Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ull & compagnie
Invité
Dim 12 Nov - 17:02
Anonymous

ft. Yuu Kanda.
❝ Nom : Battaglini
❝ Prénom : Ull
❝ Surnom : Aucun surnom, cela vaut mieux.
❝ Date de naissance : 15 décembre 1990
❝ Age : 27 ans
❝ Année d'étude : //
❝ Nationalité : Italien
❝ Origines : Italien par le père et suédois par la mère. On ne dirait pas avec ses cheveux et ses yeux noirs.
❝ Orientation sexuelle : Hétérosexuel.
❝ Statut : Veuf.
❝ Groupe : Hellhounds
❝ Boursier : Non
❝ Club : Non
❝ Profession : Dirigeant d’une branche de la mafia de Venise et actuellement professeur d’escrime
❝ Phobie : Perdre son enfant, oublier les traits de sa femme, perdre la mémoire.
❝ Faible devant : Son fils, la seule personne capable de lui faire perdre pied.
❝ Logement : Un loft dans le quartier chic.
❝ Rêve : Voir son fils devenir quelqu’un de bien, qu’il soit heureux avec une épouse charmante et des enfants adorables. Il aimerait énormément être grand-père également. Mais pas maintenant.
❝ Date d'arrivée en ville : Juillet 2014
BATTAGLINI Ull ;
Hellhounds • Professeur d’Escrime
❝ Citation - Touches à ma famille et je ferais couler le sang.
❝ Taille : 1m99
❝ Poids : 84 kilos
❝ Peau : D’une blancheur d’albâtre.
❝ Yeux : D’un noir profond
❝ Cheveux : De jais, longs et parfaitement coiffés, généralement avec une queue de cheval.
❝ Maladie : Nop
❝ Particularités physiques : Un tatouage sur le bras et sur le torse aux formes étranges.
❝ CARACTÈRE : D’un naturel très froid et distant, Ull est un homme droit et digne. Il tient en haute estime la parole d’une personne, préservant l’honneur avant toute chose. C’est un garçon solitaire, peu doué pour les relations humaines normales, bien trop habitué au sang et à la violence. Malgré tout, il sait se montrer doux et délicat lorsque la situation l’exige ou lorsqu’il s’adresse à son fils. Ull est un homme instruit et d’un calme olympien. Il se met peu en avant pourtant lorsqu’il parle tout le monde se tait. Son charisme peut parfois être étouffant et déstabilisant mais il dégage un magnétisme rare, incitant les autres à le suivre sans se poser de question. Il n’accorde que peu de crédit à la vie humaine, se disant que seuls les plus forts survivent, tout n’est qu’une sélection naturelle. Père exemplaire et dirigeant implacable, il cumule les deux casquettes avec une facilité déconcertante même si actuellement, il joue les professeurs d’escrime pour une école de riche. L’homme n’aime pas être abordé par des inconnus, surtout si ce sont des femmes, il a énormément de mal à savoir comment réagir.
❝ Comment es-tu arrivé à Fosterhampton : Par hasard, parce qu’il faut ce qu’il y a de mieux pour son fils. Toujours et à jamais.
❝ Tes proches, que pensent-ils de ta présence ici : Son bras-droit trouve ça franchement étonnant quand aux autres, ils n’ont pas tellement le droit à la parole.
❝ Où as-tu grandis et avec qui : Ull a grandis à Venise presque toute sa vie, entouré de son père et de son homme de confiance. Il n’a pas eu beaucoup d’amis, soit dit en passant.
❝ Tes parents, tu peux nous dire quoi à leur sujet : Il n’a jamais connu sa mère et son père est décédé depuis bien longtemps, une histoire de territoire apparemment.
❝ Tu as des frères/sœurs, tu peux nous en parler : Fils unique.
❝ Tu as une passion : Les sports de combat. Il adore se battre avec une épée ou ses poings, il pratique plusieurs arts martiaux d’ailleurs.
❝ Aimerais-tu quitter cette ville : Pas pour le moment même si Venise lui manque.
❝ Comment vois-tu ta vie dans dix ans : De retour dans la ville italienne, à former son fils à prendre sa suite dans la mafia.
❝ BIOGRAPHIE :
Le fil de la vie, la tapisserie des évènements… Tant de choses pour définir le karma. Ull n’avait jamais été spécialement croyant, il était plutôt comme Saint Thomas. Et pourtant, parfois, il se demandait si on ne l’avait pas maudis dans une autre génération…

Son enfance, il la passa dans la rue. Née d’un père inconnu et d’une mère dont la fibre maternelle n’était peu voir pas développée, le garçon se retrouva bien vite dans un orphelinat de seconde zone de Venise. Il n’était qu’une charge de plus, qu’une bouche inutile à nourrir mais au moins, le petit garçon avait un toit sur la tête chaque soir ainsi qu’un lit aux draps crasseux. Mais, n’ayant connu que cela, l’enfant ne demandait rien de plus. On le connaissait, le petit gamin aux cheveux noirs qui courrait plus vite que les adultes lorsqu’il réussissait à chaparder une pomme, un fruit qu’il mangeait en cachette sous un pont ou qu’il partageait avec ses amis de l’orphelinat. Son enfance fut parsemée de vol, légers larcins sans importances et autre délinquance juvénile. Il était invisible. Ull ne se montrait que rarement, le pantalon couvert de boue et la bouille revancharde, lorsque des rencontres avec des adoptants étaient organisées. Qui pourrait bien vouloir d’un gamin voleur et capricieux qui avait visiblement un don pour entraîner les autres dans ses idées folles ? Un homme.

Totalement pris au dépourvu, Ull fut attrapé en train de voler un gâteau pour l’anniversaire d’une fille de l’orphelinat, par le boulanger lui-même. Un homme dur et froid. Ce fut la première fois que le destin lui tendit la main dans une générosité étrange alors que le garçon sonnait ses sept ans. Un inconnu aux cheveux blancs avait vu la scène et était intervenu auprès du boulanger, payant le gâteau rubis sur l’ongle avant d’entraîner l’enfant un peu plus loin dans une rue déserte. Ses yeux étaient rouges comme le sang qui coulait, ses traits lisses et d’albâtre semblaient figés dans le temps. Puis, une promesse et un nom. Des mots que jamais l’enfant n’oubliera, qui résonnèrent dans son cœur comme une mélodie divine, le sauvant d’une vie misérable. Plus jamais tu n’auras besoin de voler, fils. L’orphelin venait de se trouver un père, un vrai. Appelles-moi Adamo. Il fit ensuite les démarches pour adopter officiellement Ull qui se plia de bonne grâce, prêt à croire à cette promesse incroyablement touchante, brillante, nécessaire. L’enfant vécut alors avec l’italien qui lui apprit la politesse, la lecture et l’écriture avant de le renvoyer à l’école, l’obligeant à étudier correctement.

Sa vie avait changée du tout au tout, passant de précaire à royale. Du haut de ses sept ans, l’enfant ne comprenait pas que ce que faisait Adamo n’était pas tout à fait légal, bien au contraire. Mais, il admirait cet homme, cette figure paternelle si importante, lui obéissant au doigt et à l’œil, le regardant avec les yeux brillants et reconnaissants. Ce fut quelques années plus tard qu’enfin l’albinos montra ses affaires à son fils adoptif, le seul qu’il n’aurait jamais. Il lui fit prendre des cours d’escrime, d’arts martiaux qui canalisaient énormément le côté plutôt vif d’Ull qui devenait un adolescent sûr de lui, un vrai successeur pour celui qui était dépourvu d’enfant jusque-là. Mais… Quelque chose changea la donne, un soir d’hiver où la neige recouvrait la ville d’un épais manteau blanc tenace, la couvrant d’un silence d’or.

Ce fut un véritable choc pour un adolescent de quinze ans. Mais, il se promit de reprendre le flambeau, de faire fructifier l’affaire familiale. Les Battaglini ne mourraient pas. Jamais. Pendant trois ans, le cartel fut dirigé par un intermédiaire qui en profita pour apprendre à l’héritier les ficelles du métier. Si bien qu’à dix-huit ans, Ull était prêt théoriquement à diriger une centaine d’hommes avec quelques affaires illicites. Il lui fallut trouver ses marques, la rage au cœur et l’envie de prouver à Venise qu’il valait autant que son père. Pas moins de deux ans furent nécessaire pour étendre le territoire, pour assoir son autorité et prouver que malgré sa jeunesse, il était un être implacable. Ce fut lors d’une extension réussie qu’il la rencontra, cette femme qui chavira son cœur, l’emprisonnant dans une cage de velours douce et soyeuse. Daphnée. Elle était sublime, blonde, élancée et terriblement gentille. L’opposé parfait d’Ull. Son humanité concentrée dans un être fait de douceur et de tendresse. Rapidement, ils se marièrent et l’idylle devint parfaite lorsque quelques mois plus tard, un enfant naquit de leur union. Il était heureux dès qu’il voyait cette femme, dès qu’il était aux côtés de sa famille. Même s’il continuait d’être intraitable au travail, ce n’était plus qu’une boule d’amour et de fierté lorsque Daphnée était avec lui. Elle était devenue sa vie, son tout, son âme et sa bonté.

Mais, le karma était toujours là, présent et délicieusement sadique. Bien trop heureux pour remarquer le changement d’attitude de son homme de confiance. Toute la famille Battaglini était au marché, l’enfant tenant fermement sur les épaules de son père qui l’observait d’un œil amoureux et terriblement fier. La jeune femme les regardait entre deux courses, riant un peu de voir un homme tel qu’Ull se laisser mener par le bout du nez par un enfant de trois ans. Leandro était un petit être plein de vie et doté d’une intelligence des plus prometteuses, il savait déjà parler et commençait parfois à lire quelques mots. La rue était bondée et la famille se frayait un chemin plutôt difficilement parmi les allées de la ville, sentant les odeurs différentes des étales jusqu’à ce moment fatidique. Ull achetait un jouet à l’enfant alors que sa femme tournait au coin de la rue. Ne la voyant pas revenir, il alla la rejoindre et ce fut là que sa vie bascula une nouvelle fois. Elle gisait au sol, sa robe écrue ensanglantée avec planté dans le ventre, un poignard en or. Juste au-dessus du corps se tenait un homme que le chef reconnu aisément. Son propre bras droit, son seul ami.

Il fallut six mois à Ull pour retrouver le meurtrier. Après avoir enterré sa femme, il s’était mis dans cette recherche frénétique de vengeance, cherchant un exutoire à sa haine. On venait de lui prendre son cœur, son âme, sa vie. Après une torture longue et douloureuse, il tua l’homme de la même façon que celui-ci lui avait pris Daphnée avant de l’abandonner là. Mais, son cœur était toujours aussi triste, seul. Alors, après avoir longuement hésité, Ull décida de changer d’air, de pays. Il se plongea corps et âme dans l’escrime, emmenant son fils prodige partout dans le monde pour le garder à ses côtés. Puis, un jour, il reçut une lettre d’une école réputée, Blenheim, où on lui proposait un poste de professeur d’escrime. Après une vague hésitation, Ull accepta, inscrivant son enfant à l’école primaire de Fosterhampton tout en le poussant à être le meilleur, à cultiver sa passion pour les étoiles.

Cela fait maintenant trois ans qu’ils vivent là, fusionnels et incroyablement soudés. Ull est indéniablement un bon père et un bon professeur, très sévère mais talentueux, essayant de passer outre la mort de son épouse bien aimée.

❝ Pseudo : Calyena
❝ Age : 27 ans
❝ Disponibilité : 5/10
❝ Comment tu nous as connu : L’admin
❝ Des remarques : Pirouette cacahuète.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 12 Nov - 17:34
Anonymous
Ce perso a l'air GENIAL
je l'aime déjà gngngn **

REBIENVENUE CHOU JTM FORT ♥♥♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Tim Crawley
Dim 12 Nov - 19:47
Tim Crawley
Outrageous
Messages : 660
Age : 22
Multi-comptes : HUAN et Cody
I WAITED FOR HIM
HERE COME THAT BOY

Spoiler:
 

Il a l'air très gentil ma fois ://

J'aime son nom de famille qui ressemble a une forme de pasta, c'est appetissant /poutre
Non sérieux, *lance Ull dans les airs* *hug Caly*
♥️

_________________
Mon magnifique avatar à été fait par Limas, la signa toute belle là, c'est de Séréré ♥ ♥
FicheRSPhone
Tim hurle en #708090 Dispo Rp : 5/7 ready to write
Ull & compagnie 5FkguBg
more :
 

My son is the best:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ven 17 Nov - 11:17
Anonymous
REWELC' A CE COMPTE QUI ENVOIE DU LOURD.
Jtm. Fighto pour la fin de ta fiche. need des liens. t'es perf. comme tjrs quoi.
Ull est badass gngngn.
♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Mar 5 Déc - 0:10
Sir Foster
PNJ
Messages : 583
Ullamour ♥️
Un petit rappel que les deux semaines sont passées Wink
Hésite pas à nous tenir au courant de ton avancée :p
Enola is waiting for you.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 18 Déc - 14:20
Anonymous
Merci à tous ! Et j'ai ENFIN fini ma fiche ! Pardon pour le temps :/
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Mar 19 Déc - 12:04
Sir Foster
PNJ
Messages : 583
Enocontente

Joyeuse Validation
Bienvenue sur Le Palais de Blenheim & Félicitations pour ta validation !
Tu as maintenant accès à la zone RP ainsi qu'au lieu secret de ton groupe
Tu peux :
• Faire ta fiche de lien
• Poste ton téléphone
• Faire une demande de RP
Recenser ton avatar
• Faire ta demande de lieux !

Tu peux également tenter de contrer Queen en utilisant le compte de M.O.N.A.R.C.H ! Les identifiants sont disponibles ci-dessous.


Si ce n'est pas déjà fait, n'oublie pas de rejoindre le serveur Discord du forum en suivant ce lien :  https://discord.gg/GBjj3fz !

Amuse toi bien parmi nous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: