Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Un environnement très apaisant - Feat Alex
Invité
Lun 17 Juil - 0:22
Anonymous
S’il fallait retenir quelque chose, c’était cette chaleur qui me plombait le corps. J’étais devenu un énorme amas de chair luisant et dégoulinant de sueur. Je ne semblais pas être le seul à la peine en cette journée ensoleillée. Pourtant en revenant d’Indonésie, j’aurais pensé avoir acquis quelques résistances. Je me mettais là, le doigt dans l’oeil. Honnêtement, en prenant l’avion, je n’aurais cru quiconque essayant de me convaincre qu’en Angleterre, je ferais face à une telle canicule. Je ne demandais pourtant pas grand chose, une légère pluie, une petite brise et pourquoi pas un soupçon de parfum boisé. J’avais passé un bon séjour à Semarang. Je commençais à me familiariser avec l’organisation que pouvait comporter une telle sortie. Ce n’était pas de simples vacances, mais bel et bien d’une réelle mission officielle du Palais lui-même. De quoi mettre une sacré pression sur mes épaules. Ce n’était heureusement pas la première, et je commençais à pouvoir m’organiser une après-midi pour entrevoir la ville et y faire un peu de tourisme. Bien que je préfère voir ça comme une curiosité intellectuelle. Comme pour les précédentes, il était encore trop tôt pour évaluer mes capacités de chasseur de tête. Seul le temps me dira si j’ai réussi à être convaincant, mais surtout si j’ai réussi à faire les bons choix. Autant vous avouer que jusqu’ici j’eus été légèrement déçu du niveau de mes bambins. Surement me suis-je trop hâté dans la rencontre et ai-je mal observé le profil de mes protégés. Qui sait ? En tout cas, j’étais fier de ma trouvaille cette fois-ci et espérais vraiment l’avoir appâté suffisamment.

Le stress maintenant dissipé, je me retrouvais de nouveau au sein de l’établissement. J’étais passé par les cuisines, car le vol m’avait affamé et je ne fus guère déçu de ce que j’eusse collecté. Afin de digérer et de récupérer un semblant d’air, je pris la direction de la cour intérieur. Là, il en était fini de la fumée étouffante des plats en préparation. Je m’installa au bord de la fontaine afin de me laisser bercer par le bruit et l’eau. Sommeillant, je fus pris d’un sursaut et bouscula quelqu’un qui passa non loin de moi. Un peu embué je me pressa cependant de lui faire des excuses.

"- Navré, j’espère ne pas vous avoir fait mal."

Je releva la tête, m’étant rendu compte que je parlais aux pieds de cette personne et tout de suite quelque chose me troubla. Tout était flou ? Que se passait-il ? Avais-je affaire à une femme ? Un homme ? Je n’arrivais même pas à le distinguer. Soudain, prit d’une idée de génie, j’en identifia la cause. Je ne portais plus mes lunettes sur le bout de mon nez. Je suis connu pour être un véritable poissard et j’étais convaincu d’une chose. Je n’avais pas besoin de regarder à mes pieds, mais de réunir beaucoup de courage pour les rechercher dans l’eau au fond de la fontaine...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Alex' R. O'Marsch
Jeu 20 Juil - 19:50
Alex' R. O'Marsch
Artist Alley
Messages : 92
Age : 20
Multi-comptes : Benjamin é Faith & Aethelwulf & Amandine les gars.
Bon, j’en ai marre, ça me prend graaaaaaaaaave la tête. Ce foutu devoir va me rendre complétement chtarbé avant la fin de la semaine, je sens. Pourtant, je n’y mets pas de la mauvaise volonté, je réfléchis vraiment à ce que je dois faire ! Le problème, c’est que, voilà, y’a pas grand-chose qui me vient. La beauté de ma toile reste toujours fade. Il manque quelque chose de… Enfin, un petit je-ne-sais-quoi qui vient tout gâcher. Le fond y est, la forme aussi, mais il me manque le plus important. Le sujet. Pour cette fois, je voudrais tenter quelque chose d’un peu post-moderne mais avec quelque chose d’assez ancien malgré tout.

Un dessin d’une statue grecque pourrait être pas mal pour trancher avec un paysage un peu métropolitain, ouai, pourquoi pas ! Le truc, c’est que je n’ai pas vraiment envie de copier l’une des statue présente dans les salles d’art ; ça me déplairait de mimer quelque chose. Enfin, je remettre un vieux sujet sur une surface neuve. La pose, ok, pas de souci, mais il me faut autre chose qu’une simple statue pour incarner ce que j’ai en tête. Je le sens, ça bouillonne dans mon crâne ; il faut que je me dégote un ou une volontaire pour m’aider dans ma tâche. C’est important, après tout ! Et puis l’entraide ça peut faire des merveilles aussi. Dommage qu’il soit si loin, j’aurais demandé à Bro’ de me prêter son corps sinon. Enfin… Je l’ai jamais vu mais il m’a dit être mannequin, c’est qu’il doit pas mal assurer, j’imagine. Ou un truc du genre. Bref. Dans tous les cas je suis emmerdé, là.

Depuis combien de temps je réfléchissais, là, dans la petite cour intérieure ? Trop longtemps. Je n’aime pas être statique, comme ça, ça fait mal aux jambes. Du coup, j’allais pour sortir lorsqu’on me bouscule – je suis fautif aussi, j’veux dire j’avais qu’à regarder un peu mieux où j’allais, moi aussi. « Pas grave. »

Et là, l’illumination ! Abracabra, le destin m’a à la bonne aujourd’hui j’crois bien. Je l’ai trouvé ! Trop bien ! Un grand sourire me cisaille les lèvres. « Eh. J’ai besoin d’aide. Tu veux pas te mettre à poil, genre, pour une trentaine de minutes ? » Juste le temps du brouillon, après je pourrais me débrouiller par moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 25 Sep - 13:43
Anonymous
Rassuré de ne pas avoir blessé mon interlocutrice, je me remis à la recherche de mes lunettes. C'était après tout ma grande priorité. Sans elles, il m'était impossible de retrouver mon chemin dans ce palais que je connaissais pourtant si bien.
Alors que je m'étais la main dessus, je ne m'attendais certainement pas à ce que la personne que j'avais percuté soit encore là. Pire encore, je ne pouvais prédire qu'elle me proposerait quelque chose d'aussi... original ? Je ne sus cacher un sourire d'embarras. On venait de me prendre de court, rien d'étrange donc à ce que je réagisse ainsi. Quoi qu'il en soit, on attendait de moi une réponse. J'aurais pu agir comme j'ai l'habitude de faire et refuser poliment sa demande, mais je ne pourrais vous dire ce qui m'a poussé à répondre une telle chose. Peut-être ces voyages m'avaient trop embrumé l'esprit ou alors je manquais tout simplement d'amusement.

« - Ici même ? C'est qu'il fait encore un peu frais pour se mettre à nu. »

Dieu, que j'eus été con à lui avancer de tel propos. Je venais de lui donner espoir et il m'était maintenant impossible de faire marche arrière ! D'un autre côté... Ca me faisait plaisir que quelqu'un souhaite faire de moi un de ces mannequins. J'allais peut-être regretter de faire quelque chose d'aussi fou, mais... Qui sait ? Ce sera peut-être un souvenir que je pourrais raconter plus tard. Bien évidemment, je l'améliorerais pour me rendre d'avantage plus respectable. Car les prochains mots que j'eus osé prononcer, rendait la situation beaucoup moins glamour.

« - Hm... Autant te le dire de suite. Ce ne sera pas gratuit. Donc si tu arrives à y mettre un bon prix, je serais ton homme ! »

Quoi ? Ne me jugez pas. Imaginez-vous à ma place. En temps qu'élève boursier, on doit faire attention à chaque dépenses et souvent on doit faire une croix sur nos petites folies. Alors oui, si je pouvais récolter un peu d'argent, je n'allais pas me faire prier. D'autant plus qu'ici, la majorité des élèves sont de bonnes familles et ne sont donc pas bridé par de petits pourboires.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Alex' R. O'Marsch
Dim 1 Oct - 20:10
Alex' R. O'Marsch
Artist Alley
Messages : 92
Age : 20
Multi-comptes : Benjamin é Faith & Aethelwulf & Amandine les gars.
… Ok, ce gars doit pas avoir inventé l’eau chaude ou avoir la lumière à tous les étages. Ses phrases me blase. Mais sérieusement, gars, t’es déjà sorti de chez toi avant ? Ou pas ? Bon, surtout ne pas s’énerver, ne pas perdre patience ; ce n’est pas parce que je suis stressé de ouf pour mon projet que je dois risquer de laisser mon ticket pour une bonne notation m’échapper si facilement. Ce serait trop bête, franchement. Et puis bon, on va être honnête deux minutes, ce n’est pas pour son intelligence que je cherche un modèle, mais pour son physique. J’ose espérer que ce que je devine sous ses fringues à lui n’est pas trompeur sinon là, oui, pour le coup je l’aurais clairement mauvaise.
« Euh… Pour te répondre, je ne comptais pas te foutre à poil ici mais dans la salle d’art, on a une meilleure luminosité et des accessoires en tout genre pour rendre le modèle plus beau qu’il ne l’est encore et… » Minute, je suis en train de passer en revue ce qu’on a dans notre salle ou bien ? C’est pas le moment ; aller Alex reprends toi !

« Par contre, crois pas que j’ai pas compris où tu voulais en venir avec ton prix, là. Je passe pas sous le bureau pour un mec. Déso’ pas déso’ je ne suis pas gay aux dernières nouvelles. Donc maintenant je te le demande une dernière fois, soit tu files un coup de main au génial boursier que je suis, soit tu peux disposer et j’irais chercher quelqu’un d’autre. »

Pitié, faites qu’il ne marche pas à fond dans mon petit jeu de la négociation, j’ai toujours été très mauvais à ça, moi. Pas pour rien que je me suis toujours fait niquer au Monopoly…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sam 26 Mai - 22:24
Anonymous
C’est quoi ça ? J’ai affaire à un pervers ou un idiot ? Pourquoi il part dans son délire homosexuel tout de suite ? J’avais pourtant dit quelque chose de très clair, sans laisser de vagues… Alors pourquoi ?
Parce que pire encore, il était dénudé de second degré, incapable de comprendre une petite blague innocente. Je ne sais pas, moi, détends-toi ? Puis mon dieu… “génial boursier”... Tu veux une pluie de pétales de roses pendant que tu parles ? Plus narcissique tu meurs… Enfin… Aujourd’hui je n’avais pas de raison de me mettre en colère alors aimablement je me repris, essayant d’effacer le quiproquo qui s’était installé.

« - Wow, doucement ! Il y a un malentendu. Je parlais exclusivement d’un point de vue monétaire, loin de moi que d’avoir ce genre de réclamation douteuse. »

Voilà, j’avais effacé le gros point noir de la discussion. Ne restait plus qu’à rediscuter du sujet principal. Lequel était de poser en tant que mannequin pour un inconnu. Ce dernier étant un peu bizarre au premier abord. Bien que je susse que juger trop rapidement était stupide. Cela risquerait de me rester en travers de la gorge pendant encore un petit moment.

« - Quoi qu’il en soit, vu que tu n’es pas un jeune homme riche, je n’ai aucune raison de soutirer de l’argent à un camarade boursier. »

Pour ne pas être désagréable et trahir mon envie de déserter sa proposition, je m’intéressa à son talent. Qui sait serait-je peut-être convaincu par la beauté de ses premières oeuvres ? J’avais du mal à y croire, surtout s’il ne comptait descendre de son pied d’estale dans les prochaines minutes.

« - Plus sérieusement, tu comprends que je ne peux accepter ce genre de demande sans y réfléchir à minima. Tu me pardonnera mon trait d’humour peu soigné précédemment te laissant croire à une approbation de ma part. Néanmoins, si tu as du temps libre, je suis prêt à me laisser convaincre. »

Cette fois-ci je pense avoir été clair, afin qu’il n’y ai plus de malentendus. Si encore une fois, cela finissait par être compris de travers, je ne ferai pas prier pour m’en aller. Je manque suffisamment de repos pour perdre aussi rapidement patience, malheureusement pour lui.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Alex' R. O'Marsch
Mar 5 Juin - 22:49
Alex' R. O'Marsch
Artist Alley
Messages : 92
Age : 20
Multi-comptes : Benjamin é Faith & Aethelwulf & Amandine les gars.
Aaaaah. Ca y est. Il me gonfle. Putain mais ce gars, help me parce que c’est un cas, c’est pas possible autrement. En plus avec ses blablas et ses jérémiades il m’a coupé toute envie de dessiner maintenant. Et même de peindre. Tant pis, j’irais me chercher un autre gars pour ce que je veux faire, après tout c’est pas ce qui manque, ici, les individus de sexe masculin. J’devrais pouvoir me débrouiller sans trop de problème. Si je me démerde bien. Mais bon j’ai plutôt intérêt à assurer parce que bon, le devoir doit être rendu bientôt – dans deux jours, j’crois ? Faudra que je vérifie la date, tout ça.

Bref, tout ça pour dire, je vais passer à autre chose. Point. Tant pis pour ce mec, il n’aura juste jamais sa place dans mon superbe portfolio d’artiste magnifique, nah ! Tant pis pour sa pomme, ouai. Quand je vais raconter ça à Bro, il va pas en revenir. J’ai trop hâte quand même. Oh, tiens… j’pourrais demander à Bro de… Bon on verra. Plus tard. Déjà faut que je me débarrasse de ce lascar maintenant.

« Ouai euh, stop. Ok ? J’ai compris que tu voulais pas rendre service, c’est pas grave ça arrive. Me saoule juste pas avec tes nianian politico-sensible, j’ai pas vraiment de temps à perdre en charabia. Désolé poto de bourse mais il va falloir que je file par contre hein, tu m’en veux pas ? » Mdr, comme si j’en aurais quelque chose à faire, dans le fond. M’enfin, restons poli, s’il faut il n’a tout simplement pas compris mon génie, ça arrive même au meilleurs de se planter. « Je vais chercher un autre modèle donc euh, salut pour la suite, hein ? »

Et je tourne les talons. Hum, maintenant que j’y pense, c’est dommage que je sois pas doué dans les auto-proportions sinon j’aurais pu m’utiliser moi. Fuck it.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: