:: Around the world... and even more! :: Another life, another shape! :: Flashbacks & flashforwards Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Total eclipse of the heart ❖ Rhys (#2) (FLASHBACK)

avatar
Messages : 385
Age : 17
Multi-comptes : Quara + Reyn + Leyna + Scarlett + Tasha

Feuille de personnage
Orientation : hétéro
Situation: Célibataire
Groupe: Precious
Precious
Mer 20 Déc - 23:42
Rhys & Séréna #2

Comme toujours, la musique l’assourdit lorsqu'elle pénètre dans l'antre sombre ;  Séréna sent ses membres vibrer à la même fréquence que les basses. Sans même qu’elle ne s’en rende compte ses pas prennent la cadence, tandis qu’elle évolue dans ce milieu familier. La danse, la fête, l’alcool ; jeunesse folle grisée par l’insouciance. La demoiselle fend la foule, louvoyant entre ceux qui sont trop occupés à s’amuser et ceux dont le regard caressent ses courbes. Elle traverse cette marée de corps déchaînés sans leur prêter la moindre attention.

Ce soir Séréna n’est pas venue pour eux, pour s’oublier dans la masse. Elle est venue pour lui ; lui qui est déjà là, assis à la même place que la dernière fois.

Quand son regard tombe sur sa silhouette, la brunette s’arrête. Elle passe les doigts dans sa frange, tire sur son haut et lisse sa jupe. Si elle est nerveuse ? Non, pas vraiment.
Mais Séréna va mieux et tient à le prouver. Et puis, elle veut aussi se montrer sous son meilleur jour pour lui assurer qu’il a eu raison de provoquer la chance - peut-être aussi pour l’inciter à continuer. Ce n’est pas le flirt le plus intelligent de sa vie, puisqu’il est flic ; mais elle ne peut pas passer à côté, pas quand il lui fait cet effet.
Si la musique hérisse ses poils, Rhys l’attise toute entière.

Cela dit, Séréna n’a pas envie de précipiter les choses - pas avec lui. Elle veut d’abord le connaître un peu mieux, jouer un peu. Observer ces réactions qui le rendent différent.
S’en amuser encore.
Alors se parant d’une moue mutine, notre FitzBurgess l’approche doucement puis passe les bras par-dessus ses larges épaules pour lui cacher les yeux. Leurs corps sont proches, mais cela ne la dérange pas lorsqu’elle demande “Devine qui est là ?

Evidemment, la partie prend rapidement fin et la jeune femme lui rend la vue. Elle s’installe ensuite à côté de lui, le sourire aux lèvres - un sourire large, incontrôlé, dont elle ne réalise même pas l’existence. Faisant mine de s’éventer avec la main, Séréna raconte d’un ton badin “Pile à l’heure ! J’ai eu peur d’arriver en retard, les préparatifs ont pris du temps.” C’est même un miracle qu’elle soit à l’heure, mais ça en valait la peine (Rhys ne dirait sans doute pas le contraire).
Elle fait signe au serveur, puis demande au brun : “Tu attends depuis longtemps ?
Avait-il lui aussi ressenti cette hâte ?
Elle espère que oui.
(c) morphée/candide

_________________
> Elle s'exprime en cornflowerblue
Merci Lilas pour l'avatar & Sony pour la super signa ♥



Take me (I'm yours) :
 
M&M 2017 :
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 70
Age : 26
Multi-comptes : V. «Lilas» Chevalier + F. Jesper McKinnon + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley

Feuille de personnage
Orientation : hétérosexuel
Situation: Célibataire
Groupe: strangers
Strangers
Lun 29 Jan - 22:31
Furstration, attente, impatience.
Rhys peinait à ne pas regarder sa montre toutes les cinq secondes. Et le pire, c'est qu'il avait été dans un état similaire depuis que le rendez-vous avait été fixé ; mais ça explosait littéralement, à présent que l'heure exacte approchait.
Impatience.
Il avait hâte de la revoir, entendre le son de sa voix et de son rire. Et d'en apprendre plus sur elle, de la connaître ; d'être fixé. Savoir si c'était une bonne idée de continuer sur cette voie ; pour lui qui n'avait pensé qu'à elle depuis cette dernière soirée, pour lui qui avait maudit son boulot et les heures sup'.
Pourquoi n'avait-il pas juste refusé, déjà ?
Mais il se disait que ce n'était que partie remise et, après tout, une autre soirée était arrivée.
Et Rhys attendait, le cul vissé sur le même tabouret que la dernière fois, à jeter des regards involontaires vers le cadrant de sa montre.
Impatience.
Séréna lui plaisait. Indubitablement. Il ne savait pas bien où cette histoire le mènerait ni même si elle le mènerait quelque part, mais il avait eu le désir ardent d'essayer, de tenter sa chance. Elle avait fait vibrer un truc en lui, un truc qui ne s'était pas ravivé depuis Wanda - depuis la première. Alors il se disait qu'il n'avait rien à perdre ; tout à gagner.
Et il l'attendait, son Aphrodite, déité à la beauté renversante qui était partie avec un petit morceau de son esprit. Un morceau qu'elle avait habité depuis.
Il ne dirait sans nul doute pas tout ça à voix haute ; elle lui plaisait, c'était une attirance puissante, mais il n'avait pas envie de se montrer niais - surtout si ça pouvait la faire fuir. Puis c'était pas trop son genre de base. Pas trop. De base. Bref.
Sa nuque flanche légèrement alors qu'il lance un énième regard involontaire vers l'heure ; mais sa vue s'assombrit et une chaleur dans son dos lui indique qu'il n'a plus vraiment besoin de regarder l'aiguille sur son poignet.
Elle est là.
« Devine qui est là ? »
Un sourire étire ses lèvres, involontaire et sans nul doute très grand. Sa voix sonne délicieuse à son oreille. « Hmmm. Une charmante jeune femme, je dirai ? » Il a un rire et elle se décale, le visage aussi lumineux d'un sourire sans nul doute plus éclatant que le sien, et - oh qu'elle est belle. Elle l'était autant, la dernière fois ? Il a un doute. « Pile à l’heure ! J’ai eu peur d’arriver en retard, les préparatifs ont pris du temps. » Un rapide coup d'oeil - question de politesse - et il ne se départit pas de son sourire ; il est pas déçu. D'ailleurs, un léger sifflement lui échappe et il relève un regard railleur, mais aussi tout doux. « Ca en valait la peine dites donc. Tu es vraiment superbe. » Il se garde d'ajouter qu'il adorerait la voir sans maquillage ; elle risquerait de mal le prendre, après tout le temps qu'elle a passé à se pomponner de la sorte. Mais il n'arrive pas à s'ôter du crâne qu'elle doit être aussi belle au naturel. Déjà parce qu'elle a cet éclat, cet éclat qu'une couche de fond de teint ou de mascara ne peuvent créer. « Tu attends depuis longtemps ? » Trop à son goût ; mais il ne se risquerait pas à dire cela non plus. Tout simplement parce qu'elle n'est pas en retard, et parce que cet avis découle uniquement de l'impatience qui le dévorait jusqu'à son arrivée. Et ça non plus, il ne se risquera pas à lui avouer. « Non, t'inquiète ! Et cette fois c'est moi qui paye. » Le serveur vient d'arriver, alors il se tourne vers elle. « Je te prie. » Quand sa commande est passée, il demande un whisky et se tourne de nouveau vers elle. « Alors, comment ça va ? Désolé pour la dernière fois, j'aurais adoré rester plus longtemps. Mais maintenant... On peut rattraper ça. Je suis ravi que tu ais accepté de sortir ce soir, d'ailleurs. » Son sourire est chaleureux, honnête ;
il est vraiment ravi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 385
Age : 17
Multi-comptes : Quara + Reyn + Leyna + Scarlett + Tasha

Feuille de personnage
Orientation : hétéro
Situation: Célibataire
Groupe: Precious
Precious
Lun 5 Fév - 12:30
Rhys & Séréna #2

Trois phrases, deux sourires, un regard ; les voilà de nouveau captifs sans chaines d'un autre univers, où les seules âmes vivantes sont les leurs.
Aussi étrange que cela puisse paraître, cette sensation lui avait manqué.
Rhys lui avait manqué.

Séréna avait été déçue qu’il s’en aille aussi tôt de la soirée précédente ; elle l’avait suivi du regard jusqu’à ce que la foule le fasse disparaître puis avait terminé son verre en restant seule, l’esprit dissipé.
Quand ses camarades l’ont retrouvée, leur premier réflexe fut de lui réclamer une tournée pour avoir osé boire sans eux. Elle a prétexté une migraine et s’en était retournée au Palais pour y trouver un peu de calme.

Mais cette soirée-ci serait différente. Déjà parce qu’il s’agit pour une fois d’un rendez-vous, ensuite parce qu’ils se connaissent déjà mieux - ils ont au moins eu le temps de se plaire la dernière fois -, enfin parce que leurs intentions ont changé - surtout les siennes. La dernière fois Séréna voulait avant tout se prouver qu’elle allait mieux en l’abordant ; cette fois-ci elle vient pour mieux le connaître. Pour voir aussi jusqu'où ces hasards qui les avaient guidés l'un vers l'autre pouvaient les mener.

Bien sûr, la jeune femme n’oublie rien de leurs deux précédentes rencontres. Elle avait gardé l’angoisse, le malaise, la peur ; mais elle avait aussi gardé la chaleur, la douceur et le bien-être. Toutes ces choses avec lesquelles Rhys avait réussi à lui faire oublier sa mauvaise expérience.
Séréna n’oublie pas non plus son scénario. Il ne doit pas savoir qu’elle est une étudiante de dix-sept ans et non une infirmière majeure. S’il était au courant ? Personne n’en bénéficierait. Ils seraient obligés de prendre leurs distances, or ce n’est pas ce que la brunette souhaite - pas avant d’en apprendre plus sur lui. Et lui serait aux prises avec son rôle d’adulte responsable.
Il est des fois où le mensonge a du bon.

Surtout si le mensonge en question lui donne droit au sourire qu’affiche le brun ou à ce regard qu'il pose sur elle. Séréna ne doutait pas de son physique, ni de sa tenue ou de son maquillage ; mais à travers les yeux de Rhys elle a le sentiment de valoir tellement plus, de briller d'un autre éclat. L’a-t-on jamais contemplée de la sorte ? Elle ne s'en souvient pas. Ce qui est sûr, c'est qu'il a réussi à la complimenter avant même d'ouvrir la bouche et que ça a encore plus de valeur que tous les jolis mots qu'on a pu lui dire. C'est pour ça que son “merci.” est on ne peut plus sincère.
Décidément, cet homme n'est pas comme les autres.
Ça devrait être interdit d'être sexy et mignon à la fois.

Trop absorbée qu'elle est par leur début de conversation, Séréna ne remarque le barman qu'à la dernière seconde. Elle se tourne vers lui non sans laisser sa surprise paraître, et demande par automatisme “un Cuba libre.
Puis le temps que Rhys commande à son tour, elle se force à se recentrer. Ça va pas du tout.

Quand le brun reprend la conversation, notre Precious se tourne de nouveau vers lui. “Allons, jamais je ne refuserais une invitation de mon sauveur. Et ne t’en fais pas pour la dernière fois, il n’y a pas d’heure pour être un héros après tout.” Le ton est humoristique mais l'intention est là ; qu'elle l'admette ou non, Séréna avait guetté un SMS de sa part.
Le temps d'adresser un clin d'œil à son interlocuteur, et la voilà qui continue. “Je me porte comme un charme, et toi ? Tu as sauvé d'autres demoiselles en détresse ?
L'idée la rendrait presque jalouse.
Mais à la place elle se laisse glisser doucement dans cette chaleur diffuse qui remonte de son estomac, s'abandonne progressivement au bien-être qui l'envahit.
Séréna ne regrette absolument pas de revoir Rhys dans ce contexte plus détendu. Elle n'arrive même pas à s'en vouloir de le duper.

(c) morphée/candide

_________________
> Elle s'exprime en cornflowerblue
Merci Lilas pour l'avatar & Sony pour la super signa ♥



Take me (I'm yours) :
 
M&M 2017 :
 


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Palais de Blenheim :: Around the world... and even more! :: Another life, another shape! :: Flashbacks & flashforwards-