien ne lui revenait. Sans doute était-il trop inquiet et angoissé à l’idée que quelque chose de grave ai pu arriver par sa faute qu’il en avait omis les détails qui n’en étaient pas vraiment.

Et, alors qu’il ne faisait – encore- pas attention à ce qu’il faisait, il percuta quelqu’un et… tomba à la renverse. Emmenant avec lui la pauvre personne qui avait eu le malheur de se trouver au mauvais endroit et au mauvais moment avec lui dans une même pièce. En se redressant, le japonais comprit qu’il avait fait tomber une demoiselle. Il se remit tout de suite sur ses jambes et lui proposa une main amicale pour l’aider à se remettre debout. « O-Ojo-san ! Gomenasai ! Dai jo bu ? » … En oubliant encore une fois qu’il n’était plus au Japon, ici. L’anglais n’était pas encore un réflexe pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Evans
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 28
Multi-comptes : Cassandra Raudrowl & Nikita M. Kadnikov & Jun Tenma
Strangers
Dim 15 Avr - 23:50
Mary n’aimait pas beaucoup les urgences. C’était angoissant, tous ces visages tournés vers le personnel, avec des regards plein d’espoir et de douleur. Sans vouloir exagérer, Mary décrivait l’ambiance comme étant oppressante. Il suffisait de voir l’atmosphère morne. Personne ne parlait, les yeux rivés sur les portes par lesquelles passaient parfois des médecins et infirmiers bien occupés ; la pression était grande.
Mary n’aimait pas cet endroit.

Mais elle avait décidé d’alléger cette atmosphère pesante parmi ses collègues en leur amenant un café tout droit sorti de la cafetière en salle de repos. Voilà. Oh elle ne s’attarderait pas longtemps, pour ne pas gêner le fonctionnement de l’hôpital, mais une petite attention ça peut aider, sait-on jamais.

En arrivant, elle esquiva un grand blond en train de faire les cent pas, et se félicita de ne pas avoir renversé le café. Une fois sa livraison et ses salutations effectuées, elle repartit d’un pas plus léger, adressant un signe de la main à ses collègues.

Mary, Mary, Mary… Regarde un peu devant toi, tu veux ?

La collision, bien que surprenante, fait plus de peur que de mal. Et, fort heureusement, l’homme qu’elle a percuté semble s’en sortir indemne. Mary se mordit la lèvre, en s’imaginant ce qui aurait pu mal tourner. S’il s’était cogné la tête, il aurait pu perdre connaissance, se blesser gravement, ou PIRE ! Au lieu de ça, il lui tend la main pour l’aider à se relever ! Oh, et il dit quelque chose de parfaitement incompréhensible et cette incompréhension se lit dans les yeux de la demoiselle, mais passons. Les étrangers sont nombreux à Fosterhampton, après tout.

Je suis désolée, je n’ai pas regardé où j’allais. Vous allez bien ?” demanda-t-elle en articulant bien tous ses mots, au cas où. Elle prit sa main, le remercia poliment, et le scanna brièvement du regard. Sa posture était normale, et sa main semblait en parfait état également. Elle se saisit de son autre main, sans se soucier de la bienséance, et lui fit plier le bras une fois, deux fois. “Rien de cassé ici non plus,” souffla-t-elle, soulagée, avant de le lâcher. Puis l’information monte au cerveau.

Ah, excusez-moi ! Il fallait vérifier et hum… Oui.

Oui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Age : 27
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Lun 16 Avr - 20:45
Le moins que l’on puisse dire, c’était qu’à défaut d’avoir un peu plus renseigné Ryuuji sur l’état de santé du blessé qu’il avait amené ici, cette chute improvisée avait polarisé ailleurs ses pensées. Lui qui adorait discuter et faire de nouvelles rencontres, le voici ramené à de meilleures réflexions. Presque. Car il ne fallait pas se leurrer ce n’était pas non plus une fin en soi. Mais il appréciait tout de même de savoir qu’il n’avait pas causé davantage de blessures. Cette jeune femme n’avait rien demandé après tout et il avait fait suffisamment d’inconscience aujourd’hui pour ne pas faire doubler sa dose de culpabilité – car oui, le japonais estimait que c’était de sa faute si la voiture folle avait quitté la route. Vrai ou faux ? C’était une chose qui ne comptait pas encore pour lui.

Rassuré cependant de voir la demoiselle en meilleur état que le chauffard, Ryuuji se laisse faire lorsqu’elle tend à examiner son bras. Il ne dit rien. Il avait toujours été admiratif du travail soigné et expert des personnes s’engageant sur cette voie médicale. Lui en aurait été incapable, déjà à cause de son achromatie et, en plus, parce qu’il n’était précis qu’avec ses croquis et ses dessins. Le reste était globalement plus proche de la catastrophe qu’autre chose. Heureusement qu’il avait des personnes comme Kyohei ou Shiitake pour l’aider au quotidien car sinon il ne s’en sortirait probablement jamais.

Une idée lui vint alors. Peut-être que elle saurait quoi dire ! « Oh, pas grave, ne vous en faites pas je suis plus solide que j’en ai l’air ! » Il rit un peu avant de continuer, le plus naturellement du monde « Mais… Excusez-moi de vous déranger… Est-ce que par hasard vous sauriez me dire comment se porte le blessé que j’ai amené ici ? Vous êtes bien médecin, non ? » En tout cas, tout semblait l’indiquer au japonais.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Evans
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 28
Multi-comptes : Cassandra Raudrowl & Nikita M. Kadnikov & Jun Tenma
Strangers
Mar 17 Avr - 15:48
Lorsqu’il reprend la parole, Mary écarquille les yeux, agréablement surprise. Il parle anglais, et avec aisance qui plus est ! Voilà qui facilitera sans aucun doute la conversation. En tout cas, il ne semble pas être gêné par sa chute, ni en souffrir, ce qui rassure la demoiselle.

Oh, je ne suis pas médecin, simplement infirmière,” répond-elle avec un petit sourire d’excuses. Infirmière qui ne travaille même à ce service aujourd’hui. Néanmoins, ce statut devrait faire l’affaire. Et puis, il fallait bien qu’elle trouve un moyen de se faire pardonner. Autant se rendre utile !
Ecoutez, venez avec moi, je vais me renseigner auprès de mes collègues. C’est la moindre des choses !” dit-elle en lui faisant un signe de la main pour qu’il la suive. S’adresser à la secrétaire ne fonctionnerait pas ; il fallait traiter avec les autorités compétentes immédiatement. Et il faudrait être discret ; pas question de causer de l’agitation dans la salle d’attente. C’était un cas exceptionnel, point.

Venez avec moi, je vais vous examiner,” prononça-t-elle d’une voix forte, avant de passer la porte. Hop-là, pas de favoritisme, il s’agit absolument d’un patient nécessitant des soins immédiats, et c’est pour ça qu’il passe avant les autres.
Vous êtes arrivés il y a combien de temps ? Peut-être que votre ami est actuellement sous anesthésie, auquel cas il faudra simplement attendre…
Mary ignora quelques portes dans le couloir avant de s’arrêter devant une d’elles, marquée de la mention “accès réservé”. Elle se tourna vers le blond et pointa la porte du doigt l’air de dire “c’est ici”. En espérant qu’il y ait du monde dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Age : 27
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Mar 17 Avr - 17:59
Elle avait l’air vraiment gentille cette dame ! Et mignonne en plus. Enfin, c’était ce à quoi pensa Ryuuji alors qu’il comprenait avoir fait erreur – pour ne pas changer. Oops, il avait dérangé une infirmière ! Il se serait sans aucun doute sentit coupable de cet accident de parcours – enfin encore plus que ce n’était déjà le cas – si elle ne lui avait pas fait signe de la suivre. Oh, avoir des nouvelles de son acolyte accidenté serait une bonne chose, oui ! Bon, le japonais ne comprit pas bien toute la mise en scène perpétrer par la demoiselle mais il ne dit rien. Quelque chose lui disait que c’était le bon moment pour… se taire. Précisément.

Ils arrivèrent finalement devant une porte taguée d’un ‘accès réservé’. Ohlala, Ryuuji n’était sans aucun doute pas supposé être là, il le sentait bien. Mais disons que dans la confusion et la présente situation, il y avait des règles de bienséance qui se faisait mettre de côté plus facilement que les autres. Comme par exemple retourner sagement à l’endroit que l’on n’aurait jamais dû quitter. Par exemple.

Et puis la demoiselle retint de nouveau son attention et, Ryuuji, paniqué encore un peu, ne sut plus vraiment comment répondre. Oops. Trou de mémoire. Il lui avait donné son nom ? Ou pas ? Dans la folie du moment, le japonais n’était plus capable de se souvenir de ce ‘léger’ détail. « Euh… Je ne me souviens plus. » Il eut cependant une idée – débile – pour pallier à son souci de mémoire. « Je peux le décrire ! Enfin, je vois pas les couleurs mais euh… Il a les cheveux en bataille et il est assez grand, et fin ! Il avait l’air d’avoir un accent… américain peut-être ? » Il n’était pas très fort pour tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Evans
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 28
Multi-comptes : Cassandra Raudrowl & Nikita M. Kadnikov & Jun Tenma
Strangers
Mar 17 Avr - 19:00
Il avait l’air bouleversé, le pauvre, et Mary pouvait parfaitement le comprendre. C’est déjà pas facile d’attendre un ami blessé aux urgences, sans aucune nouvelle ; si en plus une inconnue vous traîne dans des couloirs aux odeurs médicamenteuses, il y a de quoi être mal à l’aise. Mary se voulait rassurante, et tentait d’offrir des sourires apaisants à ce monsieur, mais la situation restait angoissante. Pour lui, en tout cas.

Elle écouta la description du jeune homme d’une oreille attentive, établissant un portrait robot dans sa tête du mieux qu’elle le pouvait. Il aurait pu être en train de décrire n’importe qui, vraiment ; mais Mary avait un mauvais pressentiment. Elle se mordit la lèvre inférieure, tentant de réfléchir au portrait dressé par le blond, sans sauter hâtivement aux mauvaises conclusions.

Est-ce que, par hasard, il a… Mmh, comment dire…” Difficile de décrire sans passer par les couleurs pour la demoiselle. Sans beaucoup de tact, elle reprit la parole et demanda :
Est-ce qu’il a des mèches sur le haut de la tête ? Des mèches foncées ? Comme des algues ?
C’est surréaliste, une fois que l’on prononce ces mots à voix haute. Mais Mary priait intérieurement pour que son intuition soit infondée. C’est alors que, comme pour la contredire, un hurlement lointain retentit dans les couloirs, venant des boxes de soin. Oh non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Age : 27
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Mer 18 Avr - 8:41
Depuis Yukiko et sa –trop- rapide disparition, Ryuuji avait globalement du mal avec les hôpitaux. Pas d’en parler ou de voir des gens en blouse, non, ça, ça allait encore. Mais la perspective de s’y rendre et d’y rester trop longtemps avait tendance à le mettre dans un latent état d’angoisse sous-jacente. Dire qu’il était mal à l’aise aurait été un euphémisme, en réalité. Sa gorge était nouée mais il prenait sur lui ; après tout il n’était pas le blessé, il devait agir en soutien solide. Au moins autant que possible.

Mais ses espoirs ne parurent pas être totalement hors d’atteinte lorsque la demoiselle lui faisant face entama une description sommaire mais suffisante de l’individu que Ryuuji avait amené ici. Il visualisa rapidement ce dont elle pouvait parer – un avantage non négligeable en tant que dessinateur confirmé que de pouvoir se faire une idée claire des choses avec peu d’indices à sa disposition. Cela semblait correspondre. Et puis, un hurlement e fit sursauter et faire un pas en arrière.

Parcouru de désagréables frissons l’instant qui suivit, Ryuuji tâcha de se concentrer. « Watashi… » Oups, il comprit une seconde trop tard qu’il recommençait à parler japonais, sous l’effet de la panique qui se diffusait dans son cerveau. Vite, retour arrière et correction. Plus vite que ça ! « Erm, pardon ! Je voulais dire… Je crois que oui, c’est bien lui dont vous me parlez ! » Mais du coup, il était inquiet. Si l’autre hurlait, c’était que ce devait être grave, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Mary Evans
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 28
Multi-comptes : Cassandra Raudrowl & Nikita M. Kadnikov & Jun Tenma
Strangers
Dim 6 Mai - 21:30
Lorsqu’il entama sa phrase par un mot absolument incompréhensible pour elle, Mary fronça les sourcils et pinça les lèvres, faisant un effort de concentration extrême. Elle devrait faire appel à toutes ses connaissances linguistiques, qui n’étaient malheureusement pas si vastes que ça. Mais il reprit dans un anglais beaucoup plus à sa portée, et elle retint de justesse un soupir de soulagement.

Vous savez, je crois connaître ce patient,” dit-elle en souriant, pour essayer de le rassurer. “S’il crie comme ça, c’est qu’il est réveillé et qu’il va bien.

Ce cri les avait déstabilisé tous les deux, quoi de plus normal ? Au point où elle en était cependant, Mary espérait simplement ne pas avoir à s’occuper de l’accidenté de nouveau. Le blond était bien plus mature, et suscitait chez elle une envie irrépressible de le rassurer, de l’aider. Elle posa sa main doucement sur son avant-bras.

Il est sûrement en train d’en faire voir de toutes les couleurs à mes collègues,” dit-elle avec un petit rire. Elle avait désormais la certitude que Huan, si c’était bien lui, allait très bien. Il devait simplement être en train de donner des coups de pied dans les couvertures du lit pour qu’on le laisse partir, allez savoir.  “Je peux vous proposer un café, en attendant que les choses se calment, et que vous puissiez aller le voir ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Age : 27
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Ven 11 Mai - 19:12
Lorsque la jeune femme parla de nouveau, Ryuuji sentit une aura de professionnalisme l’entourer. Ouah, elle avait vraiment l’air de savoir quoi faire dans ce genre de cas ! C’était très impressionnant d’avoir une telle maîtrise de soi ! Le japonais était subjugué ! Est-ce qu’il avait cet air là quand il se concentrait pour dessiner ? Il demanderait à Shiitake ou Kyohei la prochaine fois qu’il les verrait, peut-être que ce serait une bonne chose d’aborder ce sujet ! Cette pensée le fit sourire avant qu’il ne remette les pieds sur terre. Oh, apparemment le dénommé avait l’air d’être un habitué des lieux, donc… Est-ce que c’était une bonne chose ? Cela, Ryuuji ne le savait pas encore.

Mais, alors qu’elle ne savait plus vraiment quoi dire, le nippon fut surprit de l’invitation de la jeune femme à prendre un café avec elle, le temps que les soins s’opèrent correctement. S’il écarquilla les yeux plutôt deux fois qu’une, Ryuuji remplaça bien vite tout ça par un grand sourire comblé. « Oh bien sûr, j’en serais ravi ! » Lançât-il, conquis. Il faut dire que même s’il avait toujours été sociable, Ryuuji n’avait jamais eu ce genre d’invitation dans son pays natal qu’est le Japon. Au contraire, les gens y sont plutôt renfermés, donc… Il ne pouvait qu’apprécier le geste. « Je vous suis ! Je ne connais pas l’endroit, désolé… »
Revenir en haut Aller en bas
Mary Evans
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 28
Multi-comptes : Cassandra Raudrowl & Nikita M. Kadnikov & Jun Tenma
Strangers
Sam 12 Mai - 16:48
Quoi de mieux pour occuper l’ami d’un patient agité qu’une discussion calme autour d’un café ? Mieux valait éviter de le laisser se faire ronger par l’angoisse ; Mary avait dû traiter avec des patients anxieux plus d’une fois, et ça pouvait très vite dégénérer. Mieux vaut donc prévenir que guérir, cela va de soit.

Très bien,” répondit-elle en souriant, “nous irons dans une des salles de repos en attendant, alors.

Et elle se mit en marche, d’un pas plus tranquille que précédemment, tâchant de détendre le blond avec un brin de causette. Sans grand tact, malheureusement, puisqu’elle attaqua aussitôt avec le sujet qui fâche.

Alors, pourquoi vous et votre ami êtes vous venus aux urgences ?” demanda-t-elle d’un ton badin, presque comme si elle venait de parler de la météo. Mais elle voulait s’assurer que le patient dément n’avait pas besoin de rester à l’hôpital trop longtemps. Pour le bien-être de tous.

Au bout d’à peine 3 minutes, ils arrivèrent à destination. Mary, GPS de l’hôpital, en connaissait les accès par coeur. Et heureusement, vu le labyrinthe que ça pouvait être.

Ah, nous y sommes,” dit-elle en poussant la porte. “Je vous en prie, entrez, monsieur… Comment dois-je vous appeler ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Age : 27
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Dim 13 Mai - 13:15
Ryuuji était impressionné, vraiment ! Cette demoiselle savait manœuvrer entre les couloirs immenses et qui se ressemblaient tous – enfin pour le japonais – avec une aisance que ça en devenait gracieux ; un peu comme des pas de danse connu par cœur mais qui, pour n’importe quel spectateur, devenait un ballet urbain des plus appréciable. Bon, oui, il allait peut-être un peu loin dans les comparaisons, mais Ryuuji n’avait jamais été vraiment homme à se soucier du bon dosage de ses images mentales.

Il se crispa en peu lorsque la jeune femme demanda des explications sur son arrivée ici. Oops. Que dire ? Allait-il être suspect ? Ryuuji ne voulait pas paraître encore plus bizarre qu’il n’avait semblé l’être jusqu’à présent ! Il réfléchit à la manière de s’y prendre jusqu’à être interrompu par la fameuse question identitaire, logique et cohérente dans un contexte pareil. Ce fut pour Ryuuji l’occasion de se perdre de nouveau entre les cultures.

« Ah ! Sumimasen ! Watashi wa Fujiwara-desu ! Kimi wa? » Puis, il réalisa qu’il avait encore une fois céder la place au japonais. Il se reprit seul, comme un grand. « Ah ! Pardon ! Vraiment, excusez-moi ! Je disais donc que j’étais désolé de ne pas m’être présenté avant. Je m’appelle Ryuuji. Ryuuji Fujiwara ! Et vous, mademoiselle ? » Parce qu’il était la moindre des politesses de demander l’identité de sa comparse après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Evans
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 28
Multi-comptes : Cassandra Raudrowl & Nikita M. Kadnikov & Jun Tenma
Strangers
Lun 4 Juin - 16:25
Oh.
Ca faisait beaucoup de “ouah” ; Mary observa le blond tandis que son cerveau cherchait tant bien que mal à comprendre le flot de paroles qu’il venait de produire. Sans grande surprise, elle ne parvint à rien. C’était décidément bien lointain de son anglais natif. Heureusement, elle n’eut pas besoin d’avoir recours à Google Traduction, parce qu’une fois encore il se reprit et parla de façon intelligible pour la demoiselle. Néanmoins, celle-ci mit quelques secondes avant de comprendre qu’il avait changé de langue.

Oh, excusez-moi. Vous pouvez m’appeler Mary.” répondit-elle mécaniquement, non sans douceur toutefois. Elle s’affaira quelques instants à préparer un café, qui aurait sans doute très mauvais goût. Quelle idée de la laisser se débrouiller comme ça, elle qui ne savait même pas à quel moment mettre le filtre à café au cours de la préparation. Elle vint ensuite s’installer à la table qui meublait tristement la pièce. Une salle de repos d’hôpital, quoi.

Vous parlez anglais avec beaucoup d’aisance ! Vous êtes arrivé il y a longtemps ? Vous venez d’où ?” demanda-t-elle, bombardant le blond de questions. C’était… Quelque peu malpoli. Mary s’en rendit compte malheureusement un peu tard. Mais jamais elle n’admettrait qu’elle se comportait de cette manière par manque de sociabilisation.
Excusez-moi, ma curiosité doit vous sembler déplacée…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Age : 27
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Mar 5 Juin - 22:46
Ryuuji prit assise là où on lui demandait – ou proposait ? – de le faire. Il se tenait sage et obéissant, un peu comme un enfant qui, rongé par une certaine curiosité et un esprit vif, s’enivrer de toute la nouveauté d’une situation. Oui, voilà, Ryuuji était totalement parti dans ce principe-là. Il était tout simplement très heureux de pouvoir discuter avec quelqu’un. D’un naturel très social, il n’avait jamais été rompu aux traditions et règles de bienséance trop strictes. Car même si ses parents lui avaient fourni le minimum d’éducation à ce propos, il savait qu’il avait eu la chance de ne pas avoir à endurer les fastes et les courbettes à tort et à travers.

Alors, apprendre le nom de la jeune personne en face de lui rendit à Ryuuji son sourire et ses fossettes. « C’est un très joli prénom ! » Les règles de politesses non plus n’avaient jamais été trop travaillées, si bien que l’acromate ne se rendait pas toujours compte de ce qui pouvait mettre mal à l’aise autrui. Mais il le faisait toujours sans méchanceté et avec cette spontanéité qui le caractérisait tant.

« Je parle anglais depuis que je suis tout petit, mes parents ont toujours voulu que je parle au moins trois langues, ma langue natale incluse ! Du coup je n’ai aucune excuse pour ne pas bien le parler, héhé ! » Il se passa une main dans les cheveux avant de continuer. « Je suis arrivé ici il y a un peu plus de trois mois maintenant ! J’ai décidé de déménager après le décès de ma femme, avec ma fille. » Sa princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Evans
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 28
Multi-comptes : Cassandra Raudrowl & Nikita M. Kadnikov & Jun Tenma
Strangers
Jeu 26 Juil - 21:16
La rousse eut un sourire amer, qu’elle dissimula de son mieux. Mary, un joli prénom. Certes ; tous les goûts sont dans la nature. Il était on ne peut plus commun. Il n’avait aucune personnalité. Mais les sonorités qu’il offrait n’étaient pas désagréables, elle pouvait en convenir. De là à le trouver joli, cependant… Elle secoua la tête, balayant sa peine. Elle pourrait se morfondre plus tard, pour le moment il fallait faire bonne figure.

Oh, je vois ! C’est remarquable, vous avez l’air très à l’aise.” répondit-elle, sincèrement impressionnée. Elle avait bien sûr dû apprendre de nouvelles langues au cours de sa vie, mais aucune aussi fondamentalement lointaine de sa langue maternelle que le japonais, par exemple. Selon elle, Ryuuji était digne de tout le mérite que l’on pouvait lui attribuer. D’autant plus que la phrase qui suivit la conforta dans cette idée.

L’atmosphère conservait une certaine légèreté, certes, sans doute dûe à la bienveillance qui se dégageait du blond. Mary s’empressa d’essuyer ses yeux avant que les larmes ne coulent ; l’habitude la rendait vive, et elles n’eurent même pas le temps de perler au coin de ses yeux. Trop émotive.

Je suis désolée, je ne voulais pas…
Se montrer intrusive.
Elle prit une grande inspiration.
Revêtit un sourire doux.
Vous avez beaucoup de courage.
Je suis très fière de vous.
Que peuvent bien valoir ces mots lorsqu’ils viennent d’une inconnue, une étrangère rencontrée par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Age : 27
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Mer 8 Aoû - 14:40
Ryuuji laissait son regard se balader sur les détails de cette pièce commune. Même si ses yeux ne lui renvoyaient que des images en noir et blanc, il appréciait tout de même d’essayer de relever les détails de ces observations. Les choses étaient à la fois très similaires et très différentes des hôpitaux de son pays natal. Il prit le temps de mémoriser quelques aspérités, quelques coins. Cela pourrait lui servir pour ses futures œuvres, peut-être ! Il ne savait pas sur quoi il pouvait avoir envie de travailler par la suite après tout.

D’une oreille attentive malgré ses yeux furetant, Ryuuji écoutait bien ce que la demoiselle lui disait. Jugeant qu’il était mal poli de ne pas se concentrer que sur elle, il eut un sursaut et se concentra de nouveau sur elle. « J’ai pris des cours alors je ne suis p- Ah ! Mais vous allez bien ? Vous vous êtes fait mal quelque part ? Je peux vous aider ?! »

Il était complètement dépassé par ce qu’il voyait. Etait-il la cause de ces larmes-ci ? Il ne l’espérait sincèrement pas. Ses épaules s’affaissèrent subitement alors que ses yeux affichaient un regard embêté. Il s’en voulait, aussi, de n’avoir pas su déchiffrer auparavant la détresse chez cette si gentille jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Evans
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 28
Multi-comptes : Cassandra Raudrowl & Nikita M. Kadnikov & Jun Tenma
Strangers
Ven 31 Aoû - 0:22
Quelle adorable personne. Il se souciait d’elle, une inconnue, alors qu’il était sans doute le plus à plaindre dans cette histoire. Non seulement il se trouvait à l’hôpital pour un proche, angoissé, mais en plus ladite inconnue l’amenait à se confesser quant au décès de sa femme. Mary s’en voulait. Elle s’en voulait, et elle avait mal. Elle n’avait aucune idée de la douleur que c’était, de perdre un être si cher. Elle ne pouvait le concevoir. Mais à cet instant précis, elle avait mal pour lui.

Je suis désolée, c’est très personnel et je… Je vous ai fait parler de souvenirs douloureux. Toutes mes condoléances.” s’excusa-t-elle d’une voix douce. Elle l’empêchait de trembler. Inutile d’infliger plus d’embarras à ce monsieur si gentil. Une petite minute passe. Mary se ressaisit, tente un sourire.

Votre fille se plaît ici ? J’ai toujours pensé que cette ville était idéale pour élever un enfant.

Avec toutes les écoles, tous les services disponibles, c’était en effet plus que parfait. Mary faisait la conversation, tentait de lui redonner un peu de légèreté.
Sans réussir à éteindre cette lumière soucieuse qui dansait dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Age : 27
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Sam 1 Sep - 18:34
Oh, ça allait, finalement. La demoiselle n’avait mal nulle part ! Tant mieux, Ryuuji n’en fut que plus rassuré. C’était une bonne chose, il se serait senti coupable qu’elle se soit blessée d’une quelconque manière à cause de lui. Cependant, il comprit vite le nœud du problème mais ne releva pas immédiatement. Un autre sujet avait été invoqué juste après. Un sujet qui l’intéressait au plus haut point.

« Oui ! Riri aime beaucoup cette ville. Elle se fait plein de copains, je crois. Même si elle a encore quelques problèmes avec l’anglais parce qu’elle est petite… J’espère que ça ira pour elle ! » Puis, la curiosité, piquante mais toujours avec cette part d’innocence, reprit le dessus un instant sur le nippon. « Et vous ? Vous avez des enfants ? Si oui, peut-être qu’ils pourraient devenir amis avec Riri ! »

Il était complètement gaga de sa petite fille. Mais en même temps, qui pouvait lui en vouloir ? Elle était le dernier fragment qu’il lui restait de Yukiko. Forcément, il ne pouvait que le chérir. Car même si elle n’avait pas été l’amour de sa vie, elle avait au moins été sa meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Evans
Strangers
avatar
Messages : 30
Age : 28
Multi-comptes : Cassandra Raudrowl & Nikita M. Kadnikov & Jun Tenma
Strangers
Mer 12 Sep - 1:17
Il avait l’air tellement enjoué lorsqu’il parlait de sa fille que le visage de Mary s’illumina à son tour. C’était presque amusant de le voir dans cet état, et elle se surprit même à rire un peu. L’amour que ce papa portait à sa fille la touchait.

Elle n’aura aucun souci avec l’anglais, rassurez-vous. La plasticité du cerveau des jeunes enfants encourage davantage l’apprentissage, et c’est maintenant qu’elle fera des progrès fulgurants !” déclara-t-elle gaiement. Ryuuji aurait même la chance d’observer sa fille franchir des barrières seule. Mary espérait qu’il garde une trace écrite de ces moments ; c’était le genre de petit quelque chose qui rapprochait à coup sûr une famille, elle en était convaincue.

Oh, non, je n’ai pas d’enfants, pas encore. Si j’en ai un jour, je suis sûre qu’ils seront amis. Votre fille a l’air adorable !” dit-elle d’un ton léger. La conversation avait tourné vers un sujet plus facile à aborder, et bien que Mary doutât encore de sa capacité à être une bonne mère, elle voulait terriblement qu’on l’appelle “Maman”.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Age : 27
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ben/Chris Perrault
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
Strangers
Ven 14 Sep - 15:52
Rien n’aurait su combler davantage Ryuuji que de savoir que sa fille n’aurait aucun problème avec son apprentissage de l’anglais. C’était important qu’elle puisse se développer dans ce nouveau pays où il l’avait amené, un peu – beaucoup- sans lui demander son avis. Parfois il lui arrivait de culpabiliser, en se disant que peut-être, Riri aurait été plus heureuse au Japon avec des enfants de son âge avec lequel jouer.

Mais bien souvent, après un simple sourire de sa fille, ce genre de pensées s’envolaient d’elles-mêmes et ils pouvaient jouer comme si de rien n’était. Ryuuji avait fait les bons choix, il en était convaincu. Et puis elle semblait heureuse ici, alors c’était le plus important.

Il se sentit bête d’avoir supposé un environnement familial pour cette gentille Mary. « Je suis vraiment désolé si j’ai fait une bêtise qui vous a blessé, ce n’est pas ce que je voulais ! Et puis, je suis sûr que vos enfants, quand vous en aurez, seront très mignons ! Vous êtes très belle, après tout ! Votre petit-ami doit avoir beaucoup de chance et se sentir flatté de vous avoir auprès de lui ! »

Et un raisonnement autre fit le chemin vers son cerveau, ce qui lui fit adopter une figure gênée l’espace d’un instant « Euh… Ou… Petite-amie, je… pardon. ». Décidément, il se sentait l’âme d’un idiot plus que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: