:: Extérieur du palais :: Petite ferme Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Let's be soldiers of love, puppies ••• ft. LES ADOPTANTS.

avatar
Messages : 188
Age : 19
Multi-comptes : Benjamin C. Perrault & Aethelwulf G. Churchill
Olympics
Dim 28 Jan - 18:47
« Bon… Un, deux, trois, quatre, cinq… six ! Sept, huit, neuf, dix… Ok, il s’est barré où encore le onzi- Ah, te voilà toi ! Aller, dans l’enclos avec les autres, et tu ne me mords pas, merci bien. Et douze! Ils sont tous là, enfin. »

Et voilà, je les ai tous récupéré finalement. Quel beau bordel, pourquoi est-ce que c’est si surexcité que ça, des chiots ? Et encore, je ne parle même pas des nuits que Noa a dû passer avec Chance et les chiots dans sa chambre à lui. Ceci dit, Roméo me cassait les pieds pour aller les rejoindre tous le temps aussi donc bon, niveau tranquillité, j’ai eu mon lot de plus pouvoir quoi.

Et aujourd’hui, c’est le grand jour.

Ça me fait bizarre quand même, de les faire adopter. Je sais qu’ils sont grands maintenant, ils ont deux mois après tout. Mais bon, quand bien même, c’est un peu bizarre à faire, tout ça. Après je ne m’inquiètes que très moyennement. J’ai sélectionné rigoureusement les adoptants avec Noa, pas de raison que ça se passe pas bien. Et si ça se passe mal et que j’ai laissé passer un enculé, j’irais lui péter les dents moi-même, fin de l’histoire. Maintenant que ma main retrouve peu à peu une sensibilité correcte, c’est parfait pour ce genre de chose.

Je regarde mon portable. 13h00.

Je les ai appelés directement pour leur fixer l’heure de rendez-vous, ou j’ai laissé un message vocal quand je suis tombé sur messagerie. C’est mieux comme ça, plus direct. Je préfère un vrai contact qu’un texto à qui tout le monde peut répondre. Mais bref.
Du coup, j’attends. Dehors il fait un peu froid quand même et le manteau neigeux est toujours bien présent sur l’herbe. Heureusement qu’à l’intérieur de la grange, il fait un peu meilleur.

_________________
J'suis BG grâce à @Connor, merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Age : 18
Multi-comptes : Pas encore !

Feuille de personnage
Orientation :
Situation: Célibataire
Groupe:
Olympics
Lun 29 Jan - 13:27
Let's be soldiers of love, puppies
feat — Pleins de gens
Mathilda sera à l’heure, elle en est rassurée. Depuis qu’elle était arrivée à Blenheim, elle mettait un peu d’honneur à toujours arriver à l’heure, parfois même en avance, à n’importe quelle occasion, que ça soit pour les cours ou un rendez-vous. Après tout, cela colle tellement mieux au masque de gentille fille adorable qu’elle joue, pas vrai ? C’est qu’il y en a des contraintes, à ne jamais être soit même, que parfois c’est assez épuisant. Mais qu’importe, ça en vaut la peine après tout. Pour elle, en tout cas.

Mais ce n’est pas le sujet, aujourd’hui. Pourtant, aujourd’hui plus que certains jours, elle a mit un peu plus de motivation à arriver à l’heure. Pour être honnête, elle ne pensait pas une seconde qu’on l’accepterait pour adopter un des chiots, quand bien même l’annonce l’avait fortement intéressée. Dans le fond, ça la fait rire la violette, la confiance qu’on peut lui apporter.

Non, ce n’est pas pour ça qu’elle a répondue à l’annonce, pas pour tester la confiance que lui donnait les autres.

Un chiot, ça l’intéresse vraiment. Elle se rappelle en avoir voulu un, gamine, sans jamais avoir pu voir cette envie se réaliser. Aujourd’hui, c’était sa chance, et elle en est heureuse qu’elle se soit concrétisée.

Toujours est-il, que ça l’a fait rire intérieurement, quand même.
La voici au lieu du rendez-vous, pile à l’heure, toute souriante.

« Bonjour ! »

Elle jette un regard amical en direction de Faith, en premier lieu, question de politesse quand il s’agit de l’organisateur. Puis elle observe rapidement les lieux, vérifie qu’elle ne soit pas la seule à être arrivée à l’heure.
code by encrine
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 601
Age : 21
Multi-comptes : HUAN et Cody

Feuille de personnage
Orientation : ♂ & ♀ mais shhhh
Situation: Célibataire
Groupe: Outragorgeous ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Outrageous
Voir le profil de l'utilisateur




Tim Crawley
Outrageous
Mar 30 Jan - 22:39
Argh.
Pourquoi. Pourquoi il ne pouvait pas juste rester dans sa chambre.
Pourquoi il devait y aller.
Pfff...
Il aurait pu rester ici avec N°5 comme disait Faith, nan mais sérieux, il avait dû cohabiter avec les ONZE chiots et Chance pendant deux mois ! Pourquoi il ne pouvait pas juste, rester avec le sien ici ?
Bon.

En vrai, est-ce que secrètement, très secrètement, il n'avait pas un peu aimé la situation ? Est-ce que secrètement, très secrètement il avait pas squatter sa chambre plus souvent que d'habitude exprès pour pouvoir rester avec toute la bande ? Et est-ce que, très très secrètement, ça le faisait pas un tout petit peu faire la gueule de les voir partir ? ...Ouais. C'est bien ce que je pensais.
Que voulez-vous, c'est adorable des chiots. (les gens qui disent le contraire brûleront en enfer.)

Du coup, il avait fait un effort, il s'était montré vers treize heures comme demander à la ferme, qu'il détesté (parce que ça pus, c'est moche, c'est sale et que c'est plein d'animaux moches).
Tim salua les autres d'un « Yo. » aussi blasé que sa tronche et un brofist a Faith, parce que bro oblige. Bleh.

« Tu t'en sors ? » He hopes not. Parce que c'est fun de voir ses potes galérer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 172
Age : 16
Multi-comptes : Indra & Luna & Lancelot & Astrid

Feuille de personnage
Orientation :
Situation: Célibataire
Groupe: Galilée
Galilée
Ven 2 Fév - 18:26
Let's be soldiers of love,  puppies
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

13h00. C’était l’heure qui avait été décidé, celle que Faith avait indiqué à Lily-Rose pour qu’elle vienne chercher le chiot qui lui avait été promis. Lily-Rose ne sait plus exactement pourquoi elle a demandé à avoir l’un des bébés. Ca avait été spontané. Mais elle n’est pas revenue sur cette décision. Elle n’a pas non plus prévenu ses parents de son projet d’adoption. Lily-Rose les mettra devant le fait accomplit.

13h07. C’est l’heure à laquelle Lily-Rose arrive enfin à la ferme, après avoir dû se battre contre vent et marrée avec les chemins difficilement accessibles en fauteuil roulant. Elle maudit les chemins recouverts de terre ou de gravier. Impraticables ou presque pour elle.

Quand Lily-Rose lève les yeux du sol pour regarder qui est présent, elle compte rapidement trois autres personnes. Dont deux qu’elle connait déjà. Oh. C’est bien. Lily-Rose sourit. « Bonjour ! »

ft. des gens
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 123
Age : 19
Multi-comptes : Aucun
Real Fake
Dim 4 Fév - 16:27
Avec une démarche digne des défilés de la fashion week, et une tenue tout à fait grotesque, adaptée pour braver le froid et affronter des hordes d’animaux poilus, Cassie faisait tache. Entre la doudoune sooo last season et les après-ski doublés avec de la fausse fourrure, la demoiselle ne pouvait que se sentir mal à l’aise. Mais aujourd’hui était un jour spécial, et rien n’aurait pu retirer cet immense sourire de ses lèvres. Elle allait être maman !
Oui, enfin, pas vraiment. Mais un peu quand même.

Aux alentours de 13h, elle arriva sur les lieux, prête à couvrir d’amour une petite boule de poils.

Bonjour !” s’exclama-t-elle, en sautillant presque sur place. Elle avait hâte Cassie, vraiment hâte de faire la connaissance de tous les chiots. Tous les bébés. Du regard, elle fouilla les lieux, où quelques personnes étaient déjà rassemblées. Ne sachant trop quoi faire, elle se planta aux côtés d’une demoiselle en fauteuil et lui adressa un sourire charmant. Quitte à être ici et attendre la remise des chiots, autant faire connaissance, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Age : 22
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Precious - Chasseur de tête
Voir le profil de l'utilisateur




△ Nikolaus K. Nielsen
Precious - Chasseur de tête
Mer 7 Fév - 1:18
I want to get back to the old days
Un chien.

Est-ce que l’idée lui était venue sur un coup de tête ? Complètement.
Nikolaus n’avait jamais eu d’animaux  à la maison. Ils étaient trop envahissants pour sa mère et inutiles pour son père.
Nikolaus avait été comme tous ces enfants désirant un animal pour palier à sa solitude. Mais il n’avait jamais eu de boule de poil.

Alors lorsqu’il avait vu cette annonce, il avait envoyé un message immédiatement. Parce qu’il avait craqué sur la trogne un peu simplette de cette boule de poil. On lui avait fait passer un test très précis. Il avait dû se renseigner avant d’avoir été accepté mais, il était fier d’avoir réussi. Ça en montrait beaucoup sur sa détermination.

Alors, lorsqu’il avait reçu ce message lui donnant rendez-vous pour récupérer son petit.
Il repensait au nom qu’il lui avait donné. Quand on lui avait demandé, il avait été surpris. Il avait donné la première chose qui lui était passé par la tête.

Alex allait se foutre de sa tronche mais,  il s’en fichait.

« Bonjour tout le monde. »

Niko est presque surpris de voir Cassie ici. Il approche, un sourire amusé au coin des lèvres.

« Je suppose que tu sais déjà qu’il ne passera pas à la machine à laver. »

Il lui adresse un clin d’œil amusé. Il se moque. Mais après tout, Cassie est son amie. Et les conditions de leur première rencontre resteront à jamais graver dans son esprit.

« Comment tu vas, Cass ? »
Fiche codée par Kendall. Copie prohibée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 77
Age : 18
Multi-comptes : Charly Owen | Sumalee Yonvidhyak | Heather R. O'Neill

Feuille de personnage
Orientation : Homosexuelle
Situation: Célibataire
Groupe: Outrageous
Outrageous
Voir le profil de l'utilisateur




Pavla Edly
Outrageous
Jeu 8 Fév - 2:58
Pavla était passée et repassée devant le panneau d'affichage. Pavla, elle ne prenait jamais une décision spontanément, maintenant, Pavla elle se forçait à réfléchir pendant 30 ans avant de se décider à agir. Oui mais, si tous les chiots étaient pris avant qu'elle ne puisse se proposer à l'adoption ? Et si elle n'avait pas le temps de s'occuper d'un chiot ? Ca, elle n'aura qu'à empiéter sur son temps d'étude déjà bien trop long. Et puis un toutou à sortir, c'est du sport assuré. Parfait pour rester en forme. Elle avait donc finalement décidé de se renseigner après de Faith, un Olympics dont le brave toutou avait un peu trop bien fait son travail auprès d'une demoiselle à poils et à crocs. Elle avait également fait quelques recherches sur internet. Enfin, beaucoup de recherches. Elle prenait ça très au sérieux, donc désormais elle connaissait tout de l'alimentation, entretien, besoins & dressages de ces adorables boules de poils. Le rendez vous pour récupérer les chiots avait été fixé ce jour là, vers 13h, et elle était ponctuelle. Même si quelques personnes étaient déjà arrivées, elle les salua du bout des lèvres, même si elle avait reconnu Tim et Cassie. L'un plus ou moins "ami" et l'autre au club de cheerleader. Alors après avoir observé les bestioles qui jouaient, jappaient, couraient dans les tous les sens, et repéré celui qui l'intéressait, le gris là, aux yeux sombres et aux oreilles tombantes, elle fixa Tim assez longtemps pour se faire remarquer. « J’pensais pas que tu viendrais adopter un chien. » Pas bonjour ni merde, il avait l'habitude. Puis elle tirait ça de nulle part, ouais, mais pour elle, Tim était plus préoccupé par sa peau et ses ongles de pied qu'autre chose pour être apte à s'occuper d'un chiot.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 188
Age : 19
Multi-comptes : Benjamin C. Perrault & Aethelwulf G. Churchill
Olympics
Dim 11 Fév - 14:01
Rah, mais quel bordel ! Ils sont intenables, les chiots. Et vas-y que ça court dans tous les sens, et vas-y que ça se castagne entre frères et sœurs dans la joie et la bonne humeur. Rah ! Tim arrive près de moi, je le sens un peu enclin à se foutre de moi. Ce n’est pas mon Bro’ pour rien après tout. Mais je ne vais pas me laisser faire, non mais.

« Honnêtement ? Pas du tout. Mais bon, puisque t’es là, tiens, prends donc la tienne. »

Je lui colle Numéro 5 dans les bras. Il la nommera bien comme il voudra, après tout maintenant c’est son chien. Heureusement, la moitié des adoptants sont là. C’est très bien, on va pouvoir faire les choses dans l’ordre et ne pas les distribuer d’un coup comme s’ils étaient des prix de tombolas.

Je chope Numéro 12 aussi, une femelle aux yeux vairons. Sauf qu’elle, elle n’a pas de jumelle – première fois de ma vie que je voyais des chiens jumeaux en plus, ça fait bizarre. Mais c’est drôle. Je la mets doucement dans les bras de la dénommée Cassandra, histoire qu’elles s’habituent doucement l’une à l’autre.

Ensuite, euh… Je sors le papier que j’ai mis dans ma poche avec les photos des chiots et les repères que j’ai mis dessus. Numéro 10, il va avec Nikolaus. Comment on prononce ce nom, déjà ? Bon, peu importe. J’attrape le petit chocolat qui couine un peu – c’est un trouillard de compét’ – et je le laisse aux pieds de son nouveau maître. Il s’agite trop pour que je le mette dans ses bras pour l’instant.

Suivant, Numéro 8, celui que j’appelle Le Jugement, un peu. Non parce que, il faut voir le regard presque condescendant qu’il a parfois sur ses frères et sœurs, c’est ouf ! Je n’avais jamais vu ça. Mais bon, comme c’est un des plus petits, il ne l’a pas vraiment ramené non plus, à raison. Je l’attrape doucement pour le passer à la dénommé Mathilda.

Numéro 1 et 2 maintenant. J’essaie de les attraper d’un coup mais je manque de me casser la gueule dans l’enclos en me pliant trop sur la barrière.

« Ah mais ! Venez là vous deux, aller ! »

Deux petits mâles, deux terreurs. Et à peine je les ai sortis de l’enclos qu’ils me sautent presque des bras pour aller piailler aux pieds de leurs maîtres respectifs. Bon, au moins ils ont oubliés d’être cons, c’est déjà ça. La bêtise de Roméo n’a pas déteint sur eux.

Et euh… Bah pour le premier round, il me semble que c’est tout, maintenant.

« Bon bah, voilà… Si vous avez des questions, n’hésitez pas. Sinon eh bien, vous n’êtes pas obligés de rester si vous ne voulez pas. Les autres adoptants ne sont pas encore arrivés de toute manière. »

J’ai encore un peu de temps du coup.

_________________
J'suis BG grâce à @Connor, merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 123
Age : 19
Multi-comptes : Aucun
Real Fake
Dim 11 Fév - 22:47
Du monde commençait à arriver, et Cassie trépignait presque d’impatience. Elle se serait mise à scander pour avoir son chien plus vite si ce genre de choses n’étaient pas mal vu. Heureusement, Niko pointe le bout de son nez, et tu lui fais un signe de la main. Avec un ami dans les parages, prendre son mal en patience est bien plus agréable.

Oh, je t’en prie, quand est-ce que tu vas arrêter de te moquer de moi pour ça…” grimace-t-elle avant d’éclater de rire. Elle connaît déjà la réponse, Cassie : jamais. Cette première rencontre était tellement cocasse, toute occasion était bonne pour s’en souvenir.

Moi ça va tranquille, et toi ?” dit-elle tout en souriant à Pavla, qui venait d’arriver. La bienséance en toute circonstance. Puis elle eut un petit rire. “C’est bizarre, je te voyais plutôt comme un ami des chats, Niko.

Et la discussion va de bon train. Cependant, la demoiselle garde un oeil sur l’hôte de cette petite réunion. Elle veut son chiot. Elle sait déjà que ce sera le plus beau.
Et voilà que peu de temps après, Faith vient fourrer une boule de poils dans ses bras. Et Cassie la regarde avec tant d’amour. Les émotions débordent. Un petit rire lui échappe lorsque l’on vient attribuer son chien à Niko ; il semble plutôt tendu. Le chien, pas Niko. Mais bien vite la Real Fake retourne à son bébé. Et une petite larme roule sur sa joue. Trop émue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 601
Age : 21
Multi-comptes : HUAN et Cody

Feuille de personnage
Orientation : ♂ & ♀ mais shhhh
Situation: Célibataire
Groupe: Outragorgeous ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Outrageous
Voir le profil de l'utilisateur




Tim Crawley
Outrageous
Dim 11 Fév - 23:08
Urgh, des gens.
Qui parlent.
Pourquoi ça parle un gens ? Taisez-vous. Il peut blairer que Edly² de toute façon.

« Pourquoi pas ? Entre Roméo, Chance et sa portée, j'ai dû dormir avec beaucoup trop de clebs depuis que Faith est à Blenheim. On prend l'habitude. » Façon non-sentimentale de dire, je me suis attaché. « Pas plus étonnant que toi. » Si lui n'a pas la tête de l’emploi, Pavla non plus. Et qu'on ne vienne pas lui faire un discours sur l'instinct maternel et toutes ses merdes.
De toute façon whatever, il se retrouve avec une boule de poil dans les bras, numéro 5 comme Faith dit. Comme Chanel.
Elle est cool, elle ne fait pas chier. Il peut donc regarder le gars galérer dans tous les sens avec un sourire condescendant. Oui, l'amitié est très forte.

« Je vais l'appeler Faithou, the better Faith. Ça sonne bien non ? » Ok, il fait exprès pour le faire chier. Il a le droit. Il a acquis le droit en devenant pote avec.
Faithou elle, a l'air complètement ok avec la situation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Age : 25
Multi-comptes : Aucun

Feuille de personnage
Orientation : Bi
Situation: Célibataire
Groupe: Olympics
Olympics
Voir le profil de l'utilisateur




Noa A. White
Olympics
Dim 18 Fév - 16:03
Let's be solidiers of love, puppies
feat - Faith & les adoptants
Noa observait de loin dans l'ombre d'un arbre, ne se sentant pas capable de s'approcher tout de suite. Il voyait clairement Faith avec les chiots dans leur enclos. Douze chiots qui aboyaient et remuaient joyeusement la queue. Ils étaient grands maintenant, enfin ils étaient sevrés en tout cas. Ces deux mois avaient passé tellement vite...

Le jeune homme savait que leur trouver de nouvelles familles était logique et normal. Ils ne pouvaient pas rester éternellement avec leurs parents, après tout. Comme des enfants humains, ils quittaient forcément le nid parental un jour. Sauf que les hommes avaient dix-huit ans pour s'habituer à l'idée de laisser partir leurs enfants. Pour les chiens, ce n'était que deux petits mois.

Oh, Chance ne semblait pas traumatisée par l'idée de laisser partir ses enfants. La chienne louve les avait soigneusement tous léchés pour les faire bien propre et maintenant elle se tenait sagement assise aux pieds de son maître. Son regard fier posé sur sa progéniture, elle semblait sereine comme si elle comprenait tout l'enjeu du moment. Sans doute que c'était le cas, elle était intelligente après tout.

En tout cas, elle était bien plus tranquille que son maître qui se rongeait les sangs, la main appuyée contre l'écorce de l'arbre comme pour y puiser de la force. Noa avait l'impression d'être un peu comme le deuxième père - ou plus logiquement la deuxième mère même si c'était dur pour sa fierté - de ces boules de poils et voulait donc qu'ils soient bien et heureux.

Il s'était attaché à chacun d'eux et les connaissait par cœur. Cela ne l'étonna donc pas que Faith doive remettre numéro douze - franchement vivement qu'ils aient de vrais noms - dans l'enclos. Ce petit chenapan avait la capacité de se rendre invisible, c'était pas possible autrement, il leur échappait toujours.

Un sourire amusé apparut sur les lèvres du garçon qui se demanda qui allait devoir passer son temps à le chercher. Ce ne serait plus leur problème à Faith et lui. Même si, bien évidemment, le brun savait qu'il allait passer son temps à surveiller les nouveaux propriétaires pour s'assurer que les chiots étaient heureux.

Heureusement qu'ils étaient presque tous étudiants à Blenheim ! Comme ça, ce serait plus facile de s'assurer de leur bien-être. Une vraie mère poule, je vous dis. Le brun secoua la tête comme pour se moquer de lui-même. Il se sentait un peu ridicule et vu le regard blasé que Chance posa sur lui, il l'était probablement.

- T'inquiète, je sais que ce sont tes enfants et pas les miens.


Il pouvait presque lire l'amusement dans le regard de sa chienne et le " t'es sûr ? " silencieux. Secouant la tête à nouveau, il se força à sortir de sa cachette et à s'avancer, mains dans les poches dans une allure faussement décontractée. Son cœur battait la chamade et ses mains suaient. Argh. Les chiots n'allaient pas non plus passer le Bac, pas besoin d'être aussi nerveux mon vieux.

Plusieurs personnes avaient rejoint Faith à présent. C'était l'heure, après tout. Il reconnut sans peine Tim puisqu'ils étaient colocataires et cela le rassura. Un des chiots, numéro 5 s'il se rappelait bien, serait avec eux dans la chambre. Bien.

Il ne connaissait pas vraiment les autres. De vue et de nom certainement puisqu'il mettait un point d'honneur à connaître tous les maîtres de ses chiots, mais il ne les connaissait pas autant que Tim. Il y avait plusieurs filles dans le lot et cela le rassurait un peu puisque c'était bien connu que toute la gente féminine avait un instinct maternel. Enfin, à ce qu'on disait en tout cas.

Mais les garçons eux aussi seraient de bons maîtres puisqu'ils avaient été choisis. Et si l'un d'eux ou même une fille échouait à prendre soin du chiot, Noa irait le reprendre illico presto avec Faith pour garde du corps. Quoi ? Le grand blond là avait l'air costaud, autant assurer ses arrières. C'était de la prudence, pas de la lâcheté d'abord.

Il salua tout le monde d'un signe de tête, le regard insondable alors qu'il les observait tous comme un chat observe sa proie. Surtout que certains ont déjà leurs chiots dans leurs bras ou à leurs pieds. C'est une des filles qui a hérité de numéro douze alors il espérait qu'elle aimait jouer à cache-cache.

- Salut, tout le monde. Désolé pour le retard, j'espère que t'as eu trop de mal.

Il adressa un sourire railleur à Faith pour dissimuler sa nervosité et ne s'étendit pas sur les raisons du dit retard. Plutôt mourir que d'avouer devant tant de monde qu'il était une mère poule incapable de laisser partir ses petits. Faith devait s'en douter un peu après deux mois passer à couver la portée, mais avec un peu de chance il garderait son secret intact.

Chance observait ses petits sans daigner s'approcher d'eux pour autant. Ils étaient grands maintenant et elle le savait. Son regard respirait la fierté, mais aussi l'autorité maternelle car elle semblait leur dire de se tenir tranquille pour ne pas lui faire honte. Noa caressa sa chienne, quelque peu pensif.

- Ils sont à vous maintenant, prenez-en bien soin. On viendra vous voir dans les jours qui viennent pour nous assurer que tout va bien d'ailleurs je préfère prévenir.


Noa était un peu trop frêle pour paraître menaçant, mais son regard prouvait bien qu'il était parfaitement sérieux. Il était une mère poule alors autant agir comme telle, hein. Ah, ça allait lui faire bizarre d'avoir une chambre aussi vide ce soir... Heureusement que Chance et le chiot de Tim seraient là pour éviter que cette sensation de vide ne soit totale.
code by encrine
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Age : 24
Multi-comptes : Sony & Sidney & Keiko
Strangers
Dim 18 Fév - 20:48
Il regarde l'heure à sa montre, grimaçant avant de sortir son portable de sa poche. L'heure et le lieu du rendez-vous -qu'il a tenté de mémoriser en vain- une nouvelle fois en tête, le pompier presse le pas. Il trotte en tentant de mémoriser les lieux, ça peut toujours servir. Joach a une bien meilleure mémoire que lui, de toute façon. Mais il faut bien avouer que si Joach est absent, il faudra bien qu'il se débrouille tout seul.

Il arrive donc sur place, jetant un coup d'oeil à sa montre ; il est en retard. Coup d'oeil rapide sur lui-même. Il hausse les épaules ; son uniforme de pompier sur le dos, il va sûrement se faire engueuler en rentrant à la caserne. Techniquement, il n'a pas le droit de sortir dans cette tenue s'il n'est pas en intervention, ou en service. Ce qui n'est manifestement pas le cas. Bah. Joach énervé c'est toujours amusant.

Il entre donc dans le bâtiment, et, sans manquer de se tromper une ou deux fois, il finit par se repérer au son des voix qu'il entend. Il presse donc le pas Artus et ouvre la porte à la volée. Manquant presque de la foutre dans le nez de la personne derrière. Qu'il n'a absolument pas remarqué.

« Salut les jeunes ! Désolé pour le retard. Le boulot tout ça. »

Il referme la porte et salue tout le monde d'un large sourire, comme à son habitude. Il remarque la présence de beaucoup d'étudiants ; logique finalement. Le pompier repère facilement son contact ; Faith. L'écossais le rejoint en quelques enjambées, lui accordant une tape énergique mais amicale dans l'épaule.

« T'as prévu des p'tits fours pour la réunion, p'tit gars ? » Il lâche un rire. « Nah, j'plaisante, détends-toi. »

Le pompier s'approche de l'enclos, un large sourire bienveillant aux lèvres. Il repère naturellement le petit coup de coeur de la caserne et lui accorde une caresse. Avant de caresser les autres parce que pas de jaloux avec Artus. Il se redresse finalement et s'en éloigne doucement avant de regarder les autres adoptants.

Et il sourit comme un gros con.
Parce qu'il ignore totalement ce qu'il doit faire maintenant. Prendre le chien et repartir ? Aucune foutue idée. Sans doute pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Age : 16
Multi-comptes : Séréna + Reyn + Leyna + Scarlett + Tasha + Yunan

Feuille de personnage
Orientation : hétéro
Situation: Célibataire
Groupe: olympics
Olympics
Lun 19 Fév - 0:03
Quara court, comme d'habitude.
Quara est en retard, est-ce que ça vous étonne ?
(sans doute que non)

Bon, ne soyons pas trop mauvaise langue ; Quara n'a pour l'instant que dix minutes de retard mais, hé, elle n'y peut rien si le prof de maths veut lui parler à la fin d'un cours. Et elle court surtout parce qu'elle est pressée. Qui ne dévalerait pas les escaliers quatre par quatre en manquant de bousculer une bonne dizaine de personnes, à sa place ?
Elle allait avoir un chiot !

Quand la demoiselle arrive devant la petite ferme, il est déjà 13h15. Est-ce que Faith et Noa étaient encore là ? Sans doute oui. Est-ce qu'ils refuseraient de lui laisser le chiot parce qu'elle  est en retard ? Elle n'espère pas. Mais connaissant Faith, tout est possible.
Heureusement, Noa est plus conciliant par nature.
Bref, pas de temps à perdre ; le souffle un peu court et un large sourire aux lèvres, Quara fonce dans la grange comme une tornade.
Là, avant que ses yeux ne se soient adaptés au changement de luminosité, elle se sent percuter quelque chose de plein fouet. Ouch ! C'était quoi, ça ? Elle a oublié d'ouvrir la porte ? Ils ont construit un nouveau mur ? Quoi qu'il en soit notre Olympics se retrouve rapidement par terre, à se frotter le nez. Elle lève ensuite la tête pour regarder quelle tronche a l'obstacle.
Wait.
Une tête.
C'était une personne ??

Quand Quara réalise qu'elle vient de foncer dans quelqu'un, elle se relève tout de suite en s'exclamant "Oh pardon je vous avais pas vu ! J'espère que vous allez bien !"
Et ensuite de regarder de plus près à quoi le gens ressemble. Il a des cheveux argentés en pointe, c'est marrant ! Par contre il ressemble pas à un élève, ni à un membre connu du personnel... Intriguée, la Shelby penche la tête sur le côté en demandant "vous êtes qui, vous ?"

C'est alors que plusieurs silhouettes attirent son attention, derrière l'inconnu.
Des têtes connues cette fois : Cassie, Niko, Timéchant, mais surtout Faith et Noa. Quara adresse un large signe de main histoire de saluer tout le monde, avec en prime un "Coucou, désolée du retard ! Luna est encore là hein ? Je peux la prendre hein ?"

La voilà qui sautille gaiement vers les propriétaires de Chance et Romeo, les heureux parents de la portée, avec des étoiles dans les yeux.
Quara a hâte de rencontrer sa nouvelle amie.

_________________
Rip ur ears in limegreen
Merci Lilas pour le kit !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

M&M 2017 :
 
♥:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 172
Age : 16
Multi-comptes : Indra & Luna & Lancelot & Astrid

Feuille de personnage
Orientation :
Situation: Célibataire
Groupe: Galilée
Galilée
Lun 19 Fév - 9:51
Let's be soldiers of love,  puppies
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après Lily-Rose, une autre jeune fille arrive et vient se poster à côté d’elle. Sourires échangés. Deux autres personnes encore arrivent par la suite. Deux personnes qui ne disent rien à Lily-Rose, ce qui amène le total à sept personnes. De toute évidence, Faith semble penser que c’est suffisant pour commencer la distribution des chiots, et Lily-Rose se retrouve bien vite avec une boule de poil miniature à ses pieds. Il lui faut un peu de souplesse, mais elle arrive finalement à l’attraper et le poser sur ses genoux.

« Bon bah, voilà… Si vous avez des questions, n’hésitez pas. Sinon eh bien, vous n’êtes pas obligés de rester si vous ne voulez pas. Les autres adoptants ne sont pas encore arrivés de toute manière. » Lily-Rose écoute distraitement Faith, plus occupée à observer le chiot et à sauver ses collants de ses griffes. Mmmh. Elle va devoir sortir ses jupes et robes longues pendant un petit moment.

Sirius semble être un chiot très énergique et remuant, il suffisait de regarder comment Faith avait eut du mal à le contenir, lui et un autre chiot. Ca convient parfaitement à Lily-Rose. C’est très bien. Tandis que de nouvelles personnes arrivent, la jeune fille s’échine à caler l’animal pour ne pas qu’il tombe, puis annonce son départ avant de quitter les lieux.

A première vue, le chiot semble apprécier de voyager en fauteuil, lui.

ft. des gens
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 500
Age : 20
Multi-comptes : Innokenti & Narcisse

Feuille de personnage
Orientation : Hétérosexuelle
Situation: Célibataire
Groupe: Real Fake
Real Fake
Lun 19 Fév - 16:04
La flamme de la créativité avait rendu Etoile dans un état second sous ses lunettes de protection. Et son fauteuil, lui, bouillonnait sous la chaleur de son chalumeau. Depuis que la française devait se déplacer en fauteuil roulant elle n'avait cessé de tripoter ses boulons, ses visses et ses tournevis afin de rendre son unique moyen de transport le plus parfait possible. Alors aujourd’hui, elle s'était attelée à booster la vitesse de son petit moteur. Seulement, voilà. Non seulement elle n’avait pas d’atelier propre mais en plus elle n’avais même pas son matériel favoris sous la main. C’est donc après trois heures passées à se battre avec sa ferraille qu’elle jeta un coup d’oeil a l’heure et que.

Merde. 13h15.

Elle avait oublié un truc. Mais elle avait oublier quoi. Elle tendis sa main gantée pleine de graisse vers son agenda et se crispa. Les chiots !

Ni une ni deux elle se mit en route sans même penser à retirer ses lunettes, à se recoiffer ou même retirer sa jolie combinaison de travail. Elle se ferait passer pour quelqu’un d’autre pour éviter qu’on ne la reconnaisse ( dans cet état des plus étonnants ) ou autre chose, elle aviserait sur le moment, peu importait tant qu’elle n’arrivait pas plus en retard.

Etoile reconnu plusieurs visages mais son attention fût plutôt retenue par les chiots qui couraient dans tous les sens dans leur enclos. Elle remonta ses lunettes sur le haut de sa tête et apostropha Faith.

Yo, désolée du retard, j’espère que les deux petiots sont encore là.

Evidemment qu’ils sont toujours là. Elle les voit d’ici mais bon, un peu d'inquiétude dans la voix ne pouvait qu’être positif dans le cas présent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 188
Age : 19
Multi-comptes : Benjamin C. Perrault & Aethelwulf G. Churchill
Olympics
Mar 20 Fév - 21:56
Bon, il commence à y avoir pas mal de monde, ce n’est pas simple à gérer. Je ne réagis qu’à peine à la vanne de Tim. Faithou. Non, il ne peut pas être sérieux, ce n’est ni possible ni envisageable. Mais bon, pour le moment, je n’ai pas le temps de débattre avec lui sur la question, plus tard peut-être. Si j’ai la foi. En attendant, je dois retourner aux autres adoptants qui n’ont pas encore de chiot à eux.

Bon, alors, voyons voir. Ah, une autre nana en fauteuil roulant qui arrive en retard. Ah. Étoile. Ouai bon, je vais passer outre notre dernier accrochage. Bon, on va dire qu’elle a une bonne excuse. Elle c’est celle qui en a adopté deux, je crois. Les jumelles. Numéro 4 et Numéro 9 pour ne pas les nommer. Alors oui, j’aurais pu les appeler Numéro 4 et 5 ou 8 et 9, mais je me suis rendu compte un poil trop tard qu’elles l’étaient, jumelles, justement. Du coup tant pis. Et puis elles vont être renommées, de toute manière. Je les attrape aussi doucement que possible, elles me regardent comme si je les emmenais en voyage sur Mars.

« Pas de panique les filles. »

Et je les dépose près de leur nouvelle maîtresse.

« Bon, bah euh… Voilà. Tu peux les emmener, elles sont à toi maintenant. »

Elle en prendra soin. Je le sais. Il y a plutôt intérêt. Je n’ai pas le temps de poursuivre qu’un mec me donne une tape dans le dos.

« Euh… Non. Par contre si c’est le chiot de la caserne, il est infernal. »

Numéro 6, que j’attrape par la peau du cou parce qu’il est agité comme pas permis. Je le met ensuite dans les bras de l’adulte, là.

« Gaffe, il adore manger les chaussettes et les caleçons. Sales, de préférence. »

Ce chien est débile. Comme son père je crois.

Putain je suis crevé. Heureusement que Noa est arrivé entre temps. Quoi que, en fait c’est toujours moi qui me tape la distribution… Aller, c’est pas grave, le plus dur est fait. Il n’en reste plus beaucoup. Je regarde Quara, aussi connue sur le nom de ‘La chieuse’, par chez moi. Luna ? C’est qui, ça, Luna ? Ah. Ah bah oui, son chiot.

« Bouges pas je te la passe. »

Je me penche encore une fois pour attraper la petiote noiraude aux yeux super bleus façon Roméo. Puis je la tends doucement à Quara. Elle est un peu peureuse, celle-là, mais je pense que justement, entre les deux, ça fera une bonne synergie. Je lui donne une caresse sur la tête. Tout ira bien, aller.

WOUUUUUUUUUUUUH !

Hein ? Comment ça w-

Ah ! Putain ! Mais pourquoi je me retrouve au sol, moi ?! Ah, non, pas besoin de chercher, Roméo est là. Minute. POURQUOI MON CLÉBARD EST LA LUI AUSSI ?

« Putain mais bouges espèce de gros tas ! »

Et il est content, il saute partout. Bon, il a appris à ouvrir les portes, magnifique. Heureusement qu’il n’a pas débarqué au début sinon je ne le tenais plus.

« COUCHE ! »

Il tombe comme un gros sac sur le flanc. Ce chien me désespère. Pitié, faites que ses enfants soient un peu moins cons que lui. Du coup je reporte mon attention sur les adoptants.

« Bon bah euh… Voilà. Il n’en reste plus que deux donc j’attends les derniers et vous pourrez partir. Merci beaucoup et surtout si vous avez des questions, n’hésitez pas à demander à Noa ou à moi. On n’est pas experts mais au moins on s’est renseignés, par la force des choses. »

J’essaie d’être sympa, j’espère que ça se ressent.

_________________
J'suis BG grâce à @Connor, merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Age : 22
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Precious - Chasseur de tête
Voir le profil de l'utilisateur




△ Nikolaus K. Nielsen
Precious - Chasseur de tête
Jeu 8 Mar - 19:45
I want to get back to the old days
Niko eut un petit sourire en coin.

« Jamais ma chère Cassandra, jamais. »

Parce qu’il était bien plus drôle de se moquer gentiment de la demoiselle et de la voir monter sur ses grands chevaux. Cassandra était une amie précieuse du blond. Leur relation avait été douce, tendre. Et amicale, purement amicale. Alors, ils y avaient tous les deux mis fin avant de se faire du mal. Mais ils étaient restés de proches amis. Et Niko avait beaucoup d’affection pour la jeune femme.

« Oh, j’aime les chats mais j’avoue qu’un chien est plus… affectueux. Je crois. »

Et puis, un chien, ça lui faisait penser à Alex. Fidèle, loyal, joueur…  Un peu bête aussi. Il eut un sourire tendre et observa le propriétaire remettre ses chiots un à un.

« Merci Faith. »

Mais le chiot a l’air effrayé alors, Niko se détourne un peu de la jeune femme et s’accroupi.

« Salut Charizard. »

Il eut un petit sourire en coin. Il tendit la main doucement, tout doucement, se laissant gentiment renifler et attendant une approbation avant de toucher la bête. S’en suivi une séance de gratouilles et de papouilles de première. Un sourire barrait alors le visage de Niko. Il aimait déjà ce chien de tout son cœur.

« Je vais rentrer Cassie, il faudra qu’on aille se boire un café ! J’ai plein de choses à te raconter. »

Il eut un petit sourire en coin. Des complots, des ragots. Elle adorait ça. Et lui aimait bien aussi, il devait l’avouer.
Fiche codée par Kendall. Copie prohibée.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Palais de Blenheim :: Extérieur du palais :: Petite ferme-