Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Le bourgeois au cœur tendrement fragilisé - Irénée D. Blaize de Viry [Terminée]
Invité
Jeu 4 Jan - 20:01
Anonymous

Daiki Mamura - Hirunaka no Ryuusei.
❝ Nom : Désirée Blaize de Viry
❝ Prénom : Irénée
❝ Surnom : Honey (par sa mère).
❝ Date de naissance : 17/01/1996
❝ Age : 20 ans (va sur ses 21 d'ici quelques jours).
❝ Année d'étude : 6 ème année.
❝ Nationalité : Français.
❝ Origines : Français.
❝ Orientation sexuelle : Demi-homosexuel.
❝ Statut : Noble de sang.
❝ Groupe : Lord & Lady
❝ Boursier : Non.
❝ Club : Club d'art (couture)
❝ Profession : //
❝ Phobie : Le sport.
❝ Faible devant : Les flatteries, les tendres attentions, les amitiés sincères, les douces attentions.
❝ Logement : Internat.
❝ Rêve : Vivre de ma passion.
❝ Date d'arrivée en ville : Novembre 2017
Irénée D. Blaize de Viry
Lord & Lady • Etudiant
❝ La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non en naissant.❞
❝ Taille : 1m65
❝ Poids : 52kg
❝ Peau : Légèrement pâle.
❝ Yeux : Marrons ou noisettes avec le soleil.
❝ Cheveux : Blonds comme le blé.
❝ Maladie : Être incroyablement talentueux.
❝ Particularités physiques : Assez androgyne.
❝ CARACTÈRE : Mon caractère inspire l'ambiguïté, car on ne sait tout simplement pas réellement me connaître sans tisser des liens forts, solides et surtout sincères avec moi. Je me cache, en fait, des inconnus, ne voulant plus revivre les abus de gentillesse et de naïveté dont j'ai été la cible ces dernières années.

Très calme et parfois trop, je parais triste et seul... voire déprimé. Au fond, ça n'est pas vraiment inexacte, mais la vérité, c'est que la blessure de l'ultime trahison m'a fendue le cœur, l'âme... si violemment, si inopinément, si profondément, que je peine à me reconstruire. Alors, je m'écarte du monde, des inconnus, de vous... qui êtes peut-être mal intentionné ? Ne dit-on pas que la loi de la jungle est la représentation de la loi du plus fort et que ce dernier l'emporte sur le plus faible ? J'en suis la preuve détruite... vivante... mais surtout détruite...

Le monde actuel dans lequel nous sommes baigne dans l'injustice, la violence, l'illégal, le sexe, le matérialisme, la superficialité, le mensonge... bref, l'horreur, quoi... Et seuls les plus résistants ou encore les plus vicieux arrivent à s'en tirer en entier. Tandis que les moucherons, les gens comme moi, quoi, se brisent en mille éclats de verre.

Afin d'éviter de m'infliger des blessures supplémentaires, je me suis confectionné une carapace, dur comme la pierre, à l'intérieur de laquelle j'y ai placé mon cœur... mon véritable cœur qui tente éperdument de se réparer, de se revitaliser en voulant cicatriser pour de bon la plaie qui a été faite. Mais en vain... je saigne toujours...

Le garçon souriant, joyeux, débordant d'énergie, d'humour et de passion n'est, désormais, qu'un voile joliment tapissé en surface, mais la puissance des sentiments n'y est pas...du moins, elle n'y est plus... En apparence, je reste quelqu'un d'assez sympathique, car je n'en suis pas arrivé au point de haïr le monde, mais je me positionne en perpétuel hésitant. C'est ça, j'hésite, je crains, j'ai peur !

Les émotions reprennent le dessus et les images aussi, le passé... Tous me disent que je dois faire attention et c'est ce que je fais ! Du moins, c'est la réussite de mes trois dernières années. Je ne m'ouvre plus... ou très difficilement...

Pour me soulager de mes ressentis, je mets au point des modèles afin d'espérer mettre sur mannequin les pièces tant rêvées. En gros, je m'adonne à la couture, à mes rêves qui, eux, ne me trahiront pas et seront toujours honnêtes avec moi-même. A côté de ça, je libère ma peine par des chagrins qui peuvent être plus ou moins intenses en fonction de ce que j'ai sur le cœur à cet instant précis.

En dehors de ce passage, toujours présent, je peux vous livrer mes défauts puisque comme tout être humain, j'en ai.

Perfectionniste dans l'âme, je suis parfois très exigeant avec les autres et même avec ma propre personne, rendant les tâches plus complexes qu'elles ne devraient l'être, m'attardant trop sur tel ou tel détails qui pourraient très bien, et c'est bien souvent le cas, passer inaperçus et n'apporter pour ainsi dire aucune différence à la tâche, mais pour moi ce dernier compte énormément.

Très jaloux, que ce soit en amitié ou en amour, j'ai tendance à facilement laisser mon sang chaud s'enflammer en pensant qu'une personne, qui a une immense place dans mon cœur, puisse préférer une autre de ses connaissances !

Et enfin ma franchise me cause de temps en temps des tords dont je pourrais volontiers me passer, mais j'aime beaucoup trop dire ce que je ressens sur le tas et non le cacher... enfin... je raconte tout sauf ce qui a attrait aux relations... qui est bien plus en sécurité dans ma tête que dans celles des autres !
❝ Comment es-tu arrivé à Fosterhampton : Comment dire... J'ai reçu une étrange lettre me disant que j'avais été sélectionné parmi tant d'autres pour rejoindre cet établissement qui était, selon mes parents, fait pour moi.
❝ Tes proches, que pensent-ils de ta présence ici : Ils sont confiants et estiment que je suis enfin dans mon milieu... m'ouais...
❝ Où as-tu grandis et avec qui : En France, mais pas de villes précises ayant plusieurs maisons de campagne et manoirs ainsi que la demeure principale et j'ai, bien évidemment, grandi,avec mes parents.
❝ Tes parents, tu peux nous dire quoi à leur sujet : Mes parents sont des personnes que j'aime beaucoup, mais que je suis loin d'admirer. Ils vivent à travers leur nom de famille et la présence du "de" minuscule qui signifie, très généralement, que nous sommes issus de la noblesse. Ils en jouent et pensent encore comme à l'époque de Louis XIII ce qui a tendance à m'agacer.
❝ Tu as des frères/sœurs, tu peux nous en parler : Non, je suis enfant unique.
❝ Tu as une passion : Oui, bien sûr, comme n'importe quelle personne. J'aime énormément la couture et plus particulièrement la haute-couture.
❝ Aimerais-tu quitter cette ville : J'ai toujours envie de voyager et de découvrir, mais cette ville est assez plaisante. Cependant, je ne compte pas y rester toute ma vie.
❝ Comment vois-tu ta vie dans dix ans : Reconnu pour mon talent, je l'espère. Sinon, physiquement, psychologiquement et relationnellement parlant, je n'en ai aucune idée, je n'aime pas trop me projeter dans l'avenir. Espérons simplement que j'arriverai à retrouver une certaine confiance en l'homme.
❝ BIOGRAPHIE : Des lustres faits en cristal, des réceptions dont la description s'accorde parfaitement avec Madame Bovary, une fortune qui affiche le signe de l'infini et une éducation stricte, voici mon enfance et une grande partie de ma vie.

On ne peut pas dire que j'ai eu à me plaindre de mes tendres années. Tout paraissait être un véritable compte de fée où les châteaux et immenses demeures étaient notre propriété ainsi que les désires devenant réalité dans la mesure du réalisable.

Mon éducation s'est faite à la maison, sous les exigeantes instructions de maman et papa ainsi que celles de mes professeurs particuliers. Littérature, histoire, géographie, mais aussi bonnes manières illustraient mon quotidien et cela ne s'arrêtait pas là !

Savoir se tenir convenablement que ce soit en étant attablé ou debout, s'exprimer dans un langage soutenu, riche et varié. Si besoin est, être apte à servir ou desservir une table lors de certaines soirées et surtout, le plus important, avoir une attitude pleine de grâce, d'élégance, de politesse, bref, devenir une personne raffinée qui a la capacité de représenter l'élite parmi l'échelle sociale.

Au tout début, je trouvais ça plaisant de pouvoir "me reposer sur mes lauriers" en profitant allègrement de mon statut d'être tout simplement bien né, mais au fil des années, j'ai compris que cela englobait bien plus d'inconvénients que de bénéfices !

Certes, nous avions tout ce que nous voulions, nous faisions partie de ceux à qui l'on devait le respect et une certaine forme d'admiration. On peut même dire que notre avenir était de toute façon déjà tracé puisqu'en ayant, personnellement, la chance d'avoir des parents millionnaires, je savais déjà que je n'aurai même pas besoin de travailler pour m'assurer une vie paisible et fortunée, mais un arrière-goût me restait pourtant en-travers de la gorge.

Ce monde était surfait et surtout très hypocrite. Chacun essayait de tirer plus de gloire que l'autre et les commérages de ces dames faisaient bien plus de ravages dans la vie de chacun que l'élection présidentielle.

Le matérialisme et la superficialité dominaient l'authenticité que les jeunes recherchent actuellement et les arrangements foireux entre familles afin d'espérer faire perdurer le sang quasi royal étaient le quotidien de cette classe bourgeoise plutôt vicieuse.

Et pourtant, au début, je n'ai rien dit et je vivais une situation qui ne me plaisait guère... jusqu'au jour où j'ai rencontré ce garçon... Victor Hervé du Penhoat, un jeune aristocrate qui était, en plus d'être très séduisant et surtout extrêmement soucieux de mon bien-être, étrangement sur la même longueur d'onde que moi.

Après notre première rencontre lors de la réception s'étant déroulée dans le Château du Penhoat qui appartenait à sa famille, nous ne nous sommes plus quittés ! Sans pour autant assumer une relation amoureuse et dévoiler au grand jour la formation d'un potentiel couple, nous agissions néanmoins de la sorte... alors que nous n'y pensions aucunement.

Il me gâtait par d’innombrables cadeaux, me faisait visiter des endroits que je n'avais jamais vu, découvrir des choses dont j'ignorais l'existence... C'était un véritable rêve et près de lui je me sentais bien, en sa compagnie j'avais cette sensation de vivre pleinement une existence qui en valait la peine, en lisant ses petits mots ou ses lettres enflammées je sentais que j'avais enfin trouver chaussure à mon pied.

Seulement... on dit que l'amour rend aveugle et encore une fois, la citation ne déroge pas à ce qu'elle fait passer comme message... J'avais tant d'espoirs placés en lui que je n'avais pas vu venir l’impensable déception qui allait suivre. En plus de m'avouer qu'il n'aimait pas les hommes et qu'il avait finalement trouvé une petite amie, il m'avait aussi confié que ces deux ou trois dernières années passées en ma compagnie n'avaient été que le résultat de mensonges successifs, me broyant par la même occasion le cœur ainsi que tous mes rêves.

Suite à cette annonce, il disparu de ma vie, emportant avec lui tout espoir lié à l'amour... à la sincérité... à l'amitié... aux relations...

Quelques mois plus tard, alors que je passais la plus horrible phase suivant cette douloureuse séparation, je reçus une lettre tout droit venue du Palais de Blenheim, situé en Angleterre... endroit prestigieux où seuls les repérés avaient une chance d'intégrer l'institut.

J'avais longuement hésité, ne me sentant pas encore remis de toutes ces histoires, mais le soutien de mes parents et l'idée d'un changement d'air me mirent la puce à l'oreille, acceptant ainsi de rejoindre les rangs de cet établissement pour le moins hors norme.

Cependant, tout n'était pas gagné et cela s'annonçait comme étant une grande épreuve pour moi de, non seulement, découvrir le partage des cours avec d'autres élèves, mais aussi d'apprendre à vivre en communauté avec des personnes... qui... ne font peut-être pas partie du même milieu social que moi !
❝ Pseudo : Mon prénom fera l'affaire : Louis.
❝ Age : 18 ans.
❝ Disponibilité : Assez disponible, je passe presque tous les jours pour voir les réponses et ainsi de suite. Cependant, j'ai plus de facilité à répondre le week-end.
❝ Comment tu nous as connu : Partenariat, il me semble.
❝ Des remarques : Non, pas vraiment ! Ce forum a l'air sympa et les membres sont très très accueillants, ça me plaît !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Artus K. Fraser
Jeu 4 Jan - 22:09
Artus K. Fraser
Citoyen Fosterhampton
Messages : 91
Age : 28
Multi-comptes : Sony McClusky
Sidney Craig
Keiko Hatsume
Roméo Di Leone
László Weisz
Hannah Patridge
Johanna McAvoy
JTM.
TON PERSO EST TROP CUTE OK.
JE.
VOILA.
ROFGIJRIOGJ ♥️

_________________
Artus combat le feu habillé en goldenrod
Le bourgeois au cœur tendrement fragilisé - Irénée D. Blaize de Viry [Terminée] CUATPUO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 4 Jan - 22:11
Anonymous
Haaan, très trop cute, toi aussi !

Faisons des enfants ! MDRRR ♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 4 Jan - 22:30
Anonymous
UN LORD & LADY
DE 6E ANNEE EN PLUS
SOIS MON AMI/dies

Bienvenue officiellement ! Bon courage pour la suite de ta fiche & j'espère que tu t'amuseras bien parmi nous ♥♥♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 4 Jan - 23:19
Anonymous
UN L&L WELCOME ♥️
Et puis bon. Daytime Shooting Star. J'peux que t'aimer mec. ♥️

Bienvenue à toi ♥️ Soyons amis. ♥️
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ven 5 Jan - 0:53
Anonymous
Leyna : Oui, soyons amis et merci beaucoup ! ♥

Xavier : Toi, tu portes Disney dans ton nom donc je t'aime déjà x1000 et oui soyons aussi amis, haha! ♥

Sinon, ma fiche est terminéeeeeeeeee !!!!
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Ven 5 Jan - 12:38
Sir Foster
PNJ
Messages : 583
Joyeuse Validation
Bienvenue sur Le Palais de Blenheim & Félicitations pour ta validation !
Te voici désormais un Lord&Lady Woodpecker de 6eme année ! ♥️
Tu as maintenant accès à la zone RP ainsi qu'au lieu secret de ton groupe
Tu peux :
• Faire ta fiche de lien
• Poste ton téléphone
• Faire une demande de RP
Recenser ton avatar
• Découvrir ta chambre ainsi que tes colocataires de départ! ♥️

Tu peux également tenter de contrer Queen en utilisant le compte de M.O.N.A.R.C.H ! Les identifiants sont disponibles ci-dessous.


Si ce n'est pas déjà fait, n'oublie pas de rejoindre le serveur Discord du forum en suivant ce lien :  https://discord.gg/GBjj3fz

Amuse toi bien parmi nous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: