Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sony McClusky
Hellhounds - Chargé de sécurité
avatar
Messages : 88
Age : 30
Multi-comptes : Artus K. Fraser
Sidney Craig
Keiko Hatsume
Roméo Di Leone
László Weisz
Hannah Patridge
Johanna McAvoy
Hellhounds - Chargé de sécurité
Mar 26 Déc - 20:56
Il est là, accoudé au bar, le regard dans le vide. Il y a un peu de monde ce soir, mais lui, il est seul. Là, au bout du comptoir, à porter son verre à ses lèvres. Le liquide ambré glisse dans sa bouche, puis dans sa gorge. Une petite sensation de chaleur lui chatouille la trachée pendant qu'il repose le récipient sur le bar.

La douleur persiste, et il est là, à boire son énième verre. Oh il aurait pu demandé à Rhys et Ae de l'accompagner, mais il n'a guère le coeur à se confier à eux. A ouvrir son coeur tout simplement. Et en parler à Théo… Non, il ne peut tout simplement pas s'y résoudre. Il ne veut voir la pitié dans les yeux de personne. Il ne veut pas de compassion ; il veut juste qu'on lui foute la paix.

Surtout à cette période de l'année.

Noël.
Ah Noël. La fête qu'Abigail adorait par dessus tout. La fête qui faisait briller ses yeux, étirait son sourire jusqu'aux oreilles. Elle était si heureuse, si enjouée. Elle sortait pour jouer dans la neige, faire des bonhommes de neige. Avant la maladie. Même mysophobe. Elle restait simplement devant la fenêtre à admirer la neige tomber et recouvrir doucement le paysage d'un manteau blanc.

Il se crispe, fermant les yeux et la mâchoire. Il vide le fond de son verre, le reposant aussi vite sur le comptoir. Sony se masse la tempe en soupirant ; il n'y arrivera jamais. A se pardonner la mort de sa sœur, à se pardonner son absence. Il se pince l'arrête du nez avant de reprendre son verre en main, tournant la tête vers la barmaid.

« Un autre whisky, s'il te plaît. »

Il lâche du regard bien rapidement la brune qui s'approche ; Kaelen. Autrefois une élève qu'il réprimandait lorsqu'elle s'accordait des virées nocturnes en compagnie de Théo. Ah, ça semble remonter à si loin alors qu'il ne s'agit que de quelques années. Tout comme pour Abigail… Il serre le poing et regarde le liquide ambré remplir son verre une nouvelle fois.

« Merci. »

Il s'apprête à porter le verre à ses lèvres mais, du coin de l'oeil, il ne voit pas la silhouette de la propriétaire du Frozen s'éloigner. Serait-ce donc l'heure de l'interrogatoire ? Il est vrai qu'en règle générale, lorsqu'il est seul, il ne boit pas autant. Avec Rhys et Ae, c'est une autre histoire, mais à plusieurs, ils veillent les uns sur les autres, il suppose. Il boit une gorgée de whisky, regardant devant lui, donc pas Kae.

« Quoi ? Tu veux m'offrir la bouteille ? »

_________________
Sony grogne en #53A2B2
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
true love:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 313
Age : 24
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Strangers
Mar 26 Déc - 22:50
A rhapsody for you and me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Noël n’avait jamais été une fête qu’elle avait adorée. Enfin, quand elle était môme si. Avec ses parents. Et son père par la suite. Et puis, quand la mégère était arrivée, ça avait été terminé. Les réveillons s’étaient révélés plus désastreux les uns que les autres.

Alors, elle avait cessé d’aimer Noël.
Et ça n’avait pas réellement été mieux à Blenheim. Elle était restée au Palais tous les ans, s’abrutissant dans des soirées, finissant dans des bras inconnus. Enfin, pas ces dernières années, évidemment.
Depuis que Benjamin faisait partie de sa vie, Kaelen passait noël en France. Avec les Perrault.

Mais cette année, tout était différent.
Car cette année, ils étaient adultes. Ils étaient mariés.
Et Kaelen, elle était commerçante.
Un commerçant ne ferme pas entre Noël et Nouvel An.

Alors, elle a préparé un menu spécial. Une soirée spéciale. Un groupe chantera quelques chants de Noël de 19h à 21h. Et puis, ensuite, un DJ prendra la suite. Jusqu’à trois heures du matin.
Comme tous les jours.

Mais, depuis le mariage, les Perrault n’ont pas rejoint leur terre natale. Pas les parents, du moins. Les étudiants auront fait l’aller-retour. Parce qu’il était hors de question pour Marianne de ne pas passer Noël avec son fils et sa toute nouvelle belle-fille. Kaelen les a prévenus : elle travaillera. Elle s’est excusée. Elle aussi aurait préféré passer la soirée avec Benjamin et les siens. Mais, elle ne peut pas se permettre d’engager du personnel supplémentaire.
Lancelot et Lilas ne sont pas là.
Seuls son barman habituel et un vigile étaient présents. Elle aurait pu prévoir un barman en plus et prendre sa journée mais, elle aurait perdu de l’argent. Et le but n’y était pas. Alors, elle aura pris un extra pour quelques heures seulement. De 21h à 1h du matin. Juste pour être sûre. Elle aura loupé l’apéritif mais, elle aura pu embrasser son aimé, ses parents. Elle aura simplement pu passer du temps avec sa famille. L’an prochain, tout serait différent. Elle pourrait se le permettre. Ou peut-être pas.

Après les festivités à la française (comprendre trois entrées, un plat, du fromage et un dessert), la jeune femme embrassa brièvement la joue de ses beaux-parents, vola un baiser à son époux, et repris le chemin de son Night Club.

Elle le remarqua tout de suite. Que faisait-il là ?.
La boîte de nuit était loin d’être vide. Plusieurs groupes de jeunes squattaient les différentes tablées, des couples dansaient sur la piste. Oui, c’était une ambiance qu’elle aimait.
Elle avait voulu mettre ça en place pour les étudiants qui ne seraient pas rentrés chez eux cette nuit-là.

Elle congédia l’extra, lui payant ce qu’elle lui devait, avant de reprendre sa place derrière le bar. Elle envoya son barman en salle pour faire le tour des tables et ramasser les verres et les bouteilles vides.
Et puis, elle approcha de la silhouette robuste qu’elle ne connaissait que trop bien.

Parce qu’elles avaient été nombreuses, les fois à l’épier pour se faufiler hors du Palais à des heures indues.

Il recommanda. Depuis combien de temps était-il là ?
Kaelen posa ses deux mains à plats sur le bar, fixant son regard sur le chargé de sécurité.
Devait-elle prévenir quelqu’un ? Théodora ou Aethelwulf furent les premiers noms qui lui vinrent en tête. Mais elle voulait sonder un peu avant. Voir pourquoi Sony était dans cet état.  Ils avaient beau avoir passé quelques soirées ensemble lors d’événement chez Théo, Sony restait un mystère pour Kaelen.

En attendant, elle devait essayer de désamorcer la bombe qui était face à elle, et qui n’était même pas fichu de la regardé dans les yeux. Elle chercha un instant son regard, verrouillant le sien à celui de son ancien geôlier.

« J’t’offrirais bien la bouteille mais, si j’commence à faire des cadeaux à tout le monde, j’vais faire faillite. »

Un sourire étira le coin des lèvres de la brune.

« J’peux t’offrir un verre en attendant. Et j’vais m’en  offrir un aussi tiens. »

Elle attrapa un verre et se servit un double scotch avant de lever le récipient.

« On trinque ? »

Elle attendit deux minutes qu’il fasse tinter son verre contre le sien, puis elle avala une gorgée du liquide ambré.

« T’es v’nu surveiller les chérubins de Blenheim même le soir de Noël, t’as l’travail dans l’sang dis donc. »

Délier les langues en orientant sur la plaisanterie. Peut-être que ça fonctionnerait ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Well I found a woman, stronger than anyone I know
She shares my dreams, I hope that someday I'll share her home
I found a love, to carry more than just my secrets
To carry love, to carry children of our own
We are still kids, but we're so in love
Fighting against all odds
I know we'll be alright this time
Darling, just hold my hand
Be my girl, I'll be your man
I see my future in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Sony McClusky
Hellhounds - Chargé de sécurité
avatar
Messages : 88
Age : 30
Multi-comptes : Artus K. Fraser
Sidney Craig
Keiko Hatsume
Roméo Di Leone
László Weisz
Hannah Patridge
Johanna McAvoy
Hellhounds - Chargé de sécurité
Mer 27 Déc - 16:33
Ah, il aurait jamais dû parler. Peut-être qu'elle n'aurait pas insisté. Peut-être qu'elle l'aurait laissé là, tout seul. Et il aurait apprécié. Mais non, c'est Kae. Et Kae est une sale fouine. Son regard est trop lourd pour l'ignorer plus longtemps ; il lève ses yeux sombres vers elle, sachant pertinemment qu'il a complètement perdu à ce jeu là. Il allait passer à la casserole. Ou pas.

« J’t’offrirais bien la bouteille mais, si j’commence à faire des cadeaux à tout le monde, j’vais faire faillite. »

Il hausse les épaules, pas vraiment convaincu, mais il n'insiste pas.

« J’peux t’offrir un verre en attendant. » Il hoche la tête en guise de remerciement. « Et j’vais m’en  offrir un aussi tiens. On trinque ? »

Ses sourcils se froncent à mesure qu'il la dévisage en silence. Dégage-t-il réellement la sensation de vouloir être accompagné pour boire, ou trinquer ? Un profond soupir franchit ses lèvres lorsqu'il détourne le regard, venant entrechoquer doucement son verre au sien. Sans réelle conviction. Le coeur n'y est franchement pas.

« T’es v’nu surveiller les chérubins de Blenheim même le soir de Noël, t’as l’travail dans l’sang dis donc. »
« J'm'en balance de ces morveux. »

Son ton est sec ; il donne la température de son humeur. Oh il sait que Kae ne pense pas à mal, qu'elle n'a pas à subir ses états d'âme. Mais, ça aussi, dans le fond, il s'en fout. C'est pour ça qu'il s'est isolé après tout, non ? Si les gens s'approchent, c'est à leurs risques et périls. Il va quand même pas planter une pancarte « foutez-moi la paix » à quelques mètres de lui pour s'assurer d'avoir la paix, pas vrai ? Et puis, de toute évidence, panneau ou non, Kae est une tête de mule qui n'en fait qu'à sa tête. Elle le lui a prouvé à de nombreuses occasions par le passé, lorsqu'elle n'était encore qu'une élève.

« J'te d'mande pas pourquoi t'es pas avec ton parfait petit mari, entourée de ta parfaite petite belle-famille. Alors trêve de politesse. »

Il porte son verre à ses lèvres pour accueillir le liquide ambré dans sa bouche. Théo lui aurait flanqué une bonne baffe, à ne pas en douter. Sa langue claque contre son palais après avoir avalé sa gorgée de whisky. Il se sait méprisable, à cet instant là. Aucune excuse ne peut justifier son comportement presque immature. Mais il n'a de compte à rendre à personne. C'est juste la mauvaise période. Et peut-être pas la personne avec qui il aurait des facilités à se confier non plus.

Oh il n'a rien contre Kae depuis qu'elle n'est plus élève, depuis qu'elle a grandi. Elle a changé, en bien. Et puis, avec le temps qu'il passe chez Théo, il ne peut avoir échappé aux soirées incluant la nouvelle mariée. Il avait appris à la connaître, à l'apprécier. Elle était une personne sur qui on pouvait compter, assurément.

Mais Sony n'est pas ce genre de personnes à s'ouvrir aisément aux autres. Il ne l'a jamais vraiment été. Il a toujours été l'oreille, jamais la bouche. Rhys a certainement été l'unique exception à la règle. Là aussi, il avait trop bu. Mais il s'était senti en paix avec son meilleur ami. Compris également puisqu'il a également perdu un membre de sa famille dans des circonstances douloureuses. Enfin, un décès dans une famille n'est jamais de circonstance heureuse.

Mais voilà. Avec Kae, il n'était pas prêt à lui dévoiler le fond de sa pensée.
Ou alors il lui faudrait une bouteille de plus pour lui délier un peu la langue.

« Oublie-moi, et fais ce que t'as à faire. J'ferais pas de scandale si c'est ça qui t'inquiète. J'sais me tenir. »

_________________
Sony grogne en #53A2B2
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
true love:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 313
Age : 24
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Strangers
Mer 27 Déc - 22:37
A rhapsody for you and me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Elle ne savait que trop bien, ce que c’était de perdre un être cher.
Alors oui, Kaelen était jeune lorsque sa mère était décédée. Elle n’avait que cinq ans. Mais elle l’a ressenti, ce vide qu’elle avait laissé derrière elle.
Et puis, il y avait eu la perte du père. Alors oui, il était toujours en vie. Oui, elle pourrait probablement faire en sorte d’arranger les choses avec lui. Probablement. Mais elle avait perdu ce père qui avait été son héros pendant si longtemps. Elle l’avait perdu le jour où il avait gagné une femme.
Et puis, la perte d’un enfant qu’elle avait elle-même abandonné à la mort le jour où elle avait avorté.

Et puis, Kae savait bien ce que ça faisait de noyer son chagrin dans l’alcool. Parce que, c’est ce qu’elle avait fait pendant toutes ses années à Blenheim. Parce que, c’est ainsi qu’elle avait passé ses soirées d’étudiantes. Dans des états parfaitement lamentables avec un amour propre au ras des pâquerettes.

Elle connaissait la réputation d’ours mal léché de Sony pour en avoir été l’une des instigatrices. Elle savait aussi qu’elle avait peu de chance d’arriver à lui redonner le sourire. Mais, elle  n’avait pas envie de le laisser seul. Et, d’après elle, Sony devait inconsciemment vouloir qu’elle s’occupe de lui. Sinon, il ne serait pas venu dans son bar.

Est-ce qu’elle s’était attendue à se faire envoyer paître ? Evidemment.

« J’en reviens juste, mais j’dois bien bosser un peu. Mais, laisse donc ma famille ou elle est, tu veux. »

Kaelen ne le dirait pas deux fois. Elle a beau apprécier Sony, elle ne tolérera pas pour autant qu’il s’en prenne aux siens simplement parce qu’il est de mauvais poil. Elle repose calmement son verre sur le bar et le fixe un  instant. Ouais, elle devrait lui fiche la paix.

« Oh c’est pas des politesses, c’était histoire d’emmerder mon monde. Tu sais à quel point j’adore t’emmerder McClusky. »

Le ton était posé. Kaelen s’était beaucoup calmée depuis Benjamin. Même la dernière année d’étude qu’elle avait passée à Blenheim, lorsqu’elle faisait le mur elle finissait dans la chambre de son amant. Rien de plus sage, n’est-ce pas ?
Et puis, elle savait que s’énerver face à lui

« J’m’inquiète pas de toi, Sony. J’m’inquiète pour toi. Nuance. »

Elle se redressa lorsqu’une  jeune femme l’interpela. Elle approcha et prépara sa commande : deux bière et un mojito. Ça lui prit une dizaine de minutes avant qu’elle ne revienne.

« Combien de verres tu as bu ? »

Elle ne cherchait pas à le fliquer. Juste à savoir quand elle pourrait l’arrêter.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Well I found a woman, stronger than anyone I know
She shares my dreams, I hope that someday I'll share her home
I found a love, to carry more than just my secrets
To carry love, to carry children of our own
We are still kids, but we're so in love
Fighting against all odds
I know we'll be alright this time
Darling, just hold my hand
Be my girl, I'll be your man
I see my future in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Sony McClusky
Hellhounds - Chargé de sécurité
avatar
Messages : 88
Age : 30
Multi-comptes : Artus K. Fraser
Sidney Craig
Keiko Hatsume
Roméo Di Leone
László Weisz
Hannah Patridge
Johanna McAvoy
Hellhounds - Chargé de sécurité
Ven 5 Jan - 17:01
L'avertissement de Kae concernant sa famille lui arrache un éphémère sourire en coin ; Sony a parfaitement compris le message, même s'il est bien inutile à ses yeux. Il n'a guère envie d'entendre parler, ou simplement d'en parler davantage, de son petit bonheur. La vie des autres ne le regarde pas, et si on lui rend la pareille, c'est très bien ainsi.

« Oh c’est pas des politesses, c’était histoire d’emmerder mon monde. Tu sais à quel point j’adore t’emmerder McClusky. »

Un profond soupir, qu'il n'a même pas cherché à dissimuler à un seul instant, franchit la barrière de ses lèvres tandis qu'il repose le verre sur le bois du bar. Sans pour autant le lâcher. Elle pourrait le lui reprendre, il le sent. Parce que si elle est aussi insistante, c'est que quelque chose la taraude. Il ignorait juste à quel point Kae pouvait être aussi intrusive.

« J’m’inquiète pas de toi, Sony. J’m’inquiète pour toi. Nuance. »

Il lève le regard vers elle ; le ton est peut-être donné par la jeune femme, mais, lui, donne tout autant la température de la conversation à travers cette œillade. Glaciale. Elle s'aventure là sur un terrain miné et il essaie de lui faire comprendre sans avoir à formuler une seule parole. Pour lui épargner le poison de sa bouche.

« Combien de verres tu as bu ? »

Cette fois il lève les yeux au ciel, faisant claquer sa langue contre son palais avant de venir se pincer l'arrête du nez, inspirant puis expirant avant de laisser sa main retourner se poser négligemment contre le coin du bar.

« Pas assez. »

La vérité c'est qu'il ne sait plus vraiment ; il ne tient pas un compte précis des verres qu'il engloutit dans ce genre de situation. Il pousse un soupir, se massant la nuque avant de reposer son regard sur son verre qui se vide trop vite à son goût.

« J'ai pas besoin de ta sollicitude. Je te paie pour boire, alors laisse moi boire et épargne toi de feindre de l'intérêt pour moi parce que je suis proche de ta meilleure amie. »

Ah, il sait qu'il fait une énorme connerie d'évoquer Théo. Mais tant pis. C'est lâché. Il boit une nouvelle gorgée de whisky. Il ferait bien de partir, à mieux y réfléchir. Parce qu'après ça, il a de forts doutes que Kae lui lâche la grappe. Va-t-il seulement résister à l'interrogatoire ou les remontrances ? Sans doute pas.

Et quand bien même son état, il ne voudrait pas avoir de gestes déplacés envers la jeune femme.
Il sait bien qu'elle ne lui veut pas de mal, même si sa curiosité l'agace profondément. Mieux vaut calmer le jeu tout de suite. Avec un peu de chance, elle abandonnera d'elle-même.

« Aaah… désolé. Écoute, j'ai pas envie de parler. J'veux juste boire, et je rentrerai. Laisse-moi, okay ? »

_________________
Sony grogne en #53A2B2
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
true love:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 313
Age : 24
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Strangers
Sam 13 Jan - 2:16
Let me break it down.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Il y a un temps ou Kaelen se fichait bien de savoir ce que les autres ressentaient. Il y a un temps ou seule comptait sa petite personne. Mais ce temps était révolu. Parce que Kaelen avait grandie, parce que Kaelen était devenue une adulte. Ou presque.
Mais il y avait des choses qui ne changeaient jamais. Des regardes, des œillades, des relations. Il y avait des choses qu’on pouvait toujours comprendre tout de suite.

Tu sais que Sony est abîmé. Tu t’en doute. D’autant plus lorsqu’il est seul à s’enivrer le soir de Noël. Parce que, on peut dire ce qu’on veut, Kaelen apprécie Sony. Elle était admirative au début de sa scolarité, défiante pendant sa scolarité, respectueuse, toujours. Mais aujourd’hui, elle avait eu l’impression d’avoir été son amie. Durant quelques secondes, quelques soirées. Elle s’était, de toute évidence, fourvoyée.

Mais Kaelen était forte. Et les derniers événements qu’elle avait vécus avec Benjamin l’avaient un peu plus renforcée encore. Il était inconcevable qu’elle puisse se briser sous les mots de Sony. Pourtant, oui. Ils faisaient mal. Parce que son inquiétude pour lui était sincère. Mais, après tout, que pouvait-elle faire.


Et puis, il évoqua Théodora.
Il n’aurait pas dû.

Kaelen croisa les bras sur le bar, s’appuya sur celui-ci juste face à lui. Elle fixa son regard dans le sien, lui aussi était devenu glacial.

« En parlant de Théo, je devrais peut-être l’appeler. Elle serait absolument ravie d’apprendre que t’es en train de te torcher. Ou peut-être que j’devrais simplement faire en sorte que tu puisses pas l’approcher. Ni elle, ni la p’tite. »

C’était injuste. Comme il l’avait été quelques secondes plus tôt. Parce qu’après tout, il savait à quel point les deux jeunes femmes étaient accrochées à lui. Parce qu’elle savait qu’il était exemplaire avec elles. Mais elle n’avait pas aimé qu’il lui parle sur ce ton, qu’il appuie là où ça fait mal. Et il savait qu’elle ne ferait rien de tel. Du moins, elle l’espérait.

« J’t’ai jamais forcé à parler, Sony. Mais j’crois que j’ai bien compris ou tu voulais en venir. »

Elle n’était rien pour lui. Entendu.
Elle lui rendrait la pareille.

Mais avant, elle tendit la main vers lui.

« Donne-moi tes clés. »

Elle était très sérieuse. Il était hors de question qu’il conduise pour rentrer au Palais. Que ce soit lui ou un autre de ses clients, elle les forçait toujours à lui laisser ses clés pour rentrer chez eux lorsqu’ils étaient trop torchés. Elle prenait leur carte d’identité, notait toutes les informations sur une enveloppe et glissait les clés dedans. Elle plaçait tout ça dans le tiroir-caisse, histoire d’être tranquille. Elle n’avait pas besoin de ça avec Sony, son enveloppe existait depuis qu’il venait ici se bourrer la gueule avec Rhys et Aethelwulf.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Well I found a woman, stronger than anyone I know
She shares my dreams, I hope that someday I'll share her home
I found a love, to carry more than just my secrets
To carry love, to carry children of our own
We are still kids, but we're so in love
Fighting against all odds
I know we'll be alright this time
Darling, just hold my hand
Be my girl, I'll be your man
I see my future in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Sony McClusky
Hellhounds - Chargé de sécurité
avatar
Messages : 88
Age : 30
Multi-comptes : Artus K. Fraser
Sidney Craig
Keiko Hatsume
Roméo Di Leone
László Weisz
Hannah Patridge
Johanna McAvoy
Hellhounds - Chargé de sécurité
Dim 28 Jan - 17:52
Elle croise les bras, s'appuyant contre le bar avant de le toiser. Sony soutient son regard, pas vraiment impressionné par la gérante. Il l'a tant de fois prise sur le fait à faire le mur, il l'a tant de fois réprimandé ; elle est loin d'être celle qui va lui faire peur. Son regard glacial arrache même un rictus amusé à l'australien.

Oh, oui, il l'a assurément cherché. Mais n'est-ce pas ce qu'il cherche, quelque part ? Qu'on s'en prenne à lui ? Qu'on déverse sa colère contre lui ? Oui, peut-être que ça lui ferait du bien, qui sait. Personne ne l'a jamais tenu responsable de la mort d'Abigail et, dans le fond, il ne l'est pas, c'est vrai. Mais il n'arrive pas à s'en persuader. Il porte trop de regrets en lui ; c'est un fardeau dont il aimerait se débarrasser.

Il sait plus vraiment où il en est, Sony.
Et c'est clairement pas le nombre de verres de whisky qu'il a ingurgité jusqu'ici qui va lui éclairer les idées.

« En parlant de Théo, je devrais peut-être l’appeler. Elle serait absolument ravie d’apprendre que t’es en train de te torcher. Ou peut-être que j’devrais simplement faire en sorte que tu puisses pas l’approcher. Ni elle, ni la p’tite. »

Il s'apprêtait à boire une nouvelle gorgée, mais il se stoppe en pleine action. Immobile pendant quelques secondes, il repose sèchement son verre. Cette fois, ce n'est pas un vent glacial qui tourbillonne dans ses pupilles ; c'est la rage. Pure et simple.

« J’t’ai jamais forcé à parler, Sony. Mais j’crois que j’ai bien compris ou tu voulais en venir. »

Théo et Opaline sont ses petits rayons de soleil, celles qui arrivent à le convaincre qu'il n'est pas une ordure finie. Alors le menacer en passant par elle, ce n'est décidément pas l'idée du siècle. Ivre ou non, son instinct prendra forcément le dessus. Sa voix rauque s'échappe d'entre ses lèvres.

« La ferme. » Il ne lui laisse guère le loisir de rétorquer, enchaînant ensuite. « J'fais ce que j'veux. Si j'ai envie de me foutre une murge, je le fais. T'es bien placée pour le savoir, non ? Tu l'as assez fait par le passé. T'as aucune leçon à me donner là-dessus. » Il vide son verre d'une traite, le reposant sèchement une nouvelle fois sur le bois du comptoir. « J'les ai jamais approché après avoir bu. Alors laisse Théo être la seule à décider ce qui est le mieux pour sa fille et pour elle. »

Il voit sa main se tendre vers lui ; il arque un sourcil avant de la fixer.

« Donne moi tes clés. »
« Ah ! Quel modèle de responsabilité, ouah. Impressionné, vraiment. »

Il fouille dans sa poche, puis dans l'autre avant d'en sortir un petit trousseau de clé.

« Tu veux m'empêcher de rentrer chez moi ? Ou t'assurer que j'ai pas de voiture ? »

Il pose son trousseau de clé sur le comptoir ; à l'évidence, aucune clé de voiture n'y est attachée. Il se redresse, sortant son paquet de cigarettes. Il en attrape une entre ses dents avant de ranger de la paquet, quittant son siège pour se diriger vers la sortie. L'air frais s'engouffre dans ses poumons tandis qu'il se cale sur le côté, allumant sa cigarette avec son briquet. Le poison s'infiltre dans ses poumons, remplaçant l'air frais avant d'être expulsé à travers ses lèvres.

Il est exaspéré, énervé.

Kaelen n'est pas une fille bien méchante ; c'est une gamine qui en a vu des vertes et des pas mûres, comme tout le monde. Mais peut-il vraiment prétendre être si détaché d'elle ? Non, sans doute pas. Il a appris à la connaître, à travers Théo, et en passant du temps dans son bar. Viendrait-il vraiment ici, s'il ne la considérait pas comme une amie ? Sans doute pas. Les bars ne sont pas chose rare dans le coin après tout.

Et pourtant c'est toujours au Frozen qu'il échoue, Sony.

« Fais chier. » La tête lui tourne un peu, il s'accroupit, sa main libre venant masser sa tempe. « Quel con. »

_________________
Sony grogne en #53A2B2
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
true love:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 313
Age : 24
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Strangers
Ven 9 Fév - 16:11
This is me.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Se rendre compte qu’on va trop loin, ça arrive parfois trop tard. Ou alors, on va loin volontairement, mais de manière inconsciente. Parfois, c’est simplement de la maladresse, aussi. Mais, Kaelen avait toujours eu la langue bien pendue, elle n’avait jamais rechigné à utiliser les mots pour blesser, pour se protéger.

Kaelen n’est pas vraiment patiente, ça n’a jamais été un mot qui la définissait. Curieuse non plus. Elle se souciait, voilà tout. Et le mélange de tout un tas de chose n’aura pas arrangé l’envie qu’elle avait de se coucher tout contre son époux en s’assurant qu’il va bien.
Mais au final, son Noël est gâché.
Parce qu’un ami lui a clairement fait comprendre qu’elle n’avait aucune importance pour lui.
Et que malgré la coque qu’elle s’est formée, pour se protéger, elle n’est pas non plus complètement insensible.

Alors, lorsque Sony s’énerve, elle sait que c’est justifier au fond d’elle. Elle sait qu’elle n’a pas le droit d’utiliser Théo et Opaline contre lui. Elle sait qu’elle n’en n’a même pas la possibilité. Car Théo n’écoutera pas. Comme avec lui. Et que Kae ne veut pas se voir éloigner de son amie une fois de plus.

Les clés demeurant sur le comptoir, Kaelen soupira en le voyant sortir. Il n’allait pas aller bien loin du coup. Elle avait oublié un instant que Sony ne conduisait pas. Par habitude d’empêcher ses clients de reprendre le volant, elle avait préféré anticiper.
Alors la jeune femme attends, patiemment. Elle finit de servir quelques clients et, lorsqu’il ne revient pas, elle confie la tâche à son barman. Elle sait où il est allé. C’est pas bien compliqué.

Elle attrape son cuir et le passe sur ses épaules pour rejoindre le plus vieux, observant la silhouette du chargé de sécurité. Elle franchit la distance qui les sépare et s’adosse au mur près de lui.

Ça fait longtemps qu’elle a arrêté de fumer, Kaelen. Mais ça ne l’empêche pas de se laisser tenter occasionnellement. Le temps d’une pause, d’un échange.
D’une excuse.
Elle fouille dans les poches du cuir et sort un vieux paquet de Lucky Strike, toujours présent. Elle en prend une et l’allume à son tour, silencieusement.

Elle ne dit rien, pendant plusieurs minutes. Elle reste juste là.
Elle a été trop loin. Elle n’aurait pas dû parler de Théo et Opaline.

Mais Kaelen, elle ne sait pas s’excuser.
Elle ne sait pas, elle n’a jamais réussi à trouver comment on fait.
Alors elle le montre.

Ici, elle le montre en ne disant rien. En fumant sa clope silencieusement, observant les flocons qui commencent à tomber faiblement sur la petite fille de Fosterhampton.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Well I found a woman, stronger than anyone I know
She shares my dreams, I hope that someday I'll share her home
I found a love, to carry more than just my secrets
To carry love, to carry children of our own
We are still kids, but we're so in love
Fighting against all odds
I know we'll be alright this time
Darling, just hold my hand
Be my girl, I'll be your man
I see my future in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Sony McClusky
Hellhounds - Chargé de sécurité
avatar
Messages : 88
Age : 30
Multi-comptes : Artus K. Fraser
Sidney Craig
Keiko Hatsume
Roméo Di Leone
László Weisz
Hannah Patridge
Johanna McAvoy
Hellhounds - Chargé de sécurité
Dim 18 Fév - 15:22
Il aurait pu le parier ; Kae arrive, s'accroupit non loin de lui, en silence. Sony n'a pas besoin de lui jeter un coup d'oeil ; il sait que c'est elle. Parce que c'est le genre de Kae de venir et de ne rien dire. Et ça l'agace. Est-ce qu'elle attend ses excuses de sa part ? Oh, elle a le temps d'être transie de froid. Ce n'est clairement pas ce soir qu'il s'excusera. Puisqu'elle ne le fera pas elle-même. Sony la connaît ; c'est son amie.

Il capte une nouvelle odeur de cigarette, différente des siennes. Là, il tourne la tête vers elle, remarquant que Kae a pris soin d'emporter ce qu'il aimait lui confisquer à l'époque. Sony détourne la tête, portant sa propre cigarette à sa bouche. Une longue volute de fumée s'échappe d'entre ses lèvres après une poignée de secondes.

Un moment qui semble durer une éternité puisque, visiblement, aucun d'eux ne semble décider à parler. Trop de fierté pour l'un, et sans doute pas le courage pour l'autre. Alors ils sont là, comme deux cons. Comme deux enfants qui n'arrivent pas à communiquer.

L'australien finit par poser les yeux sur la jeune femme, l'observant en coin sans jamais rien dire. Il est sans doute allé trop loin, mais elle aussi. Si elle l'avait simplement laissé boire, il n'y aurait pas eu tout ça, assurément. Il détourne la tête, coinçant sa cigarette entre ses lèvres avant de se lever. L'alcool le fait un peu chanceler avant qu'il ne soit correctement campé sur ses deux pieds.

Il s'écarte, allant jeter sa cigarette dans le petit cendrier devant le bar avant de fouiller mécaniquement dans ses poches. Et il se rappelle que, ses clés, il les a confié à Kae, justement.

« Tch. » Il enfonce les mains dans ses poches, lâchant un grognement. « J'vais récupérer mes clés. Sauf si tu préfères que je dorme dans la rue ce soir. »

Car il est clair qu'il n'ira pas toquer à la porte de Théo pour espérer y passer la nuit. Pas dans cet état en tout cas. Et emmerder Ae ou Rhys, à cette heure, très peu pour lui. D'autant qu'il ignore leur emploi du temps respectif pour le lendemain. L'australien hésite avant de rentrer dans le Frozen ; les employés, sans l'accord du grand manitou qu'est Kae, ne seront sans doute pas enclins à lui rendre ses clés s'il les demande. Sony tend alors la main vers Kae.

« Rends les moi et rentre avant de chopper la mort. J'ai pas envie d'avoir Ben sur le dos pendant le reste de ma vie. »

_________________
Sony grogne en #53A2B2
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
true love:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 313
Age : 24
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Strangers
Dim 4 Mar - 2:28
Heaven Knows.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Kaelen n’attend pas d’excuse.
Kaelen n’attend plus rien de Sony.
Parce que Sony à fait assez de dégâts ce soir.
Parce que Sony est ce qu’il est.
Et qu’elle est ce qu’elle est.

Alors Kaelen fume, et puis c’est tout. Elle garde un œil sur lui, l’air de rien.
Pas pour elle, pas pour lui.
Mais pour Théo.
Elle ne s’en remettrait pas s’il arrivait quelque chose à Sony.
Et Kae elle refuse d’avoir de nouveau à ramasser Théo à la petite cuillère.

Alors Kae elle reste plantée là, en silence.
Elle n’a pas chaud, avec sa petite robe sous son cuir.
Une roll pull noir, un collant chair léger.
Kaelen n’est définitivement pas couverte pour affronter le froid.

Mais elle ne rentrera pas. Pas tant qu’il sera là, tout seul.
Et puis, elle voit du mouvement. Sony essaie de rentrer. Il chancèle. Mais Kaelen, elle a ses clés dans la poche. Et puis, personne n’aurait rendu quoi que ce soit à Sony. C’était la règle : client bourré, pas de clé.
Elle attend de le voir revenir à elle et soupir un peu. Elle finit sa clope, l’écrase au sol et souffle sa dernière volupté de fumée.
Son regard est assombri.
Elle fouille dans sa poche et lance ses clés au chargé de sécurité sans le quitter des yeux.

« Tu devrais appeler un taxi. Même pour dix minutes de transport. »

Elle l’aurait bien fait, mais on lui avait fait comprendre de manière plutôt explicite que le sort du brun n’était en rien ses affaires.

« Et fais pas comme si ma santé t’importait, McClusky, j’ai bien compris c’que j’pouvais bien représenter. »

Elle poussa la porte de son établissement et s’arrêta juste avant de la relâcher, se tournant à peine en arrière pour lui lancer un regard.

« Joyeux Noël. »

Une pique sarcastique.

Ce Noël n’avait pourtant pas trop mal commencé.
Elle aurait préféré qu’il ne se termine pas aussi mal.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Well I found a woman, stronger than anyone I know
She shares my dreams, I hope that someday I'll share her home
I found a love, to carry more than just my secrets
To carry love, to carry children of our own
We are still kids, but we're so in love
Fighting against all odds
I know we'll be alright this time
Darling, just hold my hand
Be my girl, I'll be your man
I see my future in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: