Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
enjoy yourself ━ 「Yoonhee Hyon」
Invité
Mar 2 Jan - 4:15
Anonymous
Frémissant dans un ciel gris, elle se demande si la neige se tâte à pointer le bout de son nez. Des pas pressés, le col remonté jusqu'au menton ; Harper s'agite, file tout droit vers le point de rendez-vous qu'elles s'étaient donné un peu plus tôt dans la journée. Le froid cruel du mois de décembre lui griffe les joues, lui donne tantôt frissons et soupirs un peu las. Elle, fille du chaud, semblait se morfondre quand le temps devenait bleu, qui se cristallisait dans les nuages gris et les grands vents venus du nord.

Son cou se tasse dans son écharpe crème, zieutant et décortiquant les enseignes qui creusent certaines devantures des échoppes. Elle se souvient d'elle si fière, si enjouée lors de son premier sms envoyé. Un 'Yoonie vient avec moi' trop confiant, persuadée que son idée était la meilleure qui puisse être. Si naïve, si légère. Ça faisait un brin de temps qu'elle n'avait pas vu le minois de sa comparse aux cheveux aussi blonds que les siens, tant et si bien que sa joie avait probablement été bercée par une excitation farfelue. Galopant dans la rue, c'est son sourire un peu bête qui trône sur ses lippes, ses pairs d'yeux qui finalement, s'amusent à voguer là où sa fougue désire l'y mener. C'est alors qu'elle oublie. Que ses idées s'emmêlent puis se détruisent ((entrechoquées)) ((brisées)).
Dans toute sa joyeuseté, Harper s'est finalement égarée entre le bitume et ce ciel lourd en nuages.

Mirages et panique
elle sent ses doigts frigorifiés se resserrer contre ses paumes tièdes
- Où était-elle ?
Depuis quelques minutes ses idées s'étaient évaporées
Étirées entre son exaltation et sa liesse

L'heureuse vagabonde perd aussitôt de sa superbe, fourre l'une de ses menottes dans le fin fond de la poche de son manteau. Elle s'était pourtant promis de ne plus se faire confiance quand ça concernait les trajets et autres, mais la voilà encore, bien idiote à se dire que 'ça peut le faire' avec un coup de poker. Alors qu'elle cherche hâtivement l'adresse précédemment envoyée à Yoonhee pour leur rendez-vous, l'australienne remarque par la même occasion l'heure affichée sur l'écran digital. En retard. Un peu, mais c'est déjà beaucoup. Salive ravalée presque de travers, elle ouvre ensuite une application lui servant de GPS, rentrant honteusement les coordonnées afin de ne plus se laisser une marge d'erreur.

Yoonhee.
Elle allait l'attendre, pas vrai ? - Probablement.
Mais ça ne l'empêchait pas de se sentir fébrile.
... d'avoir cette vilaine boule dans la gorge.

Sa marche rapide lui permet de filer entre le peu de passants lui barrant la route. Le café. Le café est là, elle arrive désormais à voir sa bâtisse toute neuve s'élever parmi les autres. Faciès grimacier, son souffle dérape au bord de ses lèvres ; Le froid, c'est mauvais pour les asthmatiques. Mais Harper ne ralentit pas, et se retrouve aussitôt à grimper les deux petites marches qui la sépare de l'entrée, poussant d'une main un peu trop ferme la porte de l'éhcoppe avec la respiration de ceux qui viennent de courir un 100 mètres bien serré (( alors que pas du tout )). Gauche, droite, ses yeux scannent l'endroit nerveusement, tandis qu'elle bouche définitivement l'ouverture de la porte à ne pas bouger d'un iota. «Vous êtes bien arrivé à dest-- » au bord de piquer un fard, l'ingénue fait finalement un pas sur le côté en coupant le sifflet à son GPS, un peu embarrassée.
Yoonhee devait être déjà là, assise à une table,
Non ?
Hors sujet : Dsl pour ce temps dgjdfjhg ;;
ytn
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 8 Jan - 1:52
Anonymous

enjoy yourself


naïvement, yoonhee admirait l’élégance désuète de l’architecture anglaise. elle aimait les maisons basses avec ce charme, si propre à elles même, et ces couleurs, si différentes de l’asie. cette atmosphère qui pour elle sort tout droit d’un écran en 480p. comme si elle regardait une très vieille série. une série dans laquelle elle n’avait pas vraiment sa place

yoonhee détonne dans ce cadre, elle asiatique, eux européens. malgré la mixité, elle se fait remarquer. pas pour son charme, pour autant qu’elle s’en trouve un, mais pour sa vêture. là où les anglais portaient des trench-coats, elle portait un léger manteau vert. là où son entourage portait jean et pulls en laine, elle portait collants et petite robe noire. et quand en basket ils foulent le sol, elle fait résonner ses pas par de petits talons élégants. on la regarde, on la dévisage et yoonhee aimerait se noyer dans son manteau. mais elle sait que ce n’est pas possible, alors elle continue d’avancer.

parce qu’elle ne marche pas pour rien, non. yoonhee savait où elle devait se rendre - même si souvent, elle s’aidait de son téléphone pour s’orienter. si elle désormais, elle connait blenheim comme sa poche, il n’en était pas de même pour la ville. alors elle marchait, se perdait, demandait son chemin - et encore une fois, on la regardait étrangement. elle finit par trouver sa route et elle rajuste son manteau avant d’ouvrir la porte. elle frémit. elle est impatiente. elle aime bien harper yoonhee, alors la retrouver, c’est un bonheur en soit. elle s’installe à une table, demande un café - parce qu’elle est grande maintenant, et elle attends.

elle observe les gens rentrer et sortir et trouve ça bien routinier. elle finit son café, s’amuse avec sa cuillère et le fond de la tasse. elle étends son observation aux gens qui l’entourent. elle met d’un côté les habitués - ou ceux qu’elle pense en être - et ceux qui viennent de découvrir le coin - comme elle. elle compte combien il y en a dans chaque catégorie et elle recommence. qui est anglais, qui ne l’est pas. combien d’homme et combien de femme. sans s’arrêter, parce qu’elle s’occupe, parce qu’elle attends harper et que cette raison seule suffit à la maintenir assise à cette table.

au final, on ouvre la porte une nouvelle fois et yoonhee reconnaît la voix sans mal la voix robotique d’un gps activé. alors elle lève la tête, voit son amie et est contente. parce qu’elle est là. alors d’un coup, yoonhee rayonne comme un soleil alors qu’elle se précipite vers elle. elle évite les tables occupées avant de se jeter dans le bras d’harper. elle finit par lui tenir les mains - les deux - et commence à parler.

« tu es arrivée ! tu as bien trouvé ton chemin ? personnellement je me suis perdue… ah si tu veux je suis installée là bas ! comment tu vas ? tu m’as manqué ! »

elle est contente.

ft. cody |   LAW.  

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 29 Jan - 4:15
Anonymous
Ses yeux détaillent minutieusement chaque individu présent dans la salle. Et elle ne sait pas si c'est parce qu'elle est sous l'emprise d'un certain stress, mais Harper paraît confuse, moins alerte. Au fond d'elle, elle sait très bien que son amie ne partirait pas en lui laissant un lapin (( Yonhee est bien trop gentille et polie )), mais l'angoisse de son retard la rend quelque peu irrationnelle. D'un geste lent, elle fait glisser son téléphone dans l'une de ses poches de manteau, sa respiration redevenant tout à fait normale après seulement quelques inspirations plus longues que les autres. Et fort heureusement, son temps de latence ne vient pas durer trop longtemps.
Car bientôt, c'est un petit tourbillon de vie qui s'approche, se jette contre elle dans une étreinte amicale.

Un sourire épanoui vient effleurer ses lèvres, et aussitôt, la blonde vient prendre dans ses bras celle qui devait l'attendre patiemment ici. Et comme le rayonnement de Yoonhee est contagieux, Harper se mit à rire bêtement, béate en la voyant si bienheureuse. Elle l'avait toujours su ; La présence de la coréenne avait comme ce petit quelque chose en plus, à la fois d'apaisant et de réconfortant. L'écoutant avec la plus grande attention qui soit, elle se penche un peu vers elle. C'est fou, elle avait déjà oublié tout ses tracas. « Non, pas du tout ! Si tu savais ! J'ai dépassé la rue où était le café ! » Se remettant à rire, mais cette fois-ci de ses propres déboires, la littéraire serra avec douceur les menottes de la demoiselle dans les siennes. « Oh non, toi aussi ? J'espère que tu n'as pas dû activer le GPS comme moi pour te retrouver, c'était carrément la honte ! » Et enfin, elle adresse un petit coup d'oeil à la table où elle était posée. Venant à garder sa main dans la sienne, Harper se mit en route vers cette dernière, tirant avec modération sur le bras de Yoonhee afin qu'elle suive ses pas.  Elles seraient mieux à discuter une fois installées, plutôt que debout près de l'entrée où régnait les courants d'air.

C'est ainsi qu'elle se fraya de nouveau un petit chemin entre les tables, le cœur léger comme tout. Son humeur était définitivement au beau fixe et l'ambiance chaleureuse du café contribuait largement à se sentir à l'aise. Se séparant de la blonde une fois arrivées, elle remarqua bien vite la tasse d'or et déjà posée sur la table, tant et si bien qu'elle esquissa un petit air gêné. « Je suis désolée... J'ai vraiment prit du temps, pas vrai ? » Une mèche derrière sa propre oreille, et la voilà entrain de se défaire de son manteau un poil trop chaud, défaisant d'un geste habile la fermeture éclair. Une fois fait, elle le déposa sur le dossier de sa chaise, en faisant de même avec son écharpe. «...Enfin !Tu m'as manqué, toi aussi ! J'ai l'impression que ça fait des semaines qu'on s'est pas croisées. » Harper prend sa place sur la chaise, offre un autre sourire teinté de sa franchise habituelle.
C'est comme si le quotidien s'effaçait lorsqu'elle était avec elle. Ses études, le club, les autres...
Elle peut enfin se reposer et s'éloigner du raffut journalier.

Un petit coup d'oeil vers la carte posée à un coin de la table, et la voilà à l'attraper, regardant rapidement tout les titres aguicheurs dans la sections 'boissons chaudes'. Au final, Harper savait déjà ce qu'elle voulait, alors, elle reposa tout aussi rapidement la fichette, ses yeux se perdant une nouvelle fois sur son interlocutrice. « Yoonie, dis moi tout ! » Commença t-elle, d'un ton presque chantonnant « Comment vas-tu ? Quelles sont les nouvelles ? Je veux touuuut savoir ! Même les plus petits détails... Tu me dois bien ça ! » Accentuant ce fameux 'tout', Harper s'accouda enfin à la table, les bras croisés. La curieuse était surtout émoustillée par ses retrouvailles avec sa chère acolyte.
Hors sujet : <3
ytn
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 31 Jan - 16:46
Anonymous

enjoy yourself


d’un point de vue extérieur, les deux étudiantes devaient avoir l’air un peu folles. elles étaient toutes les deux bien trop euphorique pour que cette joie semble naturelle. et pourtant ! yoonhee était sincèrement ravie de revoir son amie, et le rire béat de celle-ci la conforta dans cette idée : elles étaient bien mieux ensemble.

« Non, pas du tout ! Si tu savais ! J'ai dépassé la rue où était le café ! »

la blonde ne put s’empêcher de joindre son rire à celui d’harper. elles étaient irrécupérables.

« Toi aussi ? J’ai du passer dix fois devant au moins ! J’ai pas activé de gps, mais j’avoue j’ai beaucoup louché sur mon téléphone quand même… heureusement que j’avais du réseau ! »

tirée à la suite d’harper, elle suivi le rythme de cette dernière pour rejoindre la table à laquelle elle s’était installée, bien avant qu’elle arrive et sur laquelle trônait toujours son unique tasse de café, désormais vide. yoonhee avait essuyé les excuses de son amie d’un simple geste, elle ne s’en souciait pas.

« Oh tu sais, aujourd’hui c’est toi, demain c’est moi qui serait en retard, je suis tellement perdue ici ! »

et c’était sincère. après tout, elle aurait pu elle aussi arriver en retard, et faire attendre harper, au lieu d’être celle qui, aujourd’hui, avait eu la chance de retrouver son chemin et de s’installer bien au chaud sur une table. elle s’installa confortablement sur sa chaise, dans la mesure où il était possible d’être confortablement assis sur le long terme, le tout en écoutant harper parler.

« ...Enfin !Tu m'as manqué, toi aussi ! J'ai l'impression que ça fait des semaines qu'on s'est pas croisées. »

et c’était presque cela.

« C’est tout comme ! C’est tellement triste quand tu es pas là ! »

mais la joie et l'enthousiasme de la demoiselle suffisait amplement à yoon.

« Oh bah tu sais, il ne s’est pas passé grand chose ! Ou alors, je ne m’en suis pas rendue compte… je pense que j’ai pas du me rendre compte… tu sais comment je suis ! »

elle eu ce petit rire qu’elle avait toujours quand elle se savait un peu dense, et qu’elle ne pouvait pas y faire grand chose.

« Par contre j’ai acheté un carnet récemment, il est adorable ! il est tout rose avec des petites fleurs dessus, mais dans les tons pastels vraiment trop trop, trop mignon ! »

elle prit à son tour la carte, voulant prendre autre chose qu’un autre café, et son choix s’orienta bien vite sur un cappuccino. ici, ils les servaient avec de la chantilly et elle adorait ça.

« tu as fait ton choix toi ? »


ft. harper | LAW.




Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: