Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Prudence ; done ♕ Hope.
Invité
Lun 11 Déc - 4:54
Anonymous

ft. Annie Mei ▬ dCTb
❝ Nom : O'Kelly.
❝ Prénom : Prudence Hope.
❝ Surnom : Pru ; Simple raccourci d'un prénom que tu juges étrange.
❝ Date de naissance : 15 Décembre 1997.
❝ Age : 19 ans ; prochainement 20 ans.
❝ Année d'étude : 5ème année.
❝ Nationalité : Irlandaise.
❝ Origines : Une mère irlandaise. Un père anglais.
❝ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
❝ Statut : Éternelle célibataire.
❝ Groupe : Shakespeare ; Une âme de littéraire depuis sa plus tendre enfance.
❝ Boursier : Négatif.
❝ Club : Club de littérature ; Tu es bien plus intéressée par l'écriture que la lecture cependant.
❝ Profession : Etudiante & Jeune écrivaine ; Connue sur internet sous le pseudonyme : Hope Kelly.
❝ Phobie : L'eau ; Terrifiée par les fonds sans forme distinctes dans l'eau.
❝ Faible devant : La nourriture ; Comme une évidence. Les animaux ; Une admiration certaine.
❝ Logement : Pensionnat.
❝ Rêve : Un refuge ; Tu rêves d'un jour avoir la chance de pouvoir ouvrir un refuge par tes propres moyens, sans l'argent de ta famille. Globe-trotteuse ; Tu aimerais avoir la chance de vivre, de voir, de découvrir plus encore.
❝ Date d'arrivée en ville : Neuf mois ; Bientôt une année.
Prudence Hope O'Kelly ;
Shakespeare • 5ème année
❝ Citation - A moins que vous ne soyez une pizza, la réponse est oui : je peux vivre sans vous.
❝ Taille : 1m68.
❝ Poids : 57 kg.
❝ Peau : Claire, d'une teinte légèrement rosée.
❝ Yeux : Pierre smaragdine ; D'un vert émeraude.
❝ Cheveux : Rose ; Une longue chevelure rose qui se coupe parfois au carré d'un jour au lendemain. Rousse naturellement.
❝ Maladie : Aucune.
❝ Particularités physiques : Un sourire rayonnant. D'une joie de vivre et d'énergie. Tu arbores des atouts féminins qui ne semblent guère pratique en sport. Ils te gonflent régulièrement.
❝ CARACTÈRE : Solaire. • Expressive. Visuellement parlant les émotions sont très visibles. • Attentive. • Serviable. • Parfois susceptible. • Rentre régulièrement dans quelqu'un à force de regarder en l'air. • Rêveuse. • Enthousiaste. • Tactile. • Rigole aux blagues les plus nulles. • Un peu fleur bleue sur les bords. • Pense souvent aux garçons, mais ne sait pas comment s'y prendre. • Flippé de tomber amoureuse d'un mec qui va finir par la tromper. • Une âme de voyageuse. • Vivante. • Énergique. • Très peu sportive. • Grande fan de séries. • Adore passer ses week-ends devant son Pc avec un café au lait, Doliprane, son lapin nain & Paracétamol, son rat. • Considère Paracétamol & Doliprane comme ses meilleurs potes. • Se promène avec son appareil photo toujours dans son sac. • Possède beaucoup de books de paysages notamment. • Coquette. • Regarde souvent les sites de mode et de cosmétique. • Porte toujours un maquillage "naturel". • Adore la nourriture, mais ne sait pas cuisiner. • Pique parfois la bouffe des autres. • Manque de sérieux. • Complexée pour un rien. • Aime prendre soin des gens autour d'elle. • A un côté tranchant. • Est ultra chiante une semaine par mois. • Affectionne le rose & les couleurs vives. • Passe beaucoup de temps à entretenir son site internet où se trouve ses écrits & son pinterest. • Est le genre de personne à chanter sous la douche. • Danse en se levant tous les matins. • Fan des musiques entraînantes. • Aime rencontrer de nouvelles personnes & faire des sorties de groupes. • S'intéresse aux tatouages, mais n'ose pas s'en faire un. • Désagréable quand elle est fatiguée. • A toujours une touffe incroyable au réveil. • Ne supporte pas les filles superficielles. • Un peu hypocrite parfois. • Déteste les épinards & les odeurs fortes. • A un faible pour les chaussettes de Noël. • Est une gamine quand cette saison débarque d'ailleurs. • Ne supporte pas les plages & les piscines.
❝ Comment es-tu arrivé à Fosterhampton : Un jour, un visage est apparu sans crier gare. Il a offert de te faire découvrir un endroit que beaucoup connaissent et tu as accepté tout simplement.
❝ Tes proches, que pensent-ils de ta présence ici : Une fierté. C'est probablement la manière la plus sincère de le dire. Ils sont heureux de te voir dans cet endroit prestigieux.
❝ Où as-tu grandis et avec qui : Avec les siens dans la belle ville de Galway.
❝ Tes parents, tu peux nous dire quoi à leur sujet : Un Londonien accro au boulot qui ne souhaite qu’agrandir la fortune des O'Kelly un peu plus chaque jour. Propriétaire d'un hôpital en Irlande.
Une Irlandaise ancienne chanteuse de Jazz qui s'est soudainement mise à la peinture depuis dix ans.
❝ Tu as des frères/sœurs, tu peux nous en parler : Une grande soeur au doux nom d'Olympe. Un doux nom bien loin de la réalité de sa personnalité. Son surnom est pitbull dans la famille.
Un jeune frère répondant au nom d'Alaois. Au milieu de la crise d'adolescence, il est souvent drôle à taquiner.
❝ Tu as une passion : Passionnée d'écriture, tu aimes également passer le reste de ton temps à prendre en photo les paysages qui t'entourent. Tu as également un petit faible pour les séries, ta préférée étant Supernatural.
❝ Aimerais-tu quitter cette ville : Un jour, lorsque le temps sera venu un voyage verra le jour. Tu rêves de vivre, de voir tellement d'endroits.
❝ Comment vois-tu ta vie dans dix ans : Au sommet d'un refuge, écrivaine reconnue et globe-trotteuse, tu rêves d'accomplir trop de choses.
❝ BIOGRAPHIE : Des bruits légers qui errent. Des couinements qui s'impatientent. C'est ce qui finit par te réveiller. Comme chaque jour. Comme chaque matin. Tu ouvres lentement les yeux, Prudence. D'un revers de main, tu viens frotter les paupières encore chargées de sommeil. D'un sommeil qui te manque déjà quand la réalité revient. Ce n'est pas la grande chambre rose aux rideaux d'un blanc immaculée. Non, ce n'est que la chambre du pensionnat que tu partages avec d'autres sans sourciller. Il te faut toujours un temps d'adaptation néanmoins. Parce que tu rêves d'eux parfois. Tu revois des souvenirs du passé. D'un passé à Galway auprès des tiens. Dans cette grande demeure aux allures de château vous n’étiez finalement que cinq à y vivre. Un père souvent absent et une mère souvent rêveuse. Tu laisses un sourire habiller tes lippes en y repensant. T'asseyant sur ton lit, tu sembles encore en phase de réveil alors que tu te plonges dans ce qui fut un jour. Qui n'est plus aujourd'hui, mais qui reviendra probablement.

Tu retrouves les journées simples.

D'une mère qui tient un pinceau dès le lever du soleil. Assise près de son chevalet dans l'immense salon verdoyant, tu l'entends encore nettement t'appeler. Comme à chaque fois que ses yeux se portaient sur toi. D'une voix douce et un peu effacée, elle te demandait. Elle vous appelait tous à venir vers elle. Pour goûter à sa candeur encore une fois. À sa chaleur. À son amour simple. L'argent n'a jamais désuni cette mère de ses enfants. Des nouveaux riches, c'est ainsi que l'ont vous nomment familièrement. Cet empire n'est le résultat que des fruits de son labeur à lui. Ce père ancien chirurgien devenu propriétaire de son propre hôpital. Il a passé une bonne partie de sa vie à y travailler. Comme un enfant court après son rêve le plus précieux. C'était son rêve et c'est probablement lui qui a forgé cette détermination chez toi. C'est le modèle que tu suis encore aujourd'hui. Courir encore et encore. À la poursuite de ce qui nous manque, mais qui nous attend forcément quelque part. Cours. Cours. Cours Prudence. Si tu ne sais pas encore ce que tu veux vraiment, alors cherche. Il te reste du temps. C'est ce que ce monde devrait t'enseigner. Au lieu de cela, il te laisse te perdre dans une multitude de projets, d'envies, d'ambitions. Peut-être parce que tu ne veux pas ressembler à ta génitrice. Elle qui a abandonné un jour sa carrière pour changer de voie. Comme si elle avait laissé les bribes de son passé sur le bas-côté. Tu as un profond respect pour elle. Un grand amour à son égard, mais c'est un des nombreux choix que tu n'as jamais compris chez elle. Tout comme tu n'as jamais compris son choix d'accepter qu'il puisse regarder ailleurs.

Aucune famille n'est parfaite.

Il n'y a aucune haine. Seulement de la tristesse. Tu as passé une enfance sereine. Dans un cocon et un amour familial que beaucoup t’envieraient sûrement. Même si tu te vois encore clairement pleurer à chaque fois que ton aînée te tapait dessus, ça ne reste que des bons souvenirs. Parce que les enfants se battent toujours un peu. Vous êtes diamétralement différente Olympe et toi. Comme des opposés qui ne peuvent plus se séparer de l'autre une fois rencontré. Une fois qu'ils se sont touchés, ils ne peuvent plus s'éloigner. Les conflits arrivent pourtant systématiquement. Simplement parce que les opposés ne sont jamais d'accord ou presque. C'est la manière la plus simple de résumer votre relation. La façon la plus directe et la plus franche. D'aussi loin que tu puisses te souvenir, il n'y a qu'un seul jour où vous avez été d'accord sur tout. Sur le moindre détail. Sur le moindre mot. Tu avais quatorze ans. Du haut de ta jeune féminité, de tes peurs et de tes doutes d'adolescente, tu te complaisais à te perdre dans les écrits. Un domaine qui est venue naturellement à toi. Un peu comme un signe du destin. Comme une évidence même. Tes parents en étaient fiers. Ils n'étaient pas contre. Ils n'étaient cependant pas convaincue que tu puisses en vivre un jour. Loin de t'en faire part, ils t'encourageaient. Peut-être un peu faussement, mais n'est-ce pas aussi le rôle d'un parent ? Au fond, tu le sais bien. Qu'ils n'y croyaient pas. Qu'ils n'y croient toujours pas, mais qu'ils ne veulent pas te blesser. C'est sûrement à cause de ce simple détail que tu ne peux lui en vouloir.

Que tu ne peux en vouloir à l'homme qui t'a chéri.

Que vous ne pouvez pas lui en vouloir toutes les deux. Tous les trois même. Parce que ce fameux jour, vous avez appris un peu par hasard. Un peu par un coup du destin aussi. Que cette famille n'était plus aussi unie qu'elle n'y paraissait. Parce que votre père trompait votre mère. Qu'il le fait toujours sans nul doute. Comme un vice trop bien ancré. C'est triste. Oui c'est triste. Pour elle qui l'accepte en silence, sans rien dire. Pour lui qui continue sans craindre la fureur de la femme qu'il a juré d'aimer toute sa vie. C'est votre géniteur et vous l'aimez malgré cela. Cependant... c'est à cause de lui que tu as peur aujourd'hui. Peur de tendre la main. D'être honnête complètement. De te livrer à un homme sans trembler. Tu as peur d'aimer à tel point que tu puisses un jour accepter comme elle le fait. Parce que c'est moche et tu le reconnais. Ça te blesse quelque part. Au plus profond de toi, ça te blesse. Une blessure qui n'arrive pas à guérir parce que c'est ton père.

Parce que c'est sa seule faute.

Assise sur le lit, tu laisses soudainement une main se perdre dans les cheveux roses. Le sommeil se dissipe lentement et tu vois une boule de poils grise grimper jusqu'à toi. Paracétamol se promène encore librement. Et lorsque tu croises ses deux billes noires, tu retournes dans le temps. Tu retournes aux années qui ont suivi cette découverte. Sans un mot, sans un bruit, vous avez simplement continué à vivre comme si de rien n'était. Comme si rien ne changeait. Quelque part c'était aussi rassurant qu'étouffant. La contradiction d'un enfant. Tu as continué à grandir avec cette situation. Avec les idées qui te venaient. Qui se sont imposées au fil du temps. Tu ne crois pas que l'amour est vain. Qu'il est impossible ou inexistant. Tu penses seulement qu'il est d'une rareté telle qu'il se peut que tu ne puisses jamais le frôler. Ça te fait peur, Prudence. Ne dit-on pas qu'une vie sans amour est vide de sens ? Tu prends au premier degré ce genre de phrases. Un peu comme si elles avaient le pouvoir de t’ensorceler. Alors oui, ça te fait peur autant que tu crains les profondeurs sombres de l'eau. Parce que ça t'aspire. Ça te noie.

Pourtant vous avez fini par être fatigués de vivre avec ça.

De vous taire. De regarder en silence. De ne rien dire. C'est Olympe qui a craqué la première en réalité. Elle est partie un jour sans jamais revenir vivre avec vous. Elle est partie avec toute cette prestance et cette maturité que tu lui envies. Comme une petite sœur envie toujours son aînée. Elle est partie en s'expliquant avec votre père. Tu te souviens l'avoir entendu le gifler. Parce qu'après tout, vous n'avez pas toujours vécu ainsi. Dans le luxe et l'opulence. Il y a eu ce temps qu'Alaois ne connaît plus depuis ses trois ans. Ce temps où ce n'était pas aussi simple d'avoir droit d'acheter une voiture et de la changer le lendemain. Vous n'étiez pas pauvres, mais ce n'était pas aussi aisé. Tu te souviens de cette époque comme si c'était hier. Dans cet appartement, tu revois encore ta mère l'épauler. Lui dire qu'il allait y arriver. Que c'était sa chance. Une chance qu'il a su saisir parce qu'elle était là pour l'encourager, tu en es certaine. Alors pourquoi ? Est-ce que l'être humain est changeant et volatil à ce point ? Est-ce que l'amour est une dimension plus complexe que tu ne le crois ? Ça paraît si simple pourtant, alors oui, pourquoi ? Ça te désole autant que cela te travaille un peu tous les jours. Parce que tu y penses. Encore et encore. Dans les yeux de ta mère, tu as cherché les réponses, mais rien. Rien de plus qu'une joie ou ce qui te semblait y voir. Finalement... tu n'as jamais compris. Tu ne comprends toujours pas.

Pourquoi elle reste encore ? Pourquoi est-ce qu'il ne s'en va pas simplement ?

Les années ont fini par te bouffer également. Lentement, petit à petit. Cette situation devenait de plus en plus absurde tant elle était passive. Comme s'il n'y avait rien de plus naturel. Ça te bouffait, Prudence. Oui, ça te rongeait littéralement de voir cela. À tel point que tu rêvais de fuir. De voir plus loin. De découvrir la vérité qui te manquait. Qui te manque encore aujourd'hui. Alors, tu as fini par t'en aller aussi. À la première occasion tu es allée t'enfermer en pensionnat. Les mois se sont écoulés. Encore et encore. Tu as continué ta vie un peu plus loin et tu as réalisé. Que ça allait mieux. Que tu étais plus heureuse de rentrer chez toi. De faire comme si de rien n'était. De vivre dans le déni comme elle. C'était soudainement plus simple, plus léger. Et puis, tu as rencontré cette personne. Elle est venue de si loin juste pour toi. Juste pour rencontrer un talent selon elle. Cette personne qui a conduit tes pas jusqu'ici. Jusque dans cette chambre où, soudainement, tu prends Doliprane dans tes bras. Où tu te lèves pour te préparer en te déhanchant sur une musique entraînante. Où tu prends tes cahiers, tes affaires pour retourner en cours encore une fois. Dans cette chambre où tu ne pourras plus voir cette femme assise devant son chevalet qui fait semblant d'ignorer les fautes de son mari. Où tu ne verras plus cet homme tromper la femme à qui il a juré fidélité toute sa vie. Maintenant que tu es bien réveillée, tu admets...

Que tu es mieux loin de chez toi. Même si tu aimes rentrer parmi les tiens.
❝ Pseudo : Beaucoup de pseudo. Beaucoup trop.
❝ Age : Je suis vieille.
❝ Disponibilité : Régulièrement. ((je suis incapable d'être précise.))
❝ Comment tu nous as connu : C'est la faute de quelqu'un sur FB.
❝ Des remarques : Bonsoir. Il est 4h54 et je poste ma fiche. Oklm. &
je ne sais pas trop où je vais avec Prudence. Un peu dans tous les sens je crois. JPP.
Sinon vous êtes beaux. ♥️
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 11 Déc - 6:50
Anonymous
bonjour bienvenue je t'aime.
Prudence + Hope + Mei + une Shakespeare + CETTE QUOTE BORDEL QDJIOF XDDDDD
C'pas encore assez rempli pour juger mais j'commence déjà à l'aimer i think. VIVEMENT LA SUITE
LA SUIIIIIIIIIITE **
FIGHTO !!
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 11 Déc - 9:03
Anonymous
OK la base le groupe la quote
Les rêves
J'approuve tout
Hâte d'en savoir plus **

BIENVENUE ♥ Courage pour la suite de ta fiche >w<

(Oh et le message sur FB. Il est peut-être de moi /bus)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 11 Déc - 9:57
Anonymous
HAN BIENVENUE.
Prudence j'aime trop ce prénom pis t'es shake alors t'es fab.
Viens câlin copine \o/
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Enola S. Beauchamp
Lun 11 Déc - 10:07
Enola S. Beauchamp
Hellhounds - Professeur de Journalisme
Messages : 44
Age : 33
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Bon bah euh.
J'aime ton nom.
J'aime ton groupe.
J'aime ton avatar.
J'aime ce que je vois de ton personnage. *-*
Bienvenue Prue, tu seras une des soeurs Halliwell comme ça ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 11 Déc - 10:14
Anonymous
C'EST MA MEUF.
ELLE EST LA.
ACCLAMEE LA SVP.

SALUT PRUDENCE. :keur:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Artus K. Fraser
Lun 11 Déc - 13:36
Artus K. Fraser
Citoyen Fosterhampton
Messages : 91
Age : 28
Multi-comptes : Sony McClusky
Sidney Craig
Keiko Hatsume
Roméo Di Leone
László Weisz
Hannah Patridge
Johanna McAvoy
SALUT TOI BIENVENUE DIS DONC !
J'adore ton avatar il est BEAUCOUP TROP CLASSE ♥️
Puis la réf, le prénom, voilà j'ai rien à rajouter quoi t'es déjà perf

PAR CONTRE
DIRECT JE POSE MES COUILLES SUR LA TABLE
C'EST ARTUS QUI T'APPELERA PRUE ET DIRA QUE T'ES LA SORCIERE DE CHARMED OK ????
DESO PREMS BISOUS ♥️

Bon courage pour ta fiche !

_________________
Artus combat le feu habillé en goldenrod
Prudence ; done ♕ Hope. CUATPUO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 11 Déc - 23:21
Anonymous
#Theodora ; blblblbl merci à toi !
& omg tu es tout aussi classieuse jpp **
en tout cas, c'est terminé maintenant donc tu pourras juger si tu l'aimes toujours.
-j'espère jpp j'flippe un peu-

#Séréna ; Merciiiii ♥️
comme pour Theo tu peux en savoir plus maintenant !
((le message fb c'est Branko qui a fait une magnifique demande jpp, fin quelqu'un qui a fait la demande pour lui si j'ai bien compris.))

#Pavla ; *câline*
t'es trop cutie !!
merci !!

#Enola ; Yas je suis une soeur Halliwell, la plus badass d'ailleurs !  Cool
-non en vrai je m'attendais pas à entendre Halliwell si tôt-
ahem. bref.
Merci à toi aussi, je ne sais pas quoi dire tellement vous êtes mignon omg.

#Branko ; VOILA LE FAUTIF DE MA VENUE.
JPP.
T'AS DE LA CHANCE D'ÊTRE BEAU.
:keur: :keur:

#Artus ; OMG OK. VENDU POUR ARTUS !!
Prudence va tellement être en mode hairflip quand il va l'appeler comme ça //crève
ahem bref. MERCI TROP DE COMPLIMENTS JPP DOZJFOOGFZ ♥️
((alors qu'il est possible en vrai que cette fiche soit naze omg))

VOUS ÊTES TOUS A-DO-RA-BLES JPP.
MERCI ♥️♥️
trop de cutance dans votre accueil. ça fait tellement chaud au coeur.
ahem.

J'ai terminée cette fiche sinon.
Bon... je voulais une histoire assez simple dans le contenu pour changer donc je ne sais pas trop ce qu'elle vaut en fait. ((donc désolée si c'est naze.))
En tout cas, bonne lecture.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Tim Crawley
Lun 11 Déc - 23:31
Tim Crawley
Outrageous
Messages : 660
Age : 22
Multi-comptes : HUAN et Cody
*regarde la fiche* *la lit* *rigole* *kiffe*
*oublie de poster bienvenue*
*arret cardiaque quand je m'en rend compte*

AAAAAAAAAAAAH COUCOU
c'est bien en même temps, comme ça je peux commenter la suite aussi. ALORS L'HISTOIRE EST SUPER COOL, j'aime comment tu dis "simple" mais tu fais un truc avec pas mal de contenu quand même xD
Prudence est géniale j'en revient pas, j'en revient encore moins pour Branko. (btw mefie toi, il est bizarre)(et perv)(et c'est un looser qui se met de l'antipuce en pensant que c'est du parfum)
BREF
BIENVENUUUUUUE ♥️


(ps : vient sur le discord on est gentil /poutre)

_________________
Mon magnifique avatar à été fait par Limas, la signa toute belle là, c'est de Séréré ♥ ♥
FicheRSPhone
Tim hurle en #708090 Dispo Rp : 5/7 ready to write
Prudence ; done ♕ Hope. 5FkguBg
more :
 

My son is the best:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 11 Déc - 23:36
Anonymous
#Tim ; MOOOOH TROP DE CUTANCE EN TOI !! ♥️
en vrai, tu ne sais pas à quel point je suis contente si tu as pu rire devant cette fiche.
parce que je voulais que sa fiche soit pas trop pesante à lire.
du coup djiozeoztj je suis joie bref.
((& j'ai ris du fait que tu as oublié de poster, c'est trop mignon en vrai !))

Je dis "simple" parce que c'est une histoire pas trop drama et pas trop... voilà quoi. Du coup, elle est plus courte que la plupart de mes histoires et plus "basiques" en fait. Donc voilà.
((& pour Branko, j'ai cru comprendre qu'il était pas doué.))((mais il est bg))((& il est cute aussi))
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Lun 11 Déc - 23:45
Sir Foster
PNJ
Messages : 584
Bonsoir jolie Prudence ! Ta plume est aussi agréable que ton sourire oho, j'aime déjà cette petite princesse.
Permets cependant à ce vieux monsieur une petite remarque avant de te valider : puisque nous sommes le 11 décembre (bientôt le 12 certes), Prudence a encore 19 ans :3 Je te laisse modifier cela avant de te valider ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 11 Déc - 23:49
Anonymous
Oh merci à toi Sir Foster ♥️
Si mon sourire est agréable, c'est le principal ~ & oui pardon, j'ai changé son âge. Autant pour moi, ça me perturbe qu'elle soit née en fin d'année ahah.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Lun 11 Déc - 23:59
Sir Foster
PNJ
Messages : 584
Mais de rien ♥
Aucun souci voyons ! Sur ce....

Joyeuse Validation
Bienvenue sur Le Palais de Blenheim & Félicitations pour ta validation !
Te voici désormais une Shakespeare Woodpecker de 5ieme année ! ♥️
Tu as maintenant accès à la zone RP ainsi qu'au lieu secret de ton groupe
Tu peux :
• Faire ta fiche de lien
• Poste ton téléphone
• Faire une demande de RP
Recenser ton avatar
• Découvrir ta chambre ainsi que tes colocataires de départ! ♥️

Tu peux également tenter de contrer Queen en utilisant le compte de M.O.N.A.R.C.H ! Les identifiants sont disponibles ci-dessous.


Si ce n'est pas déjà fait, n'oublie pas de rejoindre le serveur Discord du forum en suivant ce lien :  https://discord.gg/GBjj3fz

Amuse toi bien parmi nous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: