:: Around the world... and even more! :: Another life, another shape! :: Flashbacks & flashforwards Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(flashback) it was the moment when you met. | alina & darren

avatar
Messages : 16
Age : 20
Multi-comptes : • Makoto Yoshiteru
Artist Alley
Voir le profil de l'utilisateur




Ariake Aiko
Artist Alley
Lun 26 Fév - 3:37
"it was the moment when you met"
ft. alina & darren



 
Sept heures du matin, ton réveille sonne. Tu le laisse sonner, tu n’as pas envie de te lever, pourtant, tu as promis à ta très chère sœur que vous iriez faire les magasins ensemble. Lentement, ta main se lève pour éteindre cette machine infernale. Tu t’es encore une fois couché très tard ; tu as joué quasiment toute la nuit, avant de te rappeler cette fameuse promesse que tu as fait. Tu retires doucement la couverture avant de te redresser en baillant. Tu frottes tes yeux encore endormis avec douceur en te levant. Machinalement, tu te diriges vers la salle de bain, prendre une douche te réveillera probablement un minimum. Tu choisis une playlist avant d’entrer dans la douche ; tu apprécies écouter un peu de musique en prenant ta douche. Tu laves ton corps et tes cheveux blonds – en vitesse, tu es presque en retard et te connaissant, tu es capable de mettre plus de temps qu’une fille dans la salle de bain. Une fois que tu es préparé, tu te diriges vers le self, histoire de manger un peu avant de rejoindre ta sœur.

Tu as opté pour un thé Oolong et des spéculoos. Tu n’as pas réellement envie de sortir. Après tout, lorsque tu as accepté d’accompagner Alina, tu dessinais, tu étais concentré, donc tu n’écoutais qu’à moitié. Ce n’est qu’au moment où elle t’a dit « rendez-vous à huit heures devant l’entrée de l’établissement. » que tu as réalisé ton erreur. Sept heures quarante-cinq, tu as encore un peu de temps avant de la rejoindre. Heureusement que tu as le réflexe de prendre ton carnet de croquis à chaque fois que tu sors – d’ailleurs, celui-ci est presque terminé, tu en profiteras pour en acheter un nouveau. Une fois que tu as terminé ton petit déjeuné, tu décides d’attendre à l’extérieur, comme prévu. Tu vas t’asseoir sur l’un des bancs, mettant ton écouteur – uniquement du côté gauche, puisque tu es sourd de l’oreille droite – pour continuer d’écouter la playlist que tu avais commencé pendant ta douche, avant de te mettre à dessiner l’environnement juste en face de toi. Tes iris bleutés observent le jardin de roses qui s’étend devant toi, la beauté de ces fleurs t’émerveille, il y en a de toutes les couleurs, machinalement, tu commences à les dessiner. Tu regrettes presque de ne pas avoir pris tes crayons pour pouvoir les colorer plus tard. Ces roses te rappellent légèrement tes sœurs, Yukiko et Alina. Elles sont si belles et pourtant, si fragiles. Tu as envie de les protéger, ce sont les deux roses les plus précieuses à tes yeux. Cependant, même si tu souhaites les protéger, tu te sens si faible, ce sont elles qui passent leur temps à t’aider. Comme si tu es leur rose Aschermittwoch, cette rose si rare et si protégée. Comme si tu étais plus spécial qu’elles, tu ne peux pas poser de mots sur ce que tu ressens pour tes deux sœurs.

Il est huit heures et demie lorsqu’Alina arrive. Tu ne la réprimande pas pour son retard, après tout, tu en as profité pour dessiner autant que tu le pouvais, ce n’est pas comme si tu t’es ennuyé en l’attendant. Tu enlèves ton écouteur et tu éteins ta musique avant de ranger ton téléphone dans ta poche. Tu souris timidement à Alina qui vient t’enlacer. Tu es habitué à ses manies affectueuses. Au début, cela te dérangeait, tu n’aimais pas ça, mais au fil du temps, tu as fini par presque y prendre goût. Ta sœur te prend la main en te tirant, disant qu’il faut se dépêcher, comme ça, vous y serez avant de tout le monde et elle pourra acheter un maximum de chose. Ta sœur resplendi – comme les roses du jardin de l’école ; non, elle brille encore plus qu’elles. Ton sourire s’agrandit doucement. Seulement que le cauchemar arrive bientôt, tu le sais.

Vous êtes arrivés au centre commercial à neuf heures dix, tes yeux se sont écarquillés lorsque tu as vu le nombre de personnes déjà présentes. Un léger soupir s’échappe de tes fines lèvres ; cette journée va être difficile, tu le sens. Alina te traîne un peu partout, il y a juste eut un magasin où tu as décidé de prendre une peluche Cinnamon et un petit strap My Melody. Tu comptes offrir la peluche à ta chère sœur, tandis que tu gardes le strap pour toi ; tu adores les choses mignonnes, surtout lorsque ça touche My Melody, tu es heureux d’avoir trouvé des goodies de ce genre dans ce centre commercial. Vous passez aussi dans un magasin destiné à l’art, tu en profites pour te prendre un nouveau carnet de croquis, ainsi que d’autres outils pour pouvoir travailler – notamment des mines de stylet pour ta tablette graphique, qui sont toutes usées.

Il est presque midi, tu es encore plus fatigué que lorsque tu t’es levé, devoir sociabiliser avec les vendeuses ou même te promener dans une foule de personnes – très souvent pressées – ça t’épuise plus que tu ne l’aurais pensé ; d’habitude, tu achètes en ligne, comme ça, tu te fais livrer. Mais d’un autre côté, tu te dis que ce n’est pas plus mal de sortir, surtout que tu n’es pas seul. Tu proposes à ta sœur d’aller manger un morceau, celle-ci accepte avec plaisir. Vous vous dirigez vers un Starbucks, bon ce n’est pas le meilleur endroit pour « manger », mais au moins, vous pourrez avoir une collation. Tu commandes rapidement ce que tu souhaites, Alina aussi. Une fois que vous avez vos commandes, vous allez vous installer tranquillement à une table. Lorsque tu buvais ton café, tu as cru apercevoir ton meilleur ami ; Darren. Tu secoues doucement la tête, ce n’est pas possible, il n’est pas du genre à se lever tôt ou autre. Tu préfères te concentrer à nouveau sur ce que ta sœur te raconte – le tout avec un petit sourire, c’est fou comme elle a le don de pouvoir t’apaiser alors que tu es entouré d’inconnus.  

(c) renako
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Age : 21
Multi-comptes : /

Feuille de personnage
Orientation :
Situation: Célibataire
Groupe:
Outrageous
Voir le profil de l'utilisateur




Darren Hughes
Outrageous
Sam 10 Mar - 21:01
"it was the moment when you met"
ft. alina & ariake



Dix heures du matin, le réveil de Darren sonne. Comme à son habitude, il traîne au lit pendant une demi-heure avant de se lever pour ensuite se diriger lentement vers la salle de bain, afin de prendre une bonne douche qui le réveillera. Nu, il se dirige vers son armoire pour prendre des vêtements en vitesse, et affamé, comme il est toujours, prendre aussi son petit-déjeuner. Il n'avait pas prévu de sortir aujourd'hui, mais rester enfermé à jouer ou lire n'était pas forcément si bon que ça, donc pour une fois, Darren se motive à enfin sortir de sa chambre. Il prend un de ces nouveaux livres qu'il n'avait jamais lus et sortis à l'extérieur.

Il n'avait aucune destination particulière, juste se balader lui suffisait, l'air libre et frais était tellement bon que ça lui procurait un bien fou. Au bout de quelques minutes de marche, la faim se sentait déjà, même s'il venait de prendre son petit-dej, Darren avait tout le temps faim, manger est l'une de ses passions favorites. Dirigé par son estomac, il marchait jusqu'à trouver un Starbucks. Étonnamment, il aperçu du coin du regard Ariake et une jeune fille plutôt mignonne à ses côtés, ça n'était pas dans ses habitudes d'être à l'extérieur, c'était sûrement cette fille qui l'avait poussé à sortir, visiblement toujours aussi accro à l'art.

Sans trop y prêter attention, il part se commander ce qu'il prenait d'habitude et s'installe à une table pas trop loin d'Ariake, en ouvrant son livre il y plongea directement tout en ayant une oreille à l'écoute de ce qui pouvait se dire à côté de lui, trop curieux pour ne pas s'en empêcher. Il se demande quand même comment Ariake peut réussir à rester aussi serein dehors alors qu'il est censé ne pas trop apprécier la foule et les inconnus, et il n'est même pas en train de dessiner, vraiment.. étonnant. Après avoir terminé ce qu'il avait commandé, il finit de lire sa page et referma le livre en laissant le marque-page bien dépasser, il se lève et laisse un petit clin d'oeil en sortant à Ariake qui jetait un regard de temps à autre. Il se rassois non loin du Starbuck et recommence à lire tranquillement.

(c) renako
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Palais de Blenheim :: Around the world... and even more! :: Another life, another shape! :: Flashbacks & flashforwards-