Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Appartement] Learning to ask for help ► Ben
avatar
Messages : 64
Age : 20
Multi-comptes : Louve Crawford
Outrageous
Mar 13 Mar - 17:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHEVALIER Lysandre & PERRAULT Benjamin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] day
Help.

C’est presque inconsciemment que tes pas te mènent devant chez eux.
Tu ne sais pas vraiment à quel moment une part de toi à décidé que Benjamin et Kaelen auraient ce statut de bouée, d’adulte référents. Toujours est-il que ce soir, l’esprit embrouillé par la douleur et l’angoisse, c’est là que tu te retrouves.

Tu fais peur à voir.
Ton mascara a coulé, tes yeux arborant un savant mélange de rouge et de noir. Tes joues sont rosies par le froid. Tes cheveux en bataille reflètent étrangement le bordel intérieur que tu espères pouvoir gérer le temps d’arriver devant la porte de leur appartement.
Priant pour que personne ne te remarque sur le chemin.

Tu toques, faiblement, inspirant profondément.
Histoire d’essayer de ne pas fondre en larmes dès que tu auras besoin d’ouvrir la bouche.
Ton coeur accélère brusquement quand du bruit se fait entre derrière la porte.
Il est encore temps de faire demi-tour ?

Non.
Une masse de cheveux blond familier apparaît et ta respiration se bloque à mi-chemin entre le soulagement et l’envie de faire semblant que tout va bien.
Même si ton apparence complète hurle le contraire.

Beeen !

Tu tentes ce cri que ton professeur et ami a entendu des milliers de fois. Trop surement.
On pourrait presque croire que tu oses débarquer après le couvre-feu pour demander du temps supplémentaire pour un devoir “parce que c’est toi”.
On pourrait.
Si ta voix n’avait pas craqué au milieu du seul et unique mot que tu as pu prononcer.

Hair ; Messed up
Outfit ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Shoes ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Makeup ; Messed up

Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Lun 19 Mar - 10:53
Il était en train d’élaborer un questionnaire pour l’une de ses classes, trois jours plus tard. C’est donc tout concentré que Benjamin se tenait dans un coin un peu plus isolé du Frozen pour terminer la tâche déjà bien entamée qu’il avait engagé il y a au moins une heure et demi maintenant. L’heure d’une pause serait bientôt à prendre en compte s’il ne voulait pas ruiner son propre travail.

C’est lorsque cette pensée lui effleura la tête que l’on cogna à la porte du bar. Il était tard et les lieux étaient fermés – il n’avait pas posé la question à Kaelen du pourquoi et du comment, elle gérait parfaitement bien les choses toute seule à ce propos. Cependant, curieux, le français se leva et partit ouvrir.

Ce qu’il vit ne le surprit pas tant que cela ; à vrai dire, Lysandre aurait pu débarquer à trois heures du matin que cela ne l’aurait pas davantage étonné que cela, venant de lui. Non, ce qui l’intrigua bien plus vu la voix du jeune homme/femme en face de lui. Elle était brisée.

Alors, d’instinct, presque, Benjamin attrapa Lysandre par les épaules pour le ramener contre lui. « Entre, tu vas attraper la mort. Je vais nous faire deux chocolats chauds et tu vas me raconter ce qu’il t’arrive. » Car avant d’être un professeur, il était aussi un ami.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Age : 20
Multi-comptes : Louve Crawford
Outrageous
Lun 7 Mai - 20:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHEVALIER Lysandre & PERRAULT Benjamin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] day
Help.

Le bras de Benjamin attrape tes épaules et tu sens les larmes te monter aux yeux à nouveau. Mais de soulagement cette fois. Parce que la présence du blond est réconfortante, sa chaleur rassurante, son embrassade apaisante et qu’après le trop plein d’émotions que tu as subi, ça fait vraiment du bien.
Et tu te rappelles pourquoi c’est toujours ici que tu te retrouves quand ça va mal. Parce que la crise de panique qui te montais à la gorge s’éloigne lentement alors que tu t’installes silencieusement sur un siège. Ne reste plus que tristesse et rancoeur.
Sur fond de culpabilité peut-être.

Tu attends sagement la boisson chaude promise, tu souris stupidement à travers les traces de mascara que tu sens te coller aux joues - ewk. Et puis, un peu comme chez le psy, tu attends quelques minutes dans le silence avant d’oser briser ce dernier de ta voix.
Parce que tu te doutes bien que Ben se demande ce qu’il se passe.

L’article me concernant sur le blog de Queen a fait sensation, ahah.

Comme elle est douce ta voix, pour des paroles si amères. Comme il est faux, le rire que tu forces à la fin de ton affirmation. Tu n’es pas certain.e que le jeune professeur ait même lu l’article en question, mais avec les bruits de couloirs et comme Kaelen en a entendu parler à la dernière fête des Outra, tu te dis que peut-être l’information lui est revenu aux oreilles, par un biais ou un autre.
Et tu baisses la tête sur ta tasse fumante.

Tu déglutis.

Les gens pensent qu’ils peuvent se permettre les mêmes choses qu’elle. J’avais. Oublié à quel point ça peut faire mal l’incompréhension.

C’est tes colocataires qui vont être content que tu recommences les crises d’angoisse au milieu de la nuit !

Hair ; Messed up
Outfit ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Shoes ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Makeup ; Messed up

Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Ven 11 Mai - 19:33
Le français le plus âgé des deux fronça immédiatement les sourcils à l’énonciation du nom de Queen. Hum. Encore elle. D’un point de vue tout à fait personnel, il ne l’avait jamais craint plus que cela, du temps où il était lui-même étudiant au Palais de Blenheim. Mais il comprenait que certains vivaient la situation plus mal que d’autre. C’était somme toute le cas de Lysandre, présentement. Et Benjamin appréciait bien trop le jeune homme et la jeune femme qui composait cet individu haut en couleur pour laisser les choses ainsi.

Il fallait parler. C’était le remède à –presque – tout. Le dialogue, la discussion. Le professeur l’avait toujours valorisé, quand Chris’, lui, préférait les actes. Une complémentarité qu’il ne remettait pas en question, même s’il était intimement persuadé que le Chevalier et la française n’avait pas vraiment besoin ce genre de démonstration de force pour le moment. Il fallait une épaule solide pour accueillir les confessions.

Benjamin se posa donc près de Lysandre, une tasse également devant lui. Avec une attention certaine, il écouta ce dont il était question. Un article sur Lysandre, donc. La genderfluidité de Lysandre n’était plus affaire de secret pour le Perrault, aussi prit-il immédiatement la pleine conscience de la situation.

« Et que disait cet article, exactement ? Ce n’est pas la première fois que tu apparais dans ces lignes, non ? Enfin, corriges-moi si je me trompe, bien sûr, je ne suis pas ce torchon qu’elle appelle un blog. Mais il ne me semble pas t’avoir vu te mettre dans des états pareils pour ce genre de choses auparavant. Il n’y a que cela qui te bouleverse ? Ou autre chose ? » Benjamin, s’il ne pouvait se vanter d’être un empathique de génie, savait au moins déchiffrer entre les lignes. Il lui semblait percevoir une ombre survolante, dans cette histoire. E faisait-il une idée ?

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Age : 20
Multi-comptes : Louve Crawford
Outrageous
Sam 26 Mai - 23:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHEVALIER Lysandre & PERRAULT Benjamin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] day
Help.

Quelque part, tu te dis que tu aurais du venir ici tout de suite. Tu le sais pourtant, que Ben sera toujours là. Tu le sais que Kae t’ouvrira la porte aussi. Mais à ce moment précis, dans ta tête, trop de négativité tournait encore pour que tu ne te sente le courage de risquer de les déranger. Il avait fallu attendre que tu tilt complètement pour que le couple d’ancien camarade - et maintenant parents adoptifs à priori - devienne le seul recours possible. Pour éviter de faire une bêtise qui aurait fini par inquiéter voire blesser ton vrai père.
Hors de question.

Dommage que cette réticence ait créé un dommage collatéral, hein ?
Tu souffles tranquillement sur la boisson chaude en écoutant la voix de Benjamin, en profitant pour calmer ta respiration encore saccadée par les sanglots.
Un.e vrai.e enfant.

Globalement, à peu près toutes les stupidités que les gens peuvent sortir sans réfléchir par rapport à ma situation. Qu’il faut que j’arrête de me donner un genre, que c’est pourtant pas compliqué de savoir ce que j’ai entre les cuisses ....

Tu hausses les épaules, lâche un ricanement à mi-chemin entre le mépris et le hoquet blessé. Et puis tes yeux se baissent sur ta tasse.

C’est pas Queen le problème. Je sais bien qu’il faut pas faire attention à ce qu’elle dit, que la majeure partie de son “journal” est basé sur des ragots et des on-dit, que c’est là pour faire parler et attirer l’attention sur elle et basta..

Tu lèves les yeux sur le blond et lui adresse un sourire triste, fatigué. Un de ceux qui arrivent après la crise d’angoisse, qui juge le monde et toi même. Une expression qui crie “à l’aide” autant que “tu peux dire que je l’ai bien cherché, je le sais déjà”.
Un peu pathétique, un peu fort.

A priori tout le monde ne pense pas comme ça. Il y en a qui doivent se dire que si elle se permet d’être une salope intolérante alors on peut bien organiser une chasse aux sorcières. Peut-être qu’ils pensent que je peux vraiment changer de sexe et qu’on doit me brûler pour me purifier de ces pouvoirs magiques. Mais je pencherais plutôt pour le fait qu’ils me voient comme une sorte de malade mental.e qu’il faut traumatiser pour qu’il ou elle change d’avis. Trauma check, genre fixe toujours pas trouvé. Should try again.

Cacher la douleur derrière une bonne dose de sarcasme. Tu sais pertinemment que ça ne trompera jamais ton ami. Mais tu sais aussi que c’est le seul moyen que tu as trouvé à cet instant pour ne pas qu’en parler remue trop le couteau dans la plaie. Alors il faudra faire avec.

Hair ; Messed up
Outfit ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Shoes ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Makeup ; Messed up

Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Mar 5 Juin - 22:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Benjamin n’avait jamais été du genre à entrer dans des fureurs impétueuses ou des excès de rage incontrôlée. Non, ceci était l’expression de Christophe, pas la sienne. Mais c’était aussi pour cela qu’il était su complémentaire avec son jumeau, si complémentaire avec Kaelen. Tout du moins se plaisait-il à le penser. Ceci étant dit, ce n’était pas pour autant que le français était incapable de ressentir ce genre de maux impalpables, de sentiments indomptables. Il l’exprimait différemment, voilà tout. Car chez lui, tout passait par le regard. Le silence était son arme, ses yeux son fer de lance. Bien bel image que voici.

Cependant, il savait pertinemment que faire ‘les gros yeux’ ne résoudrait ni le problème de Lysandre ni son cas de conscience. Il ne savait pas vraiment quoi faire pour son/sa camarade français.e. A part le/la soutenir, ce qu’il ferait quoi qu’il advienne, le reste paraissait réellement flou. L’ex-Shakespeare se sentait un peu démuni face à la détresse du/de la plus jeune. Quel genre d’ami était-il, au final ?

Décidant de ne pas se concentrer sur cette question pour l’heure futile, Benjamin fini par se relever pour aller offrir une protection somme toute sommaire au/à la Chevalier, en le/la prenant dans ses bras, comme le ferait un ami, un grand frère. Car, s’ils n’étaient pas liés par le sang, au moins Benjamin parvenait à considérer l’adorable énergumène qu’était Lysandre avec une part de tendresse d’adulte. Purement platonique, bien sûr.
« Tu vas rester ici cette nuit. Et ce n’est pas une question. Tu dormiras avec Kaelen et moi je prendrais le canapé. »

Mieux valait prévoir une autre crise d’angoisse et Benjamin savait que son épouse saurait aider le jeune Outrageous dans cette tourmente. « Ne finis pas ta tasse si tu n’en a pas envie, va prendre une douche et réchauffe toi. Je vais te donner des vêtements de nuit m’appartenant. Même s’ils seront sans doute trop grands pour toi, au moins ils te tiendront chaud. » Car Lysandre était frigorifié.e. Rien que ce constat suffisait à agacer Benjamin. « Continues de parler, aussi. Je me doute que tu dois avoir beaucoup sur le cœur. »

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 313
Age : 24
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Strangers
Mer 20 Juin - 23:43
It’s a brand new day
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Le bar était fermé. Une journée de congé comme une autre ou Kaelen avait voulu profiter de son homme. De son mari. Parce qu’ils n’avaient pas eu beaucoup de journée tous les deux depuis leur mariage. Depuis l’annonce de l’arrivée imminente de cet enfant.
Et Kaelen avait promis de lever le pied.
Alors elle l’avait fait. (Non, en réalité c’était la première fois qu’elle posait un jour depuis l’annonce de sa grossesse. Mais la fatigue l’y avait pousser, bien qu’elle ait dissimuler sa décision à son époux derrière un problème logistique.)

Mais ce soir-là, Benjamin était rentré un peu plus tard.  Ils avaient diner ensemble, assis sur leur canapé, à discuter de tout et rien devant la rediffusion d’un vieil épisode de Castle. Et puis, Kaelen avait été se coucher. Parce que son homme avait encore quelques copies à corriger. Il était descendu pour ne pas l’ennuyer et Kaelen s’était allongée avec un livre sur la maternité. Elle était terrifiée à l’idée de devenir mère alors elle s’abreuvait d’informations en tentant tant bien que mal de se rassurer.

Et finalement, au moment ou elle allait éteindre, elle jeta un œil à l’heure. Il était vraiment tard. Et Benjamin était toujours en bas. Elle pouvait descendre et lui proposer de lui faire un thé ou une tisane. Alors elle attrapa un gros gilet en laine noir et descendit les quelques marches. Elle portait une chemise de nuit seulement sous son gilet aussi, quand elle se rendit compte qu’il n’y avait pas une mais deux têtes blondes dans son bar. Elle eut un moment d’arrêt avant de se rendre compte qu’il s’agissait de son.a petit.e apprenti.e-régent.e. Elle fronça les sourcils en voyant l’état du visage de l’outrageous.

« Tu pourrais m’demander avant d’coller quelqu’un d’autre dans mon lit. »

Elle plaisantait, évidemment, le sourire en coin qui étirait ses lèvres la trahissant. Lysandre était le.la bienvenu.e. Mais, elle le perdit rapidement en se rendant compte de l'état de leur.e ami.e. Elle approcha du/de la petit.e blond.e et lui ébouriffa les cheveux, écoutant son cher et tendre.

« J’étais descendue faire une boisson chaude mais je vois que j’arrive trop tard. »

Elle glissa sa main sur la joue encore enfantine de Lysandre, essuyant du pouce les traces sombres sous ses yeux.

« J’ai du démaquillant là-haut si tu as besoin. »

Elle observa la scène qui se déroulait dans son lieu de travail et attrapa une chaise pour s’y assoir. Elle était curieuse de savoir ce qu’il s’était passer mais poser la question n’était pas la meilleure manière de faire sentir à Lysandre qu’il était dans une safe zone.

« Si tu as besoin de quoi que ce soit, fait comme chez toi. Hésite pas à nous réveiller aussi. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Well I found a woman, stronger than anyone I know
She shares my dreams, I hope that someday I'll share her home
I found a love, to carry more than just my secrets
To carry love, to carry children of our own
We are still kids, but we're so in love
Fighting against all odds
I know we'll be alright this time
Darling, just hold my hand
Be my girl, I'll be your man
I see my future in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Age : 20
Multi-comptes : Louve Crawford
Outrageous
Mar 24 Juil - 11:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHEVALIER Lysandre & PERRAULT Benjamin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] day
Help.

Les bras de Ben se referment autour de toi et le soulagement t’envahis. Tu as beau savoir, au fond de toi, que tes amis t’aiment malgré ce que tu es, qu’ils ne te jugent pas pour ça, qu’ils ne te repoussent pas, parfois, l’angoisse est plus forte que cette certitude. Et l’accolade soudaine de celui qui est presque plus proche du grand frère que de l’ami te ramène à cette réalité apaisante : tu es aimé.e.

Le jeune professeur t’annonce finalement qu’il te laisse la place dans son propre lit pour la nuit et tu n’as pas le temps de protester qu’il te fait clairement comprendre que tu n’as pas ton mot à dire dans l’histoire. Honnêtement, de toute manière, tout refus de ta part n’aurait été que pure politesse, peur de déranger, et tu es plutôt soulagé.e de ne pas avoir le choix de refuser.
Et alors qu’il te propose de squatter leur salle de bain pour aller te réchauffer sous la douche, c’est la voix de Kaelen qui se fait entendre, dans une fausse proposition, démentie par son sourire. La brune prend le relai de son mari pour te faire comprendre que tu es le.a bienvenue ce soir, que tu peux te reposer sur eux, et tu la laisses sans mal approcher pour effacer de tes joues le mascara qui y a glissé avec tes larmes. Larmes qui viennent traîtreusement te monter aux yeux à nouveau dans un élan de tendresse et de reconnaissance.
Stupide.

Je. Oui. Je vais aller me doucher. Et le démaquillant ne sera pas de trop, je dois avoir l’air d’un panda, heh.

Un sourire, demi-sourire, bien léger, et tu te relèves.

Merci, vraiment. Je vous dérange au milieu de la nuit et tout … Vous êtes bien trop patients avec moi.

Un petit rire s’échappe de tes lèvres avant que tu ne disparaisses vers l’appartement. Certainement le sont-ils habituellement Lysandre, mais pour une fois, tu as une bonne raison de les embêter.

Hair ; Messed up
Outfit ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Shoes ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Makeup ; Messed up

Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Ven 27 Juil - 13:59
Même s’il ne le disait pas toujours – mais que cela lui avait certainement échappé une fois ou deux -, Benjamin considérait sincèrement Lysandre comme un.e membre de sa famille. Il.e était tout aussi le.a bienvenu.e ici-bas que Christophe, Charlotte, Roxanne ou n’importe qui d’autres chez les Perrault. Et cela ne changerait pas. Car pour que Benjamin puisse en vouloir à quelqu’un, il fallait vraiment faire montre d’un comportement révoltant au possible. Ce qui n’était guère le genre de son entourage, clairement.

Il ne releva pas les mots émis par Chevalier et se contenta de laisser sa silhouette disparaitre dans l’escalier qui menait à l’appartement du haut. Puis, Benjamin se tourna vers l’amour de sa vie et la gratifia d’un baiser.

« Désolé. Tu as raison, j’ai pris une décision sans toi. Je tâcherai de venir te réveiller la prochaine fois. » un sourire malicieux, un nouveau baiser – sur le front, cette fois- et il suivit le mouvement de Lysandre. « Je vais prendre des affaires dans l’armoire.

Parvenu jusqu’en haut, le blond fouilla un peu ses affaires et essaya de trouver les vêtements les moins larges qu’il pouvait avoir. Ceci fait, il déposa le tout sur le panier à linge, devant la salle de bain « Lysandre, je te laisse des vêtements secs ici, tu n’auras qu’à mettre les tien directement dans la machine à laver, ils tourneront cette nuit. » Ladite machine n’étant pas vraiment gênante, il pouvait se le permettre.

Puis, il partit installer le canapé clic clac dans le but de passer, sous peu, une nuit relativement reposante.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Age : 20
Multi-comptes : Louve Crawford
Outrageous
Jeu 16 Aoû - 15:40
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHEVALIER Lysandre & PERRAULT Benjamin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] day
Help.

Dans le cocon de l’appartement de Ben et Kae, que tu connais beaucoup trop bien pour un élève de Blenheim et squatte presque trop aussi pour un.e ami.e de ses habitants, tu finis par entrer dans la salle de bain.
C’est l’esprit ailleurs que tes mains défonts tes vêtements et tu jettes un oeil à ton reflet dans le miroir.

Tes dents s’attaquent violemment à ta lèvre inférieure et tes poings se serrent
Merde.

Deux secondes seul.e, l’image de ton corps dénudé et l’affirmation qu’il renvoie au reste du monde. Voilà qui suffit à relancer le rythme infernal de ton coeur et la voix vicieuse au fond de toi qui vient répéter les propos tenus ce soir. Les propos tenus par Queen.
Les mots qui t’ont toujours suivis.

La voix de Ben derrière la porte et tu sursautes, relâche ta lèvres et tes poings, observe d’un air dégoûté envers toi même les marques qu’ont laissé tes ongles dans ta paume. Et tu secoues la tête résolument.

Merci beaucoup Ben.

Des vêtements, du prêt de la machine à laver et de t’avoir, une fois encore, sorti du tourbillon infernal de l’anxiété. Et c’est avec le rappel de la présence de Ben et Kae de l’autre côté de cette porte et en te forçant à te concentrer sur la conversation que tu as eu avec le blond et aucune autre tenue ce soir que tu te glisses sous l’eau.

--

Tu ressors quelques longues minutes plus tard, la peau un peu rouge due à la température de l’eau, débarassé.e de traces de maquillages dégoulinantes, les cheveux humides et sur tes épaules les vêtements de Benjamin. Ta tête passe brièvement dans le salon pour remercier Ben. Encore une fois.
Puis tu te diriges vers la chambre à coucher, te posant en tailleur sur le lit, ne levant les yeux que lorsque tu aperçois Kaelen dans ton champ de vision.
Un léger sourire étire tes lèvres.

Je te prépare à la vie de maman t’as vu ça. Coller ton mari sur le canapé pour dormir avec l'enfant qui a peur des cauchemars. J’espère que les tiens seront moins chiants que moi ceci dit !

Cette nuit, juste cette nuit tu te reposes sur eux, parce qu’il est trop tard pour refuser de se laisser aller. Et demain, pour toi comme pour les remercier de t’avoir aider, tu redeviens toi même. Diva, trop sûr.e d’iel, sale gosse d’Outrageous de Lys que tu es.

Oui, demain tout ira mieux.

Hair ; Wet
Outfit ; Ben's stuff
Makeup ; Out of the way

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 313
Age : 24
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Strangers
Sam 18 Aoû - 18:46
It’s a brand new day
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Kaelen regarda Lysandre monter vers leur appartement. Elle approcha de son homme et passa ses bras autour de son cou pour répondre à son baiser, bien que son énorme vente l’empêche de se lover contre son époux comme elle l’aurait voulu. Elle râle à peine et haussa les épaules.

« Tu pourras toujours me réveiller en cas de problème, Ben. Et tu sais bien ça. »

Par contre, elle était sérieuse. S’il avait eu besoin d’elle, Benjamin aurait pu la réveiller sans le moindre souci. Elle embrassa sa joue et le relâcha.

« C’est pas le moment de te demander du saumon fumé et des biscuits au chocolat alors ? »

Elle le taquinait. Bien que son envie de femme enceinte fût bien là, elle refusait d’embêter Ben maintenant. Elle se débrouillerait toute seule.
Elle emmena toute la vaisselle salle en cuisine pour que ce soit nettoyer le lendemain matin, puis elle éteignit tout, prenant ensuite le chemin de leur appartement. Elle aida Benjamin à finir de faire son lit et glissa dans la cuisine.

Elle ouvrit le frigo et trouva avec plaisir une tranche de saumon. Elle fouilla ses placards et attrapa des oreo sur une étagère. Après avoir découpé les tranches de saumon et posée certaine sur le sommet d’un biscuit avant d’enfourner le tout dans sa bouche.
Oui, le mélange était répugnant.
Mais c’est ce dont elle avait envie ici et maintenant.

« Faudra le couvrir pour cette nuit, l’école va moyennement apprécier sinon. »

Après avoir avalé quatre biscuits accompagnés de saumon fumé, Kaelen rangea tout ce qui avait servi à son encas et bu un grand verre d’eau pour faire passer le tout.

« Et toi, tu te reposes. Tu travailles trop. »

L’hôpital et la charité. Mais qu’importait. Elle embrassa le front de son époux alors que Lysandre passe la tête pour le remercier. Kaelen sourit et effleure les mèches blondes du professeur. Elle s’étire un instant et soupir.

« Allez, je vais aller nous coucher tous les trois. Bonne nuit, à demain. »

Elle offrit un dernier sourire presque endormi à son amant et rejoint la chambre. Elle ferme la porte et penche un peu la tête, riant doucement à la remarque de Lysandre.

« Si les miens m’aime autant que toi alors j’aurais tout gagné. »

Elle ébouriffe les cheveux encore humides de son ami.e et sourit un peu. Une fois assise sur le lit, elle ramène ses jambes dessus et s’appuie contre ses oreillers.

« Ça va aller, tu n’as besoin de rien ? Tu n’hésites pas à te servir si jamais, ok ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Well I found a woman, stronger than anyone I know
She shares my dreams, I hope that someday I'll share her home
I found a love, to carry more than just my secrets
To carry love, to carry children of our own
We are still kids, but we're so in love
Fighting against all odds
I know we'll be alright this time
Darling, just hold my hand
Be my girl, I'll be your man
I see my future in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: