Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ima Firen Mah Lazor! - Outragorgeous
Tim Crawley
Outrageous
avatar
Messages : 647
Age : 21
Multi-comptes : HUAN et Cody
Outrageous
Jeu 21 Déc - 21:09
Vous savez ce qui est bien avec la cave des outra ?
Plusieurs choses, l'isolation d'abord, des murs épais qui étouffaient le son. Mais aussi l'isolation du lieu en lui même, pas dans le bâtiment principal et donc, même si les basses faisaient vibrer le sol alors que la nuit était tombé, ça ne dérangeait personne.
Tim était devant la porte, avec Pavla, qu'il avait pratiquement traîné ici, c'était simple, si lui devait y aller, hors de question qu'il aille se prendre la tête seul, alors il avait pris l'autre asocial du groupe, avec qu'il s'entendait... bien ? Un truc du genre. Au moins, il ne sera pas le seul à raser les murs.
Cette fête, elle ne célébrait rien du tout.
Peut-être que c'était juste pour évacuer la pression après l'incendie, peut-être que c'était juste pour se retrouver entre outcast de blenheim, peut-être que c'était pour faire l'esprit des fêtes de Noël, ou juste pour se défouler. Mais putain, qu'est-ce qu'on en a à foutre de la raison vraiment ?
Il y avait de l'alcool, de la musique, d'autre boisson, pizzas, jeux vidéo branchés pour ceux qui voulaient faire des tournois, meubles prêts des murs, chatons... chatons.
Une banale party d'étudiant quoi, sans dress code, sans obligation.
Pfff.
Qu'est-ce qui lui avait pris de venir déjà ?
« Depuis quand y'a autant d'outra... » Fuck.

_________________
Mes magnifiques avatars ont été fait par Conny, Ben, Pavot et Limas, la signa toute belle là, c'est de Séréré ♥ ♥
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tim hurle en #708090 Dispo Rp : 5/7 ready to write
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
more :
 

My son is the best:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 19
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Jeu 21 Déc - 22:41
«lilas et la haine» + thistle
Lilas fulmine.
Lilas voit rouge, lilas veut casser des choses, hurler à s'en briser les cordes vocales ; lilas veut connaître le nombre d'os exact d'un corps humain pour tous les briser l'un après l'autre, aussi lentement et douloureusement – délicieusement – que possible. Lilas rêve d'écarlate perlant sur un plancher flamboyant, et la gorge claire de cette salope déchiquetée.
Lilas brûle.
La haine coule dans ses veines et lilas s'y noie, lilas ne voit plus rien, lilas tâtonne ; lâche lilas, flippée lilas,
lilas tombée dans le piège –
lilas aime.
Et cette connasse a touché ce que lilas aime.
Lilas frissonne d'un désir malsain, étrange, qu'elle ne connaît pas ; lilas effrayée par la faucheuse semble subitement la convoiter, lilas désire voir quelqu'un crever ; pourtant, lilas s'en foutait. Le genre humain pouvait bien s'éteindre pour lilas ; mais avant, lilas n'était plus qu'un fantôme –
lilas a pris vie avec la colère.
Lilas descend rapidement les marches, lilas ne réfléchit plus ; lilas a juste besoin de gueuler, d'évacuer, et d'entendre un autre hurler à la mort de cette chienne. Alors la porte s'ouvre violemment sur la musique et les silhouettes, et lilas ne réfléchit plus, lilas perd son masque de morosité et de désintérêt, lilas hurle.
« qui veut génocider queen avec moi !? »
c'est le rôle de nick ça ; tout lâche.
« elle a osé, elle a osé ! »
lilas ne réalise pas ; ses yeux rougissent, lilas est furieuse.
« elle est morte ! »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Age : 21
Multi-comptes : Cassie & Mary & Jun
Outrageous
Mer 3 Jan - 19:39
On lui avait dit “pas de dresscode”. Nikita avait répondu “ta gueule” et était venu avec sa plus belle cape en fourrure. On a la classe ou on l’a pas ; et en l’occurrence, lui, il l’a. Il s’était frayé un chemin vers les pizzas parmi les autres Outrageous présents, n’hésitant pas à pousser du coude ceux qui ne voulaient pas s’écarter, puis une fois en possession du saint graal, il avait commencé à manger.

Y’a pas à dire, la pizza trempée dans du coca c’est le meilleur.” déclara-t-il en pleine confiance, avant de se tourner majestueusement, cheveux au vent, pour se mettre un peu à l’écart, pas loin de Tim qui semblait contempler intérieurement toutes les erreurs de sa vie et remettre en question l’existence de l’humanité au grand complet. Paumé, quoi.

C’est alors que la tempête entra. Cet ouragan là ne s’appelait ni Katrina, ni Irma, ni même Maria. C’était Lilas. Nikita haussa un sourcil, intéressé. Il n’était pas un monstre assoiffé de sang, mais un meurtre, c’est toujours divertissant.

Qu’est-ce qu’il se passe ?” demanda-t-il d’un air nonchalant à la personne à côté de lui, tout en gardant le regard rivé sur Lilas. Ca peut dégénérer à n’importe quel moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 312
Age : 24
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Strangers
Sam 13 Jan - 2:19
Mister what’s his name
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Il y a des propositions qui ne se refusent pas. Jamais.
Et quand ta meilleure amie, celle avec qui tu as fait les quatre cents coups à l’école, te propose de retourner dans ta famille, comment tu peux refuser.
Kaelen a encore ses entrées à Blenheim. Un mari professeur, une meilleure amie surveillante, et quelques amis proches dans le personnel de l’établissement, ça aide.

Alors, quand Théodora avait débarqué pour lui proposer d’aller à une soirée  Outrageous, Kaelen n’avait pas pu dire non. Ce soir-là était relativement calme et, son employé avait quelques sous en plus à se faire. Alors, elle lui avait confié les rênes et était partie. D’autant que Ben était coincé avec des piles de copies à corriger, alors se rendre à cette soirée, comme au bon vieux temps, ça lui ferait du bien.

Elle n’avait rien forcé sur la tenue, comme à l’époque, comme d’habitude : un jean noir, une blouse blanche à moitié rentrée dans son  pantalon, plutôt décolleté, une paire de bottine terre et un perfecto en cuir qu’elle ne quittait plus depuis ses quinze ans.
Elle n’avait pas voulu se couvrir plus, dans ses souvenirs on n’avait jamais vraiment froid dans la cave des Outrageous.
Elle avait vu Lilas tracer presque sous son nez, suivi par un grand blond qu’elle n’avait jamais qu’aperçu. Elle était l’impératrice, mais elle n’avait pas eu l’occasion de tous les connaître.

Elle entra dans la pièce et compris assez vite de qui on parlait, de quoi on parlait.
Elle suivait toujours les mésaventures de Queen, l’air de rien. Mais, elle avait fini d’y accordé de l’importance. Elle n’était qu’une mal baisée acide et triste.

« Respire Lilas, elle finira bien par tomber de son piédestal. Hello tout le monde. »

Boire, fumer, rire, danser, s’éclater ; ne pas se prendre la tête. Une bonne fête comme on n’en fait plus, Made In Outrageous.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Well I found a woman, stronger than anyone I know
She shares my dreams, I hope that someday I'll share her home
I found a love, to carry more than just my secrets
To carry love, to carry children of our own
We are still kids, but we're so in love
Fighting against all odds
I know we'll be alright this time
Darling, just hold my hand
Be my girl, I'll be your man
I see my future in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Age : 20
Multi-comptes : Louve Crawford
Outrageous
Sam 13 Jan - 15:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHEVALIER Lysandre & OutrageousWhatev' day
Party hard is the house tonight

On peut vous reprocher beaucoup de choses à vous autres outrageous, à commencer généralement par votre incapacité à faire les choses dans le cadre des règles établies et une fâcheuse tendance à être fort visibles et bruyants.
En attendant, s’il y a bien quelque chose pour lequel vous êtes doués, c’est l’organisation de fêtes en tout genre. Et après les derniers événements ayant eu lieu à Blenheim - à savoir un fucking incendie ayant détruit une partie du palais, just nice - une fête était pile ce qu’il fallait.
De ton - tout sauf - humble avis de régent en tout cas.

Tu t’étais préparé.e, comme à ton habitude, avec l’intention d’éblouir ton petit monde. Intention à laquelle tu t’attachais d’autant plus depuis que tu avais été élu.e au titre de régent.e de ta famille de coeur. Sans réelle raison derrière ce fait, d’ailleurs, que le fait que tu avais décrété qu’une bande de tarées aussi géniaux méritait le meilleur régent. Et le plus fabuleux.

Tu avais donc posté ton magistral arrière-train dans un coin de la cave, sagement, attendant que tes chers camarades ramènent leurs propre séants dans votre antre, babillant joyeusement avec l’une ou l’autre des têtes qui se présentaient, jusqu’à ce qu’une furie violette ne débarque avec l’intention évidente de tuer quelqu’un.
… Lilas ne crie pas. Pas en public. Alors tu hausses un sourcil concerné, te rapprochant de la demoiselle, bien décidé.e à connaître la raison d’un tel éclat de voix, d’une telle démonstration de sentiments au milieu de gens.

Raison qui ne semblait pas inconnu à votre tendre impératrice venu honorer votre fête de sa présence. Tu colles une bise sur la joue de la brune, naturellement, avant d’attraper le bras de la première femme de ton coeur. Un titre bien pompeux mais mérité pour ton adorable cousine.

« Et bah alors, depuis quand on se pointe à une fête en menaçant les gens de mort ? »

Sweet child, visiblement loin de savoir ce qui a pu paraître sur sa personne quelques heures auparavant. Pas sûr que tu apprécieras la nouvelle Lys.


Hair ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Outfit & Shoes ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Makeup ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 46
Age : 19
Multi-comptes : Noa A. White
Outrageous
Dim 14 Jan - 17:44
Sylvester aimait les soirées et il aimait être un Outrageous. Deux bonnes raisons donc de se trouver là où il se trouvait ce soir. Le cutie faisait des signes de la main à ceux et celles qu’il croisait, un grand sourire sur le visage. Il examinait les parts de pizza qu’il engloutissait avec le plus grand soin, son radar de cuisinier à l’affût du moindre indice pour améliorer celle qu’il avait l’intention de faire à la maison ce week-end.

Car c’était souvent lui qui faisait à manger quand il squattait chez son grand-frère. Parce qu’il adorait ça et parce qu’il n’avait pas beaucoup d’autres moyens de remercier Fenrir pour tout ce qu’il faisait pour lui. Et aussi car il était l’un des meilleurs cuisiniers de la famille sans vouloir se vanter.

En tout cas, le bagarreur en herbe s’amusait bien. Saluer les gens qu’il connaissait et même ceux qu’il ne connaissait pas, se présenter à ces derniers, engloutir de la bouffe, encourager les participants aux tournois de jeux vidéo à tue-tête, caresser les chatons... Il ne s’ennuyait vraiment pas.

A un moment, une Outrageous débarqua en hurlant et il la fixa avec étonnement. Il ne la connaissait pas spécialement même s’il l’avait sûrement déjà croisée dans les couloirs et ne savait même pas son nom. Il avait souvent de la peine à retenir les noms des filles, faut dire. Il était trop occupé à essayer de ne pas rougir et de bégayer en leur présence pour ça. Bien sûr, il y avait quelques exceptions à la règle. Comme ses sœurs ou Quara. Elle était gentille Quara. Mais savoir son nom ne l’empêchait pas de rougir et de bégayer en sa présence, en fait.

Ouais, ses sœurs étaient vraiment les seules filles avec lesquelles il était vraiment à l’aise. Leyna et Astrid surtout. Matilda... Matilda c’était devenu plus difficile depuis la mort de Freya. Comme toujours, son visage s’assombrit un instant et ses doigts se refermèrent sur son verre en plastique avec plus de force que d’ordinaire, le froissant même un peu sous la pression. C’était toujours difficile de penser à la jumelle qui lui faisait la tête et à celle qui était morte.

Il secoua la tête pour dégager ses idées noires, se fichant de se ramasser ses mèches noires rebelles dans les yeux. Il avait l’air d’un chien mouillé quand il faisait ça et l’idée lui arracha un sourire quelque peu forcé. Il but une gorgée de coca pour passer à autre chose, n’appréciant pas assez l’alcool pour en boire de son propre chef. Si on lui lançait un défi, il était capable de l’accepter pour ne pas se ridiculiser, mais quand qu’on ne lui proposait pas...

Le garçon reposa son verre vide sur la table et essaya de comprendre ce qui se passait. Queen... Il avait entendu parler d’elle, mais il n’avait jamais vraiment prêté attention aux ragots alors il n’en savait pas grand-chose de plus. Si ce n’était qu’il n’aimait pas qu’on casse la vie des gens comme ça. Qu’elle essaie de s’attaquer à sa famille ou à une autre personne proche de lui et elle connaitrait sa douleur. Mais sinon... Il estimait qu’il avait assez de préoccupations comme ça pour ne pas s’en mêler.

Comme de se maintenir à niveau, d’essayer de se réconcilier avec Matilda, d’embêter Mikaela ou de faire tourner en bourrique le reste de la famille et ses professeurs sans même le vouloir. Ouais, sa vie était bien remplie, mais il l’aimait comme elle l’était, même si certaines choses auraient pu s’améliorer encore davantage.

- Hé, ça tente quelqu’un de m’affronter au bras de fer ?
Lança-t-il à la cantonade.

Parce que Sylvester était sûr de sa force et parce qu’il s’ennuyait. Et l’ennui ramenait toujours les mauvais souvenirs à la surface... Et aussi parce qu’il était trop gentil pour ne pas vouloir égayer l’atmosphère avec son insouciance de gamin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Dim 14 Jan - 23:21
Pavla, ça faisait longtemps qu'elle ne faisait plus la fête. C'était fou comment les études prenaient du temps, et avait grignoté sur sa popularité de fille rebelle. Fini les soirées à écouter du rap en buvant des bières et des monsters, les vidéos un peu trop adultes qu'on matait pour frimer, les tattoos et les piercings qu'on exhibait. Pavla ce soir, elle pensait passer une soirée routinière, avec son café et ses révisions, mais Tim était pouf, apparu, et l'avait entraîné jusqu'à la cave des Outra, soit disant qu'il connaissait qu'elle et qu'il voulait pas y aller seul. Elle avait pas trop l'habitude de descendre là, faut dire qu'il y avait souvent du monde, et on sait tous que Pavla et les gens... Enfin, à observer les gens amassés sous les lumières fluos et la musique forte qui faisait boum boum boum, elle était en bonne thérapie. « Depuis quand y'a autant d'outra... » Elle grimaça. C'était une bonne question, mais malgré toute sa bonne volonté pour faire la meuf boudeuse, elle devait reconnaitre qu'il y avait une bonne ambiance. De la bouffe, des gens sympas au possible, des chatons... La brunette finit par se décider en allant chercher un morceau de pizza, quand une nana débarqua en trombe, l'air sérieusement remontée, brisant l'esprit joyeux de la fête. Par pur instinct de survie, elle se rabattit vers Tim, emportant son morceau de pizza, tandis que l'intruse - enfin pas vraiment, elle était outra manifestement - déclamait la raison de sa colère. « Qui veut génocider Queen avec moi !? » Queen, c'était pas cette nana sur internet, qui faisait chier tout le monde ? Elle était plus très sûre, et au fond elle s'en fichait. Ca ne la touchait pas. Elle n'osa pas trop demander à Tim, parce qu'elle était un peu idiote des fois, et remarqua vite ce garçon à l'air rebelle et beaucoup trop sûr de lui, qui réclamait un bras de fer à la cantonade. Peut-être que c'était l'esprit outrageous, mais Pavla avait soudainement très envie de lui faire fermer son bec. Quelle tête il ferait s'il se faisait battre par une fille ? En plus, ça lui rappelait son adolescence. Elle était plutôt douée au bras de fer. Alors elle engloutit son morceau de pizza et s'avança, d'un air pas plus joyeux que d'habitude, pas moins neutre que sa tête de tous les jours. « Ouais, moi. » On n'pouvait pas dire qu'elle était bavarde. Un table se libéra, un brouhaha ambiant s'installa, des paris se faisaient. A tous les coups, ils misaient sur ce gars. Il avait l'air infiniment plus costaud que lui. Mais elle ne se laisserait pas faire si facilement.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Age : 21
Multi-comptes : Cassie & Mary & Jun
Outrageous
Dim 14 Jan - 23:42
Il comprend pas, Nikita. Pourquoi elle crie, pourquoi elle veut tuer une meuf qui s’appelle Queen ? Quel parent appelle son enfant Queen ? Président est-il un prénom également ? La culture britannique était décidément très étrange, pensait-il. Cul sec, il avala le reste de sa sauce coca-pizza, puis se mit à déambuler au milieu de la foule. A la recherche de shots. Ou au moins de quelque chose d’intéressant qu’il comprenait.

C’est alors qu’une proposition de bras de fer surgit au coeur du brouhaha environnant. Et aussitôt, Nikita devint alerte, tendu comme un ressort. Lorsqu’il vit le moucheron qui voulait se battre, il se mit à ricaner gentiment.
Mais t’as des bras comme des spaghettis.” fit-il sans une once de diplomatie. Puis l’adversaire arriva. Et il se mit à rire de plus belle. “Et toi t’es une brindille !

Il en pouvait plus Nikita. C’était trop pour lui ; un combat toute en finesse, si on peut dire. Heureusement, quelque chose allait changer la donne. Il se mit à crier. “Je prends les paris ! Qui sur la fille ? Qui sur le gars ? Faites vos jeux, par ici svp !

Et il tenait les comptes, il tenait les listes de noms des gens qui faisaient leurs paris. Et la frénésie du jeu lui monte à la tête, et il en veut plus, encore plus. Et il parie, lui aussi. Il mise gros.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Crawley
Outrageous
avatar
Messages : 647
Age : 21
Multi-comptes : HUAN et Cody
Outrageous
Lun 15 Jan - 19:31
Bon, alors, si vous pensiez que Tim était paumé à son arrivé, c'est bien pire maintenant. Entre Lilas qui pète un câble sur queen pour une raison obscure, Kaelen qui elle, semble parfaitement au courant de la vie des outras, et ... Est-ce que Nikita trempe sa pizza dans son coca où il rêve ?
Tu sais quoi ? Laisse tomber.
Il soupire, à quoi ça sert d'essayer de comprendre une bande de détraqués de toute façon ? Bande dont il fait partie, pour son plus grand... euh... truc. De toute façon, on s'en balek, y'a un bras de fer qui s'annonce épique là. Quoi ? Pavla fait de la boxe, Sylvester fait cinquante sports différents (même si ok, les deux on l'air un poil 'tu-les-pousses-ils-cassent' mais il sait que c'est faux ). Il se pose devant le russe, sort un billet et l’aplatit, avec toute la douceur non-existante dont il sait faire preuve, sur la table. « Vas-y, 100 sur Brindille, sans rancune Sylv'. » traitre.
Il s'attrape un verre à la volée, s'adressant ensuite (ou enfin?) à la furie, toujours un œil sur le spectacle. « Bon, de quoi tu parles sinon ? Elle a branlé quoi encore Queen ? Tu n'avais pas craqué ton slip quand elle t'a attaqué. » Filed under délicatesse svp.

_________________
Mes magnifiques avatars ont été fait par Conny, Ben, Pavot et Limas, la signa toute belle là, c'est de Séréré ♥ ♥
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tim hurle en #708090 Dispo Rp : 5/7 ready to write
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
more :
 

My son is the best:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 19
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Mar 16 Jan - 8:31
«lilas et la haine» + thistle
lilas pète une durite.
en temps normal, lilas se serait plutôt effacée - quand lilas fait l'effort de sortir de sa bulle. sauf qu'aujourd'hui, lilas ne peut pas ; aujourd'hui, lilas est touchée en plein cœur, plus qu'elle ne l'aurait été si lilas avait été directement victime.
mais Lysandre a tellement plus de valeur que lilas.
alors lilas se fiche bien des regards surpris, de ceux désintéressés, de ceux moqueurs, peut-être. lilas ne voit plus grand chose, lilas sent juste ses mains trembler, douloureuse de sa poigne inexistante, de ses ongles dans sa chaire.
« Et bah alors, depuis quand on se pointe à une fête en menaçant les gens de mort ? »
lilas sursaute ; parce que c'est sa voix, légère et moqueuse, curieuse et sincère. parce que c'est sa voix, et que lilas voulait le voir plus que quiconque - plus même que d'arracher les yeux de queen. lilas ne réfléchit pas ; lilas s'élance et saute au cou de son cousin, le serrant de toutes ses forces. lilas n'est pas du genre à faire une scène ; lilas est encore moins du genre à câliner les gens. mais lilas en a terriblement besoin. lilas s'éloigne un peu, le regard humide, lancé vers kaelen. respire, facile à dire. les lèvres de lilas tremblent un peu.
« mais jveux qu'elle crève moi. »
lilas est très pas contente.
lilas pose de nouveau son regard sur Lysandre, songe à mettre des mots sur ce qui lui fait mal, pendant qu'autour, le monde reprend vie, les gens se désintéressent - parce qu'ici, c'est toujours le chaos.
« Bon, de quoi tu parles sinon ? Elle a branlé quoi encore Queen ? Tu n'avais pas craqué ton slip quand elle t'a attaqué. »
il a pas tort. lilas se mord la lèvre ; tim a raison, évidemment.
« j'ai pas d'importance, moi. »
aucune foutue importance.
« elle... elle a dit des choses... dégueulasses sur toi, lys... »
sa voix est cassée ; et sans y réfléchir, lilas a parlé en français. signe même que lilas est ébranlée, que lilas ne réfléchit pas, que c'est spontané.
lilas est en colère.
son regard se porte de nouveau vers tim, et sa voix se fait plus forte, plus affirmée, plus furieuse.
« elle s'en est pris à notre régent ! et... et lis et tu comprendras ! »
trop furieuse, trop abimée pour mettre des mots sur les choses.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Age : 20
Multi-comptes : Louve Crawford
Outrageous
Sam 20 Jan - 17:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHEVALIER Lysandre & OutrageousWhatev' day
Party hard is the house tonight

Lilas te sautes dans les bras avant que tu aies eu le temps de dire ouf et tu clignes des yeux un quart de seconde avant de la serrer contre toi, pris.e au dépourvu par cet élan d’affection, soudain et public.
Tim demande des précisions, la demoiselle marmonne et toi, tu lui colles une pichenette sur le front, sourcils froncés. Tu n’ajoutes rien, ce n’est pas l’endroit, pas le moment, mais tu sais qu’elle sait. Elle sait que désapprouves ce dénigrement de sa personne, elle sait que tout ce qu’elle pense d’elle par rapport à toi, tu en penses l’exact inverse. Et se battre pour savoir qui vaut la peine et qui ne vaut rien est un débat sans fin.

Lilas parle et ta gorge se noue. Les mots glissent en français entre les lèvres de la jeune femme et viennent s’enrouler, juste là dans ta gorge, formant une boule qui t’empêche de déglutir correctement. Tu restes planté.e là, une main toujours sur le bras de la demoiselle qui s’est reculé, comme accroché.e à elle.
Tu n’es pas sûr.e de vouloir lire les propos de Queen à ton égard. Pas quand ils mettent Lilas dans cet état. Pas quand tu te sentirais presque coupable de la voir dans une telle colère, un tel désarroi, pour quelques mots dirigés contre toi.
Tu ne mérites pas une telle réaction. Ce ne sont que des phrases venimeuses, des mots jetés, sans fondements, sans effets.
Mais les mots peuvent blesser plus que les coups et c’est une leçon que tu connais par cœur.

Sauf que Lysandre ne craint pas les mots. Lysandre les balaie d’un revers de main, en rigole avant de se satisfaire de l’attention, même négative, qu’ils lui apportent.
Lys ne se laissera aller au doute qu’au milieu de la nuit. Quand son lit sera trop vite pour son esprit agité. Quand Alex, Lilas ou Tim verront sa tête blonde débarquer, sa voix faible demander asile, les yeux fuyants. Pas vrai Lysandre ?

Alors tu souris en coin –forcé forcé – en regardant tes outrageous favoris.

« Quoi, elle a peur que je fasse une meilleure Queen Bee qu’elle alors elle me traite de trainée de la même manière que la moitié du palais ? »

Et tu évites sagement le regard de Kaelen qui, tu l’as appris à ton insu, lit beaucoup trop bien dans tes yeux.

Souris Lysandre, ce ne sont que des mots.


Hair ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Outfit & Shoes ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Makeup ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 312
Age : 24
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Strangers
Mer 7 Fév - 1:06
I drink champagne with Kings and Queens
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Kaelen n’a jamais aimé Queen, quand elle était étudiante elle lui avait voué la même haine que celle de Lilas. Et puis, elle avait grandi. Elle avait appris à se foutre de ce que cette mégère pouvait bien dire. Simplement parce que, Kaelen savait qui elle était et ce qu’elle valait.
Benjamin avait été d’une grande aide dans cette partie également.
A croire que Benjamin était la solution à tous ses problèmes.

Mais, Kaelen sait aussi à quel point elle peut blesser.
Kaelen a toujours eu des atomes crochus avec Lilas, pour la simple et bonne raison que l’informaticienne ressemble beaucoup à l’ex-outrageous lorsqu’elle l’était encore.
Les autres compteront toujours plus qu’elle.
Kaelen se souvenait encore de la colère qu’elle avait ressentie le jour où la muse de Benjamin lui avait été reprochée par cette femme. Ou encore lorsqu’elle avait bavé sur Théodora et Opaline. Oh, non, Kaelen n’avait pas oublié. Elle avait appris à passer outre. Alors, lorsqu’elle vit l’étreinte des deux cousins, elle sourit.
Ils étaient là l’un pour l’autre.

Et c’était tout ce qui comptait.

Lysandre était quelqu’un qu’elle appréciait beaucoup. Kaelen aimait l’idée que Lys se laisse aider. Kaelen aimait l’idée d’être une sorte de modèle pour quelqu’un. En tant que régente, pas en tant que femme. Mais ça lui plaisait. Elle avait aimé son rôle à l’époque, et elle aimait le transmettre.
Et puis, Kaelen avait appris à lire au fond de son regard. Elle avait appris à y décelé les mouvements d’humeur. Et le sourire forcé du blond visant à rassurer la plus jeune était si bien orné qu’elle aurait presque pu y croire.

Elle posa ses mains sur les deux têtes de ses cadets, ébouriffant leurs cheveux avec entrain.

« Allez, cessez ces têtes d’enterrement ou elle aura gagné. Amusez-vous à son insu, ça sera votre meilleure revanche. »

Elle leur offrit un sourire réconfortant, presque maternel. Elle aimait ces deux mômes, et elle n'avait pas envie de les voir se foutre en l'air pour une grognasse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Well I found a woman, stronger than anyone I know
She shares my dreams, I hope that someday I'll share her home
I found a love, to carry more than just my secrets
To carry love, to carry children of our own
We are still kids, but we're so in love
Fighting against all odds
I know we'll be alright this time
Darling, just hold my hand
Be my girl, I'll be your man
I see my future in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Sony McClusky
Hellhounds - Chargé de sécurité
avatar
Messages : 87
Age : 30
Multi-comptes : Artus K. Fraser
Sidney Craig
Keiko Hatsume
Roméo Di Leone
László Weisz
Hannah Patridge
Johanna McAvoy
Hellhounds - Chargé de sécurité
Dim 26 Aoû - 17:46
C'est, le regard sombre, qu'il se dirige vers le fameux lieu de rendez-vous. D'un pas décidé, le chargé de sécurité ne perd pas de temps.
La soirée s'annonçait plutôt bien ; les gosses étaient relativement calmes et n'avaient pas joué avec ses nerfs. Il se voyait déjà presque se féliciter d'avoir pu instaurer un climat de terreur nocturne qui dissuaderait, enfin, les étudiants à crapahuter à la belle étoile. Sony était pas peu fier de son travail.

Enfin c'était sans compter sur les Outrageous.
Comment en aurait-il été autrement ? Après tout, ce sont toujours eux qui ont eu un don certain pour lui faire perdre patience. Le trio formé par Théo, Kaelen et Lou-Ann, à l'époque, lui avait donné bien du travail. Et on ne va citer qu'elles.

La nouvelle génération a tantôt eu fait d'épouser les traditions nocturnes de leurs aînés. Mais Sony, contrairement à beaucoup d'Outrageous diplômés et partis, il est toujours là. Et il continuerait à maintenir la paix et la sécurité au sein de l'établissement.
Et ça passe par le matage de cette sale petite bande d'emmerdeurs.

Ils auraient pu s'en tirer si quelques uns d'entre eux n'avaient pas fait un peu trop de bruit en retournant au palais. Et tout un chacun sait que, la nuit, le chien de garde rôde. C'est donc suite à un interrogatoire placé sous le signe de la menace que les deux jeunes Outrageous avaient balancé les infos. Des premières années, il n'en a pas fallu beaucoup pour les impressionner, les pauvres.

L'australien se tient devant donc la fameuse cave, l'air sombre et dissuadant. Il est furieux.
Et ils ont été bien malins que de venir ici ; la configuration des lieux n'auraient jamais permis au métisse de remarquer la petite sauterie qui s'y tenait.
Il inspire profondément ; est-ce qu'il tente de se calmer ? Pas du tout, loin de là.
Et il pousse la porte, l'ouvrant presque à la volée. Elle claque contre le mur et il sent des dizaines de regards se poser sur lui. Ils voient des visages blêmir ; ceux des plus jeunes sans aucun doute.

« Bien le bonsoir mes chers et adorables Outrageous. » Son sourire est tout sauf aimable, mais plutôt mauvais. Terriblement mauvais. Il s'efface d'ailleurs bien vite. « Vous avez l'air de bien vous amuser, j'en suis ravi. » Une pause. « J'vous donne exactement 5 putain de minutes pour quitter les lieux et aller dans vos chambres, ou je fais ensevelir cette putain de cave sous 5 mètres de béton. » Nouveau sourire, malsain. « J'ai bien pris note de vos têtes. Si vous pensez passer un sale quart d'heure, vous êtes loin du compte. Je vais t e l l e m e n t vous pourrir. »

Il s'écarte de l'entrée alors que les premiers, les plus jeunes encore une fois, se dirigent rapidement vers la sortie. Tel un videur, il adresse un regard réprobateur et particulièrement furibond aux élèves.

La petite soirée est terminée.

hrp:
 

_________________
Sony grogne en #53A2B2
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
true love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: