Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
((benjamin)) petite paumée deviendra familiarité
avatar
Messages : 249
Age : 20
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Mar 16 Mai - 19:29
((flashback)) + «lilas découvre le monde» + thistle
les mots se bousculent dans sa tête, les mots qu'elle décode sans mal mais qu'elle peine à prononcer. elle ne dirait pas que tout est démesurément grand ici - paris est grande -, mais tout est si... différent.
déjà la langue.
la française lilas est paumée dans un anglais parlé. si elle le comprend et sait s'exprimer dans cette langue, il est préférable qu'elle s'exerce à l'écrit tant son accent est catastrophique d'une part, et sa compréhension orale... sa compréhension orale est très mauvaise.
du coup, elle est larguée.
ses plans sous le nez, sa valise roulante à son côté, lilas avance dans les échos d'un hall trop grand pour sa maigrelette silhouette. là voilà à destination, enfin, et pleine d'appréhension, surtout. sa lèvre inférieure se fait violemment triturer - pour changer - alors que la peur lui cloue le bide.
ne pas gerber ne pas gerber ne pas gerber.
elle le connaît si peu, le monde, le vaste monde ; elle est une enfant séquestrée dans une enveloppe que l'on balance dans l'océan. et en attendant de se noyer, elle est en apnée.
son regard survole les environs ; elle panique, encore. un pas en avant, deux en arrière ; et là voilà qui passe d'un pied à l'autre.
elle va sans doute y rester la journée si elle ne bouge pas. si elle n'a pas faim avant, vu la nuit de trajet et l'heure du déjeuner qui s'approche.
il lui faudrait oser, s'adresser à quelqu'un, demander plus amples informations. sauf qu'elle va rien comprendre, encore - sauf qu'elle va flipper, mal répondre, peut être.
sauf qu'elle est paumée.
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Mar 16 Mai - 19:56
Il entamait une nouvelle année scolaire. Benjamin était en train de rejoindre la bibliothèque du Palais de Blenheim, déjà avide d’en parcourir de nouveaux les rayons alors qu’il revenait à peine de chez lui, en France, dans le Sud. C’était devenu presque un réflexe conditionné. Il avait retrouvé ses marques, ses repères – et sa chambre -, le voici donc tout prêt à plonger une fois encore tête la première dans cet univers qui lui correspondait si bien. Les bouquins. Sans doute n’aurait jamais-t-il pu exprimer suffisamment la joie qui l’envahissait à l’idée de dédier sa scolarité et sa vie future à ce genre d’activité – et tout ce que cela pouvait offrir du même coup. Shakespeare jusqu’au bout des ongles, donc.

Mais, ne faisant pas attention o il marchait, la tête ailleurs, il réalisa une seconde trop tard qu’il avait bousculé quelqu’un. D’instinct, le blond se reconnecta à la terre et s’électrisa lui-même. « Désolé ! » Le français était sorti tout naturellement, mais il savait bien qu’ici, même si sa langue ne demeurait pas être minoritaire, c’était l’anglais qui avait le pouvoir. Alors, troquant la langue de Molière pour celle de l’auteur dont le nom de son groupe était affublé, il tendit une main qui se voulait sympathique et recommença dans un anglais très fluide. « Pardon de t’avoir bousculé, tu n’as rien ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 20
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Mar 16 Mai - 20:27
((flashback)) + «lilas découvre le monde» + thistle
lilas en viendrait à en vouloir à sa mère d'être partie précipitamment - comme si elle voulait la laisser partir pour commencer. son regard scrute frénétiquement les environs quand elle aperçoit un individu passer près d'elle.
une seconde, deux
elle hésite à lui parler, baisse la tête, se racle la gorge -
se fait rentrer dedans.
au moins, elle ne peut plus fuir et se chercher des excuses. un regard écarquillé, légèrement courroucé, se pose sur la tête blonde pas totalement éveillée.
et puis un mot, quelques sonorités, un regard qui brille d'un intérêt immédiatement accroché.
désolé, qu'il a dit, dans cette langue qu'elle ne s'attendait pas à entendre - cette langue qui lui manque déjà.
mais déjà il se ravise, et reprend son propos dans la langue locale ; lilas en a cure, elle veut qu'il recommence.
en plus elle a rien compris - sauf s'il est question de, quoi, meuble ? non c'est français ça... crumble ? ça ne se dit pas comme ça non plus... elle aurait du être plus attentive !
en désespoir de cause, elle préfère revenir aux bases.
le français.
« hein ? je, non - vous parlez français ? s'il vous plaît je suis perdue, vous pourriez m'aider ? »
toujours se montrer polie et courtoise quand on (est en très grande difficulté) a besoin d'autrui. on offre même un charmant petit sourire timide, voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Mar 16 Mai - 20:53
Oh my-… Pour une surprise, c’en était une, et de taille ! Benjamin ne s’était pas attendu une seule seconde à se faire demander de parler français. Bien sûr, rien ne lui aurait fait plus plaisir, mais tout de même ! Il avait perdu un peu ses réflexes français depuis qu’il étudiait au Palais de Blenheim., mais là il tenait une occasion en or massif de renouer un peu avec une bonne discussion en français ; autrement qu’avec un membre de sa famille. Il aurait été bête de ne pas profiter de l’instant.

Il lui rendit un sourire lumineux, comme ceux qu’il était habitué à donner sans même s’en apercevoir. « Bien sûr. On peut se tutoyer, même, si c’est plus confortable ! » Il se pointa lui-même de son pouce « Je m’appelle Benjamin et je suis un Shakespeare. Et toi ?... Vous ? » Il ne savait pas trop comment aborder la demoiselle. Si en anglais la barrière entre tutoiement et vouvoiement était mince et que peu s’arrêtaient dessus, en français, la chose était un casse-tête d’une dimension toute autre. Le blond avait déjà rencontré des demoiselles préférant se faire vouvoyer, donc bon.

« Oh mais, minute, cette valide doit être lourde. Je me permets de la transporter jusqu’à l’étage des filles ? »
Car il était, malgré tout, toujours prêt à aider.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 20
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Mar 16 Mai - 21:43
((flashback)) + «lilas découvre le monde» + thistle
un sourire contagieux.
alors elle le lui renvoie, plus doux, plus timide - plus craintif un peu, sans doute. elle sourit comme si c'était normal, comme si lilas était victoire.
mais lilas est paumée, alors lilas peut être victoire, un peu.
il enchaîne les paroles et lilas les savoure. elle a le mal du pays ; et pourtant, ça ne fait pas vingt-quatre heures qu'elle l'a quitté.
« shakespeare...? »
ah. oui. ces castes étranges qui régulent la population du pensionnat. la compréhension illumine son regard et elle ramène sa valise contre elle, pour se donner contenance.
« lilas. je suis une outrageous* », elle se précipite, mange presque ses mots subitement, « même si je comprends pas encore tout très bien pour être honnête. ah et tu peux me tutoyer. c'est moins froid. »
elle n'aimait pas qu'on la vouvoie, dans sa geôle.
pas plus que de se souvenir.
un regard vers son bagage, un haussement de sourcils.
une hésitation, un regard mi-curieux, mi-méfiant.
et puis elle la soulève, s'apprête à refuser - et en fait, c'est vrai qu'elle est fichtrement lourde.
une autre seconde, petite et ronde, à hésiter, à méditer.
elle ose ?
« je ne voudrais pas exagérer... »
menteuse.
il n'empêche qu'elle lui tend à moitié la poignée.

*à imaginer avec un accent absolument délicieux./pan
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Mar 23 Mai - 13:23
Il lui offrit un sourire en retour de ses explications. Benjamin sentait bien que la demoiselle n’était pas spécialement à l’aise – ce qui pouvait se comprendre, lui-même avait été pas mal impressionné lors de ces premières semaines ici, dans cet immense bâtiment tout droit sorti des légendes architecturales. Il prend donc contre lui cette lourde valise et propose son bras, galamment, à la jeune nouvelle.

« Pas d’inquiétude, je vais t’aider. ». Il parlait toujours dans un français distinct, marqué çà et là par des restes d’un accent du Sud ; preuve flagrante qu’il y avait passé une bonne partie de sa vie. « Déjà, trouvons ta chambre, et ensuite, je te ferais une visite des lieux, si tu veux. L’endroit est immense, il va falloir que je te montre les endroits stratégiques ! » Il rit, un peu. Il veut la mettre à l’aise avant tout.

Puis, d’une démarche presque princière, il ose entamer le chemin vers l’étage indiqué plus avant. Quelques paroles s’échappent de ses lèvres alors qu’il invite la jeune femme à la suivre. « D’où viens-tu comme ça ? Je veux dire, de quel coin de la France ? »

Autant commencer par quelque chose de commun, non ? C’était encore le terreau qui facilitait le plus les possibilités de se délier la langue.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 20
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Mar 23 Mai - 14:20
((flashback)) + «lilas découvre le monde» + thistle
elle n'aimait pas spécialement être assistée lilas ; elle aimait mieux prouver aux autres qu'elle pouvait se débrouiller seule. elle n'aimait pas spécialement qu'on l'aide, parce que l'on n'aidait jamais de façon désintéressée ; parce qu'on avait pitié, parce qu'on voulait s'faire mousser, pour d'autres raisons ridicules. mais lui ne semblait pas vraiment entrer dans cette catégorie ; et puis, elle était fatiguée lilas, elle voulait bien se laisser aider lilas, elle voulait bien profiter lilas.
il ouvre les lèvres et l'abreuve de paroles ; elle ne reconnaît pas immédiatement cet accent lilas, parisienne qu'elle est, qu'elle a toujours été, sans jamais bouger. elle n'a pas le temps d'y penser ; sa chambre, ouais, celle qu'elle va partager avec des inconnues. des inconnues qui la verront, qui verront son corps, qui verront tout ce qu'elle veut que l'on ne voit jamais.
lilas va s'y faire, lilas y croit.
au pire lilas les fera fuir, ouais.
elle hoche la tête lilas ; sans savoir si c'est à ce songe ou à la proposition du jeune homme. plutôt au premier mais elle ne crachera pas sur la seconde. il rit, et elle lui offre un petit sourire timide ; plus pour lui répondre que par réelle envie. la nervosité la reprend brusquement et elle hoche la tête avant de le suivre. son regard se porte sur ses doigts joliment manucurés qu'elle agite un peu au hasard, avant de le relever, plus brave - plus qu'elle ne l'est.
quel coin de la France.
lilas porte son regard clair sur la tête blonde ; papillonne des yeux - ah oui, une conversation - politesse, tout ça.
« paris. et toi ? »
pas que cela l'intéresse réellement à dire vrai ; juste question de correction. ce serait incorrect de se montrer si fermée alors qu'il accepte si gentiment de l'aider.
lilas aime pas la correction, la politesse et toutes ces choses là.
mais benjamin s'est montré impeccable jusqu'à maintenant, et il l'aide, alors ce serait bête de ne pas bien se tenir.
« tu as un petit accent que je n'arrive pas à identifier et-- oh ! je ne t'ai pas répondu, pour tout à l'heure. je veux bien que tu me fasses visiter, si cela ne te dérange pas trop évidemment... »
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Mer 24 Mai - 19:19
Dans un sens, elle lui rappelle un peu Charlotte, sa propre petite sœur. En un peu plus fragile, peut-être ? Ce qui, en soit, relève de l’exploit tant Benjamin n’avait jamais songé qu’un jour, il puisse rencontrer une damoiselle à l’allure plus frêle et comme prompte à se briser à tout instant de cette manière. D’instinct, il se fit précautionneux dans ses mouvements. Ce n’était pas à prendre comme de la pitié, bien au contraire ; le français faisait de son mieux pour s’effacer devant cette jeune créature. Quelque chose lui disait qu’un jour, elle rayonnerait comme nul autre ; c’était souvent ce qui arrivait à ceux qui s’effaçait d’eux même, les premiers temps.
Toutefois, il ne put s’empêcher de douter de la véracité de son placement. Une Outrageous, elle ? Ce n’était encore une fois pas une critique, mais vu les Outrageous qu’il avait côtoyé jusque là – son frère jumeau, notamment -, Benjamin voyait mal une si timide petite fleur dans un tel milieu. Mais bon, après tout, pourquoi pas ? Qui était-il pour juger, après tout ? Elle devait avoir un talent hors du commun pour ne pouvoir se fondre dans un pseudo-moule. Tant mieux pour elle. L’ascension continuait pendant ce temps. Il lui rendit un sourire neuf. « Je suis né à Paris, mais tu as raison, j’ai un léger accent du Sud de la France. J’ai passé la majorité de ma vie à Aix-en-Provence. Une région charmante ; tu y es déjà allée ? »

Fier de ses origines, de ses couleurs, Benjamin se permettait parfois de vanter les mérites de sa région quasi-natale. Ses parents y étaient encore, d’ailleurs. Il venait tout juste de les quitter pour entamer sa nouvelle année à Blenheim et pourtant, au fond de lui, Benjamin souhaitait tout de même être déjà rendu aux prochaines vacances ; il voulait revoir sa très chère France.

Heureusement qu’il avait fait la rencontre de cette jeune femme… Dont il ignorait toujours le nom, au passage. Un sursaut le parcouru alors. « Oh, au fait… Pardon si je me montre insistant, tu peux me renvoyer dans mes buts si c’est le cas, mais… Tu ne m’as toujours pas dit ton nom. Je comprendrais que tu ne veuilles pas cela dit. » Certaines personnes étaient ainsi et c’était tout à l’heure honneur que de désirer cultiver le secret pour s’entourer d’une chape de mystère. Patience.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 20
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Mer 24 Mai - 22:29
((flashback)) + «lilas découvre le monde» + thistle
lilas doit être correcte lilas ; pas qu'elle en ait quelque chose à faire de la correction lilas, mais benjamin l'aide et ce serait con d'être mauvaise avec quelqu'un qui lui vient en aide. simple question de logique. plus que de savoir vivre d'ailleurs.
benjamin parle d'un pays qui lui manque déjà, et elle hoche la tête pour signaler qu'elle l'écoute. même si elle est partagée, partagée entre l'intérêt qu'elle ressent réellement pour ses propos et la nostalgie qu'ils font naître en elle, et entre l'émerveillement, l'excitation de découvrir un endroit nouveau - une nouvelle vie, une seconde existence, lilas elle vit. mais elle reste inquiète lilas, ballottée par trop de sentiments contradictoires auxquels elle n'est pas franchement habituée.
ici peut être, lilas apprendra a vivre ?
à être un être humain ?
lilas s'interroge.
« je... oh, désolée ! je suis euh... intimidée par ce nouvel endroit. aix-en-provence ? non, jamais. je n'ai jamais quitté paris. »
mais au moins, j'ai quitté mon lit. et puis ma geôle, aussi.
« tout ce que j'en sais, c'est qu'il y fait toujours beau, c'est ça ?? le sud, tout ça... »
c'est sans doute naïf et elle en rosit, songeant qu'elle doit définitivement passer pour une gamine ignorante du monde - ce qu'elle n'est pas loin d'être, lilas.
benjamin revient sur son prénom, et lilas papillonne des yeux, avant de froncer des sourcils ; il lui semblait pourtant s'être déjà présentée. aurait-il une si mauvaise mémoire, ou l'aurait-elle imaginé ? non, elle le lui a pourtant bien dit. certes, pas son prénom, celui marqué sur ses papiers d'identité, mais à ses yeux, lilas était plus lilas que victoire.
« lilas. je t'ai dit m'appeler lilas, non ? si j'ai oublié je m'en excuse. je m'appelle donc lilas. ou pas vraiment, en fait je m'appelle victoire iphigénie chevalier, mais je préfère lilas, et tout le monde m'appelle comme ça. »
elle lui sourit gentiment, avant de regarder droit devant elle et de montrer une porte du doigt, dans une autre direction que celle dans laquelle ils semblaient prêts à s'engouffrer.
« y a quoi ici ? et là dehors, c'est la cour ? c'est siii grand ! »
une gamine ignorante du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Dim 28 Mai - 12:31
Il se sentit bête l’espace d’un instant, alors qu’elle lui avait redit son patronyme. Oh, Lilas. C’était eau, c’était léger, c’était fleuri. C’était français. Comment n’avait-il pu pas le comprendre du premier coup ? Il se serait volontiers excusé, mais après réflexion, cela aurait-il seulement servi à quelque chose, cette démarche ? Il préféra continuer à avancer dans ces immenses escaliers dignes des plus beaux films de capes et d’épées, de princes et autres princesses. Il choisit donc la solution de se taire, pour le moment.

« Cette porte-là, que tu as vu en bas, elle mène directement à la grande salle de bal du Palais. Tu as déjà vu le Disney « La Belle et la Bête », par hasard ? Parce que ça te donnerait une bonne idée de la chose, ahah ! » Rapidement, poignée de la valise toujours en main, Benjamin continua sur sa lancée « Et ce que tu appelles la ‘cour’ est en réalité le terrain de l’ensemble du palais. Il y a plusieurs kilomètres de prairies et même une petite forêt où aller s’aérer l’esprit, c’est très sympa et confortable. Enfin, pour ça, il faut un peu aimer la nature, bien sûr… Tu aimes la verdure, Lilas, ou pas ? »

Il aurait tout de même trouve ça ironique que ce ne soit pas le cas, vu le prénom qu’elle lui avait donné. Mais bon, après tout, pourquoi pas ? Il pouvait se cacher tellement de choses derrière un nom, après tout.
Parvenu jusqu’au deuxième étage, Benjamin posa donc la valide au commencement du premier couloir. « Nous y sommes. Tu as eu un numéro de chambre, en arrivant ? » Autant faire les choses bien et jusqu’au bout.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 20
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Mer 31 Mai - 13:07
((flashback)) + «lilas découvre le monde» + thistle
lilas est émerveillée ; cet endroit est siiii grand, siiii magique ! lilas est émerveillée ; c'est comme dans un conte de fées ! lilas a des diamants dans les yeux et boit les paroles de benjamin, lilas écoute et enregistre.
lilas est dans un Disney !
c'est comme dans un Disney ! c'est magique ! lilas est retombée en enfance.
« ooooh »
lilas est impressionnée, tout est tellement immense. lilas opine du chef quand benjamin l'interroge.
« j'adore la nature ! et l'écologie ! faudra j'aille voir cette forêt... »
lilas est aux anges. lilas a même envie de sautiller mais lilas va s'abstenir. les escaliers sont très grands aussi, et même pas casse-pieds à monter. pour l'instant. ils sont arrivés, et lilas regarde le couloir qui s'étend devant ses yeux.
« euh... », lilas sort un papier « W301 »
lilas regarde le couloir, regarde les écriteaux des portes.
« c'est où W301.. »
lilas n'a pas vraiment usé du ton interrogatif, mais lilas s'interroge.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Sam 3 Juin - 11:37
Benjamin observe les réactions de la demoiselle et sourit un peu, lâchant un rire léger. Ce n’est pas de la moquerie, simplement une nostalgie un peu bienvenue ? Elle lui rappelait vraiment ses propres réactions lorsqu’il était lui-même arrivé au palais, la toute première fois. Il est vrai que la magie du lieu, lorsque l’on est pas habitué, a de quoi surprendre en une mesure tout à fait titanesque.

Benjamin écoute, Benjamin enregistre bien. « W301… Ce doit être au bout du couloir, si je ne dis pas de bêtises. » Il n’était pas très coutumier de cet étage, après tout – même s’il s’y était déjà égaré pour des raisons plus ou moins avouables. Ceci étant dit, si les chambres étaient organisées ici de la même manière que chez les garçons, alors il était d’avis d’avancer encore un peu.

« Ne t’en fais pas, les couloirs sont odieusement longs mais ont fini par s’y habituer après quelques jours… Et quelques perditions ! » Il parlait d’expérience, donc bon.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 20
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Lun 5 Juin - 11:01
((flashback)) + «lilas découvre le monde» + thistle
Lilas écoute benjamin, même s'il faut bien l'avouer, lilas a du mal. Lilas est tellement impressionnée par tout ce qui l'entoure que lilas est dissipée ! Mais lilas fronce les sourcils, lilas essaie de retrouver son air neutre et se reprend – difficilement, ouais.
Lilas lance un regard au fond du couloir – et lilas se souvient qu'elle va devoir vivre avec d'autres gens. Autrement dit, lilas est ravie, et elle arrive à reprendre son air las habituel. Penser aux autres, ça aide lilas a redevenir lilas.
Donc lilas est lilas par rapport aux autres ?
Owh... lilas n'est pas ravie de cette penser. Bref !
Se perdre dans les couloirs ? argh. lilas veut bien imaginer, vu comment ça semble grand... lilas écarquille un peu les yeux ; lilas elle connaît bien les couloirs de l'hôpital, elle en a donc conclus qu'elle n'a pas un trop mauvais sens de l'orientation... mais subitement, lilas doute.
lilas va se paumer c'est une certitude pour lilas.
« Oh... je sens que je vais souvent me perdre dites-donc... mais merci beaucoup ! Dis, hum... je dépose ma valise et tu continues de me montrer, ou tu as quelque chose à faire... ? »
ou t'en as marre d'elle aussi, c'est une réponse recevable.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Lun 5 Juin - 20:20
Elle est mignonne. Benjamin est tout de même content que le hasard les ait fait se rencontrer. C’est sans doute un peu mieux pour elle qu’elle ait rencontré un autre français à peine arrivée ici. Au moins ça facilitait les choses. Il la laissa découvrir un peu l’immense couloir qui allait la mener vers sa chambre à partir de maintenant. Lorsqu’elle l’interroge, il rit presque. Comme s’il était de ce genre-là. « Prends tout ton temps, je t’attends ici, dans le couloir. »

Il ne se serait pas permis d’empiéter sur son nouveau territoire ; elle devait apprendre à l’apprivoiser d’elle-même. « T’inquiètes pas, j’allais à la bibliothèque, mais ça peut attendre. M’improviser guide, c’est pas mal plaisant aussi. Du coup, à toi de voir ce que tu préfères. » Il irait lui montrer un peu dans les grandes lignes les salles qu’il lui fallait impérativement connaître pour un début ici.

Après… Il fallait bien laisser un peu de magie ; Lilas aurait largement le temps de se familiariser avec le reste et de découvrir des tas de trucs, aussi. C’était aussi ça, le charme du Palais de Blenheim. Il fallait en connaître la structure principale pour se laisser happer par l’enchantement de ses autres ramures. Exactement comme un arbre gigantesque oui ; à l’immense de l’Yggdrasil nordique.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 20
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Lun 12 Juin - 20:46
((flashback)) + «lilas découvre le monde» + thistle
lilas se sent petite, même dans le couleur des dortoirs, même du haut de ses jolis talons. Pas qu'ils soient hauts, ses talons. Pas à son premier jour, alors que lilas sait qu'elle allait pas mal marcher. Aujourd'hui lilas a juste des ballerines, alors lilas plafonne à son mètre soixante-deux – alors lilas se sent encore plus petite. Benjamin est vraiment gentil, ce qui surprend lilas ; elle ne pensait pas rencontrer quelqu'un de si sympathique et disposé à l'aider dès son arrivée.
Plus encore sans contrepartie.
Lilas ne savait pas si c'est totalement gratuit subitement ; lilas essaie de ne pas trop y penser.
Lilas est peut être un petit peu crédule, finalement.
« d'accord ! Merci beaucoup ! »
lilas qui sourit et s'avance dans le couloir, vient taper à la porte, entrer.
Lilas est seule pour l'instant, lilas pose ses affaires, tourne sur elle-même. Les chambres ont l'air vraiment confortables, ici. Lilas s'y installera bien en revenant, promis ! En attendant, lilas balance sa valise sur ce qu'elle décide être son lit à partir de maintenant. Lilas se mord la lèvre, lilas sent l'appréhension monter.
Lilas est si petite dans un univers si grand.
Lilas a tellement peur de se noyer.
Lilas sort en trombes et revient vers benjamin ; lilas a besoin de respirer. Besoin de faire semblant, besoin d'être un mensonge. Lilas sourit, mais lilas panique. Lilas lève les yeux, mais lilas ne les voit pas ouverts. Tout est si grand, tout est si... merveilleux. Lilas pourra-t-elle grandir, ici ?
ou crèvera-t-elle ici ?
lilas baisse les yeux sur benjamin, lilas sourit.
« c'est vraiment gentil en tout cas ! J'aimerais juste voir où sont les cours, tout ça... j'ai toujours étudié à domicile, du coup je suis un peu perdue, disons. »
lilas a toujours vécue enfermée, alors lilas a du mal avec la liberté.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Lun 12 Juin - 22:53
Benjamin laissa la demoiselle prendre possession de ses nouveaux quartiers. Il y avait de quoi être un peu déstabilisant ; tout le monde n’était pas habitué à avoir de grandes chambres comme celles que propose le palais, après tout. Même le français avait été surprit, à son arrivée ici. Alors il patiente, il attend. Il a toute la vie devant lui, sans doute, jeune comme il est.

C’est avec une petite once de surprise qu’il la voit revenir, apparemment dans un état qu’il ne saurait définir. Il sourit, mettant cela sur le compte de l’excitation du premier jour. La féerie est toujours comme ça, lorsque les choses démarrent. Il lui souhaitait de pouvoir continuer à s’épanouir ici, c’était un endroit sensationnel après tout.
Elle lui demande des choses sur les salles de cours et tout le toutim. Pas de problème, le blond en fait son affaire. « Suis-moi, tu verras une fois que l’on est habitués au fond du palais, le reste n’est pas si compliqué que ça. » Une question le taraude alors. « Mais au fait, avant que je te montre les salles de cours… Tu as eu la tienne, de classe ? Car même si tu es une Outrageous, tu dois avoir été affectée à l’une des deux sections classifiantes du Palais. Il y a les Squirells d’un côté et les Woodpeckers de l’autre ; où est-ce que tu as atterri, toi, dis-moi ? »

Il se souvenait avoir trouvé ces noms un peu ridicules au début. Mais bon, au final, ce n’était pas plus mal. Ca correspondait même assez bien au côté décalé du Palais. Une chose que l’on finissait par apprécier… en théorie. Encore fallait-il être un minimum réceptif face à ce genre de système un peu farfelu – autant le dire tout de suite, quand même.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 20
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Ven 16 Juin - 18:55
((flashback)) + «lilas découvre le monde» + thistle
lilas inspire, lilas expire. lilas va bien. lilas va parfaitement bien ; ce n'est que la panique devant l'inconnu, qui suit l'excitation... c'est normal comme réaction ? oui, lilas pense que c'est normal. ça l'est sans doute. ça doit se rapprocher du trac. ou c'est penser à sa fin qui tue lilas. lilas joue avec ses doigts, lisse sa jupe ; lilas essaie de rester calme et surtout, de garder contenance. lilas lance un regard à ben' (benjamin. benjamin. benjamin. lilas veut pas oublier son prénom. benjamin !) et l'écoute. lilas lui sourit, lilas souffle un « ok si tu le dis. », ouais lilas va te croire. lilas le croit, en fait.
lilas papillonne des yeux - lilas fait souvent ça - lilas ne comprend pas tout de suite de quoi il parle.
« hein ? ah ! écureuil ! »
squirell ça rend quand même vachement mieux. lilas rosit, lilas est toute embarrassée.
« euh... squirell. 'fin écureuil quoi. »
lilas adore les arbres c'est genre sa maison. lilas fait la moue, un peu.
« on est d'accord tout est taré dans cet établissement ?? non parce que... les écureuils... les piverts... puis ces histoires de, quoi, castes, là ? ouah ! je vais avoir un peu de mal à m'y retrouver woh. »

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Sam 17 Juin - 13:08
Benjamin ouvre donc la voie et intime en silence Lilas à le suivre. La petite française à l’air toute perdue, il va faire ce qu’il peut pour l’aider, c’est la moindre des choses après tout. Il rit à ses mots semblant sortis tout droit de la bouche d’un enfant – mais au final, elle a encore l’air d’en être une, d’enfant. Seize ans, ce n’est pas si vieux, même si à cet âge on a souvent tendance à se prendre pour des érudits notoires.

Première étape – et non pas des moindres -, les escaliers gigantesques qui menaient aux dortoirs. Rien de très palpitant en soit, mais un petit point de rappel pourrait toujours s’avérer positif au cas où se dit le français. « Ici, donc, ce sont les escaliers qui te conduiront jusqu’à ta chambre à partir de maintenant. Attention à ne pas te planter dans les étages, le second, là où on se trouve, est celui réservé aux filles. Le premier étage regroupe les chambres des garçons et enfin le dernier est celui réservé aux logements des Hellhounds qui habitent ici. » Il aurait été bête qu’elle confonde dès les premiers jours ici.

« Maintenant, on va aller directement au rez-de-chaussée, c’est là que se trouvent les salles les plus importantes pour ta scolarité ici à partir de maintenant. » Une chose après l’autre. Le proverbe ne disait-il pas ‘qui va piano va sano’, après tout ?


_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 20
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Sam 1 Juil - 17:08
((flashback)) + «lilas découvre le monde» + thistle
lilas trouve ça injuste. pourquoi les filles doivent plus marcher que les garçons pour atteindre leurs chambres d'abord !? lilas va bouder voilà. quoique lilas est juste pas contente de devoir monter autant de marches. lilas devrait être un bonhomme. lilas serait peut-être moins fragile, en plus.
ou pas.
lilas va facilement retenir ouais ; deuxième étage, monter plus, tout ça. ce serait bête que lilas se trompe de couloirs. puis, ils sont si grands ces escaliers... quoi même les escaliers faut qu'ils te mettent une patate dans ta tronche.
« rez-de-chaussée... rez-de-chaussée. »
ouais, que les cours soient tous au premier niveau semble plutôt logique. enfin tout en bas quoi. enfin le rez-de-chaussée quoi. au moins, pas besoin de grimper une ribambelle d'escaliers pour circuler dans les endroits obligatoires, ouais !
« genre les salles de cours ? »
il semble à lilas que c'est plutôt important pour la scolarité.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Sam 1 Juil - 21:54
Elle posait des questions qui auraient pu agacer certaines personnes ; mais pas Benjamin. Lui comprenait bien qu’il était loin d’être évident de se repérer ici-bas, alors la moindre interrogation, même d’apparence stupide, pouvait sauver une vie au sens figuré. Et puis pour le français il n’existait aucune question bête ; toutes avaient cette essence qu’il fallait respecter. Et puis, à quoi servait-il de décrier les requêtes d’autrui ? Rien, bien évidemment.

Il sourit. « Oui. Les salles de classes sont ordonnées de manière précise au rez-de-chaussée. C’est aussi là-bas que tu trouveras la salle d’étude, la bibliothèque, le réfectoire mais aussi les sorties vers l’extérieur et tout ce qui s’en suit… » Il ne précisa pas immédiatement l’infirmerie et tout le reste, cela lui paraissait évident. Mais il se sentit obligé de rajouter quelque chose aussi. « Dans le cas où tu ne te sentirais pas très à l’aise avec l’anglais encore, n’hésites pas à me demander, je pourrais t’aider à enrichir ton vocabulaire si tu le souhaites. »

Après, encore fallait-il qu’il en soit ainsi de la volonté de la jeune femme ; Benjamin n’aurait jamais souhaité lui imposer quoi que ce soit.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 249
Age : 20
Multi-comptes : F. Jesper Mckinnon + Rhys E. O'Neill + Titania M. Headland + Percy D. Reed + Theodora B. Knightley
Outrageous
Ven 10 Nov - 18:54
((flashback)) + «lilas découvre le monde» + thistle
lilas écoute tout avec un intérêt manifeste, lilas est fascinée par la moindre information d'apparence futile.
sauf que pour lilas, rien de tout ça n'est futile, rien de tout ça n'est banal, à l'image des lieux, aussi magiques qu'un Disney. et puis c'est la première école de lilas, aussi. lilas fait pas les choses à moitié s'il vous plaît. faut que la première école de lilas ce soit un putain de château de fou.
pour riches.
bref.
lilas en apprend plus quant aux locaux de sa nouvelle école en suivant benjamin, qui fait preuve d'une délicatesse et une attention à toute épreuve qui la laisse quelques instants interdite. vraiment ? lilas peut aller lui demander de l'aide ? lilas peut lui pomper l'air ? lilas est surprise, elle qui n'est pas très sociale ni agréable, lilas ne s'attendait pas à un tel élan de solidarité. mais en même temps lilas est égoïste, donc difficile pour lilas de penser ainsi, sans doute. lilas le fixe, se demandant s'il est sérieux, si elle a vraiment le droit de demander. pas que lilas s'inquiète d'être lourde - lilas n'a pas ce genre de considérations -, mais plutôt si elle a envie de lui être à ce point redevable...
quoique fondamentalement, lilas s'en moque bien, non ?
lilas sait pas trop. lilas n'aime pas qu'on la traite en petite chose fragile, mais benjamin ne semble pas la voir comme une petite créature trop fébrile pour respirer toute seule. benjamin veut juste aider autrui.
autant dire que c'est très bizarre pour lilas.
« je... merci beaucoup. »
lilas ressent un élan de gratitude pour ce visage qu'elle commence tout juste à mémoriser, alors qu'elle a l'impression que finalement, peut-être ne se noiera-t-elle pas dans ce nouvel univers - un univers si loin de sa bulle, là-bas, à Paris, chez elle.
« je... comment dire. je ne suis... pas très habituée au système éducatif... anglais. »
lilas n'est pas habituée au système éducatif tout court, mais lilas n'a pas l'intention de révéler pareille chose aussi aisément, ni au premier venu, quand bien même il est très gentil ce premier venu. lilas se racle la gorge ; elle ne l'a jamais vécu, mais lilas a regardé la télé, lu des trucs, lilas connaît un peu le système francophone.
« comment ça se passe, concrètement ? c'est pas forcément ultra explicite dans les brochures. désolée d'être si lourde, vraiment... »
lilas est anxieuse. certes, pas vraiment parce qu'elle se trouve excessivement lourde - elle l'est, elle s'en fiche juste un tout petit peu - mais plutôt face à cet immense inconnu inquiétant.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ben&Chris Perrault
Hellhounds - Professeur de français
avatar
Messages : 173
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Aethelwulf G. Churchill
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats

Hellhounds - Professeur de français
Jeu 4 Jan - 13:00
Pour un néophyte, peu habitué à l’ambiance générale anglaise, les choses pouvaient réellement paraitre étranges, voir compliquées dans le pire des cas. Benjamin n’avait pas eu ce problème car d’une part, il ne s’était pas posé ce genre de questions en arrivant ; et d’autres part, il y avait eu la chance d’avoir son frère jumeau auprès de lui pendant toute la période sus-citée. Et avoir quelqu’un de proche avec soi enlève fatalement une épine du pied, dans tous les cas de figure. A la fois il comprenait et à la fois il avait tout de même un peu de mal à se mettre à la place de la demoiselle.

Mais il fit de son mieux, accusa de ses questions et réfléchit un instant. Il voulait se faire le plus clair possible, c’était sa priorité. « Eh bien, il faut savoir que le Palais de Blenheim fonctionne selon ses propres calendriers. Il casse un peu la règle de l’éducation ‘à l’anglaise’ puisqu’ici on va plus se rapprocher d’un système français qu’anglais. Après, je ne connais pas les détails sur le pourquoi du comment, mais tout ce que je peux te dire, c’est que tu ne risques pas d’être trop déstabilisée ici. Au final, il y a beaucoup de similarités avec la France. Tu étais scolarisée où, avant ? »

Peut-être que cela pourrait lui donner matière à réflexion, histoire de la rassurer encore un peu plus.

_________________
Cassie-chou ♥:
 

♛ Sweet love, sweet life ♛:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: