:: Intérieur du palais :: Différents étages :: Sous-sol; Vestiges Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

trouer le corps comme le coeur, ft. cody & jesper

avatar
Messages : 95
Age : 19
Multi-comptes : Thomas Ronceray

Feuille de personnage
Orientation : sexuelle
Situation: En couple
Groupe: Olympics
Mer 22 Nov - 15:26
aRRRRRRRRRRRRRRRgh

chien enragé grognant

tu étais là,
carcasse morbide du réveil, cheveux aplatit par la dureté du coussin, nez chatouillé par l'humidité d'un sous-sol, main sur les genou, accroupi sur ton lit, tu fixais inlassablement ton misérable reflet dans la glace.

tu avais mauvaise mine cette après-midi, peut-être devrais-tu rester sagement dans ta chambre, ton sous-sol tant que les autres emmerdeurs étaient parti étudier. peut-être devrais-tu plutôt vite partir de cette chambre improvisée avant qu'un membre du personnel ne te prenne à sécher les cours. ou peut-être devrais-tu plutôt rester ici et faire mine d'être malade.

la dernière option te semblait être la seule de correcte, et si ils se trouvent que les surveillants sont diplômés de médecine, tu aura toujours gratter quelques heures de tranquillité.

mais quoiqu'il arrivait, tu devais réceptionner un colis avant que l'administration ne le trouve, jeune délinquant en herbe tu avais pris le risque de commander sur internet les instruments nécessaire pour te faire de nouveaux piercings. peut-être était-ce un choix assez idiots puisque si tes parents prenaient la peine ils pourraient vite l'achat sur "ROCK TATTOO.NET" et là, tu ne serais pas simplement punis,

mais complètement déshériter.


c'était en réalité une très mauvaise idée.

mais rien à faire, gamin turbulent tu ne réfléchissais pas aussi loin, tu voulais juste pouvoir te percer sans risque d'infection car étrangement, stériliser ton épingle à nourrice au briquet était vraisemblablement une très mauvaise idée à long termes. au lieu de ça, tu avais pensé à stériliser ton nouveau matériel dans une passoire gentiment placé au dessus d'une casserole remplie d'eau, la vapeur devrait éliminer les microbes, tu en étais certains, ça marchait comme les vrais machines des salons.

trépignant d'impatience en regardant l'heure, le facteur devait arriver à 15h et il était moins dix. tu ne pouvais pas rester à l'entrée de peur de te faire griller alors tu allais devoir sprinter. en ce moment, tu étais presque heureux d'avoir fait athlétisme depuis tout petit à la place de ping-pong, pour une fois que ça allait te servir.

moins cinq, tu mis un sweat-shirt noir à capuche que tu rabattus sur ta tête, tu bu un peu d'eau, mis tes clés dans la poche, tes baskets de sport.

inspiration,

tu ouvris la porte et commença à courir.

de toute tes forces, tu montais les escaliers par quatre grâce à tes longues jambes, tu augmentais la cadence une fois dehors jusqu'à

enfin

arriver face aux facteurs.

celui-ci te regardait perdu, déconcerté par cette allure.

" Aaron Wahrol ?" tu grognais, seul tes parents et tes professeurs t'appelaient Aaron, mais ça le pauvre facteur ne pouvait pas le savoir. alors, tu ne dis rien, tu attrapais le stylo, signa et sourit presque naïvement et pressé en prenant le colis.

Le retour allait être plus compliqué, si quelqu'un te voyait avec cette boite ils allaient forcément se poser la question. alors tu le cacha sous ton sweat-shirt, en courant ils croiraient simplement au grand ventre.

mais ils savaient bien qu'on ne grossissait pas en une nuit, mais rien à foutre,

tu respira encore un coup, ignorant ton essoufflement et tu ré-entrepris ta course vers ta chambre.

La cloche sonnait, fuck, tu devais slalomer entre la foule, lâchant quelques jurons à ceu qui essayaient de te parler, des conversations futiles et sans intérêt.

"Eh Nick, pourquoi t'as pas été en cours ce matin ? Et le club ?"

ignorance totale, insultante, t'avais mieux à faire. alors tu continuais, inlassablement, ton périple jusqu'à ta chambre et une fois à l'intérieur et la porte fermée, tu sortis le colis.

puis ton regard s'arrêta sur l'un de tes camarades de chambre.

merde, tu allais devoir être discret.

mais ils n'étaient pas de l'administration, alors tu ouvrais tout de même ton colis sous ses yeux, presque fier de ta trouvaille.

aiguille de perçage, bijoux, désinfectants, gants, anneaux, dans cette boite se trouvait absolument tout pour devenir l'apprenti perceur improvisé que tu voulais être.

- putain, ça, c'est du matos de génie.

 

+ tagcody my lov 
+ notesjsi tu crois ue jme suis relu mdr no
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62
Age : 19
Multi-comptes : TIM et HUAN
Mer 22 Nov - 19:23
Hmhmhm. Très intéressant. Passionnant même. Cody hocha la tête en prenant des notes de chaque mot, essayant de ne pas faire trop de rature et de ne rien louper.
Comment ?
Ah non, il n'était pas en cours, du tout. Le blandinet était seulement caché dans un buisson, espionnant une conversation entre un nouveau couple. Il devait se tenir au courant, de plus, chaque parole et gestes seraient d'excellentes références pour son agence. D'ailleurs, le type avait l'air un peu maladroit, nul doute que c'était un de ces gars paniquant à l'idée de toucher une poitrine. Ahah. Looser.
Satisfait d'avoir noirci d'encre plusieurs pages de son carnet, Cody se leva enfin, surprenant les tourtereaux et s'épousseta en souriant. « Hm ? Oh, continuez, j'ai tout ce qu'il me faut ! Merci de votre coopération ! » Une bonne chose de faite.
Il partit en ne prenant pas compte des insultes et de l'embarras qu'il avait bien pu causer. S'ils ne voulaient pas être pris comme sujet d'étude, il ne fallait pas s'asseoir sur un banc public, soyons logique un peu.

Reprenons, qu'allait-il faire maintenant ? Il n'avait aucune obligation et retourner en classe en plein milieu de l'heure serait du gâchis. Non, il n'avait pas de temps à perdre avec de telles bêtises.
Ah.
Mais tout le monde était en cours à cette heure-là non ?
Cody laissa échapper un rire, parfait, cela voudrait dire qu'il aurait tout son temps pour farfouiller dans les sacs de ses colocs, même si la plupart des trucs avaient cramé pendant l'incendie, cela ne voudrait pas dire qu'il n'y aurait aucune trouvaille. Merveilleux, il devait commencer de suite !

En route donc pour la S30, chambre du bonheur, forcément, vu que c'était la sienne. Qu'elle chance quand même pour ses compagnons que d'être béni par sa présence. Et celle d'Ithil. N'est-ce pas ? … Exactement.

Il entra, personne. Comme prévu. Naturellement, il se dirigea en premier vers les affaires de Jesper, il avait plus d'argent donc forcément plus de chose. Sifflotant les lacs du Connemara, le real fucker vida le contenu d'un sac sur son lit, prenant tout en photo et inspectant tout les petits bout de papier ou sous vêtements. He. Qui aurait cru que le léopard était son style. Ça, ça part directement dans un sms au reste du groupe.
Anyway, quand est-il de- ah.
Cody tourna la tête.
Qu'est-ce que monsieur le plus pauvre de la chambre fait ici ? Ce n'est pas une insulte hein, juste un fait.
Lâchant tout ce qu'il avait en main, il fixa attentivement la boîte que le malpoli (oui, même pas un bonjour, a lui !) avait en main. Woah.
Le trésor.

Cue étoile dans les yeux, c'était quoi tout ça ! Cody ne perdit pas de temps à s'appuyer -presque monter- sur le dos de Nickaaron pour voir tout de plus prêt, plus curieux que... euh. Qu'un paparazzi.

« C'est quoi ?! C'est pour percer ? Tu vas t'en faire d'autre ? Tu penses pécho avec ça ? Oh ! Oh ! Fait moi en un ! S'il te plaiiiiiit, t'as besoin de tester nan ? Bien sûr que t'as besoin. » Un chieur. « Hey Nicko-nick ! Fait moi la langue ! » Il lécha l'oreille de son coloc pour appuyer son propos, parce que oui, comme-ci, c'était indispensable. Il était mort de rire le bouffon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 156
Age : 20
Multi-comptes : V. «Lilas» Chevalier + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley

Feuille de personnage
Orientation : hétérosexuel
Situation: Célibataire
Groupe: precious
Precious
Dim 3 Déc - 14:41
Sa tête allait exploser.
Jesper n'avait pas pour habitude de louper les cours ; bien sûr, il lui était déjà arrivé de sécher, mais cela tenait plus de l'exception que du principe. Il était plus aisé d'avoir de bons résultats en assistant aux cours, surtout pour lui qui avait une excellente mémoire auditive. Et pour le canadien, la réussite, c'est un truc primordial. C'est sans doute la raison pour laquelle, même souffrant, il préférait prendre sur lui et faisait mine d'être frais et dispo, alors qu'à l'intérieur il était en train de crever.
Sauf que justement, cette fois, il y arrivait pas.
Et plutôt que frôler la catastrophe et passer pour une loque, il préférait largement louper une journée de cours entière. Pas que Jesper ait quelque chose à foutre des remarques et des avis négatifs ; il adorait susciter les débats. Mais là ce serait juste pitoyable, alors autant retourner mourir dans son pieux.
Enfin ça, c'était en théorie.
Le truc étant que depuis ce foutu incendie, Jesper avait dû faire grâce de sa présence au commun des mortels que constituait ses nouveaux colocataires. Et dire qu'il avait sa chambre pour lui tout seul... Et puis pfiouuu tout avait pris feu... Ah si le coupable était identifié, il lui arracherait bien un œil. Ou se montrerait plus fin dans sa tortu- euuuh son désir de réparer ses torts !
Bref.
Il n'avait donc plus de chambre pour lui tout seul et devait s'encombrer d'individus autres que sa superbe personne, et s'il vous plaît, dans le lot, y avait Cody. C'était étrange comme ce type suscitait tantôt un amusement réel, tantôt une certaine lassitude chez Jesper. Jamais de la colère ou autre, il s'en moquait bien assez ; mais il pouvait être... fatiguant...
Ou comme présentement, extrêmement bizarre ?
Ouais, c'est le premier songe qui traversa son brillantissime esprit quand il ouvrit la porte, toujours la tête sur le point de faire boom, et le vit ... il savait pas bien ce qu'il voyait en fait. Il était affalé sur un autre de ses coloc, Nickolas, et semblait, hm... lui lécher l'oreille ? Oopsie, il avait popé au pire moment possible.
► ... Je dérange un peu j'imagine.
Il était à songer qu'il pourrait se rabattre sur l'infirmerie, quand son regard ripa sur le contenu de son sac, présentement étalé sur son lit. Qu'est-ce que.
► ... Cody, je sais ma vie passionnante et ton intérêt poussé en la matière, mais je te serai reconnaissant de me demander mon avis avant de fouiller dans mes affaires.
Parce que sans trop savoir pourquoi, il soupçonnait difficilement le troisième comparse d'avoir vandalisé ses aff-
Ah.
Il l'avait vu. Jesper écarquilla les yeux et tourna la tête. Subitement, chose incroyable et rare, il ressenti le besoin de se justifier quant à l'existence de ce truc à motif plus que douteux et sur lequel Cody était donc bien évidemment tombé. Il maudissait Diana, parfois, elle et ses blagues au résultats catastrophiques. Genre quand elle l'empêchait de conclure par exemple. Argh. Sa vie était définitivement finie avant d'avoir même réellement commencé.
Il avait plus de chance que ça, d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 95
Age : 19
Multi-comptes : Thomas Ronceray

Feuille de personnage
Orientation : sexuelle
Situation: En couple
Groupe: Olympics
Mar 12 Déc - 2:20
aRRRRRRRRRRRRRRRgh

chien enragé grognant

allez,
c'était pas grand chose il t'avoue juste,
lécher,
ta
putain
d'oreille.

quel genre de petit con était-il pour se permettre ? et t'étais à ça de lui mettre ton point dans la gueulequand soudain la porte s'ouvrit et,

oh malheur,
oh terreur

n'avait-il pas pire moment pour Jesper pour venir dans la chambre ?
devrais-tu devoir endosser le fardeau du caractère nocif et nauséabond d'un de tes misérable camarades ?
pourquoi,

ô grand pourquoi,
devrais-tu t'infliger pareil traitement tout en restant dans l'ombre quand Jesper vit son ridicule sous-vêtement que tu t'efforçais en vain d'ignorer.

tu arqua un sourcil, désemparé face à cette situation tragique, ayant perdu toute maitrise de la situation combien même tu étais certain d'être totalement conscient de tes actes.

volteface,

tu toisa avec mépris celui qui t'a léché de façon immoral et te retourna ensuite.
ton regard, toujours bouillonnant de colère,
d'une colère habituelle puisée dans la fougue d'une jeunesse immature,
tu pesta, énervé par la situation.

tu répondis finalement à cody.


- si tu veux un piercing, y a pas de soucis mais pas moyen que tu m're-lèches l'oreilles comme ça sans te faire casser la gueule par contre. t'as de la chance que Jesper sois venu.

et tu râla, encore
grommelant dans ta barbe tel un enfant mécontent avant de partir pour la salle de bain, jetant un dernier regard mauvais à Jesper.
ce n'était pas que tu ne l'aimais pas mais -
non, en fait, tu l'aimais vraiment pas, tu pouvais pas le blairer, tu le sentais pas, c'était comme ça, t'en avais rien à faire de son vrai caractère, tu pouvais juste pas le saquer, va savoir pourquoi.


tu ferma la porte à clé puis constata que tu avais oublié la fameuse boite alors tu ressortis, prit la boite et dans un dernier râle, reclaqua la porte.


ta sortie était un échec.

 

+ tagcody my lov + jesper mon bb
+ notesjsi tu crois ue jme suis relu mdr no
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
PNJ
Sam 16 Déc - 15:53
Crackboom - Intervention du coloc' PNJ

La situation n'était déjà pas suffisamment tendue que votre cinquième coloc', un Artist Alley, apparemment, se ramène dans le boxon.
"Non mais sérieusement, vous pouvez pas faire un minimum d'efforts pour cohabiter?! Vous êtes relous, tous autant les uns que les autres!"

Et si encore il n'y avait eut que ça, mais non. Le nouvel individu à s'exprimer avait des pots de peintures dans les bras, s’apprêtant sans doute à rejoindre son atelier. Sauf qu'il a glissé. Au point d'asperger une partie de votre chambre - lui compris - avec tout un tas de couleur. Bravo Nick, ta garde robe est robe fuschia maintenant. Et toi Cody, le noir corbeau sur les cheveux te donne vraiment un air émo. Même si ce n'est pas mieux que Jesper avec son bleu turquoise sur la figure...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62
Age : 19
Multi-comptes : TIM et HUAN
Jeu 28 Déc - 3:10

Rohlala, aucun humour ce blondinet mal coiffé. Mais qui sent bon. Alors on lui pardonne.
Plus drôle, était la réaction de ce cher Jesper, qui croyait certainement être plus merveilleux que Cody, alors que pas du tout, mais peu importe.
Comme toute réponse à son entrée parfaite, le plus petit ne fit que pouffer et se lécher les lèvres comme s'il avait goûter quelque chose d'exquis, ce qui est faux, mais ça le fait bien rire. Surtout, quand monsieur Mcpasdo voit l'était de ses affaires. M'enfin, avant que le fabuleux être qu'il était puisse répondre quoi que ce soit, grumpycat lui envoya quelques menaces. De la chance ?
Ah, la bonne blague ! Si Nick voulait lui foutre un pain, ce n'est pas Jesper qui allait le stopper. Ça avait dû juste le calmer assez pour qu'il se retienne. Mais ce qui devra arriver, arrivera un jour.
Pas qu'il s'en inquiète, au pire, il perd une dent et pis voilà.

Souriant comme le pire des connards, Cody ne fit pas attention au claquement de la porte par mister grump, il haussa juste les épaules et bâtta innocemment des cils au precious, décidant que maintenant que l'autre furie était en train de bouder, il pouvait lui répondre.

« Pour tes trucs, Jess'pino, si je t'avais demandé, tu aurais dit non, alors autant économiser de la salive ! J'suis pas siiii bête quand même, c'est méchant de le penser tu sais ! Puis t'inquiète, personne jugera ton slip, sauf tout les rf, à qui j'ai envoyé la photo. D'ailleurs, tu veux pas le porter que je leurs montres ça ? C'est plus crédible si tu l'as sur toi ! » Love.

Puis bon, comme si toute cette merde n'était pas assez, Pierre-Norbert Joupoutou ramena sa tête de personnage secondaire en criant. Saperlipopette, personne ne sait se tenir ici !
L'albinos s'apprêtait juste a dire que rien n'était de sa faute (alors que clairement, tout l'était), mais il hurla à son tour à la place, s'étant pris de la peinture plein la figure et les cheveux.
« AAH ! QUI A ETEINT LA LUMIERE ! AVEUUUGLE ! JE SUIS AVEUU-... Ah non en fait... Fausse alerte. » Il se tourna vers un des miroirs de la chambre, tout de suite attiré par la couleur nettement plus sombre que d'habitude de sa tignasse. « Oh waoh, on dirait que je suis pas que dans une phase et que je vais crier sur mes parents. » Qu'il n'a pas, mais c'est un détail.
Et maintenant, Cody, s'admire dans la glace. Incroyable, il faisait même un peu vampire, avec sa peau trop claire et ses lentilles colorées. Graouh ! Il doit snap tout ça !
« Souuuris Jess'opé, t'es filmé ! »
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Palais de Blenheim :: Intérieur du palais :: Différents étages :: Sous-sol; Vestiges-