Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hansel et Gretel
Invité
Lun 2 Avr - 22:25
Anonymous
Dans la main froide du Directeur, un téléphone affiche en lettres noires, avec une luminosité d'écran à s'en faire péter la rétine, un message, envoyé par le CPE, qu'il aurait aimé ne jamais recevoir :

jE VOUS ENVOIE DEUX PETITS RIGOLOS
ILS VOUS EXPLIQUERONT


Il soupire en regardant le calendrier.
Étant vendredi, il doit s'en aller dans une heure pour attraper son train et rentrer chez lui, sinon, il devra attendre le lendemain pour retrouver sa femme.
En plus de ça, il va devoir gérer le stress du manque de temps avec la lourde responsabilité de remonter les bretelles d'un duo dissident.
Et par dessus tout, son CPE ne sait toujours pas utiliser le clavier de son téléphone.

Ce n'est pas sa main qui range le téléphone dans sa poche, c'est le téléphone qui glisse dans son manteau, comme si, lui non plus, il ne voulait pas le contrarier. Avec deux doigts, il se masse le front, songeur. Sans un bruit, comme un fantôme, il s'est levé de sa chaise.

Devant lui, deux chaises. Une de trop. Il en déplace une en vitesse et l'enferme dans un placard à balai, avant de regagner son bureau. Maintenant, sans compter sa propre place, il ne reste plus qu'une seule chaise libre.
Il se place face à la fenêtre, et attend, ses mains toujours aussi froides, prises d'un mouvement lent animé de colère, comme une araignée qui tisse une toile.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Keaton "H.VI" de Norvège
Mar 3 Avr - 13:57
Keaton
Outrageous
Messages : 15
Age : 23
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Ben/Chris Perrault
Aelig Yeats
Putain de sa mère. Ça casse les couilles là, sérieux. Sans déconner mais quelle situation de merde. Y’a plus aucun respect, juré. C’est quoi ce comportement de merde là, à pas attendre qu’une baston se termine pour intervenir ? Même dans les free-fight y’a un minimum de règles et de savoir vivre. Mais apparemment ici à Blenheim la logique et le bon sens ne s’applique pas. M’enfin c’pas non plus comme si j’étais pas au courant de ça depuis un bail. Pourquoi je peux pas saquer cet établissement de bourges à votre avis ?

Pour ça. Ouai. Entre autre.

J’étais à deux doigts de lui niquer la gueule à l’autre. A deux minutes près c’était réglé et on en parlait plus après. Sauf que non, et v’là qu’on m’a soulevé du sol comme si je pesais pas lourd et qu’en un rien de temps – malgré mes protestations et on sait que je gueule fort – à l’infirmerie à me faire coller un patch sur le nez. C’est vrai qu’il m’avait pas loupé en retour mais bon, c’les risques du métier ça je vais râler contre ça. Juste retour des choses.
Et maintenant j’atterri dans le bureau du dirlo. Ahah. Pas comme si c’était la première fois. J’en ai rien à foutre, pour être tout à fait honnête. Et d’ailleurs j’ai même pas envie de m’assoir. Je reste debout. Je sais que je suis dans mes droits. Il m’impressionne pas. Il en faut plus pour ça, déso pas déso.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Cooper
Dim 15 Avr - 15:45
Amelia Cooper
Olympics
Messages : 68
Age : 20
Occupation : Travail dans une pizzéria/ Basket
Multi-comptes : Alice Nivet
Emma E.Toeri
S’il y a bien une chose qui me met hors de moi, c’est les gens qui se croient supérieurs. Alors quand un fils de bourges se moquent méchamment de moi en me rappellent ma classe sociale populaire, mon poing fini directement dans sa figure, suivit par deux autres personnes qui ne tolèrent visiblement pas non plus l’irrespect.
S’entame alors une bagarre générale contre une bande de richou. Qui est stopper assez rapidement par un surveillant m’attrapant par la taille et m’écartant de mon adversaire alors que je m’apprêtais à le mettre au sol avec un coup de tête, entraînée par l’adrénaline procurée par la baston. Fuck.

Après un bref passage à l’infirmerie pour me mettre de la glace sur mon œil noirci par le poing du riche, je me retrouve, un peu dans les vapes des coups reçus, dans le bureau du dirlo. Bon. Je ne vais pas me démonter pour si peu. Alors je m’affale sur une des chaises libres, celle qui semblait être notre aînée donnant l’impression de vouloir rester debout. Gardant le silence, je maintiens la tête haute, j’ai aucunement l’intention de me démonter.
C’est pas parce que c’est un adulte et le directeur de l’établissement que il va m’impressionner. Et puis, c’est la faute de ses gosses de riches si la bagarre à commencer, ils avaient qu’a pas nous provoquer, n’est-ce pas ?




_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sam 9 Juin - 22:08
Anonymous
Deux filles, donc, songe Terrence, surpris qu'il ne soit pas confronté par deux jeunes hommes à l'esprit abruti par l'afflux massif de testostérone. Il n'en demeure pas moins que si elles sont ici, c'est pour une raison. Il ne sera donc pas moins sévère.

Toujours debout, face à la fenêtre, mais le dos légèrement tourné pour pouvoir scruter ses deux invitées d'un seul œil, il a l'air d'une gargouille prenant un bain de soleil sur la plus haute pointe d'une cathédrale. Il leur tourne maintenant complètement le dos et les laisse s'installer. Il voit qu'elles ont des bandages, signe qu'elles se sont battues. Entre elles, peut-être ? Il regrette que le CPE ne lui ait pas donné plus de précisions.

- Je voudrais entendre la version de l'une et de l'autre. Starviewer, commencez en premier.

Le ton est dur, sec et sans intention ; il n'est pas inutilement agressif, il est procédural, mécanique. Il a les moyens de les passer à la moulinette, et de décider pleinement de leur sort dans son établissement.
C'est presque si l'on entendrait les rouages dans ses doigts d'araignée qui craquent.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Keaton "H.VI" de Norvège
Mar 19 Juin - 22:48
Keaton
Outrageous
Messages : 15
Age : 23
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Ben/Chris Perrault
Aelig Yeats
Ah ah ah. Non mais il fait quoi le dirlo, là ? Il s’est pris pour Nosferatu de Murnau, c’est ça ? Il croit nous faire peur avec son ‘je vous tourne le dos histoire de me rendre plus impressionnant’ ? Déso pas déso mais il en faudra carrément plus pour que j’ai les foies. Carrément, même. Après j’sais pas ce qu’il en est pour l’autre nana, qu’au final je connais même pas, mais moi ça ne me fait même pas frissonner. J’ai vu pire.

Et puis bon, je ne regrette pas du tout la manière dont s’est terminé la bataille. Ces fils de bourges se sont cru plus malins ? Tant pis pour eux. J’suis peut-être pas boursière mais c’pas pour autant que je tolère ce genre de comportement. Et j’ai bien l’intention de le faire savoir.

« Simple, le truc de Blenheim, c’est que les gosses de riches s’y croient tout permis sous prétexte qu’ils ont été repérés pour un pseudo talent. Du coup ils se sentent plus pisser et on en arrive là. J’pense pas que la miss dira le contraire, mais quand j’suis arrivée sur les lieux, ils s’amusaient bien à la rabaisser plus bas que terre. Et vu leur assurance, ça doit être une coutume chez eux. »

Mais ça, évidement, personne ne fait rien contre. Putain de justice à deux vitesses.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Cooper
Dim 24 Juin - 14:02
Amelia Cooper
Olympics
Messages : 68
Age : 20
Occupation : Travail dans une pizzéria/ Basket
Multi-comptes : Alice Nivet
Emma E.Toeri
Bon ok, je me sens pas forcement très maligne en me retrouvant dans le bureau du directeur. Pas qu’il m’impressionne ou quoi en tentant de se montrer distant en nous tournant le dos, mais c’est la première fois que je suis convoquée ainsi. Et j’ai pas spécialement envie de me prendre une sanction à cause d’imbéciles qui se croient supérieur juste parce qu’ils ont de la thune.

D’ailleurs pourquoi c’est nous qui sommes convoqués alors que c’est eux qui nous ont provoqués ? Certes on a lancé la bagarre, mais j’allais pas me laisser faire non plus alors qu’on se moquait de moi, et je suis bien contente que la blonde vienne m’assister. Encore plus qu’elle confirme qu’on était dans nos droits. Je m’empresse donc de donner ma version une fois que ma camarade ait fini, essayant d’avoir le plus d’assurance possible.

- Et bien comme elle dit, ils se sont permis de se moquer de moi sous prétexte que j’étais boursière, que j’avais rien à faire ici, blablabla… Alors que j’ai bataillé dur pour être prise vous voyez ! Je pouvais pas me laisser faire. Et comme ba ma camarade est venue à mon secours aussi, ça a mal fini, voila.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 1 Juil - 17:30
Anonymous
Aah, les boursiers... Ce n'est pas la première fois que des conflits entre classes sociales éclatent à Blenheim, et ce ne sera sûrement pas la dernière fois non plus. Même durant sa scolarité, il y avait déjà des frictions, parfois même entre classes sociales élevées, mais toutefois différentes. Une stupidité adolescente de vouloir imposer une chaîne alimentaire par l'humiliation et la force.

Le directeur se retourne, et plante son regard dans les yeux des deux élèves en posant la main sur le dossier de sa chaise. Elles pensent être dans leur droit, et ça se voit. Après tout, quoi de plus normal pour un jeune adulte encore impulsif, de réagir par la violence à la provocation ?

- Une question d'honneur, je peux comprendre. Toutefois, mesdemoiselles, comprenez-bien qu'au regard de la loi anglaise, lors d'un conflit débouchant à une altercation physique, c'est le premier à avoir frappé qui reçoit le blâme.

Terrence voit la réaction hostile venir suite à cette première déclaration, et anticipe donc en continuant, un ton au-dessus pour éviter d'être coupé.

- Je n'accuse personne d'avoir porté le premier coup, et je n'accuserai personne car il n'y a, à l'heure actuelle, aucun moyen de le savoir. Je tenais juste à vous tenir au courant afin de peut-être réévaluer votre responsabilité dans cette histoire.

Une pause, il reprend, un ton en dessous, cette fois. On devine une nuance de voix bien plus bienveillante, presque douce.

- Mesdemoiselles, avez-vous les noms des élèves avec qui vous vous êtes battues ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Keaton "H.VI" de Norvège
Dim 1 Juil - 22:56
Keaton
Outrageous
Messages : 15
Age : 23
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Ben/Chris Perrault
Aelig Yeats
Si y’a ben un truc que j’peux pas encadrer, c’est la bienveillance à outrance. J’vous jure que ça me débecque. C’est le genre de truc qui fait sourire les adultes –enfin, les figures d’autorités – par devant mais qui ne reste ni plus ni moins qu’une méthode pour bien agrder les concernés tranquilles et au calme. Persuadés qu’ils ont les boss de leur côté alors qu’en fait que dalle et ils peuvent bien aller se faire foutre. Je déteste ces faux semblants. Et puis nous parler comme ça alors qu’on est plus des gosses de quatre ans, ça me met encore plus en rogne.

Je sais bien que le dirlo me parlera jamais comme un une égale dans ce contexte, soit. Ca peut se comprendre, c’est comme à l’armée. Mais au moins, je voudrais qu’on me respecte en tant qu’adulte qui sait très bien ce qu’elle a fait et pourquoi elle l’a fait.

Et surtout, qu’on vienne pas me casser les couilles avec cette pratique délationniste.

« J’assume. C’est moi qui ai commencé à lui rentrer dans la truffe, à l’autre. Par contre, je donnerais aucun nom. J’suis pas une balance, perso’. Je sais pas ce que fera ma camarade ici présente mais j’ai jamais donné de nom pour quoi que ce soit et je pense que vous comprendrez, monsieur, que j’ai pas l’intention de commencer maintenant. »

Et puis s’il tient tant à avoir des noms, qu’il cherche celui qui a le nez ruiné maintenant, ça devrait pas être trop compliqué, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Cooper
Mar 3 Juil - 11:49
Amelia Cooper
Olympics
Messages : 68
Age : 20
Occupation : Travail dans une pizzéria/ Basket
Multi-comptes : Alice Nivet
Emma E.Toeri
Bon ok, la blonde à coté de moi en impose. Genre autant que le directeur qui se montre assez compréhensive et prévenant sur la situation. Du coup ba respect. Elle ne serait pas la à mes cotés j’aurais surement fini par me sentir stupide de mon geste, même si je continue à croire qu’ils l’ont mérité.

Mais du coup là je sais pas trop quoi faire, donner les noms ou pas ? Parce que j’ai pas envie d’être considérée comme une balance, mais y a pas de raisons qu’on soit les seules à se faire sanctionner alors qu’ils sont les principales coupables de la bagarre.

Raaaah

Bon, après une courte hésitation, je finis par lui révéler, ces prénoms. Tant pis si la dénommée Starviewer me juge à tort.

- Je connais pas tout les gens, mais y avait XXX de ma classe, le reste c’était des potes de sa bande de richou, je pense ?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 4 Juil - 22:07
Anonymous
- Merci, Cooper, vous pouvez retourner en classe, dit le directeur sans même se tourner vers la concernée. Son regard, plus agacé, plus énervé par ce mot précis, « balance », est fixé vers Starviewer.

Il n'a jamais compris cette insulte. Balance. Il est persuadé que cette valeur, cette règle selon laquelle le déshonneur est à ta porte si tu dénonces ceux qui t'ont fait du mal, a été créée par les racailles de cours de récrée eux-mêmes. Pour se défendre, pour assurer leur pouvoir, et s'assurer que leurs victimes ne moufteront pas sous peine d'ajouter encore plus de pression sur leur tête. Misérable, et pathétique. Et cette règle tacite est une règle dont il est difficile de se débarrasser, comme un chewing-gum sous une basket, et encore plus particulièrement auprès des élèves qui associent le fait de ne pas balancer à une preuve de courage.

- Starviewer, si vous tenez tant au précepte de ne « pas donner de noms », je vous demanderai gentiment de ne pas vous attendre à ce que le problème des « gosses de riches » soit réglé et à ne plus jamais vous en plaindre. On ne résout aucun problème sans s'en donner les moyens, et si vous vous obstinez à ne pas obtenir l'aide de personnes compétentes lorsque l'opportunité vous est présentée, le problème que vous avez rencontré aujourd'hui se représentera encore, et encore.

L'air semble devenir plus dense. Le directeur ne fait plus attention à Cooper ; peut-être qu'elle est déjà partie, peut-être que la pression l'a vissé sur sa chaise. Il ajoute, un brin plus sombre.

- À moins que vous me considérez comme votre ennemi ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Keaton "H.VI" de Norvège
Jeu 5 Juil - 22:23
Keaton
Outrageous
Messages : 15
Age : 23
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Ben/Chris Perrault
Aelig Yeats
J’aurais pas pu être plus sur le cul, j’crois. Franchement, la meuf, on était dans la même galère, j’pensais qu’on avait un minimum de pensées communes. Ca s’passe comme ça dans la rue, en général. Tu commences à te battre et généralement – même si c’pas une règle en soit – les gars qu’étaient dans ton camp te soutiennent par la suite. On appelle ça la loi de la rue. C’est la solidarité, aussi. Faut croire que c’est comme tout, ça fini par se perdre.

J’ai dû lancer un regard bien particulier à l’autre gonzesse, là, Cooper. Va donc retrouver Alice et fait moi plus chier à l’avenir, toi. Quand j’pense que j’me suis mouillée pour elle. Si j’avais su à quel point elle était une poucave, j’aurais pas bougé le petit doigt.

Mais bon, j’ai fait ce que j’ai fait, point. J’assume parfaitement. Je vais pas chercher à me dédouaner. Et j’assume aussi mes mots. Je bronche pas quand l’autre se barre pour me laisser seule avec le dirlo. Gars, j’ai grandi en Afrique du Sud. Des gars qui font peur, qui me torde les entrailles par leurs présences, y’e na légion, là-bas. C’pas toi avec ton costard bien taillé qui va m’impressionner. Il en faut plus.

« Ennemi ou pas, j’m’en balance, monsieur. Tout c’que je sais c’est que vous devriez pas avoir besoin de nom pour agir. L’école c’est la communauté, non ? Et une communauté, ça se gère partout pareil. Que ce soit des ados en ruts ou des sportifs de haut niveau, quand y’en a un qui déconne, c’est l’ensemble de l’équipe qui trinque. Y’a qu’en appuyant ce genre d’éducation qu’on arrive à éviter les débordements du genre qui arrive un peu trop souvent dans votre établissement. Parce que bon, nous on a eu les couilles d’agir. Mais y’en a plein qui reste dans les fonds des poubelles où on les a balancé par peur de venir vous voir. »

Eh bam. Manges-toi ça. Tu vas m’répondre quoi maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 14 Aoû - 15:00
Anonymous
Cette fois, c'en était trop.
Terrence a beaucoup de sang-froid, la plupart du temps. Mais là, non seulement il est pressé, mais en plus, il est face au pire genre d'adolescentes qui puisse exister. Ou le deuxième pire. Ou le troisième ?
Rah, les jeunes.

- Si les souffre-douleurs restent au fond des poubelles, comme vous dites, c'est peut-être parce que cette petite philosophie idiote du courage lycéen continue de s'étendre sur les bancs scolaires. Donc quoi ? C'est lâche de demander de l'aide ? C'est une insulte à l'honneur ? Je vous le dis comme je vous vois : ce petit principe, elle a été inventée par ceux qui vous cherchent des noises eux-mêmes. Pour que vous ne « caftiez » pas, ils ont rendu ça honteux. Pour que vous ne vous défendiez pas, ils ont rendu la défense lâche. Car si vous connaissiez mieux les principes de mon établissement, mademoiselle, vous comprendriez peut-être que le meilleur moyen de se débarrasser d'un élément perturbateur est de le virer purement et simplement plutôt que de le frapper.

Il place ses poings sur la table. Il ne rigole plus, mais plus du tout.

- Maintenant, Starviewer, dites-moi : dois-je vous considérer comme un élément perturbateur ? J'ai bien vu comment vous avez regardé votre camarade quand elle a « balancé ». Donc quoi, vous allez la frapper ? L'ignorer si elle a de nouveau des problèmes ? Vous pouvez m'expliquer où est la morale là-dedans ?

La bouche de l'adolescente s'ouvre, il avertit :

- Pesez bien vos mots.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Keaton "H.VI" de Norvège
Sam 18 Aoû - 0:40
Keaton
Outrageous
Messages : 15
Age : 23
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Ben/Chris Perrault
Aelig Yeats
Mais bordel il me cherche le vieux ? Sérieusement qu’est-ce qu’il ne comprend pas dans mon discours ? J’ai été claire pourtant ! Faut que je lui souligne tout au stabilo jaune fluo, c’est ça ? J’ai les ongles de mes doigts qui s’enfoncent dans la paume de mes mains. Ça fait un mal de chien. Mais j’bougerai pas. Je lèverai pas le petit doigt mais je baisserais pas les yeux non plus.

« Non, je comprends votre logique, monsieur. Et Cooper, j’irais rien lui faire. J’aime juste pas le principe de balancer juste histoire de donner de quoi s’occuper aux lions, c’est encore le meilleur moyen de détourner l’attention. Parce que bon, après c’est parole contre parole et ça peut durer trois plombes voir sanctionner quelqu’un qui n’a rien fait dans l’histoire mais qui a été mis en porte-à-faux par les vrais coupables. Au moins quand on les renvoi dans leurs buts en direct sans passer par la case diplomatie avec ces enfoirés, y’a moyen qu’ils ne recommencent plus. »

Il m’énerve, il m’énerve, il m’énerve.

« J’dis pas forcément que j’ai raison. Mais j’ai mes principes et je m’y tiendrais, monsieur. Libre à vous de me considérer comme perturbateur, moi je bougerais pas. Vous avez vos idées et je vous demanderais pas d’y renoncer sinon j’aurais claqué la porte de ce palais depuis bien longtemps. Par contre, juger une personne sur un acte, une fois alors qu’il n’y a eu aucun débordement durant les sept dernières années alors qu’à contrario certains serpents sont là, bien en forme depuis des plombes et qu’ils ont déjà été signalés sans que rien ne sois fait, je vois pas en quoi c’est très juste. Mais je peux me tromper, aussi. »

J’utilise pas souvent l’ironie. Mais là, ça m’a démangé. De toute manière, je vois pas trop ce qu’il pourrait me faire. Frapper c’est pas dans ses bails.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 7 Oct - 18:26
Anonymous
Blablabla, il semblerait que le discours de l'adolescente s'est transformé en diarrhée verbale mêlant mauvaise foi et valeurs mal placées. Et comme le disait un grand philosophe français de notre époque (ou bien était-ce un essayiste allemand ?) : « Entre avoir des principes et être un sale con, la ligne est très fine. »

Autrement dit, plus grand chose qui ne vaille la peine d'être écouté, ni de passer du temps dessus, ni de s'énerver dessus. Avec un geste lent, qui prend le temps d'installer un lourd silence, Terrence Thouless regarde sa montre, et déclare, sans quitter des yeux les aiguilles :

- C'est possible, oui. Bon, très bien, j'en ai assez entendu, vous pouvez retourner en cours.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Keaton "H.VI" de Norvège
Dim 30 Déc - 22:28
Keaton
Outrageous
Messages : 15
Age : 23
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear Nash
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Ben/Chris Perrault
Aelig Yeats
En cours ? Clairement non. Je ne retourne pas en cours si c’est pour m’entendre me faire bassiner par ce genre de débilités, encore une fois. Ça va, j’ai pigé, on est pas sur la même longueur d’ondes, soit. Mais moi je reste pas à faire l’hypocrite dans un endroit où les gens veulent pas de moi. Tant pis pour eux ou tant pis pour moi, je m’en bas les couilles. De mon point de vue, j’ai pas tort. Point à la ligne. Et si Monsieur est pas content, qu’il prenne ses responsabilités et me renvoi.

Pourtant je me redresse. J’attrape ensuite la chaise pour mieux la foutre par terre. Je pars pas d’ici sans foutre un peu le dawa. Je ne me barre de ce foutu bureau qu’après, croisant dans le couloir le regard de ma ‘pote de baston’. Tu parles. Celle-là qu’elle ne m’adresse plus la parole.

Sur ce je vais aller courir, ça me fera du bien. J’ai bien fait sentir que je retournerais pas en classe, ahah.

[HRP : Dove sera renvoyée le lendemain]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: