Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
A quoi ça sert l'amour si c'est un aller sans retour ? [terminée]
Invité
Jeu 6 Juil - 13:15
Anonymous
Luna G. Reynirsdottir
• Nom : Reynirsdottir
• Prénom : Luna Gretchen
• Surnom : Lulu, et moins souvent Gretta
• Date de naissance : 08/08/2000
• Age : 17 ans
• Année d'étude : Deuxième
• Nationalité : Islandaise
• Origines : Islandaise aussi.
• Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
• Statut : Célibataire (amoureuse ?) obsessionnelle
• Groupe : Galilée
• Boursier : Nope
• Club : Club de sport, mais chut, c’est un secret.
• Profession : Etudiante.
• Phobie : Elle a peur de rien wsh.
• Faible devant : Les insectes et les beaux blonds *winkwink*
• Logement : Au pensionnat durant l’année scolaire, chez ses parents en Islande le reste du temps.
• Rêve : Devenir entomologiste et avoir la plus grande collection d’insectes du monde !
• Date d'arrivée en ville : Septembre 2016
« J'ai le cœur en vrac »
• Taille : 1m55
• Poids : 48kg
• Peau : Blanche. Très blanche.
• Yeux : Pupilles bleu foncé et blanc de l’œil teinté de bleu.
• Cheveux : Blonde à la base, mais a décidé que le noir/bleu lui allait beaucoup mieux.
• Maladie : Ostéogénèse imparfaite, aussi appelé maladie des os de verre, de type 1, ajouté à une hyperactivité et à une allergie aux poils de chat.
• Particularités physiques : Outre le blanc de ses yeux qui est teinté de bleu, Luna est mal-entendante et porte un appareil auditif.
Caractère :
Tu es une princesse, Luna.
Une princesse qui peut se montrer égoïste, qui est égoïste. Qui pense à elle avant toute chose. Une princesse capricieuse. Tu as été gâtée par tes parents, gâtée jusqu’à en être pourrie. Ils t’ont presque toujours donné ce que tu voulais pour te rendre heureuse, ils ne t’ont refusés que peu de choses.
Tu as ce que tu veux.
Tu peux en arriver au harcèlement pour avoir ce que tu veux.
C’est pour cela que tu ne comprends pas lorsque l’on te dit non. Non ne signifie rien pour toi, tu ne l’acceptes pas. Sauf peut-être si l’on t’explique pourquoi on te dit non, et encore. Si l’on ne te donne pas quelque chose alors tant pis, tu te débrouilleras toute seule pour l’avoir.

Tu es une princesse, Luna, mais une princesse particulière.
Tu es une princesse malade. Tu les collectionnes. Tu as la maladie des os de verre, tu es fragile. Ou plutôt, ton corps est fragile.
Tu es malentendante à cause de ça. Les sons ne te parviennent pas, ou si peu, et c’est un appareillage qui te permet d’entendre et d’écouter.
Tu es hyperactive, tu ne tiens pas en place. Tu as beaucoup trop d’énergie à dépenser et pas assez de patience à dispenser. Au moins as-tu eus un peu de chance, tu ne souffres pas du trouble de l’attention.
Tu es allergique aux poils de chat, à ton grand désespoir, mais ça ne t’a jamais empêché de les caresser et les prendre dans tes bras malgré tout. Tu adores les chats.

Tu es une princesse malade.
Tu es aussi une princesse surprotégée, depuis toute petite. Tes parents ont peur pour toi, ils te savent fragile. Ils te voient plus fragile que tu ne te vois l’être. Tu es une princesse enfermée dans une cage en or blanc.
Mais toi Luna, tu t’en moques. Tu te moques d’être malade. Oui ça peut-être dangereux, mais ce n’est pas grave. Tu fais ce que tu veux. Tu fais tout ce que tu veux, quand bien même cela te soit interdit pour une raison ou une autre.

Tu es une princesse particulière, Luna.
Tu n’es pas une princesse délicate ou féminine. Tu aurais même plutôt tendance à être une princesse habillé en prince. Tu es un garçon manqué, par moment suffisamment androgyne dans tes vêtements pour être confondu avec un garçon.
Tu n’as pas peur de te salir, de rester allongé dans l’herbe pendant des heures à observer les insectes, à les laisser monter sur toi. Tu es passionnée par les insectes. Tu les collectionnes. Les vitrines de papillons épinglés et les terrariums pour phasmes, tu les as.

Tu es une princesse dans ta bulle.
Tu es insouciante, vivant parfois à part, dans ton monde, à l’écart de ce qu’il se passe. Tu es une rêveuse, une idéaliste. Tu es très imaginative. Tu crois aux signes, et tu les interprètes comme ça t’arrange, même lorsqu’il n’y a rien à interpréter
Tu es lucide sur ta maladie, Luna, mais du reste tu as une grande tendance à sous-estimer le danger, à le minimiser. Tu réfléchis beaucoup trop souvent après coup, ne prenant pas le temps de la réflexion avant de te lancer dans quelques choses.
Tu es assez immature et peux te comporter comme un mouton. Tu suis les autres. Tu suis sans réfléchir, les gens et les modes.

Tu es une princesse rebelle, Luna.
Tu te disputes souvent avec tes parents, tu étouffes dans leur protection. Tu as grandi, tu n’es plus une petite fille, tu as soif de liberté. Tu ne veux plus être protégée comme une petite chose fragile susceptible de se briser à tout moment.
Alors tu fugues. Quelques heures ou plus longtemps, mais tu t’échappes.
De la maison ou de l’hôpital. Tu connais bien les hôpitaux, mais tu ne les aimes pas beaucoup. Tu as passé trop de temps là-bas, même si tu ne te souviens pas du plus gros. Tu as appris à passer le temps là-bas avec une guitare. Quand tu avais la patience. Mais tu n’as pas du tout beaucoup de patience, sauf encore pour ce que tu estime en valoir la peine.

Tu es une princesse végétarienne, Luna.
Les animaux sont tes amis, si l’on peut dire. Tu épingles des papillons après tout. Mais tu ne manges pas de viande. Ni de volaille ni de poisson. Mais tu n’es pas végétalienne ou végane. Tu aimes la viande après tout. Tu as juste décidé de ne plus en manger, dégoutée des élevages et abattages de masse qui ont lieux.
Pourtant tu es curieuse. Tu aimerais bien savoir quel goût a une sauterelle sautée aux épices.

Tu es une princesse pleine de vie.
Un peu comme toutes les princesses. Sauf la Belle au Bois Dormant, mais elle, elle n’a pas eut de chance. Toi non plus quelques part. Mais tu t’en fiches. Tu es extraverti, souriante, un poil envahissante. Tu t’étales du moment que tu es à l’aise.
Et tu peux être très vite à l’aise. Après tout, tu es sans gêne et pas pudique pour un sous, tu te lie facilement avec d’autres personne et fais très vite confiance, trop vite diront certains. Tu es taquine, peut-être même un peu une emmerdeuse. Et tu es bavarde. Très, très bavarde. Je crois que tu n’aimes pas le silence.
Ou alors t’as une vie de ouf à raconter à tout le monde.

Tu es une princesse occupée.
Une princesse qui a toujours quelque chose dans les mains. Ton portable, des pin’s, un stylo, ton appareil photo… Tu ne te balades jamais sans ton appareil photo. On ne sait jamais. Tu ne sais jamais sur quoi tu peux tomber. Ou sur qui.
Tu es curieuse, et fouineuse. La notion de vie privée chez les autres t’échappe parfois. Tu es une [ i]touche à touche[/i], même quand il ne faut pas toucher. Pas que tu sois stupide, mais encore une fois, tu as tendance à largement sous-estimer le danger de certaines choses.

Enfin Luna, tu es une princesse, mais une princesse compliquée.
Tu passerais ta vie dehors si tu le pouvais. Tu vivrais dans une cabane dans un arbre si tu le pouvais. C’est l’un de tes rêves d’ailleurs. Tu vis dans l’instant, tu vis dans le présent. Tu ne t’attardes pas sur le passé, tu ne te projettes pas dans l’avenir.
Tu es douée avec les mots et extrêmement spontanée, tu parles sans réfléchir souvent. Tu n’es absolument pas courageuse, tu n’as pas besoin de l’être. Forte oui, mais pas courageuse. Tu fuis la violence, très loin, très vite. Tu es pacifique.
La violence c’est mal, tout ça, vous-même vous savez.
Si si, faites pas genre, vous savez.
Tu es optimiste Luna. Tu t’efforces toujours de voir le bon côté des choses, de penser que si ça va mal ce n’est pas grave, ça s’arrangera. Tu es parfois trop optimiste.

• Comment es-tu arrivé à Fosterhampton : En avion.
• Tes proches, que pensent-ils de ta présence ici : Ils flippent leur race.
• Où as-tu grandis et avec qui : En Islande avec la famille !
• Tes parents, tu peux nous dire quoi à leur sujet : Papa est un joueur de hockey sur glace de haut niveau et reconnu et Maman est journaliste sportive.
• Tu as des frères/sœurs, tu peux nous en parler : Enfant unique.
• Tu as une passion : LES INSEEEEECTES !
• Aimerais-tu quitter cette ville : Non, c’est la liberté ici !
• Comment vois-tu ta vie dans dix ans : Je la vois pas. Je suis pas voyante.

Reynirs et Venus avaient essayés pendant longtemps d’avoir un enfant. La malchance les avait poursuivis. Venus avait fait de nombreuses fausses couches, réduisant chaque fois leurs espoirs. Le coup de grâce faillit leur être donné alors que Venus était enceinte de Soley.

Tu aurais pu avoir une grande sœur Luna. Mais la petite fille avait hérité elle aussi de l’ostéogénèse imparfaite de votre mère, mais le type deux. Elle avait souffert de nombreuses fractures avant et pendant sa naissance, et en était morte. Tes parents ne s’en sont jamais remis. Venus est tombée en dépression après ça. Tomber enceinte de toi plusieurs mois après n’avait pas arrangé les choses. La mort de Soley hantait tes parents, et leur grande crainte était que tu subisses le même sort.

Des examens révélèrent que tu étais toi aussi atteinte d’ostéogénèse imparfaite. Tu avais plus de chance cependant, ce n’était que le type un, le moins dangereux, le même que ta mère. Ca n’avait pas beaucoup rassuré tes parents.

La grossesse de Venus fut difficile. Son état psychologique n’était pas au beau fixe, et sa santé s’était dégradée au fur et à mesure des mois alors qu’elle te portait. Les deux derniers mois, elle les passa allonger. Le dernier mois, elle le passa à l’hôpital. Elle aurait dû rester là-bas plus longtemps, mais tu es né en avance. Tu es resté quelques semaines dans le service des prématurés avant de pouvoir être amené chez toi par tes parents.

Néanmoins, tu dû y retourner plus d’une fois. Ton corps était fragile, plus qu’il ne l’est aujourd’hui. Tous ces allers et retours ne calmèrent pas l’inquiétude de tes parents. Ils avaient peur de te perdre à tout instant. Ils ont toujours peur de te perdre au moindre incident. Le coup qui peut donner une bosse chez un enfant, peut donner une commotion chez toi.

Reynirs et Venus étaient inquiets, ils sont devenus protecteurs. Apprendre que tu étais malentendante, au même titre que ta mère, n’avait pas joué à les rassurer. Peut-être parce que tu l’es plus que Venus.
Savoir, quelques années plus tard, qu’en plus de cela tu étais –es toujours- hyperactive avait mit le feu au poudre. Tes parents étaient protecteurs, ils sont devenus surprotecteurs.

Bien que Reynirs soit un joueur de hockey sur glace professionnel, tu n’as jamais appris à patiner avec lui. Tu n’as jamais apprit à patiner tout court. Ou si, une fois. Mais tu ne t’en souviens pas, alors c’est comme si ce n’était jamais arrivé. Tu vis sur une île de neige –et de volcan- mais tu n’as jamais appris à skier. Tes parents ne t’ont jamais emmené faire de la luge.

Tu as été éloigné de toute activité sportive. Et même non sportive si Venus ou Reynirs y décelaient un danger potentiel. Pour toi qui ne demandais qu’à dépenser ton surplus d’énergie, c’était un enfer. Tu voulais courir, tu voulais escalader. Tu voulais bouger.

Pour compenser, ou tenter de compenser, ta frustration, tes parents t’ont gâté. Trop. A l’exception de ta liberté, ils t’ont donnés pratiquement tout ce que tu désirais, tout ce que tu réclamais. Tu as finis par considérer ça comme acquis. Comme normal. Pourtant malgré ça, tu as finit par étouffer.

Ta première fugue, tu l’as faite à douze ans. Tu n’es pas allé très loin, tu n’avais pas vraiment l’intention de partir à l’autre bout du pays. Tu voulais juste sortir. Alors tu avais quitté la maison sans un mot pour rejoindre la pleine nature. Tu avais gouté à la liberté, la vraie, sans condition et sans limite, avec le goût de l’interdit.

Bien sûr, tes parents n’avaient pas appréciés. Ils avaient flippés comme jamais, et à ton retour tu avais reçu une engueulade digne de ce nom. Tu n’en n’avais pourtant pas gardé un souvenir impérissable, tout simplement parce que cette réprimande, tout comme cette fugue, n’avait été que la première d’une longue série.

Tu avais recommencé bien sûr. Oh, pas tout de suite. Tu avais été intimidé, et tu avais culpabilisé d’avoir fait aussi peur à tes parents. Il t’avait fallu plusieurs mois avant que tu ne retentes l’expérience pour réaliser un vieux rêve : faire de la luge.

Tu n’avais jamais été autorisé à en faire. Reynirs et Venus avaient jugés cela trop risqué pour toi. La vitesse associée à une chute t’aurait plus que probablement gravement blessé. Alors toi, tu étais resté sur le bord de la pente, à observer, pendant que tous les autres enfants glissaient sur la neige. La jalousie t’avait bouffé le cœur à de nombreuses reprises.

Quand tu t’étais postés en haut de la pente et que tu t’étais installé sur la luge, tu n’avais pas eut peur. Quand tu rentrerais chez toi, plus tard, tu t’entendrais dire par tes parents inquiets que tu étais idiote pour t’être mise en danger de cette façon. Mais tu n’étais pas idiote –tu ne l’es pas-, juste lucide. Tu ne pouvais pas oublier ta maladie, elle était trop présente ; de part tes nombreux plâtres et de part la surprotection de tes parents. Tu avais parfaitement conscience qu’il y avait des choses que tu ne pourrais jamais faire, peu importe combien tu le veuilles. Le snowboard par exemple.

Mais tu étais –es toujours- aussi lucide de voir que cette même maladie n’était pas une raison suffisante pour rester paralysée toute ta vie. Tu pouvais faire quelque chose d’aussi simple que de la luge. Surtout si la pente était douce, droite, et déserte.

On pouvait se moquer de toi, mais c’était sans doute l’un de tes meilleurs souvenirs.
La dispute avec tes parents après ça beaucoup moins. Pour la première fois, mais de loin la dernière, tu n’avais pas juste gardé le silence et baissé la tête. Tu avais exprimés tes frustrations et tes envies. Tu avais haussé la voix. Tu avais sans doute crié aussi, tu ne t’en souviens pas précisément.
Tu te souviens avoir été fortement punie, tu te souviens avoir pleuré de frustration, tu te rappelle avoir culpabilisé lorsque le souvenir de Soley avait été mentionné. Tu te rappelle aussi avoir haïs de toute ton âme le fantôme de ce bébé qui te pourrissait la vie, même si c’était injuste.

Tu t’étais consolée de cette punition en compagnie de ta collection d’insectes que tu commençais alors tout juste. Reynirs et Venus avaient été réticents au début –des insectes…- mais c’était soit ça, soit un chat. Et tu étais allergique aux poils de chat.

Tu avais commencé sans grande motivation, il est vrai. Mais avec le temps et à force de t’intéresser à eux et de les étudier, tu avais développé une vraie passion. Avec le temps, tu avais commencé à diviser ton temps entre tes études, sans grande possibilité d’y échapper, tes insectes, et tes fugues. Tes parents se seraient bien passés de ce dernier point. Les policiers de la ville avaient finis par bien te connaitre, à force de te ramener à la maison.

La clé de ta liberté, tu l’as rencontré plus tard encore, alors que tu allais avoir seize ans. Un âge important et décisif de ton point de vue. Il l’a été.

Tu avais supplié tes parents pour qu’ils t’emmènent à l’étranger, à un salon sur la biologie. Le combat avait été rude, il y avait eut de nombreuses concessions à faire, mais tu avais finalement réussis. Tu avais donc réussis à les convaincre, et avait quitté l’Islande pour rejoindre le Canada. Tu avais trainé tes parents, surtout ton père, un peu partout, et surtout dans la zone dédiée à l’entomologie.

C’est là que tu t’étais fait remarquer. Pour quelle raison exactement, tu ne t’étais pas vraiment arrêté dessus à vrai dire. Peut-être parce que tu t’étais montré étonnement attentive ? Peut-être parce que tu avais passé des heures à parler et débattre avec des spécialistes ? Peut-être parce que tu avais squatté la zone outrageusement ? Aucune idée. Le fait est qu’un mec –un chasseur de tête- était venu te voir pour discuter. Genre comme ça. Okalm.

Quelques jours plus tard, chez toi, le mec était revenu. Avec une invitation à poursuivre tes études en Angleterre. Okam le retour. Il t’avait vendu du rêve.

Jusqu’à ce que Reynirs n’arrive avec ses gros sabots en décrétant que sa fille –toi- n’irait certainement pas étudier dans une école inconnue à l’étranger. Faut croire que le chasseur de tête n’avait pas apprécié que son école soit « inconnue » chez toi, et avait sortit une argumentation en béton armé. Tu n’avais même pas eus besoin de te battre.

Tu n’avais même pas eus besoin de faire un scandale. Si tu n’avais pas été heureuse qu’il ait réussis à convaincre tes parents, tu aurais presque put être déçue. Presque. Parce qu’à l’arrivée de la rentrée scolaire, l’enfer de l’inquiétude et de la surprotection s’était déchainé.

Tu avais rêvé d’une année de liberté, loin du cocon étouffant de tes parents ? Ha ha ! Malheureusement, ta mère avait décidée de prendre une année sabbatique –c’était impossible pour ton père, sinon tu étais prête à parier qu’il l’aurait fait aussi- pour pouvoir rester près de toi et s’assurer que tout se passe bien. La déception.

Bon, dans les faits tu fus heureuse de pouvoir la voir régulièrement. Tu n’avais jamais été séparée de tes deux parents en même temps plus d’une semaine. Alors une année ? La présence de Venus t’avait permit de te faire à cette idée, bien que ton père t’ai manqué atrocement.

Bref, ta première année avait été plutôt mitigée de ton point de vue. La barrière de la langue avait été une certaine galère, et tu n’avais pas eus la totale liberté à laquelle tu avais tant aspiré. Tu avais dû ronger ton frein. Mais il fallait voir le positif. Tu avais découvert un nouvel endroit, tu n’avais pas été autant fliqué qu’auparavant, te permettant de tester de nouvelles choses. Et surtout, surtout. Tu avais rencontré ton âme sœur.

Bon. Il n’est pas encore au courant.
Mais c’est du détail.
Et ça va bientôt changer hu hu hu.
• Pseudo : Je suis ton jumeau maléfique Alma/Zephyy ou ici Lily-Rose et Indra
• Age : Toujours 21 ans
• Disponibilité : Toujours aléatoire
• Comment tu nous as connu : Toujours Lilas
• Des remarques : Toujours amour, vous êtes beaux ♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 6 Juil - 13:15
Anonymous
je te fais des bébés.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Tim Crawley
Jeu 6 Juil - 13:20
Tim Crawley
Outrageous
Messages : 660
Age : 22
Multi-comptes : HUAN et Cody
Well shit, Luna est cool.

Sort nous des trucs pourris de temps en temps pour changer wesh!

Re-re Bienvenue en tout cas, j'ai super hâte de lire l'histoire (et puis islandaise oepfdjihjh ♥)

_________________
Mon magnifique avatar à été fait par Limas, la signa toute belle là, c'est de Séréré ♥ ♥
FicheRSPhone
Tim hurle en #708090 Dispo Rp : 5/7 ready to write
A quoi ça sert l'amour si c'est un aller sans retour ? [terminée] 5FkguBg
more :
 

My son is the best:
 
Revenir en haut Aller en bas
Noa A. White
Jeu 6 Juil - 13:32
Noa A. White
Olympics
Messages : 62
Age : 26
Multi-comptes : Aucun
Luna cutie ;www;

Ta persotte est so cute, lien obligé avec Noa chou, ils ont juste trop de points communs malgré leurs différences parfois bien visibles (genre il aime le silence, elle aime parler tu vois).

Bon courage pour ton histoire et omg j'approuve tellement la base, la nationalité, le reste, touuuuuut en fait *meurs*


_________________
A quoi ça sert l'amour si c'est un aller sans retour ? [terminée] 1527768142-qqzbspg2

A quoi ça sert l'amour si c'est un aller sans retour ? [terminée] E6i9A quoi ça sert l'amour si c'est un aller sans retour ? [terminée] 6nhu
Revenir en haut Aller en bas
E. Kaelen Perrault
Ven 7 Juil - 13:28
E. Kaelen Perrault
Citoyen Fosterhampton
Messages : 318
Age : 25
Occupation : Tiens une boîte de nuit
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
Ah déjà elle est cute et en plus elle veut être entomologiste. Jenr. #DocteurJackHodgins. *pan*
Bienvenue ♥

_________________

Well I found a woman, stronger than anyone I know
She shares my dreams, I hope that someday I'll share her home
I found a love, to carry more than just my secrets
To carry love, to carry children of our own
We are still kids, but we're so in love
Fighting against all odds
I know we'll be alright this time
Darling, just hold my hand
Be my girl, I'll be your man
I see my future in your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ven 7 Juil - 19:19
Anonymous
AAAAH
Here she comes
slt future belle-soeur 8D /crève
jtm
♥♥♥♥♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Aethelwulf G. Churchill
Ven 7 Juil - 19:50
Aethelwulf G. Churchill
Citoyen Fosterhampton
Messages : 285
Age : 25
Multi-comptes : Elisa Riddle
Ben/Chris Perrault
Yugi Wakaïdo “H.”
Faith Callaghan
Anémone XXX
Lear NASH
Ryuuji Fujiwara
Chester J. Montugen
M. “Maxxie” A. O’Leigh
Alex’ R. O’Marsh
Dove Starviewer
Aelig Yeats
HEYYYYYY REBIENVENUE TOI 8D ♥♥♥

_________________
A quoi ça sert l'amour si c'est un aller sans retour ? [terminée] P7gUre5
Kit by Morphée, thanks ♥️

THIS IS MADNESS!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 11 Juil - 9:14
Anonymous
JE VOUS AIME ET J'AI VAINCU CETTE HISTOIRE Cool
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Connor de Péval
Mar 11 Juil - 19:44
Connor de Péval
Hellhounds - Jardinier
Messages : 200
Age : 23
Multi-comptes : Chin-Hae Ahn.
J'approuve la collection d'insectes.
ET LUNA EST COOL. Le mélange Galilée/Sport change. (a)
Hâte de la voir en rp, duh!

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Mar 11 Juil - 20:47
Sir Foster
PNJ
Messages : 584
Coucou à toi ma petite Luna!
Papy Foster est ravi de t'accueillir ici; ta fiche fut un régal ♥
Il y a juste un micro détail qu'il faudrait légèrement modifier pour que tout colle parfaitement. En effet 39kg pour 1m55 c'est trop peu, cela signifierait que Luna serait en maigreur excessive -en plus du reste de ses pathologies, la pauvre louloute! ;A;
Ceci modifié, je te donne ma bénédiction ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 13 Juil - 7:48
Anonymous
....Genre. Est-ce qu'un jour je ferais une fiche qui sera validé du premier coup ? /pan
Mais bref, c'est modifié, Luna fait maintenant 48kg et ne devrait plus ressembler à une allumette.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Jeu 13 Juil - 10:04
Sir Foster
PNJ
Messages : 584
Joyeuse Validation
Bienvenue sur Le Palais de Blenheim & Félicitations pour ta validation !
Te voici désormais une Galilée Woodpecker de 2ieme année ! ♥
Tu as maintenant accès à la zone RP ainsi qu'au lieu secret de ton groupe
Tu peux :
• Faire ta fiche de lien
• Poste ton téléphone
• Faire une demande de RP
Recenser ton avatar
• Découvrir ta chambre ainsi que tes colocataires de départ! ♥

Tu peux également tenter de contrer Queen en utilisant le compte de M.O.N.A.R.C.H ! Les identifiants sont disponibles ci-dessous.


Si ce n'est pas déjà fait, n'oublie pas de rejoindre le serveur Discord du forum en suivant ce lien : https://discord.gg/GBjj3fz

Amuse toi bien parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: