Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
((end)) i don't care what you think as long as it's about me
Invité
Lun 29 Mai - 15:41
Anonymous
Flynn Jr. Jesper McKinnon
• Nom : McKinnon
• Prénom : Flynn Jr. Jesper
• Surnom : Junior ; Jesp'
• Date de naissance : 4 avril (19 ans)
• Nationnalité : double nationalité canadienne et britannique
• Origines : écossaises (mère), suédoises et anglaises (père)
• Orientation sexuelle : hétérosexuel un peu volage
• Statut : célibataire sauf la nuit. là il est souvent occupé. globalement.
• Groupe : precious
• Boursier : nope
• Club : /
• Profession : mannequin + chanteur dans un groupe (rock commercial & pop)
• Phobie : les feux d'artifice. oui. puis les clowns. ça le terrifie depuis qu'il a vu un morceau de It que ses parents regardaient à la télé. Mauvaise habitude que d'espionner les autres.
• Faible devant : une jolie fille ?
• Logement : dans un petit appartement de la Haute-ville de Fosterhampton, tout seul, le weekend ; dans le pensionnat en semaine
• Rêve : surpasser son père + graver son nom dans l'Histoire + qu'on se souvienne de lui, toujours, même après sa mort
• Date d'arrivée en ville : 2014
« i'll be the kid with big big plans »
• Taille : 1m78
• Poids : 80kg
• Peau : pâle comme un cul + bronze assez facilement
• Yeux : bleus ; met des lentilles dorées à l'occasion
• Cheveux : brun ; s'est décoloré donc désormais blancs
• Maladie : aucune (la connerie ? l'ambition ??)
• Particularités physiques : BG aucune
Caractère : Les têtes se tournent souvent à son passage ; que ce soit d'envie ou d'exaspération.
Les passions se déchaînent, à l'occasion ; sentiments positifs et négatifs se bousculent à son encontre, comme s'il était impossible d'arriver à un consensus général.
Jesper n'en a pas la prétention ; ce serait le rendre si fade et lisse, que de lui accorder un sentiment unique. Jesper, il aime briller, que ce soit par l'incompréhension qu'il suscite, le désir ou encore le mépris.
Il en a cure, Jesper – tant que vous ne le quittez pas des yeux, tant qu'il ne quitte pas vos pensées.
Alors d'une façon ou d'une autre, Jesper vous aura marqué, et une part de vous ne pourra jamais l'oublier. Et Jesper, il veut qu'on se souvienne de lui, même quand sa carcasse sera devenue poussière.
Junior veut devenir grand, Junior veut devenir Homme, de ceux qui se marquent dans l'Histoire avec un grand H, ceux qui, d'une manière ou d'une autre, remuent quelque chose dans le bide des gens qui le mentionnent. Jesper, il a de l'ambition à en crever, de la prétention à ne plus savoir qu'en faire ; Jesper il tisse sa toile et avance ses pions. De ces grands qui savent manier le verbe et la politesse, ceux qui savent offrir des sourires et une épaule, ceux qui savent ne pas se faire oublier.
Jesper, c'est ce type là, fêtard et ô, si superficiel. La gueule d'un marbre de la Grèce antique, déité gravée par un sculpteur passionné, Jesper brille d'une beauté naturelle qui en fait un prince ci-bas.
Et il en a conscience.
Cette enveloppe lui donne les clefs d'un destin qu'il veut brillant, quand bien même le limiter à sa belle gueule serait ramener l'Égypte Antique à une colonie romaine.
Jesper n'est pas qu'une belle gueule ; tout comme il n'est pas que Junior.
Jesper, c'est un sourire authentique poli par les années, c'est un mec bruyant de nature, qui dirait merde au respect et foutrait le bordel s'il n'avait pas si bien intégré comment bien se tenir. Jesper, c'est un type social, agréable et souriant ; ce n'est pas que du calcul, c'est sa manière d'être. Jesper, c'est ce type un peu trop vrai qui a décidé d'évoluer dans un monde de superficialité ; le mec qui y arrive sans que tu saches trop comment. Le mec vrai qui, sous le regard d'autrui, devient le mec faux. Et la rumeur peut se faire persistante.
De ces gamins que l'on voit comme une célébrité au bahut, Jesper est un roi ci-bas. L'on l'imagine avec une fille à chaque bras, à passer ses nuits sous les néons d'une boîte de nuit et à ne penser qu'aux apparences. L'on imagine tant de choses à son sujet, qu'il devient parfois difficile d'accepter la réalité.
Jesper, il aime gueuler ; mais pas sous les néons d'une boîte de nuit – Jesper déteste ça. Jesper, il aime une bonne soirée entre amis, pas les fêtes où le seul but consiste à finir dans les chiottes à gerber. Non, Jesper n'y voit pas d'intérêt ; et s'il est possible de l'y croiser, c'est d'avantage afin de perfectionner l'image de jeune tendance qu'il renvoie.
Il préfère sincèrement s'enfermer dans une bibliothèque, à dire vrai.
Jesper, il aurait pu être un rat de bibliothèque – il l'est déjà.
Jesper, il a une soif de connaissance infinie, une soif inextinguible d'apprendre. C'est comme s'il vivait pour ça ; et il n'y a rien de surprenant, pour qui le connaît bien, de le retrouver perché dans un arbre un bouquin à la main. Surtout si le bouquin concerne la mythologie grecque, de la poésie ou bien encore des contes, qu'il affectionne tout particulièrement.
Jesper, il se tue à la tâche ; il vit presque pour bosser Jesper, et ses résultats en sont la preuve. Alors que l'on pourrait penser qu'il n'a que faire des études – ou bien, au vu de ses notes, qu'il a des facilités lui permettant de ne rien glander – Jesper y consacre énormément de temps et d'énergie.
Rome ne s'est pas construite en un jour et sans effort ; pour son empire, Jesper devra trimer.
À ce stade l'on peut souligner un fait, simple et réel : Jesper est surprenant, Jesper travaille une image qui lui colle si bien à la peau mais ne lui ressemble guère, et Jesper, surtout, il en veut.
Jesper aussi, il a une grande gueule ; il a une grande gueule Jesper, mais il arrive encore à se montrer sournois et imprévisible. Il arrive encore à faire ce qu'il veut d'autrui, les femmes les premières, alors même qu'il drague si mal.
Comme si les apparences seules comptaient, et qu'on ne l'écoutait jamais réellement.
Alors il en profite Jesper ; jusqu'au jour où on ne se souviendra plus de lui pour ses jolis yeux, mais pour tout ce qu'il est,
chaque atome brûlant de son être un peu trop vivant.
• Comment es-tu arrivé à Fosterhampton : un chasseur de tête l'a rameuté à Blenheim.
• Tes proches, que pensent-ils de ta présence ici : Ses parents respirent la fierté, tout comme le reste de sa famille ; certains de ses amis aiment le charrier sur ça (et son ego à peine important, mais on entre dans un autre sujet)
• Où as-tu grandis et avec qui : entre Ottawa et New-York, avec ses parents quand son père n'était pas trop absorbé par son travail pour exister dans la vie de son fils (ce qui était majoritairement le cas).
• Tes parents, tu peux nous dire quoi à leur sujet : sa mère c'est une femme forte et incroyable, pour qui il éprouve un respect sans borne. Elle est plus un modèle à ses yeux que son père, dans l'ombre de qui il a grandi, avec lequel on l'a toujours comparé, comme si sa valeur se mesurait à sa capacité à reproduire la grandeur de son daron. Ce qui a toujours vachement frustré Jesper.
• Tu as des frères/sœurs, tu peux nous en parler : Il est fils unique.
• Tu as une passion : la musique, la lecture, les mythologiques (surtout grecque), apprendre.
• Aimerais-tu quitter cette ville : pour l'instant non ; il n'y reste qu'à l'année et globalement il s'y sent bien.
• Comment vois-tu ta vie dans dix ans : Un grand chateur connu et acclamé, avec un groupe qui casse la baraque et dont on se souviendra longtemps après sa mort, pas un truc éphémère.

Un jour, Jesper a décidé qu'il toucherait les étoiles ; il a décidé que jamais plus personne ne verrait « le fils de Flynn », que Junior serait plus que l'original.
Un jour, Junior a décidé d'avoir une vie bien remplie, bien mouvementée et ô passionnante, bien plus que celle de son père, étalée çà et là, à l'occasion, sur une page internet ou une biographie brouillonne.
Junior, il en a eu marre de vivre dans son ombre, à lui, Flynn, l'original, le vrai, le grand ; l'homme d'affaire qui est parti de rien pour devenir l'un des plus grands chefs d'entreprise du Canada. Junior, il en a eu marre de vivre dans son ombre, de grandir dans ses pas, quand à l'occasion, il n'oubliait pas qu'il avait un fils à choyer.
Junior, il n'a jamais été malheureux, junior ; frustré serait plus exact. Frustré de ce surnom de merde, ce « junior » qui l'a toujours rabaissé à ses yeux, infantilisé, même. Frustré des regards qui ne voient que les ressemblances avec son paternel, qui ne cherchent qu'un homme à travers les traits d'un autre. Frustré de ne pas avoir le droit d'être « lui », d'avoir celui d'être « le fils de ».
Alors Jesper, un jour, il en a eu marre ; il a décidé qu'on l'appellerait Jesper, pour commencer, et qu'il ne suivrait jamais les traces de son père, pour suivre. Lui, il voulait faire comme sa mère.
Gros rebelle le gamin.
Sa mère, Abigail, était une ancienne chanteuse de jazz ; et si elle n'avait jamais percé, la faute à un destin qui ne lui avait jamais été favorable que lorsqu'il lui avait permis de rencontré son futur époux, elle avait ça dans le sang. Et lui avec.
C'est tôt qu'il commença les cours de solfège, puis de piano. Il ne sut jamais vraiment comment il en arriva à étudier aussi le violon, d'ailleurs. Il n'empêche que, sans être un virtuose au talent inestimable, la passion qu'il y mettait, le travail – acharné – soigné qu'il apportait lui permirent de devenir très bon ; c'est à l'adolescence que, sur un énième coup de tête, il décida d'apprendre la guitare, et s'essaya même à la trompette. Malheureusement pour ce dernier, il n'arriva pas à accrocher et dû se contenter de trois instruments, ce qui, pauvre de lui, était bien faible.
Ses résultats scolaires étaient toujours excellent et, plus il grandissait, plus il se découvrait un don, en quelque sorte ; une sorte de charisme sans doute, ce truc qui faisait se tourner les têtes et lui donnait le dernier mot. Peut être était-ce sa belle gueule, son statut, son nom, ou encore son regard ; encore est-il qu'il savait manier le monde qui l'entourait, ou au moins, que les gens remettaient rarement en question ses propos en sa présence. Comme s'il intimidait.
Ce qui était sans doute le cas.
Jesper était bruyant, Jesper s'étalait et Jesper, il était ami avec tous les gars respectables – et respectés – du coup ; certains disaient même de lui qu'il fréquentait des délinquants. Les fantasmes naissaient.
C'est dès la pré-adolescence, en effet, que les rumeurs naquirent à son sujet ; objet de ragots et rumeurs en tous genre – la moitié étant infondés – il attisait l'intérêt, que ce soit de désir, de crainte ou de désamour.
Il n'en demandait pourtant pas tant, au début.
Mais c'est à cette occasion que Jesper comprit deux choses : déjà, qu'il aimait être au cœur des passions, d'être sujet d'une attention si importante ; ensuite, que c'est ainsi qu'il réaliserait son objectif.
Écraser son père dans l'esprit d'autrui.
Un jour, les gens parleraient de Flynn le Senior à travers le prisme de son fils.
Alors c'est naturellement qu'il commença à polir son image, à la travailler subtilement – alors qu'il n'était absolument pas subtil de base –, à devenir celui que l'on côtoie dans les couloirs.
Et puis un jour, les McKinnon furent contactés ; et le souhait de Jesper commençait à se dessiner.
C'est à ses seize ans que Junior fut convié à venir étudier à Blenheim, alors qu'il faisait du mannequinat depuis un an déjà. Visiblement, sa belle gueule correspondait parfaitement à certaines de leurs attentes – ses notes aussi.
C'est à peu près à cette époque, aussi, qu'il intégra un groupe, rencontré au hasard pendant une soirée qui s'était terminée sur un karaoké ; ce fut immédiat, il leur manquait un vocaliste, et il était parfait.
Ouais, tout se précisait pour lui et ses désirs de grandeur ; tout n'a fait que s'accentuer au fil des années. En trois ans, Jesper s'est gravé dans la mémoire de tant d'étudiants, comme ce beau gosse et sa cour, comme ce sourire déstabilisant et ses éclats de rires communicatifs.
Mais cela ne fait que commencer pour lui ; et un jour, oui. C'est une promesse.
Un jour, les Hommes se souviendront de lui.
• Pseudo : ici lilas ; sinon kingyo, candide, morphée...
• Age : 20 ans
• Disponibilité : variable, toujours
• Comment tu nous as connu : ceci est un dc (sinon, baghera, toujours)
• Des remarques : JVZEM. (& juré j'fais plus jamais de pseudos avec le premier prénom en abrégé/dies)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose Weiss
Lun 29 Mai - 15:42
Lily-Rose Weiss
Galilée
Messages : 187
Age : 18
Multi-comptes : Indra H. King
Luna G. Reynirsdottir
Lancelot Andrieux
Astrid C.-S. Seo
Ezequiel A. Shakespeare
((end)) i don't care what you think as long as it's about me Giphy
LOVE
JE TE NOMNOM
JESPER GÈRE SA RACE
TU GÈRES TA RACE
TU AS CRÉE UN DIEU
SDJFVKHJ.WVWDJHJVWJ
(rebienvenu)

_________________
Lily-Rose divague sur les étoiles en  i n d i g o
((end)) i don't care what you think as long as it's about me X8cLQo8
Des trucs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 29 Mai - 20:02
Anonymous
♥♥♥♥

& J'AI FINI ! /o/ L'histoire est tellement nuuuulle qwwq pardon ;w; s'il faut modifier quoique ce soit n'hésitez pas à me dire ! merci d'avance pour votre lecture ça fait très pro & bisous ♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
E. Kaelen Perrault
Lun 29 Mai - 21:29
E. Kaelen Perrault
Citoyen Fosterhampton
Messages : 318
Age : 25
Occupation : Tiens une boîte de nuit
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Coucou Flynn (8DDDD) & Bienvenue ♥️

Alors, le seul bémol dans ta fiche, c'est le fait qu'il vive seul à Fosterhampton. C'est impossible.
Enfin, en semaine, il est obligé d'être au pensionnat. Vient le vendredi soir et il peut faire ce qu'il veut jusqu'au dimanche soir, mais il est obligé de rejoindre sa chambre avant le dîner du dimanche soir. Tu peux donc conserver l'appartement pour le week-end si tu veux, ou bien décider que finalement il restera aussi à l'école le week-end Smile

Je te laisse modifier un peu la première partie de ta fiche ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 29 Mai - 21:31
Anonymous
...ioups !/out j'me disais bien. xD
& walaaa !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Lun 29 Mai - 21:41
Sir Foster
PNJ
Messages : 584
Joyeuse Validation
Bienvenue sur Le Palais de Blenheim & Félicitations pour ta validation !
Te voici désormais un Squirell de 4ème année ! ♥️
Tu as maintenant accès à la zone RP ainsi qu'au lieu secret de ton groupe Wink
Tu peux :
• Faire ta fiche de lien
• Poste ton téléphone
• Faire une demande de RP
Recenser ton avatar
• Découvrir ta chambre ainsi que tes colocataires de départ! ♥️

Si ce n'est pas déjà fait, n'oublie pas de rejoindre le serveur Discord du forum en suivant ce lien :  https://discord.gg/GBjj3fz

Amuse toi bien parmi nous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: