:: Fosterhampton :: Basse-ville :: Centre commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

take my hand, let's no think about tomorrow • pv nick

avatar
Messages : 30
Age : 19
Multi-comptes : Sony & Artus & Keiko
Shakespeare
Voir le profil de l'utilisateur




Sidney Craig
Shakespeare
Jeu 1 Fév - 20:28
Nerveuse, elle se regarde dans le miroir sous tous les angles possibles. Elle aura changé de tenue et de coiffure une cinquantaine de fois. Coup d'oeil à sa montre ; il lui reste une bonne heure pour se préparer avant de se rendre au lieu de rendez-vous. Elle sait pourtant que tout ce qu'elle fait est bien futile ; il ne la verra jamais comment elle le souhaiterait. Un sourire étire ses lèvres à cette pensée ; après tout, pourquoi se prendre la tête ?

Elle opte pour un jean taille haute, un petit haut rouge et une veste en cuir noir. Elle complète par une petite écharpe qu'elle enroule autour de son cou. Pour ses cheveux, aucune prise de tête, elle a noué ses cheveux en une tresse à même fixée au crâne. Aucune gêne. Elle arrive devant ses chaussures ; elle choisit une petite paire de baskets en se disant qu'avec lui, il vaut mieux être préparée à crapahuter.

Elle se dirige alors vers la sortie avec son sac, jetant un petit coup d'oeil dans le miroir dans la chambre. Un maquillage très discret. Et elle se fixe. De haut en bas. Et elle se claque les joues.

« Pourquoi j'perds autant de temps pour des détails pareils ?! »

Elle secoue la tête, quitte sa chambre. Sid devait ne pas se prendre la tête. Ce fut un bel échec. Elle est bien plus coquette qu'elle ne le voudrait pour un rendez-vous avec Nick.

Sid arrive à l'heure mais, lui, il est déjà là. Bêtement, elle sourit, toute contente. Ah, il lui en faut pas beaucoup à la brune. Il lui suffit de voir Nick. Elle inspire profondément et se glisse derrière lui, s'approchant doucement. Et, comme par le passé, elle le prend par surprise en lui sautant sur le dos.

« Salut salut saluuuuut ! »

Elle rejoint le sol bien vite avant de se prendre une prise de judo bien placée ou dieu sait quoi. Elle lui offre un large sourire, tentant aussi bien que mal de mettre de côté ce trop grand amour qu'elle lui voue.

« Prêt à me supporter jusqu'au coucher du soleil et même après, tête d'hérisson ? »

_________________
Sidney songe en coral.


design ©️ bunny (๑♡⌓♡๑)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 93
Age : 19
Multi-comptes : Thomas Ronceray

Feuille de personnage
Orientation : sexuelle
Situation: En couple
Groupe: Olympics
Ven 2 Fév - 20:29
hope to be not alone

"sa colère n'a d'égale que sa fierté"
soupir las, yeux rivés sur son téléphone,
statue de chaire, presque inerte,
bouillonnant d'impatience,
et comme un amoureux tu t'étais dit que cette fois tu lui dirais.
et comme un amoureux tu t'étais dis que cette fois tu lui avouerais.

tout.

ton mal-être qui te ronge, ta tristesse changée en colère, ton regard qui se vide,
tu lui dirais tout,
tu lui avouerais ô grand combien tu hais courir.

sidney était ta plus proche amie,
ton cœur ne le voit pas mais
elle est irremplaçable, comme une douceur qui égaye un triste destin,
elle a cette aura rassurante, qui saurait baisser la tension de chacun.
même la tienne, ô grand chien enragé.

alors tu étais là, trépignant d'impatience.
et lorsque tu l'a sentie, ce soudain poids dans ton dos te faisant cracher l'un de tes plus beau juron, tu le sue de suite.
allez savoir si c'était l'odeur de son shampoing qui t'avais alerter ou sa voix répétant trois fois un salut.

- yo ! te contentais-tu de dire, pas très causant. plus ronger par la culpabilité et la peur de lui parler, d'ouvrir ton cœur ou ce qu'il en reste.

« Prêt à me supporter jusqu'au coucher du soleil et même après, tête d'hérisson ? »

tu froncis au « tête d'hérisson » et leva ton majeur en son honneur.


- je m'apprêtais à fuir là en fait avant que tu m'agrippes d'un coup,
du coup j'suis pas sur d'être prêt... j'peux toujours me barrer ?


et ne rien dire.

+ tagsidney
+ notesje me suis pas relu ofc ehehehehehe
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Age : 19
Multi-comptes : Sony & Artus & Keiko
Shakespeare
Voir le profil de l'utilisateur




Sidney Craig
Shakespeare
Ven 2 Fév - 21:04
Il râle et, elle, elle ne peut que laisser un rire franchir la barrière de ses lèvres. Nick a toujours été comme ça, à ronchonner, râler. Une petite bombe prête à exploser. A n'importe quel moment. Mais il est toujours là, à ses côtés, et elle ne peut que s'en réjouir. Parce que, tant de colère, ça cache forcément quelque chose. Et le jour où elle éclatera, que deviendra Nick ? Elle a un peu peur de cet instant, Sidney. Alors elle préfère ne pas y penser.

Lorsqu'elle le voit lui offrir un doigt d'honneur, elle retrousse le nez avant de lui tirer la langue, amusée. Sa vulgarité est étrangement amusante, quelque part.

« Je m'apprêtais à fuir là en fait avant que tu m'agrippes d'un coup, du coup j'suis pas sur d'être prêt... j'peux toujours me barrer ? »

Sidney secoue la tête en souriant avant de lui donner un petit coup de point dans le bras.

« Si tu n'étais réellement pas prêt et que tu voulais vraiment foutre le camp, tu ne serais pas venu et tu m'aurais posé un lapin, monsieur le génie. »

Ce qui, assurément, lui aurait brisé le coeur.

Sidney attrape alors le bras de son meilleur ami, le tirant vers elle pour le forcer à avancer. Elle aurait pu rester accrochée à ce bras, mais ça aurait été bizarre, même pour Nick et sa détente un peu trop longue. Voir inexistante. Alors la brune relâche le bras de son ami d'enfance une fois qu'il se décide enfin à bouger.

« Est-ce que ça pourrait te convaincre de rester si c'est moi qui t'invite à midi ? »

Elle lui offre un sourire un peu moqueur avant de regarder autour d'eux, croisant ses mains dans son dos. Elle sourit, Sid, mais elle ne sait pas du tout ce qu'elle pourrait dire s'il venait à lui avouer qu'il préférerait vraiment partir. Son coeur bat la chamade, mais pas à cause de l'émotion, plutôt l'appréhension d'entendre des mots qui lui briseront le coeur.

Et elle se sent ridicule de constater qu'un seul des mots de Nick peut l'envoyer au paradis comme en enfer.

Mais elle continue à sourire, posant de nouveau son regard sur son ami.

« Alors, monsieur le grand athlète, quelles sont les nouvelles ? »

_________________
Sidney songe en coral.


design ©️ bunny (๑♡⌓♡๑)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 93
Age : 19
Multi-comptes : Thomas Ronceray

Feuille de personnage
Orientation : sexuelle
Situation: En couple
Groupe: Olympics
Ven 2 Fév - 22:01
hope to be not alone

"sa colère n'a d'égale que sa fierté"

soupçon de mélancolie quand tu la vois rire,
comme un bonheur passé qui ne sera plus capable de te ravir,
une fable à la fois triste et positive, qui te berce dans une idée
que tu pourrais absolument tout affronter.

et rongé par la culpabilité, en la voyant,
tu te disais presque que c'était aussi très bien


si tu ne disais rien.

idée vulgairement balayée lorsque ce mot retentit des lippes de sidney,
coup de poignard à la violence jaillissante,
ta douleur s'écoulant presque dans le bitume putride du centre commercial.

bouche bée, tu t'arrêtes deux secondes,
o terrible imbécile qui s'en veut d'avoir tant souffert,
et d'essayer de masquer ça à la seule personne capable de t'aider.
mais tu voulais, préserver cette bulle de bonheur et
continuer à oublier tes douleurs quand elle est là.

mais ô grand abrutie, tu le sais que si elle ne sait rien alors
chacun de ses morts te rappelleront ton grand secret,
ta grande peine, torture mentale et physique que t'es le terrain.

à cet instant précis voulais-tu la prendre dans tes bras, lui implorer ton pardon
de lui avoir cacher ta douleur,
d'avoir pris ta décision.
tu comptais partir de blenheim.


tu comptais l'abandonner. ou alors était-ce elle qui te délaisse
favorisant sa scolarité ?
idée bien égoïste qui te traverse, te dédouanant de tout remord,
mais non, tu n'es pas comme ça nick.

sourire fade et tristesse visible,
pour la première fois de ta vie,
tu ne voulais pas crier,
tu voulais rester silencieux et simplement te taire à jamais,

tombe.

- ça va. toi ?

court, net et précis. le moins de mot possible, tentant de ravaler ta tristesse.

+ tagsidney
+ notesje me suis pas relu ofc ehehehehehe
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Age : 19
Multi-comptes : Sony & Artus & Keiko
Shakespeare
Voir le profil de l'utilisateur




Sidney Craig
Shakespeare
Ven 2 Fév - 22:24
Elle sourit, Sidney. Et elle attend. Et cette attente fait disparaître lentement son sourire. Sidney fronce un peu les sourcils, son regard s'ancrant sur Nick. Comme à son habitude, pourrait-on dire. Mais là, il y a quelque chose qui lui serre le coeur. Quelque chose qu'elle n'arrive pas à s'expliquer.

D'ordinaire, et bien qu'elles soient devenues plus espacées, leurs sorties ne sont que rigolade, provocations presque enfantines malgré l'âge adulte qui les talonne. Et là, Nick est trop calme, trop sage.

« Ça va. Toi ? »

Elle s'arrête. Net. Sidney tend la main, attrape le bras de son meilleur ami.

« Aaron, qu'est-ce qu'il y a ? »

Elle le retient, comme par peur d'être repoussée, rejetée. Et là, ses sentiments pour lui sont bien loin. Ce n'est rien. Il y a quelque chose qui ne va pas. Et elle ne peut pas penser à elle, à son propre coeur, dans un moment pareil. C'est à Nick qu'elle pense.

« Ne me fais pas croire que ça va. Tu peux mentir à qui tu veux, mais pas à moi. »

Non, pas à elle.
Ils se connaissent depuis bien assez longtemps pour qu'elle puisse deviner lorsqu'il ment, lorsqu'il cache quelque chose. Ironiquement, il ne semble pas réaliser, après tout ce temps, des sentiments qu'elle nourrit pour lui.

« Tu peux tout me dire. Je serais toujours là pour toi. Même si tu assassines un plateau de cupcakes de sang froid. »

Une petite tentative d'humour pour le détendre un peu. Et ses mains emprisonnent toujours son bras, mais elle lui offre un sourire se voulant rassurant.
Oui, elle serait toujours là. Toujours.
Et si jamais il en doute, elle lui mettrait une claque bien placée derrière la tête. Ou un coup de pied aux fesses.

_________________
Sidney songe en coral.


design ©️ bunny (๑♡⌓♡๑)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 93
Age : 19
Multi-comptes : Thomas Ronceray

Feuille de personnage
Orientation : sexuelle
Situation: En couple
Groupe: Olympics
Dim 4 Mar - 21:08
hope to be not alone

"sa colère n'a d'égale que sa fierté"

comme une idée qui vire,
elle a tout compris,
comme un soupçon de rire,
la plus merveilleuse des amis.

tu régurgitais presque, comme un haut de cœur qui lui brûle la gorge,
les mots ne veulent pas sortir.

ô nick, tu voulais tout lui dire mais rien ne voulait partir,
comme un mur qui te bloque,
comme si ces mots te tueraient.

comme si le dire à voix haute le rendait plus vrai,
comme si tu aurais été obligé de l'accepter.

et tes yeux, dans ton éternelle douleur
s'embrumaient,
les larmes ne coulaient pas
elles restaient coincées comme ses mots,

ses sentiments,

intériorisés, prisonniers dans la chair.

- je.

tenta-t-il, sifflant entre ses dents avant que tout son corps le bloque. sentant presque sa cage thoracique se referme sur sa gorge pour empêcher le son d'y sortir.

râle, tu te tournes soudainement, tu passes ta main dans tes cheveux emmêlés et tu pesta, comportement habituel du gamin énervé.
tu tapes dans un canette vide, nonchalant.

- qu'est-ce qu'on s'en tape, putain !

et dans un dernier râle, volteface, tu craches avant que ton corps t'en empêche.

- je ne courrais plus jamais.
tu n'as pas pris le temps de respirer,
tu as craché ça, combat contre toi,
tu n'as pas eu le temps de relativiser,
tu savais que demain tu serais certainement au club à courir à nouveau,
mais tu ne voulais plus et étrangement,

alors que tu croyais te sentir plus léger en lui disant, tu t'étais jamais senti aussi lourd. comme si tout tes remords t'arrachaient violemment les tripes, comme si tu la trahissais de la pire des façons.

- je déteste ... ça.

+ tagsidney
+ notesje me suis pas relu ofc ehehehehehe
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Age : 19
Multi-comptes : Sony & Artus & Keiko
Shakespeare
Voir le profil de l'utilisateur




Sidney Craig
Shakespeare
Ven 16 Mar - 23:30
Ses yeux.
C'est sans doute la première fois qu'elle les voit avec cette lueur. Celle qu'on a lorsqu'elle regarde un film émouvant, lorsqu'elle a trop ri aussi. Ou quand c'est trop dur de voir que jamais ses sentiments ne pourront sortir de sa gorge sous forme de mots.
Et Nick a ce regard. Celui de quelqu'un qui voudrait pleurer mais qui lutte pour ne pas laisser une seule larme s'échapper de ses orbites. Et connaissant l'animal, c'est certainement par fierté.

Alors Sidney fronce les sourcils, déglutissant lorsqu'il entrouvre les lèvres. Elle ne veut pas le brusquer. Elle veut juste lui laisser le temps de trouver ses mots. Parce qu'il ne va pas bien, et que se confier sur quelque chose qui ne va pas, ce n'est pas quelque chose qu'il peut se vanter de maîtriser.

« Je. »

Sidney ne le lâche pas du regard, l'incitant doucement du regard à poursuivre. Il n'a pas à avoir peur avec elle. Depuis toutes ces années, il le sait. Et elle sait qu'il le sait. Il peut tout lui di-

« Qu'est-ce qu'on s'en tape, putain ! »

...ah. Bah non visiblement ?
Sidney a un léger mouvement de recul de la tête, à la fois surprise et perplexe. Il s'apprêtait à parler puis renonce soudainement ? Elle n'aime pas ça. Son coeur se serre tout en s'agitant étrangement. Elle sent que quelque chose d'important se trame, mais elle n'arrive même pas à deviner de quoi il s'agit. Nick ne laisse aucun indice, et elle se plonge elle-même dans ses réflexions, craignant le pire.

« Je ne courrais plus jamais. »

Et là ça claque dans l'air, comme un coup de revolver.
Sidney redresse la tête, blêmit, alors que son coeur semble soudainement louper un battement. Sa bouche s'entrouvre, aucun mot ne sort.

« Je déteste ... ça. »

Cette fois, ce sont ses yeux à elle qui brillent. Ses yeux à elle qui portent cette lueur. Mais, elle, contrairement à lui, elle n'est pas forte. Sidney, elle, elle est trop émotive. Plus encore lorsque ça concerne Nick. Comment pourrait-il en être autrement ? Alors elle ne retient pas la larme qui roule sur sa joue, ni la suivante. Ni la prochaine. Et elle pleure.

« Mais… tu… Nick, si tu ne cours plus, tu... »

Un sanglot s'échappe de sa gorge, sa main attrape aussitôt la sienne, comme s'il pouvait disparaître d'un moment à l'autre, d'un simple claquement de doigts. Elle a peur, sa gorge se noue, elle a du mal à poursuivre. Mais elle inspire, renifle. Elle n'est pas sous son plus beau jour, mais elle s'en fout. Oh oui, là, tout de suite, son seul problème, c'est l'avenir de Nick.

« Tu vas… partir ? Je... »

Elle aimerait lui dire qu'elle ne peut pas vivre sans lui. Elle aimerait lui dire que chaque jour sans lui serait mourir à petit feu. Mais, eh, quitter Blenheim ce n'est pas quitter la vie. Elle réalise à temps qu'elle s'emporte trop vite et s'interdit donc de terminer sa phrase. Elle sèche maladroitement ses larmes avec le bout de sa manche, essaie de se calmer. En vain. Alors elle force les choses.

Elle s'approche de Nick, passant ses mains derrière sa nuque pour l'enlacer. Le serrer contre elle. Sentir son corps contre le sien. Comme quand ils étaient gosses et qu'elle le tannait à lui faire des câlins pour le faire enrager et provoquer des fausses bagarres. Et, déjà, là, contre lui, elle se sent déjà apaisée. Extérieurement seulement. Mais c'est déjà un début, non ? Dans sa tête, c'est la pagaille. Et dans son coeur, une tornade. Elle finit par le libérer, essayant de faire bonne figure.

« Je respecte ton choix. Si courir ne te rend pas heureux, alors arrête. C'est la meilleure décision que tu puisses prendre. Mais... » Elle se décide enfin à esquisser un petit sourire, bienveillant mais triste. « Je t'interdis d'être malheureux, où que tu ailles. Et s'il faut que je quitte Blenheim à mon tour pour te botter les fesses, je le ferai. »

Oh oui. Et sans hésitation.

_________________
Sidney songe en coral.


design ©️ bunny (๑♡⌓♡๑)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 93
Age : 19
Multi-comptes : Thomas Ronceray

Feuille de personnage
Orientation : sexuelle
Situation: En couple
Groupe: Olympics
Lun 16 Avr - 17:07
hope to be not alone

"sa colère n'a d'égale que sa fierté"

un regard triste, des reniflements,
regret amer d'avoir laisser ses pensées traverser ses paroles.
d'avoir donner des mots à ses ressenti.
mais cette impression de ne pas lui avoir tout dit,

comme un air d’abandon sur la set-list.

il se laissait faire, d'une certaine façon. il la laisser le consoler, le prendre dans ses bras. il la laisser s'inquiéter car il en avait besoin.
il voulait aussi que quelqu'un s'inquiète pour lui.

fatigué de devoir porter ce fardeau sur ses seules épaules pour ne faire souffrir personne,
fatigué de laisser le monde l'écraser petit à petit, de laisser l'élite rabaisser. détruire.

nick devait d'abord tout détruire, comme une révolution silencieuse,
comme les derniers cris d'un lion mourant.
comme une dernière chasse.

- je ne partirais pas encore, je trouverai un moyen de rester.

mais tu te refusais de courir, tu allais sécher jusqu'à qu'ils comprennent que c'était pas bon. tu allais devoir jouer la carte du menteur.

tu devais changer ce monde pour que sid et tes proches puissent vivre heureux

avec toi.

tu ne mourra pas.
pas cette fois.
pas encore.

et tu gonfla le torse, les joues assechées et rougies par les larmes, tu souris. d'une sourire empreint de défi, sourcils froncés comme ceux d'un guerrier.

- j'ai trop de chose à accomplir pour laisser tomber blenheim.

blenheim et tout ce qui l'entoure tombera avant toi.

+ tagsidney
+ notesje me suis pas relu ofc ehehehehehe
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Age : 19
Multi-comptes : Sony & Artus & Keiko
Shakespeare
Voir le profil de l'utilisateur




Sidney Craig
Shakespeare
Hier à 17:15
« Je ne partirais pas encore, je trouverai un moyen de rester. »

Sidney esquisse un petit sourire moyennement convaincu. Elle aimerait y croire, elle aimerait le croire lui. Comme elle l'a toujours fait. Mais que peuvent bien faire des gosses de leur âge ? Rien, sans doute. Alors comment Nick pourrait s'y prendre pour rester alors qu'il ne veut tout simplement plus courir ? Est-ce que l'administration va laisser passer ça ? Elle en doute.

« J'ai trop de choses à accomplir pour laisser tomber Blenheim. »

Elle esquisse un sourire tremblant, attrapant ses mains dans les siennes. Elle se fout de ce que les gens pourraient penser en les voyant. Elle se fout même de son avis à lui, pour le coup. Elle ne veut pas le lâcher, continuant à le regarder comme si, désormais, il pouvait disparaître à tout instant. Il ne veut pas quitter Blenheim, et elle en est rassurée. Mais abandonner les Olympics, la raison pour laquelle il a été repéré, est-ce que ça ne va pas lui ouvrir la porte de la sortie ?

Et elle ?
Oh, elle. Elle s'en moque. Son avenir, tout ça, c'est tellement peu intéressant. Il y a des tas de maisons d'édition qui ont vu le jour sans qu'un seul de ses pères et mères ne passent par Blenheim. C'est avant tout une touche de prestige supplémentaire, des actionnaires séduits par un nom, qu'elle finirait par perdre, Sidney. Et avec ses parents qui, même s'ils n'accepteraient pas son désir d'abandonner Blenheim, seront toujours là pour elle, Sidney n'a pas peur.
Pas entièrement.

Ce qui l'effraie c'est plutôt de perdre la personne avec qui elle a passé toute sa vie jusqu'à présent.
Et accessoirement la personne qu'elle aime de tout son coeur.

« Tu sais par où commencer ? »

Parce qu'elle sera toujours là pour lui. Toujours.
Alors s'il faut lui trouver un alibi, une cachette, ou quoi que ce soit pour l'aider, elle le fera. Ce n'est pas l'imagination qui manque dans l'esprit de la Shakespeare.

« Est-ce que… enfin… est-ce que t'en as parlé à quelqu'un d'autre ? McClusky par exemple ? Il t'aime bien non ? Il pourrait t'aider je pense. Ou un prof ? Tu sais, Perrault est un prof vraiment génial. Il est pas comme beaucoup, à te faire la morale juste pour s'amuser à asseoir son autorité. Il est très ouvert, et à l'écoute. C'est le meilleur prof du monde. »

Elle inspire profondément et lui offre un sourire se voulant confiant.

« Et puis, t'es doué dans plein de choses. Même si t'es un gros grumpy cat. » Elle serre un peu plus ses mains dans les siennes, pour lui transmettre un peu de courage, de force. « Je serais là. Qu'elle que soit la tournure des choses, d'accord ? Tu peux compter sur moi pour te cacher en dessous de mon lit au besoin. »

_________________
Sidney songe en coral.


design ©️ bunny (๑♡⌓♡๑)
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Palais de Blenheim :: Fosterhampton :: Basse-ville :: Centre commercial-