:: Around the world... and even more! :: Another life, another shape! :: Flashbacks & flashforwards Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

We don't talk anymore. (nick)

avatar
Messages : 217
Age : 18
Multi-comptes : x

Feuille de personnage
Orientation : Hétéro
Situation: En couple
Groupe: Precious
Precious
Mar 16 Jan - 2:02

       
Oh, it's such a shame, that we don't talk anymore like we used to do. We don't love anymore, what was all of it for ? Oh, we don't talk anymore, like we used to do
Nick & Diana
       

       
FLASHBACK

       
Aussi loin qu’elle s’en souvienne, Diana a toujours été adepte de sport, que ce soit de la natation, de l’athlétisme ou du cheerleading. Il faut dire que ses parents l’ont initié très tôt aux exercices physiques – depuis ses 7 ans, en fait – et elle leur est reconnaissante pour ça. Aujourd’hui, faire du sport, ça lui permet d’entretenir son corps -et Dieu sait que c’est important pour une Precious-, mais aussi de mieux contrôler sa respiration. C’est important pour elle parce qu’avoir des crises d’asthme, c’est peu plaisant.

« Il y a quelqu’un ? » demande l’homme d’entretien à travers la porte.

Diana lâche un soupir et lève les yeux au ciel. Elle range son gloss et son mascara dans sa trousse à maquillage, avant de ranger ses autres affaires dans un sac-à-dos. Elle pousse la porte et sourit au monsieur qui attendait devant.
« Au revoir. »

       Elle se dirige vers le stade en traînant des pieds. A une époque, elle se précipitait vers la piste de course après chaque entraînement. Toujours à la même heure, car tous les élèves rentrent aux dortoirs et que les enseignants rentrent chez eux. Il y a trois semaines, Diana trouvait ça cool et légèrement excitant, mais maintenant ça ne lui fait plus rien. Elle est lassée de ce trajet, de cette routine – et quand on se lasse, c’est mauvais signe. Surtout quand il s’agit d’aller voir son copain.

Après 2-3 minutes de marche, elle aperçoit Nick au loin. En le voyant comme ça, torse nu, elle regrette un peu moins le détour.

« Hey babe. »

Diana s’approche de lui, le sourire collé aux lèvres. Elle l’embrasse sur la joue -plus par réflexe qu’autre chose- avant de se retirer. L’adolescente a beau être avec lui pour son physique et non pour son cerveau, elle lui laisse tout de même le temps d'enfiler un t-shirt.

« Je t'ai pas trop fait attendre ? »

Non, elle n’attend pas vraiment de réponse. Disons que c'est juste pour… faire du bruit de fond, le temps qu'il la prenne dans ses bras. Et puis il n'a pas vraiment intérêt à répondre.
       
(c) crackle bones

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 81
Age : 20
Multi-comptes : Thomas Ronceray

Feuille de personnage
Orientation : sexuelle
Situation: Célibataire
Groupe: Olympics
Ven 2 Fév - 21:15
physical love doesn't mean anything

"orgueilleux de travers"

foulant le sol sans arrêt, tu courais sans attendre sous le regard malveillant de tes camarades, lors de l'arrivée c'est dans les rires et la bonne humeur qu'ils t'accueillèrent,

ais tu ne riais pas,
tu commençais à être épuisé de toujours faire la même chose, sans arrêt, course de vitesse, saut d'obstacle, tu en avais marre de courir bêtement comme un cheval de course.
tu voulais devenir plus que ça, trouver ta propre voie.

tu voulais devenir quelqu'un dont tu serais fier,
et si tu n'arrivais pas à l'être alors même que tu te trouvais sur le terrain de blenheim,
tu savais que la course ne te rendrait jamais fier même si tu devenais roi du monde dans ce domaine.
alors tu laissa tomber pour aujourd'hui, retirant ton maillot de course exténué, en sueur.
tu pris la serviette sur le banc et dans son vol avant d’apercevoir soudainement ta copine s'approcher,
élancée, tu pouvais presque voir la brise d'air autour d'elle qui l'accueillait sur le terrain.

« Je t'ai pas trop fait attendre ? »

dit-elle, sans changer d'air à ton goût, elle avait cet air de maîtresse du monde comme si tous ne voyait qu'elle pendant que toi, tu voyais plus son corps.

- faudrait-il déjà t'attendre.

disais-tu, presque cassant mais avec une pointe de sympathie dans ta voix. tu n'étais pas d'humeur, c'était certain. tu étais en continuelle conflit contre toi-même, après tout.

- j'pensais que tu ne viendrais pas cette fois, aha.

peut-être pas penser,
peut-être plus espérer.

+ taglady di
+ notesje ne me relis JAMAIS oui
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Palais de Blenheim :: Around the world... and even more! :: Another life, another shape! :: Flashbacks & flashforwards-