Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Essayez donc de mélanger du orange, du rose et du noir (PV Emmy et Eris)
avatar
Messages : 23
Age : 20
Multi-comptes : Noa A. White
Sylvester Y-S Seo
Apple J. Brown
Precious
Dim 25 Mar - 20:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Essayez donc de mélanger du orange, du rose et du noir

E. &  E.L

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La sonnerie retentit et Aiden se permit de s'étirer de tout son long maintenant que le cours s'était terminé. Il pouvait se le permettre, il faisait partie des meilleurs élèves de son année en toute modestie, ne posait jamais aucun problème de discipline et était toujours très poli avec le corps professoral et les employés du bahut. Un parfait étudiant jusqu'au bout des ongles.

Mais, malgré tout, il restait un jeune homme de dix-neuf ans et même s'il aimait bien étudier ainsi que le challenge que représentait les cours de Blenheim, il était parfois bien content de faire une pause. S'amuser, discuter avec les copains, lire et regarder du Harry Potter, s'affaler sur Jesper et taquiner Serena étaient bien plus amusant quand même.

Ah, et manger aussi. Le Precious n'était pas spécialement un goinfre comme certains, mais ce serait mentir de dire qu'il n'aimait pas manger de bonnes choses. Et en plus, il détestait sentir son ventre vide et gargouiller. Quelle horrible et désagréable sensation. C'était d'ailleurs une des raisons pour laquelle il était si content d'entendre la sonnerie. Il avait faim et c'était juste l'heure de la pause déjeuner ! La nature était bien faite quand même.

Enfin bref. Le Precious finit de s'étirer, son éternel sourire aux lèvres et se mit à ranger ses affaires avec soin malgré la rapidité avec laquelle il le faisait. Tout en fourrant les cahiers dans son sac, le jeune homme tourna la tête vers sa camarade de table pour la saluer puisqu'elle partait la première. Plusieurs de ses amis passèrent également près de lui et lui demandèrent s'il mangeait avec eux aujourd'hui.

Le garçon déclina l'invitation avec un sourire contrit et résista malgré leurs protestations, arguant qu'il l'avait déjà promis à quelqu'un. Ils se mirent alors à faire des insinuations quelque peu moqueuses sur des jolies filles ou des beaux garçons, se faisant des films et le sourire d'Aiden se fit un poil plus crispé.

Même si les garçons ne pensaient pas à mal, n'étant simplement pas au courant de ce qui s'était passé pour lui, ce sujet-là était encore sensible. Une fois qu'ils furent partis, Aiden fixa le vide devant lui, plus tendu qu'à son habitude et le regard assombri par la colère et la douleur des souvenirs. Ce fut avec plus de brusquerie que d'habitude qu'il ferma son sac et se leva sous les regards surpris des personnes encore présentes.

Le brun sortit donc de la classe avec une expression sombre qui ne lui ressemblait guère, son sac sur l'épaule et se dirigea vers le restaurant du pensionnat. Il s'était pourtant juré de ne plus penser à ça, mais apparemment les faits étaient encore trop récents et douloureux pour qu'il puisse les oublier complètement. Comment pouvait-il encore avoir des sentiments pour ce type ?!

Le garçon s'arrêta une seconde dans le couloir pour prendre de profondes inspirations et essayer de se calmer. Il ne voulait pas arriver au restaurant avec cette tête d'enterrement et cette lueur de rage dans le regard. A tous les coups, un de ses irremplaçables comme il appelait ses plus proches amis allait s'apercevoir qu'il n'était pas comme d'habitude.  Aiden avait une tonne d'amis et s'entendait davantage avec ses camarades que le contraire, mais ceux qui bénéficiaient du terme d'irremplaçables n'étaient pas si nombreux.

Oh, il aimait tout le monde, il ne fallait pas croire le contraire. Ce n'était pas son genre de nouer des amitiés uniquement par intérêt ou d'utiliser les gens, non. Mais personne ne pouvait remplacer ses deux BFF par exemple. Parfois, il y avait des gens avec qui vous vous entendiez tellement bien que cette amitié était supérieure aux autres, voyez. Et c'était ça les irremplaçables.

Enfin. Tout ça pour dire qu'il avait intérêt à ne pas passer trop de temps avec ces derniers ni même de croiser leur route pour certains - Serena s'apercevrait en deux secondes que ça allait pas - avant de s'être calmé. Car il n'avait aucune envie de devoir s'expliquer à ce sujet aujourd'hui... C'était personnel et surtout il avait trop honte de s'être fait avoir comme ça.

Une fois satisfait de son retour au calme - il serait toujours transparent pour certains, mais c'était mieux que rien - Aiden entra dans le restaurant. Cet endroit le fascinait à chaque fois, il avait toujours l'impression d'entrer dans un palais ou un restaurant cinq étoiles. Et manger dans un tel décor c'était sympa il il n'y avait pas à dire.

Le jeune homme balaya la pièce du regard à la recherche de la personne avec laquelle il avait rendez-vous. Contrairement aux insinuations de ses camarades, il ne s'agissait pas d'un nouveau crush, mais d'une de ses protégées. Car oui Aiden aimait veiller sur les élèves plus jeunes et être une sorte de grand-frère pour eux. Et Emmylou était justement comme une petite sœur pour lui. Il lui avait proposé de manger avec elle aujourd'hui et elle avait accepté alors il tiendrait sa promesse.

Son regard s'arrêta un instant sur un groupe dont sa BFF Serena en faisait partie et nota l'emplacement dans un coin de sa tête. Il valait mieux éviter de s'approcher trop près pour l'instant alors il se contenta de la saluer de loin quand leurs regards se croisèrent. Elle savait déjà qu'il mangeait avec Emmylou donc heureusement il n'avait pas besoin de venir lui expliquer pourquoi il ne mangeait pas avec elle aujourd'hui.

Ah. Le garçon se força à sourire et s'approcha d'une petite rouquine qui attendait un peu plus loin. Il posa une main sur son épaule en arrivant à sa hauteur, un sourire amical non feint aux lèvres. Il n'était jamais obligé de feindre son attachement envers la jeune Outrageous, après tout.

- Coucou, Emmy. J'espère que tu n'as pas trop attendu. J'avais mille trucs à ranger dans mon sac. C'est fou le nombre d'affaires qu'on peut avoir pour une journée de cours je te jure. Ta matinée s'est bien passée ?

Son allure décontractée et son ton volontairement dramatique feraient probablement leur petit effet. En tout cas, Aiden était bien décidé à laisser ses problèmes dans un coin de sa tête, verrouillé à triple tours, pour profiter au maximum de cette rencontre avec sa protégée. C'était qu'avec leurs journées surchargées et le nombre de ses amis et protégés il n'avait pas toujours beaucoup de temps à leur consacrer, même s'il faisait de son mieux.

Le garçon attendait patiemment la réponse de la rouquine quand il haussa soudain un sourcil en voyant une silhouette s'approcher rapidement de lui et se jeter à son bras comme si de rien n'était, comme si tout était normal. Ou comme s'ils faisaient ça tous les jours... Ce qui connaissant la concernée était très improbable.

- Tout va bien, Eris ?

Son ton sarcastique n'était pas du tout feint et encore moins dissimulé cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Eris N. Dawn
Shakespeare
avatar
Messages : 17
Age : 22
Multi-comptes : Louve Crawford && Lysandre S. Chevalier
Shakespeare
Jeu 10 Mai - 20:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
S’il y a deux choses qu’un homme est toujours prêt à accepter d’une femme c’est qu’elle a besoin de lui et qu’elle le trouve attirant.
C’est un concept que tu as tendance à appliquer à ta vie de tous les jours Eris, généralement sans vergogne. Puisque de toute manière ceux qui agissent selon ces termes ne te voit que comme une petite chose fragile ne vivant que pour leur regard et leurs attention, tu ne vois pas bien pour quelle raison tu devrais te priver de t’en servir.
Sauf que voilà, en général, quand tu finis par mettre le ola, on t’écoute. Ou si ce n’est pas le cas, tu peux toujours t’enfuir du bar, de la chambre d’hôtel, de l’appartement, tandis que monsieur passe aux toilettes. En lui laissant la note évidemment.

Tandis que le bruit rapide de tes talons claquant sur le sol - outrageusement cher - de Blenheim raisonne dans le couloir, tu te rappelles brièvement pourquoi tu n’utilises généralement pas tes charmes dans l’enceinte de l’école. Les étudiants sont une plaie, paroxysme de l’égo démesurée et des hormones en folie, et pas moyen de les semer dans ce foutu bâtiment.
Un éclair de cheveux rose finit par signaler ton entrée dans le réfectoire et un coup d’oeil rapide te donne l’excuse parfaite pour éviter d’avoir à répondre au lourdeau qui te court sur les nerfs si celui ci a réussi l’exploit effrayant de te suivre jusque là. Tu ne t’es honnêtement pas retourner pour vérifier.

Tu te jettes littéralement au bras d’Aiden dès que tu es assez proche pour le faire, lui lançant ta plus belle version du sourire innocent, lissant de ta main libre la jupe de ton uniforme telle une jeune fille sage.
Comme si.
“Aideeeeen, comme tu tombes bien ~”
Tu jettes un oeil rapide derrière toi pour vérifier que l’abruti n’est pas entré à ta suite avant de reporter ton attention sur le brun. Et de te prendre un sarcasme sauvage. Outch.
“Sh, soit mignon, regarde moi avec un grand sourire le temps que je sois sûre que ce timbré ne m’a pas suivie jusqu’ici avec ses avances déplacées, uh. Imagine toi que je suis euh … Hermione si ça peut aider. En plus rose.”
Tu agites la main d’un air peu concerné, le bras du jeune toujours fermement attrapé contre toi, ton regard vagabondant à la recherche du timbré en question.
Jusqu'à tomber sur une petite tête rousse que tu n’avais pas remarqué jusqu'à présent. Adorablement constellée de tâche de rousseur.
“Ah je dérange.”
Bravo Eris. Dommage que tu ne te sois pas posé la question avant de squatter honteusement leur déjeuner.

_________________
I'm Pretty Thanks To Kae
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Age : 17
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Shiitake U. Nakajima
Guillem de Borbón y Ortiz
Emmylou O. Stuart
Outrageous
Jeu 24 Mai - 19:13
Do you turn it up, Do you sing along Every time you hear that song
ft. Aiden C. King & Eris N. Dawn
« Cher journal,

Aujourd’hui, j’ai rencontré Aiden. C’est quelqu’un de bien ce mec ! J’te jure. Il est impressionnant mais, il est gentil comme tout. Même s’il est un peu dans son monde, mais ce n’est pas très grave… »


【Few months later...】

Ça fait déjà un moment que je suis entrée au Palais. J’ai un peu de mal à m’intégrer pour être honnête. Je suis peut-être un peu trop souriante. Un peu trop pauvre. Mais je m’en fiche ! Je suis pas là pour me faire des amis. Bon, en vrai, si. C’est triste de faire sa scolarité seule, mais j’ai l’habitude de passer après les autres. Même avec la seule personne que j’ai réussi à approcher : Aiden.

Aiden c’est le grand frère un peu cool, celui que tu observes de loin avec admiration, avec l’envie de lui ressembler. Tout le monde l’aime, Aiden. Moi la première. Du coup, je suis contente d’avoir un peu de son attention parfois, même si je ne suis clairement pas sa priorité. Et c’est normal, ça ne fait que quelques mois qu’on se connait.

Du coup, j’étais heureuse lorsqu’il m’a proposé qu’on déjeune ensemble aujourd’hui. Vraiment ! C’était super cool. La journée avait plutôt bien commencé en plus. J’avais enfilé un jean, un t-shirt à rayure noires et blanches et une paire de converses, tout ce qu’il y a de plus classique. J’ai cette paire de chaussure depuis que j’ai treize ans, c’était un cadeau d’anniversaire. J’étais trop contente. Bref. J’ai fait une natte, comme tous les matins, et puis je me suis dirigée vers mes cours. J’ai même réussi à discuter avec une fille de ma classe. Mais elle est vite repartie avec ses amies à la fin donc, j’ai quand même fini seule.

Rien que je ne puisse gérer !

Du coup, je m’étais rendue au restaurant pour déjeuner. J’étais assise à une table, jouant à un jeu idiot sur mon téléphone portable. Un genre de Snake : t’as un serpent de petites billes, tu dois en attraper le plus possible pour pas être bloqué quand tu dois passer des blocs. Bref, rien de très intellectuel.
J’étais tellement absorbée que je ne l’ai pas entendue arriver ! J’ai sursauté quand il a posé sa main sur mon épaule avant de me mettre à rire.

« Salut Aiden ! Non, ça va, je suis là depuis dix minutes je crois. Ça va toi ? T’as une petite mine. »

C’était vrai, Aiden semblait fatigué. J’aurais pas su dire ce qu’il avait mais j’étais là pour remédier à ça ! Je me levais pour rejoindre la queue du self avec lui lorsqu’une autre fille se jeta à son bras. Surprise, je penchais la tête sur la droite pour l’observer.

Cheveux roses. Dégaine bariolée. Je l’ai déjà aperçue au détour d’un couloir – après tout elle ne passe pas inaperçu – mais je ne la connais pas plus que ça. Je ne savais même pas qu’ils avaient un lien.  Je regarde la scène, surprise. Elle s’est littéralement jetée à son bras ! Ils sont bien plus proche que je ne peux l’être d’Aiden, visiblement. Est-ce que ça me fout un coup au moral ? Un peu, mais au fond ça n’a rien de très grave. Je viens d’arriver et Aiden à eu une vie avant moi dans l’enceinte de cette école. Et vu comme il est adorable, il doit avoir plein de petites Emmylou qui lui coure après.

Finalement, la voix de la rose se fait basse, elle explique quelque chose à Aiden et je penche un peu la tête. Je n’ai rien entendu, il y a trop de brouhaha dans cette pièce. Et finalement, son regard croise le mien. Elle a de beaux yeux, cette fille. Vraiment beaux. Et elle demande si elle dérange.
En vérité, un peu, mais jamais je ne me serais permise de dire une chose pareille.
Surtout ici. A Blenheim. On ne sait pas sur quel fils de député on peut tomber. Et si je veux éviter les ennuies, je ferais mieux de me taire dans ces cas-là.

« Pas du tout, on allait faire la queue pour manger, tu veux venir avec nous ? »

Un grand sourire ponctua ma phrase. Après tout, elle n’a pas vraiment l’air méchante cette fille !

« Je m’appelle Emmylou, au fait. »

Parce que d’après ce que j’ai compris, elle doit être Eris. Mais je ne vais pas attendre qu’Aiden me présente, je suis assez grande pour le faire toute seule !

Je me lève alors, pointant la file d’attente.

« On y va avant de devoir attendre deux heures ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: