Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Quelques pas de danse {Benedict}
Astrid C.-S. Seo
Shakespeare
avatar
Messages : 45
Age : 15
Multi-comptes : Lily-Rose Weiss
Indra H. King
Luna G. Reynirsdottir
Lancelot Andrieux
Ezequiel A. Shakespeare
Xiao Lian Li
Shakespeare
Sam 27 Jan - 21:33
Astrid & Benedict

Aujourd’hui, Astrid a disparue. Astrid s’est réfugié loin en-dedans d’elle-même. Les vêtements masculins qui sont cachés au fond de son armoire ont été sortis et enfilés, les cheveux attachés. Aujourd’hui, Astrid est devenue Chin-Ja. Chin-Ja a quitté l’appartement alors qu’il était vide et s’est perdu dans les rues de Fosterhampton. Chin-Ja n’a pas de but précis en tête, seulement le besoin d’exister et de sortir. Il est de toute façon difficile pour Chin-Ja d’exister au sein de l’appartement de Fenrir. Chin-Ja a commencé par flâner près des boutiques, guettant les librairies, un nouveau livre qui ne se trouvait pas encore dans sa bibliothèque et qui pourrait être dévoré en quelques jours, en quelques heures. Puis la musique. La musique l’a interpellé et Chin-Ja a suivit. Chin-Ja observe les danseurs, amateurs pour la plupart, sur la piste de danse improvisée sur un morceau de place. Chin-Ja se balance en rythme, incertain aux premières notes qui s’accrochent à lui, puis de plus en plus à l’aise à mesure que la musique s’écoule. Le morceau change. Changement de danseurs. Echange avec le public qui s’est massé. Hésitation. Une des nouvelles danseuses l’a vu, une main l’invite. Chin-Ja s’est propulsé parmi eux, un sourire ravi aux lèvres. Sourire heureux de celui qui s’amuse, qui s’épanouit. Sourire qui n’orne presque jamais les lèvres d’Astrid. Chin-Ja danse, s’amuse. Ses gestes sont maladroits par moment, il y a des ratés. Chin-Ja n’a pas dansé depuis longtemps. Mais ça ne lui semble pas important. Il y a peu de choses importantes pour Chin-Ja. Chin-Ja prend les choses comme elles viennent, sans se prendre la tête. Alors Chin-Ja danse, se rate et s’en fiche. Quand la musique s’arrête, la danse s’arrête et Chin-Ja s’arrête, se retire, reprend sa respiration. Peut-être Chin-Ja va-t-il rester ici, un peu plus. Le temps est devant lui après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Benedict Brown
Shakespeare
avatar
Messages : 81
Age : 20
Multi-comptes : None
Shakespeare
Dim 28 Jan - 16:13
Comme tous les jours durant l'hivers, il faisait froit aujourd'hui. Le ciel était masqué par des nuages d'un gris uniforme et triste mais heureusement il n'y avait pas de brouillard. Un bon point ! C'était le weekend et je traînais en ville en sachant sans vraiment savoir ou j'allais. Pour simplifier j'avais entendu parler de groupe qui se retrouvaient pour danser et comptait bien les rejoindre. Je ne m'étais pas inscrit à des cours régulier de danse à l'école et cela me manquait terriblement. Après tout, après plus de 10 ans de cours de danse, tout arrêter du jour au lendemain était difficile et stupide. J'avais bien essayé de me trouver quelques coins ou danser mais ça n'était pas pareil et puis je n'avais pas participé à ce genre d’événements depuis bien des longtemps et j'aimais beaucoup apprendre de nouvelles choses de d'autres danseurs.

Je pris une rue puis une autre avant d'entendre un faible son de musique rythmée. Je tendis donc l'oreille et arrivais bientôt sur le parvins de ce qui devait être le parvis d'un bâtiment public peu entretenu. Sur la surface en béton fatigué se trouvait un groupe de nombreux jeunes. Ils semblaient de tous âges et de toute ethnie. Je me faufilais parmi eux pour les regarder danser, ne pouvant m'empêcher de sourire béatement et d'ajouter mes bruits de talon au rythme déjà existant. La musique s'arrêta quelques musiques et les danseurs reprirent leur souffle. Avais-je raté la possibilité de m'exprimer ?

Spoiler:
 

Ma crainte ne dura pas car bientôt la musique se remit en marche, projetant autour de nous des sons électroniques empruntant des rythmes à diverses musiques existantes. J'attendis que le premier danseur aie finit de s'exprimer avant de m’immiscer dans l'espace vide pour profiter à fond de la musique. Je n'étais pas figé dans un style comme certains danseurs pouvaient l'être et avait d'ailleurs bénéficié de cours de danses différents. J'alternais donc des pas de danse classique, de danse jazz et de danse moderne. Je pris le risque de rajouter quelques mouvements que j'avais "empruntés" à des danseurs de rue que j'avais croisé. je sentais mes mouvements moins assurés qu'auparavant et avait conscience que tous mes mouvements ne devaient pas être tout à fait cohérent les uns avec les autres. Faire une chorégraphie harmonieuse sans répétition ni partenaire était plus dur. Dieu qu'une partenaire me manquait parfois.

Je sortis du "ring" avec l'impression d'avoir couru un 400 mètre. Essoufflé et transpirant comme jamais, je finit d'ouvrir ma veste d'aviateur  afin d'avoir moins chaud. Et, même si je m'étais un peu éloigné du groupe pour respirer, je restais non loin afin de pouvoir apprécier les artistes qui me précéderaient.

_________________
470 les gens! 470 !
Mes yeux sont d'un bleu 8fb8cc
Le code de mes Rps:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Astrid C.-S. Seo
Shakespeare
avatar
Messages : 45
Age : 15
Multi-comptes : Lily-Rose Weiss
Indra H. King
Luna G. Reynirsdottir
Lancelot Andrieux
Ezequiel A. Shakespeare
Xiao Lian Li
Shakespeare
Ven 2 Fév - 17:35
Astrid & Benedict

Chin-Ja respire, se calme. Plante ses pieds dans le sol, mains sur les genoux. Inspire. Expire. Elancement. La musique est relancée, s’élève de nouveau. Chin-Ja lève les yeux. S’illumine. Tout est beau, gracieux, élancé, courbes et saccades, classique capoeira jazz salsa électro. Chin-Ja ne sait plus où regarder ou quoi suivre. Attrape un danseur, passe à un autre, arrête, choisit. Changement de musique et Chin-Ja se redresse. Chin-Ja hésite. Pourquoi ? Chin-Ja n’est pas du genre à hésiter. Chin-Ja ne s’arrête pas sur les hésitations. Alors Chin-Ja s’élance. Non pas sur la piste de danse mais plus en retrait. Ses pieds foulent le sol en bitume, ses mains s’enterrent dans les poches de son sweat, ses lèvres s’étirent en un sourire chaleureux alors que Chin-Ja arrive près du danseur qui a attiré son attention. « Hey, salut ! J’ai adoré ce que tu as fais ! C’était quoi comme mouvements ? » Chin-Ja fait tomber ses questions comme une cascade, durant un court instant. Puis s’arrête, se penche. Chin-Ja regarde avec le sourire, dans l’attente.

Revenir en haut Aller en bas
Benedict Brown
Shakespeare
avatar
Messages : 81
Age : 20
Multi-comptes : None
Shakespeare
Dim 11 Fév - 12:29
Spoiler:
 

Il faisait froid et pourtant j'avais chaud. J'en avais même ouvert ma veste ! Ceci dit après avoir dansé comme un fou mon cœur me rappelait que j'avais besoin de souffler. J'étais à la fois heureux d'avoir pu me défouler et frustré de tenir si peu longtemps. Ceci dit au moins, une fois de plus, je pourrais regarder les techniques des autres. Il y avait de super bons danseurs d'ailleurs. Entre le couple qui faisait du semblant de rock acrobatique et ceux qui maîtrisaient le hip hop il y avait vraiment plein de belles choses. Et il y avait un mec qui ne dansait plus. Et qui en plus s'avançait vers moi.

Je dévisageait l'inconnu qui visiblement avait un truc à me dire. J'en profitait d'ailleurs pour le détailler. Il était petit et semblait sacrément androgyne, trop jeune pour que je sache vraiment ce que c'était.  Et lorsqu'il se mit à parler sa voix ne m'aida pas plus. Et pourtant il en débitait des mots ! Ceci étant, c'était des mots sympa donc autant le laisser parler voir même l'écouter avec attention ! Ce que je fi bien évidemment, je suis un mec bien ! Pis j'étais toujours à moitié en train de mourir donc bon.

J'attendis patiemment qu'il ait finit sa tirade pour lui poser la question qui me brûlait les lèvres :
- "T'as quel age ?"

Bon ok ! Dit comme ça je pourrais ressembler à un vieux pédophile qui vérifie que sa proie est suffisamment jeune. Rien que d'y penser ça me faisait marrer. Je devais avoir l'air de me marrer tout seul d'ailleurs. Je rajoutais donc.

- Il y avait du jazz, du moderne et des trucs du genre. Et merci, tu danse plutôt pas mal toi aussi.

_________________
470 les gens! 470 !
Mes yeux sont d'un bleu 8fb8cc
Le code de mes Rps:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Astrid C.-S. Seo
Shakespeare
avatar
Messages : 45
Age : 15
Multi-comptes : Lily-Rose Weiss
Indra H. King
Luna G. Reynirsdottir
Lancelot Andrieux
Ezequiel A. Shakespeare
Xiao Lian Li
Shakespeare
Dim 18 Fév - 11:18
Astrid & Benedict

La réponse qui fuse, ce n’est pas exactement celle que Chin-Ja attendait. En fait, ce n’est même pas une réponse ; c’est une question. Une question qui prend Chin-Ja de court, principalement parce que Chin-Ja ne voit pas vraiment le rapport dans cette histoire. Son âge ? Chin-Ja sait que souvent on le prend pour plus âgé que Chin-Ja ne l’est vraiment. Cela ne plait pas à Astrid, ça la fait se sentir mal, mais Chin-Ja lui trouve cela amusant. Alors sans prendre son sourire, Chin-Ja fait fuser la réponse. « Quinze ans. Pourquoi ? » C’est seulement après que Chin-Ja obtient sa réponse. Jazz, yep, Chin-Ja avait reconnu. Moderne moins. Son sourire s’élargit encore à l’entente du compliment, plissant d’avantage encore ses yeux. « Hé hé, merci ! Même si je suis sûr d’être encore loin de ton niveau. »


_________________
Astrid change d'identité en green
Revenir en haut Aller en bas
Benedict Brown
Shakespeare
avatar
Messages : 81
Age : 20
Multi-comptes : None
Shakespeare
Mer 28 Mar - 16:27
Mon corps commençait à refroidir et la musique bondissait toujours sur la place, joyeuse et entrainante. J'écoutais les caracolades joyeuse de cette dernière d'une oreille tandis que le reste de mon attention était dirigée vers le jeune homme qui était debout face à moi. Toujours dans mon optique de vieux pédophile je lui fis signe qu'il pouvait s'assoir sur le muret à mes cotés et sorti un pitch de ma poche. Ouai un pédophile avec un pitch ou est le soucis !? C'est donc avec un grand sourire de bienheureux que je lui répondit :

- "Parce que c'est difficile de savoir si t'es un garçon ou une fille."

J'avais dit ça comme une évidence, après tout s'en était une pour moi mais en même temps pas mal de jeunes de cet âge étaient dans ce cas là. Si l'on oubliait les filles qui dès douze ans mettaient des minijupes et se maquillaient comme leur mère. Bref bref, ce ptit inconnu était donc un gars ! Et il me complimentait sur ma danse, c'était un peu gênant et je cachait ça en finissant d'engloutir mon gouter.

Je ne quittais pas du regard mon interlocuteur, mais même en l'oscultant du regard j'étais incapable de dire si c'était un mec fiable. Fallait tester. Après tout si c'était le cas ça pourrait être sympa de faire un "couple" avec lui. Et bien évidemment c'était hors de question de sortir avec ce mineur hein ! Juste beh avoir un dinôme pour danser me manquait. Mais en attendant rien ne m'empêchait d'échanger quelques pas de danses. Après tout il connaissait très certainement des choses dont je n'avais même pas connaissances. Je lui proposais donc de mon air jovial :

- "ça te tente qu'on échange quelques trucs de danse ?"

_________________
470 les gens! 470 !
Mes yeux sont d'un bleu 8fb8cc
Le code de mes Rps:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Astrid C.-S. Seo
Shakespeare
avatar
Messages : 45
Age : 15
Multi-comptes : Lily-Rose Weiss
Indra H. King
Luna G. Reynirsdottir
Lancelot Andrieux
Ezequiel A. Shakespeare
Xiao Lian Li
Shakespeare
Dim 15 Avr - 13:33
Astrid & Benedict

Toujours tout sourire, la douleur n’est pas encore présente, Chin-Ja va s’asseoir à son tour sur le muret d’une impulsion. Chin-Ja éclate de rire en entendant son explication. Effectivement. C’est vrai qu’entre sa grande taille, son corps longiligne et ses longs cheveux, le doute est permit. Chin-Ja joue avec ça. Avec cette ambigüité. Après tout Astrid est une jeune fille, mais Chin-Ja est construit comme un personnage parfaitement masculin. Même si, parfois, son comportement pouvait le trahir. Astrid n’a que quinze ans, Astrid n’est pas une comédienne infaillible. Chin-Ja penche un instant la tête face à la proposition. Hésitation. Cet autre garçon a vraiment un bon niveau, à ses yeux. Chin-Ja doute pouvoir lui apporter grand-chose. A part peut-être une influence toute coréenne ? « Okay ! Juste, c’est quoi ton nom ? Moi c’est Chin-Ja ! » Un instant plus tard, Chin-Ja est descendu du muret, déjà prêt à repartir.


_________________
Astrid change d'identité en green
Revenir en haut Aller en bas
Benedict Brown
Shakespeare
avatar
Messages : 81
Age : 20
Multi-comptes : None
Shakespeare
Mar 1 Mai - 23:25
Je ris aussi lorsqu'il éclata de rire. C'était pas mal qu'il ne se soit pas vexé pour si peu. Certains auraient voulu me coller un pain pour ce que je venais de dire, voir même pour moins que ça. Toujours souriant, je descend du muret et referme ma veste : le froid n'était pas le bienvenu et je ne voulais garder un peu mes muscles au chaud. Nous allions nous remettre à danser après tout ! Mais avant ça, les présentations. Je tendis ma main au petit gars en lui disant :

- J'mapelle Benedict, je suis étudiant à Blenheim.

Je n'avais pas besoin de plus, après tout Blenheim était l'un des plus gros bâtiments de la ville et devait rameuter plein d'étudiants dans les rues. les rues qui commençaient d'ailleurs à se "vider" maintenant que les danseurs avaient coupés leur musique et étaient, pour la plupars, partis. Ils avaient en effet mis une musique de plus, évaient dansé tout leur saoul pendant que nous échangions moi et le jeune. Seul le brouhaha des rues était encore audible et je sortis donc mon téléphone tout en lui demandant :

- Et ça viens d'ou ton prénom ? Que j'en avais jamais entendu de comme ça.

Je mis ensuite le son sur mon téléphone, un vieux truc que j'aimais beaucoup : I'm still standing" mais à la sauce du film "Sing" qui me transportait plus que l'original. Le son n'était pas mauvais mais pas vraiment fort. Pas suffisament en tout cas pour couvrir totalement le bruit de la foule. Je lançais ensuite un regard tranquille à Chin-Ja et lui proposais :

- Tu veux danser ici ou bien dans un coin plus tranquille ?

Je ne cherchais pas spécialement à le tester mais je me demandais jusqu’où il était capable d'aller pour danser. Une simple curiosité de ma part. En même temps ce n'était pas tous les jours que l'on voyait un ptit jeune comme ça assez téméraire pour aller parler à des inconnus comme ça. Respect d'ailleurs.

_________________
470 les gens! 470 !
Mes yeux sont d'un bleu 8fb8cc
Le code de mes Rps:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Astrid C.-S. Seo
Shakespeare
avatar
Messages : 45
Age : 15
Multi-comptes : Lily-Rose Weiss
Indra H. King
Luna G. Reynirsdottir
Lancelot Andrieux
Ezequiel A. Shakespeare
Xiao Lian Li
Shakespeare
Ven 1 Juin - 16:28
Astrid & Benedict

Oh, un étudiant de Blenheim. Chin-Ja n’est pas si étonné que ça. Une bonne grosse partie de la population « jeune » de la ville se compose des étudiants du Palais. Chin-Ja constate assez vite qu’il y a bien moins de monde sur la place. Oh. Tant pis. « Ah, c’est coréen en fait. Je suis né et j’ai grandit là-bas. Mais vu que toute ma famille est à Blenheim, je me retrouve ici hé hé. » Parfois, Chin-Ja se dit qu’il pourrait se plaire à Blenheim. Des récits qu’en font ses frères et sœurs, l’école à l’air dure et exigeante, mais fun en même temps. Peut-être qu’Astrid tentera sa chance ? « Ca ne me gêne pas de rester ici, mais ça risque d’être un peu limite pour le son non ? » Un portable sans ampli, en pleine ville, ça peut se révéler compliqué. Mais c’est vrai que l’autre possibilité existe. « Sinon, il y a une petite place plus calme un peu plus loin. Comme c’est assez engoncé, il y a rarement du monde. Je peux te montrer si tu veux ! »


_________________
Astrid change d'identité en green
Revenir en haut Aller en bas
Benedict Brown
Shakespeare
avatar
Messages : 81
Age : 20
Multi-comptes : None
Shakespeare
Mar 5 Juin - 23:12
Je levais un sourcil, intéressé, la Corée ne faisait pas partie des destinations que j'avais prévu à la base mais comme globalement tout était susceptible d'être cool autant s'informer. je n'attendais donc par pour lui demander d'un air vraiment intéressé :

- Oh ! Et c'est comment ? Qu'en vrai j'ai jamais vu quoi que ce soit dessus. ça ne te manque pas ?

J'avais encore des toooones de questions à poser sur le pays natal de mon interlocuteur mais une chose à la fois. Je risquais ptet de lui faire peur mais surtout d'oublier les réponses qu'il allait me donner et ça c'était ennuyant. Ce qui était cool par contre c'est que ce petit était plein de ressources ! Et il était suffisamment à l'aise pour me proposer d'aller dans un endroit soombre avec lui. Oui imaginer ce genre de bêtises théatrales me faisais marrer. Du coup je devait avoir l'air d'un débile qui riait tout seul et qui hochait la tête pour montrer qu'il approuvait la proposition qui venait de lui être faite. Je rajoutais donc :

- Super idée ! Je te suis !

Sur ces belles et constructives paroles, j'éteignis la musique et rangeais mon téléphone dans ma poche histoire qu'il ne lui arrive rien et me mis en marche. Comment ça je ne savais pas ou j'allais ? Bien évidemment que je n'avais strictement aucune idée de notre réelle destination ! Et en plus je ne connaissais pas bien la ville donc même si j'avais connu... Mais bref ! On avait dit qu'on se mettait en marche donc je m'étais mis en mouvement, si il y avait besoin, le jeunôt me guiderait.

_________________
470 les gens! 470 !
Mes yeux sont d'un bleu 8fb8cc
Le code de mes Rps:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Astrid C.-S. Seo
Shakespeare
avatar
Messages : 45
Age : 15
Multi-comptes : Lily-Rose Weiss
Indra H. King
Luna G. Reynirsdottir
Lancelot Andrieux
Ezequiel A. Shakespeare
Xiao Lian Li
Shakespeare
Lun 18 Juin - 11:58
Astrid & Benedict

Chin-Ja réfléchit un instant. Comment formuler une réponse correcte ? Qu’est-ce qui serait une réponse correcte au fait ? « Eh bien, il fait déjà vachement plus chaud qu’ici ha ha ! Après, c’est vachement différent niveau société et y a sans doute plein de trucs à comparer. Globalement, je dirais que c’est beaucoup plus traditionnaliste et patriarcale qu’en Europe. » Reflexion. « Oh, tiens, un exemple random ! En Corée, y a que les médecins avec un diplôme spécial qui peuvent faire des tatouages ! Tous les autres sont des tatoueurs illégaux. » En fait, quand Chin-Ja y pense un peu, c’était presque un miracle que les parents d’Astrid se soient mariés et aient vécus ensemble aussi longtemps. Enfin. Ce n’est plus à l’ordre du jour maintenant. A la place, Chin-Ja emboite le pas à Benedict, bien que ce soit lui qui connaisse la direction. En quelques pas, le voilà rattrapé. « Hé hé, par là ! »


_________________
Astrid change d'identité en green
Revenir en haut Aller en bas
Benedict Brown
Shakespeare
avatar
Messages : 81
Age : 20
Multi-comptes : None
Shakespeare
Mer 11 Juil - 0:13
J'écoutais attentivement ce que me disais le petit gars et du coup je savais encore moins par ou aller. Je manquais presque de me casser la figure en ratant un trottoir mais me ratrappais au dernier moment. C'était terrible ce que ce gosse racontait, moi et mon cerveau d'occidental étions incapable de cautionner ce genre de fontionnements tous bizarres. Surtout que j'aimais ma famille mais je n'avais rien à faire des traditions. Ceci dit, se faire des tatouages ce serait cool ! ça faisait un moment que j'y pensais et en vrai beh être ici pourrait être une occasion de s'en faire un ! Mais pour ça il me fallait de l'argent, est-ce que danser me permettrais d'en avoir ? C'était une possibilité. Mais revenons à nos moutons qui me firent froncer les sourcils et répondre au jeune homme qui menait maintenant la marche.

- Et toi comment tu vis toutes ces différences ?

Ouai c'était un moyen de demander comment lui il voyait ça avant de dire des bêtises. ça m'arrivait régulièrement et j'avais tendance à n'en avoir rien à faire mais là ce serait vraiment triste de vexer ce petit bonhomme avec qui j'allais danser. Déjà que je ne trouvais pas grand monde avec qui me défouler alors si en plus je faisais partir les quelques personnes qui restaient ce serait vraiment dommage. Bref, sur ce nous semblions être arrivés dans une petite place tranquille aux gros pavés de pierre abimés par le temps. Danser ici promettais d'être rigolo. Après une chance ser deux nous n'étions pas encore arrivés. Du coup je demandais :

- On se pose ici ? C'est sympa comme coin ! Faut espérer que les gens qui habitent ici ne sont pas trop chiants.

_________________
470 les gens! 470 !
Mes yeux sont d'un bleu 8fb8cc
Le code de mes Rps:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Astrid C.-S. Seo
Shakespeare
avatar
Messages : 45
Age : 15
Multi-comptes : Lily-Rose Weiss
Indra H. King
Luna G. Reynirsdottir
Lancelot Andrieux
Ezequiel A. Shakespeare
Xiao Lian Li
Shakespeare
Mer 12 Sep - 10:05
Astrid & Benedict

Chin-Ja pencha la tête à la question. Y réfléchit un moment. Et puis finalement, haussa les épaules. « C’est pas toujours évident, mais vu que maman est européenne j’ai toujours vécu dans un espèce de mélange des cultures. Avant le divorce, on passait l’année scolaire en Corée et les vacances en Suède. En fait, c’est surtout une histoire d’adaptation. Y a toujours des choses qui paraissent étranges, quand on passe d’une culture à une autre, mais il faut s’y faire. Plus ou moins. » Même pour Chin-Ja il y avait des choses qui avaient toujours du mal à passer. Autant en Suède qu’en Corée. Ou qu’en Angleterre. Tandis que Chin-Ja parlait, les deux garçons étaient arrivés sur la place. Un endroit tranquille, où aucun d’eux ne dérangeraient personne. En théorie. « Ye ! Je trouve cet endroit joli et très… pittorex ? C’est comme ça qu’on dit ? Je sais plus. »


_________________
Astrid change d'identité en green
Revenir en haut Aller en bas
Benedict Brown
Shakespeare
avatar
Messages : 81
Age : 20
Multi-comptes : None
Shakespeare
Hier à 22:02
Soit cet enfant était un sage et avait vu des choses qui avaient changé son existence au cours de ses voyages, comme des extraterrestres ou des fantômes, soit il avait appris ce dialogue par coeur. Pas que je mettais en doute l'intelligence de tous ceux qui étaient aussi petits que lui, mais que je m'attendais un truc du genre "moi j'aime bien la Suède parce qu'il fait froid et j'aime bien la Corée parce qu'on y vois des papillons jaunes fluo" ou un truc du genre. Fin' en tout cas c'est comme ça que j'imaginais que leur esprit fonctionnait, je n'avais pas été aussi petit depuis un moment maintenant, je ne me souvenais plus. J’enchaînais sans faire de commentaire :

- Et y'a des trucs qui ne te plaisent pas ici ?

En vrai ce gamin aurait mieux fait de naître ici, il n'aurait pas croulé sous les questions. ça me donnait l'impression d'appartenir à l'inquisition ou à être une sorte de pervers haha ! Bon j'étais ni l'un ni l'autre et beh quand j'avais des questions je les posais donc voila quoi. J'étais clean dans ma tête. J'étais au moins aussi clean que dans le petit coin que nous nous étions trouvés pour danser. C'était entre quatre immeubles, pas trop mal éclairé avec plein de pots de fleurs sur les balcons et des vélos attachés dans un coin. Un truc trop chou voir.... pittoresque ! Je rigolais en répondant à mon nouvel ami :

- On dit "pittoresque" ça se finit comme "gargantuesque".

Oui gargantuesque mesdames et messieurs, ça c'était du mot savant ! Mais bref on était pas là pour développer son français mais pour danser ! J'en profitais pour sortir mon téléphone et monter une vidéo à mon pote :

- Eh ! Tu connais [url=https://www.youtube.com/watch?v=GgQu6GkB0nk]ça[url] ? T'en penses quoi ?

Ouai lui il aimerait ptet pas et que ça faisait ringard même que j'avais découvert ça sur "danse avec les stars, mais moi je trouvais ça trop trop cool !

_________________
470 les gens! 470 !
Mes yeux sont d'un bleu 8fb8cc
Le code de mes Rps:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: