:: Intérieur du palais :: Différents étages :: Sous-sol; Vestiges Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Y a de l'orage dans l'air... ~ (PV Shiitake]

avatar
Messages : 23
Age : 20
Multi-comptes : Alice Nivet

Feuille de personnage
Orientation :
Situation: Célibataire
Groupe:
Lord & Lady
Voir le profil de l'utilisateur




Emma E. Toeri
Lord & Lady
Mer 24 Jan - 15:08
Ouvrir la porte menant à ma chambre, remarquer pour la première fois ma colocataire, se remémorer la soirée de la semaine passée.


Flash-back

C'était un vendredi soir comme un autre, je voulais profiter de ma liberté, instaurée par le week-end, en allant danser, boire (un peu, car je ne tiens pas très bien l'alcool), et surtout trouver une jolie femme avec qui passer la nuit. Vêtue d'une robe m'arrivant aux genoux, de couleur rouge poupre, et maquillée de façon légère, j'entre facilement dans la boite de nuit et commence par me prendre un verre et discuter avec quelques personnes.
La soirée avançait, ne trouvant aucune femme vraiment à mon goût. Un peu découragée par l'idée de me retrouver seule ce soir dans mon lit, je me faufile une nouvelle fois vers le bar et me commande un verre de vin blanc. C'est là que je remarque cette dame à la magnifique chevelure blonde et aux yeux bleus profonds. D'accord, ce sera ma victime pour ce soir. Je l'observe en train de danser le temps de finir mon verre, puis je tente une approche.
Sauf que ça ne se passe pas bien, elle me renvoie méchamment vers son amie et s'en va sans que j'aie le temps de vraiment réagir. Et ça, ça a tendance à me mettre plutôt en colère, je n'aime pas du tout être traitée de la sorte. Je file directement me prendre une vodka puis décide de rentrer, seule.


Fin flash back

Cette femme, elle se tenait maintenant devant moi.

J'ai jamais eu le temps de faire connaissance avec mes colocataires, je déteste l'idée de devoir partager ma chambre. Du coup, j'y suis très peu, n'y allant que pour dormir, le reste du temps préférant le passer soit dehors, soit avec Aimi. C'est donc un malencontreux hasard si j'ai dû m'y rendre avant d'aller dîner, parce que j'ai oublié un livre emprunté à ma meilleure amie avec qui j'ai rendez-vous a 21h.

Je mets quelques secondes a percuté, je n’y avais pas repensé depuis, mais ma fierté mal placée ressurgit au moment où je croise ses yeux. C’était la première fois que je me faisais refouler aussi brutalement, et même si je me fais rejeter au début, je finis toujours par avoir ma proie. Sauf ce fameux soir donc, et ça me fait rager. C’était sûrement quelque chose que l’inconnue avait oubliée pourtant.

Il me reste un peu de temps avant mon rendez-vous avec Aimi, alors je vais retenter une approche. Reprenant de l’assurance, je m’avance vers elle et enroule mes bras autour de son cou. Tout sourire, je penche mon visage vers elle pour qu’il se retrouve à quelques centimètres du sien, colle mon corps contre le sien et murmure d’une voix suave :


-Salut chérie, tu te rappelles de moi ? <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
Age : 22
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Shiitake U. Nakajima
Ven 9 Fév - 14:02
Never be enough.
ft. Emma E. Toeri
La lumière des stroboscopes inondaient la pièce. La musique était beaucoup trop forte, les gens beaucoup trop imbibés.
On était samedi soir et les étudiants fêtaient la rentrée. Le Frozen Night Club avait ouvert ses portes quelques mois après la fermeture de la boîte de nuit du Palais, pour votre plus grand plaisir à tous.

Surtout le tien. Clubbeuse née, tu adores passer tes soirées au cœur d’un club à l’ambiance agréable. Et tu dois bien avouer que, tu t’es toujours sentie en sécurité au Frozen. Knightwalker a beau ne pas être ta meilleure amie, tu dois bien avouer qu’elle fait son job à merveille. Et qu’elle prend bien soin de ses clients.
Elle peut, vu ce qu’ils lui laissent en pourboire et en factures.

Tu avais fini par t’assoir à la table que Lorella, Eris et toi aviez réservé en début de soirée. A grand renfort de sac et de bouteilles d’alcool, vous étiez parvenue à conserver cette table malgré l’affluence.

Tu n’avais pas prévu de restée assise bien longtemps, ton envie de danser étant la seule chose qui t’avais conduite ici ce soir-là. Tu étais assise devant tes shots de Tequila lorsqu’une ombre approcha. Légèrement raidie, tu n’avais pas prévu de séduire ce soir.
Mais lorsque tu aperçu la jeune femme qui tentait de te faire la cours, tu avalas le dernier de tes petits verres d’alcool dans un rire amusé.

« Aucune chance. Va donc voir la d’moiselle là-bas, ça te sera plus utile. »

L’alcool et la contrariété. Tu n’étais ni méchante ni intolérante, l’une de tes meilleures amies étant elle-même homoromantique, comment aurais-tu pu être intolérante.
Mais, ce soir n’était pas le soir.
Ce soir tu n’avais pas envie.
Et puis toi, les femmes, ça ne t’intéressais pas.
Ça aurait pu, pourtant, après ta mésaventure. Mais tu n’avais jamais éprouvé aucune attirance pour aucune d’entre elles.


L’incendie avait ravagé une grande partie de vos affaires. Les Mean Girls avaient même été séparée. Bien que ce fût votre dernière année, vous aviez espéré pouvoir rester ensemble cette fois. Mais non, la chance vous a quittée. Et vous vous retrouvez réparties avec des filles que vous ne connaissiez ni d’Ève ni d’Adam.

Tu pleures tes vêtements mais, surtout tes écris. Envolés à droite et à gauche, détruit à tout jamais. Heureusement que, malgré que ton MacBook ait flambé, tu sauvegardais absolument tout sur un cloud privé.  
Mais, les flammes, c’est effrayant. Même pour elle. Ca l’angoisse de se dire que ça pourrait de nouveau arriver, n’ importe où, n’importe quand.

Ce jour-là, tu avais décidé de préparer un scénario pour Ryuuji. Votre éditeur vous poussait à fournir quelque chose et, tu savais à quel point la perte de sa femme avait brisé son cœur. Tu étais tout autant peinée pour Riri, ton petit rayon de soleil.

Tu pliais du linge pour pouvoir t’y mettre lorsque quelqu’un envahit violemment ton espace vital.

Depuis ton arrivée à Blenheim, tu avais rejoint le club de Taekwondo pour te redonner confiance, pour être sûre de pouvoir te défendre lorsque tu en avais l’occasion. Alors, d’un coup sec, tu attrapas l’un des poignets que tu retournas dans son dos, de manière à lui faire une clé anglaise et, avant que tu n’aies pu reconnaître la jeune femme, ton pied vint balayer l’un des siens de façon à la faire tomber au sol alors que tu l’accompagnais pour l’y plaquer.

C’était un réflexe d’auto-défense, profondément ancré dans tes chaires. Tu n’avais plus aussi peur qu’avant mais, tu ne contrôlais pas certaines réactions. Tu n’avais même pas entendu ses mots tant ton corps s’était mis en position de défense.

Quand tu reconnus la tignasse rosée, tu respiras de nouveau.

« Désolée. Faut pas me prendre par surprise comme ça. »

Tu te redresse, relâchant alors ton emprise sur la jeune femme. Tu époussettes ton jean et inspire longuement.

« Qu’est-ce que tu veux ? »

Toujours un peu sur la défensive, tu ne pourras pas redevenir complètement naturelle tout de suite.
(c) Kendall - Copie prohibée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Age : 20
Multi-comptes : Alice Nivet

Feuille de personnage
Orientation :
Situation: Célibataire
Groupe:
Lord & Lady
Voir le profil de l'utilisateur




Emma E. Toeri
Lord & Lady
Dim 11 Fév - 20:15
Je ne m'attends tellement pas à me faire envoyer par terre que ma respiration se coupe alors que je lâche un cri de surprise, manquant de peu de me créer une nouvelle crise d'asthme. Alors que je suis au sol sans réellement comprendre ce qui vient de se passer, mon premier réflexe est de saisir ma Ventoline toujours présente dans ma poche et d'en inhaler un coup. Je me suis quelques secondes à saisir le pourquoi du comment, elle a de la force la petite. Bon, du coup il va pas falloir que je l'embête de trop visiblement, au risque de me retrouver de nouveau par terre, ce n'est pas quelque chose que j'ai envie d'expérimenter énormément. Ça veut pas dire que je vais la laisser tranquille non plus, j'ai toujours son refus en travers de la gorge. Et comme on est voué à partager la même chambre, autant s'amuser un peu.

L'idée de la faire basculer sur moi me traverse l'idée, mais la différence de force me la fait oublier assez vite. Alors je me relève lentement à mon tour et remet ma robe ainsi que mes cheveux en place. Ma respiration finie par redevenir normale. Bon, j'ai l'air d'avoir perturbée ma colocataire, mais pas pour les raisons que je voulais j'ai l'impression.


A sa question, un sourire sur mes lèvres se dessine et je m'approche de nouveau d'elle, bien que faisant attention de ne pas re-finir par terre, et passe ma main autour de sa taille pour saisir le livre que j'étais initialement venue récupérer se trouvant sur le meuble juste derrière la blonde.


-Je suis juste prendre chercher ça, et j'ai eu l'agréable surprise de tomber sur toi



Avant une quelque conque réaction de sa part, je me recule de ma colocataire pour me poser sur le bord de mon lit, les jambes croisées.



-Au cas où tu n'aurais pas compris, on partage la même chambre.



Et ça me donne une raison d'y passer un peu plus souvent <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
Age : 22
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Shiitake U. Nakajima
Sam 3 Mar - 17:29
Never be enough.
ft. Emma E. Toeri
Tu es en colère ? Oui. Mais cette fille n’a pas à subir les problèmes que t’ont causé ceux qui ne savent pas se retenir. Elle n’a pas anticipé.

Mais là est tout le problème, finalement.
Pourquoi s’est-elle permise de te toucher sans ta permission ? Alors, peu à peu ta colère remonte, ton regard s’assombrit et tes sourcils se froncent.
Pourquoi faudrait-il que ce soit à toi de t’excuser ?
Non. Tu n’as rien fais de mal. Ta réaction était légitime.

Tu t’attends alors à des excuses, à quelque chose. Tu la vois prendre le petit inhalateur, mais au fond, ce n’est pas ton problème. Elle a l’air de s’en sortir. La prochaine fois, elle y repensera à deux fois avant de toucher quelqu’un sans son autorisation.
En attendant, les excuses tardent à venir. Tu continues de la fixer d’un air mauvais, la colère d’abord contenue ressortant d’elle-même lorsqu’elle rapprocha de toi sans te laisser le temps d’agir.
Tu as envie de vomir.

Son parfum te fait monter le cœur au bord des lèvres et la voir prendre tout ça à la légère te dégoûte.

« La prochaine fois que tu te permets le moindre geste envers voir que je n’ai pas désiré de moi-même, je te casse le poignet et je fais de ta vie un véritable enfer. Colocataire ou insecte, ça n’a pas d’importance si j’ai besoin de l’écraser. »

Ta voix est sèche, froide, rauque, lointaine.
Tu prends ton ordinateur et ton casque audio, t’installant sur ton propre lit en ignorant formellement celle qui s’est permise d’avoir des gestes déplacés envers toi. Femme ou Homme, ils n’ont aucun droit de te toucher si tu ne l’as pas décidé par toi-même.

Tu allumes la machine, mets le casque sur tes oreilles et le branche sur le mac. Tu espères que tu vas pouvoir écrire, sinon tu iras chercher du réconfort auprès d’Eris ou Lorella. Parce qu’elles seules peuvent t’apaiser lorsque tu es dans un état proche de l’explosion. Ou Riri, Ryuuji et Kyohei. Mais ces trois là sont quasiment inaccessibles en pleine semaine.

Un soupir quitte tes lèvres. Ton cœur n’arrête pas de s’emballer et la boule qui s’est logée dans ta gorge n’a pas l’air de vouloir s’en aller. Tu vas avoir besoin de quelques instants pour reprendre tes esprits complètement, en espérant que cette greluche ne s’éternise pas.
(c) Kendall - Copie prohibée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
PNJ
Jeu 8 Mar - 12:30
Crackboom - Intervention du colc' PNJ

L'altercation terminée, les choses auraient du pouvoir reprendre leur cours normal. Oui. Mais non! Car une de vos colocataires vient de rentrer dans la chambre, baladant un regard intrigué sur vous deux.

"Ah... Désolée, j'interromps une dispute de couple?"

Ce n'est ni une pique, ni une moquerie, juste une simple question. Mais bon sang ce qu'elle peut mal tomber, pas vrai?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Age : 20
Multi-comptes : Alice Nivet

Feuille de personnage
Orientation :
Situation: Célibataire
Groupe:
Lord & Lady
Voir le profil de l'utilisateur




Emma E. Toeri
Lord & Lady
Ven 9 Mar - 16:09
Observant la moindre réaction de ma colocataire depuis mon lit, je ne peux m'empêcher d'être amusée par sa réaction. Oui, ça me plait bien de la mettre en colère. Je préfère mille fois ça que n'avoir aucune réaction à mes tentatives. Et du coup, la blonde a réussis bizarrement attisée ma curiosité, enfin c'est la première fois que j'ai une opposition aussi violente, même par quelqu'un pas du tout attirée par les femmes.

Comprendre pourquoi elle est autant rebutée par mes gestes m'intéresses plutôt, mais je me vois mal lui poser la question directement. Elle est peut-être tout simplement fortement homophobe, même si j'ai la vague impression qu'il y a autre chose en plus.

Quand sa voix retentie dans la pièce, j'arque un sourcil face à la brutalité de ses paroles. Rendre ma vie un enfer ? Je serai curieuse de voir ça. Mais bon, je ne vais pas insister pour le moment parce que je tiens un peu à ma main. Et j'aurais bien une autre occasion pour la taquiner. La surprise de ses mots passés alors que ma colocataire se pose sur son lit pour s'équiper de son ordinateur et de son casque audio, je lâche finalement un petit rire.

- Excuse-moi, tes réactions me donnent encore plus envie de titiller. Tu me plais bien.


Dis-je avec un grand sourire aux lèvres. C'est complètement maladroit et ça risque surement d'énerver un peu plus la blonde, mais c'est sincère. C'est une façon d'arrondir les angles même si ça ne veut pas dire que je vais nécessairement la laisser en paix.

Cependant, je ne suis pas sur mes mots soient arrivés jusqu'à celle qui semble m'ignorer. Guettant une quelconque réaction, je soupire légèrement et m'apprête, intriguée, à me renseigner sur l'activité qui la rendrait si concentré quand la porte s'ouvra pour laisser apparaitre une nouvelle inconnue. Surement une autre de mes colocataires. Qui vient un peu gâcher mon plaisir malheureusement.

Me levant de mon lit, le livre en main, je regarde un coup ma montre pour constater qu'il est presque l'heure de ma rencontre avec Aimi.


- Fort heureusement non, tu n'interromps pas une discute de couple


Je dis ça de façon un peu agacée, parce que l'idée de couple à tendance à me rendre un peu réticente, mais aussi par déception d'avoir été interrompu. Dépassant l'inconnue pour me diriger vers la sortie de la chambre, je me retourne un dernier coup vers la blonde, et affichant un sourire malicieux, je lui adresse avant de partir un « On se recroisera » et me dirige vers le lieu de rendez-vous sans tarder.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Palais de Blenheim :: Intérieur du palais :: Différents étages :: Sous-sol; Vestiges-