Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
i felt so much, that i started to feel nothing (vánna)
Invité
Mar 27 Juin - 19:35
Anonymous
vánna essi häkkinen
Nom : häkkinen
Prénom : vánna essi
Surnom : nana
Date de naissance : trente mai
Age : vingt-cinq ans
Nationalité : finlandaise
Origines : finnoises
Orientation : pansexuelle/demiromantique
Statut : célibataire
Groupe : hellhounds
Boursier : //
Club : //
Profession : surveillante à blenheim
Phobie : finir sa vie seule et oubliée.
Faible devant : l'affection adressée envers sa personne. l'alcool. la perspective de passer sa journée à dormir.
Logement : un appart' à blenheim
Rêve : faire quelque chose de constructif de sa vie. trouver un job un poil respectable.
Date d'arrivée en ville : courant 2015
« my moods only come in grey »
Taille : cent-quatre-vingt-sept centimètres
Poids : quatre-vingt-deux kilogrammes
Peau : claire, parsemée d'une multitude de grains de beauté et bronzant aisément
Yeux : yeux verts pâles, parfois un peu déconcertants, surtout lorsqu'elle s'amuse à fixer quelqu'un sans ciller.
Cheveux : cheveux noirs très longs (ils lui arrivent présentement aux fesses) et parfois difficiles à dompter.
Maladie : la flemme?
Autres : passe une grande partie de sa vie avec des survêtements de sports sur le dos, ou encore le combo leggings/hoddie. il n'y a que pour sortie en soirée qu'elle joue la carte opposée, avec des tenues très courtes et provocantes. ongles rongés. un air toujours fatigué, endormi voir carrément ennuyé. vu sa paresse et son manque évident d'activité sportive, le laisser-aller est quelque peu visible avec petit ventre à la clef. formes généreuses, légèrement plus du côté fessier & hanches, mais tout de même clairement au dessus de la "moyenne" globalement.
Caractère :
(i.) excessivement émotive, quelque chose qui la suit depuis toujours, et qu'elle ne sait toujours pas réellement gérer de façon saine – voir parfois même pas du tout
(ii.) sa nonchalance naturelle est ainsi trompeuse, tout comme sa tendance à sembler être ennuyée par tout – juste une façon de se distancer suffisamment des émotions qui prennent un peu trop de place chez elle
(iii.) affreusement paresseuse, bordeline oisive, elle est du parti du moindre effort, qu'importe la situation – entendre quelqu'un parler de faire du sport lui donne envie de dormir, et c'est probablement d'ailleurs son activité favorite. il est bien plus commun de la trouver allongée et somnolente quelque part qu'engagée dans la moindre activité productive
(iv.) sa motivation est dure à entretenir, et ce serait un euphémisme de dire qu'elle se décourage facilement. défaitiste née, elle se sent souvent perdante avant même d'avoir tenté le coup, ce qui explique surement sa (mauvaise) tendance à ne fournir que le minimum d'efforts
(v.) paradoxalement pourtant, la simple mention de sortie en soirée ou boîte de nuit est capable de la faire puiser dans ses dernières ressources de motivation – même si ça finit toujours avec trop d'alcool et dans le lit d'un certain nombre d'iconnus (plus si inconnus que ça, du coup)
(vi.) personnes délicates, passez votre chemin : la finlandaise est d'une vulgarité quasi sans limite et use habituellement d'un langage franchement peu charmant – en grande partie parce que ça l'amuse. ajoutez à ça un culot monstre et très peu de gêne, et vous obtenez l'assurance de multiples silences gênants dans vos conversations.
(vii.) elle a un côté envahissant, voire même carrément profiteur sur les bords : le genre d'amie crevarde qui trouve toujours le moyen de se faire inviter en soirée ou juste se faire payer un verre. il faut dire aussi qu'au delà de son extrême paresse, elle se révèle avoir une personnalité charismatique, du genre qui parle à n'importe qui avec aisance, en bref, la fille que tout le monde connait d'une façon ou d'une autre.
(viii.) ses histoires amoureuses sont aussi nombreuses que désastreuses. se terminant rarement très bien, quand elles se terminent réellement sachant que vánna est ce genre de personne lâche qui préfère disparaître plutôt que mettre terme à une relation, elles ne durent jamais longtemps. et ne parlons pas du fait qu'elle peine à réellement s'impliquer dans lesdites relations, craignant secrètement de trop en faire ou alors tout simplement pas suffisamment, et cachant ses doutes derrière de la nonchalance menant souvent à la séparation.
(ix.) ce n'est pas faute pourtant d'être affectueuse, quoi que peut-être un peu trop. ironiquement pourtant, son côté tactile disparaît subitement une fois en public, à moins d'un peu trop d'alcool consommé. la raison? la crainte d'être jugée, mais aussi, encore, cette peur d'en faire trop et d'être jetée – foutrement paradoxal lorsque l'on connait sa tendance à se faire trop détachée.
(x.) malgré sa nonchalance vis-à-vis de son manque d'ambition dans la vie, il ne passe en réalité pas un jour sans qu'elle n'y pense et angoisse, réalisant très bien que les années passent sans qu'elle ne soit capable de changer. il ne faut ainsi pas se voiler la face : plus que quiconque, elle sait très bien être une ratée, découragée par ses propres faiblesses et incapable d'avancer.
(xi.)nonchalante. paresseuse. peu motivée. n'a pas d'ambition. oisive. lâche. détachée. (trés) émotive. s'attache facilement. ne sait pas entretenir de relations saines avec les autres. envahissante. profiteuse. charismatique. vulgaire. indélicate. peu pudique. tactile. plus intelligente qu'on le penserait. anxieuse. prétend que rien de l'atteint. fêtarde. pessimiste. cynique. semble tout prendre à la légère. a peur de beaucoup de choses. aime qu'on fasse attention à elle.

trivia
elle parle le finnois et l'anglais. aime la nourritude souvent dans les extrêmes niveau saveurs : les plats très épicés ou salés font son bonheur, ainsi que l'amertume. ses bonbons favoris sont les bâtons de réglisse. affreusement frileuse qu'importe l'époque de l'année. aime les très longues balades en voiture, surtout à la nuit tombée. est capable de s'endormir n'importe où.
Comment es-tu arrivé à Fosterhampton : j'avais besoin d'un job, si possible loin de chez mes parents. j'en ai trouvé un, dans un autre pays. mission accomplie.
Tes proches, que pensent-ils de ta présence ici : aucune idée et je peux pas dire que leur avis m'intéresse vraiment.
Où as-tu grandis et avec qui : en plein coeur d'Helsinki, avec mon frère jumeau, et nos deux pères.
Tes parents, tu peux nous dire quoi à leur sujet : un est commissaire-priseur l'autre peintre en bâtiment. ils ont réussi dans la vie, mariage solide et carrière stable. tellement parfaits.
Tu as des frères/sœurs, tu peux nous en parler : un frère jumeau. il achève ses études de médecine, pour devenir neurochirurgien confirmé. encore un avec de l'ambition et un bel avenir devant lui.
Tu as une passion : pas vraiment. je le vis très bien d'ailleurs, je vois pas où est le problème.
Aimerais-tu quitter cette ville : pas pour le moment. on me fout la paix et j'ai un job, que demander de plus. même si je me passerais bien de voir certaines gueules.
Comment vois-tu ta vie dans dix ans : pareil que maintenant, trente chats et une cirrhose du foie en plus.

franchement, c'est pas mal l'histoire ultra décevante de la fille qui n'a jamais vraiment eu d'ambition, ou en tout cas pas suffisamment pour que ce soit réellement notable. Puis ça me casse le cul d'en parler, en plus.

je suis née en même temps que mon frère, Joakim - même si techniquement je suis plus vieille d'au moins trois minutes. Nos parents ont eu recours à une mère porteuse pour nous avoir, étant tous les deux dépourvus vu nécessaire pour. un truc qui a fait pas mal jaser dans la famille, d'ailleurs. pas que je les ai jamais écoutés de toute façon hein, une vraie bande de hyènes toujours à l'affût du moins ragot sur lequel se jeter. alors oui, faut comprendre par là que j'ai jamais été proche d'eux, ni avant ni maintenant.

enfin, pour revenir à mes parents, ils ont toujours été là ; je dirais pas irréprochables, parce que j'ai pas mal de trucs à leur reprocher. ils nous ont toujours soutenus - toujours trop en fait. au point d'en être étouffants et de placer trop d'attentes sur nos épaules. un truc qui a jamais semblé poser de problèmes à mon frère, surtout quand on voit où il en est aujourd'hui. moi? c'est une autre affaire.

j'ai jamais vraiment eu de passion contrairement à mon frère, mes parents ou même mes camarades de classe. ou plutôt, pas des passions de gamine vraiment standard. enfin si, y'avait le sport mais très étonnement, je crois que mes parents ont jamais vraiment souhaité avoir un sportif dans la famille : faut croire que c'était pas le genre de prestige qu'ils désiraient. pourtant j'ai continué, le patinage artistique, jusqu'à ce qu'on me dise que de toute façon je pourrais jamais faire carrière, parce que trop grande et pas le bon gabarit. c'est pas vraiment ce qui a tué ma motivation pourtant ; non, ce qui l'a achevée, c'est que mes parents ont dit ensuite : que je ferais mieux de trouver autre chose, de cesser perdre mon temps. au fond, ils avaient peut-être raison, et peut-être qu'ils pensaient pas à mal. ça reste que ça m'a convaincue que faire des efforts et avoir des passions, ça valait rien, et là tout est parti en couilles. que ce soit le sport ou même mes relations - adieu petit-ami de l'époque, quoi que c'était surtout une question de trouver une porte de sortie à mes sentiments.

y'a eu les cours manqués, les couvres-feu dépassés ; les fêtes à n'en plus finir, souvent avec alcool à flot. autant le dire, une accumulation de conneries sans avoir envie d'en assumer les conséquences, et ce serait mentir si j'prétendais que je m'en veux ou que j'ai des regrets. du coup, tensions avec mes parents, tensions avec mon frère tellement parfait. c'est un peu la raison qui m'a fait bouger loin de la Finlande. J'suis restée un moment à Londres puis Belfast, squattant en majorité chez des potes connus ça et là - l'avantage d'avoir beaucoup de culot - avant de tomber sur un petit vieux franchement étrange et m'arrivant à peine aux genoux, venu m'offrir un job à Blenheim, soit disant que c'était le propriétaire. que ce soit une école de gosses friqués ou non, j'en avais pas grand chose à faire, et même si le fait que le vieux m'ait prise par surprise et laissée dubitative, j'avais juste besoin d'un job. loin de mes problèmes, si possible.

et putain je suis pas encore assez torchée pour parler comme ça. allez quoi, paie-moi un autre verre, et on verra ensuite.
cf. ce que j'avais écrit sur la fiche de mitzi parce qu'à l'image de mon perso, j'ai la flemme voilà. (mais ceci est un reboot parce que je suis nulle salut)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 27 Juin - 22:57
Anonymous
Ok rien que le début promet qwq
REBIENVENUE ♥♥♥
J'espère que tu t'amuseras bien avec ce perso du coup >w< !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
E. Kaelen Perrault
Mer 28 Juin - 21:10
E. Kaelen Perrault
Citoyen Fosterhampton
Messages : 318
Age : 24
Occupation : Tiens une boîte de nuit
Multi-comptes : E. Kaelen Knightwalker
Bartholomew II Richardson
Ù. Caitrìona Muirhead
Nikolaus K. Nielsen
Harold C. Edly
Enola S. Beauchamp
Xavier W. Disney
J'adore cette petite persotte. Elle pue la classe miss, elle pue la classe uwu
Courage pour la fichette ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 28 Juin - 21:48
Anonymous
cette persotte est trop classe blblblblbl. elle envoie du lourd.
(comme toi)
fighto pour la suiiiite & sûr que tu vas l'adorer ce reboot ♥
n'amour sur toi ♥♥♥♥♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 3 Juil - 1:00
Anonymous
aw vous êtes toutes des cuties jvm ♥♥
contente que vanna la cassos vous plaise haha.

eeet j'ai enfin terminé cette foutue fiche, voilà ♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Lun 3 Juil - 13:08
Sir Foster
PNJ
Messages : 583
Coucou ma petite Vanna! *-*
J’aime beaucoup ton reboot, on s'attache vraiment à ton personnage (papy foster lui offre des cookies, voilà)
Juste, une petite chose, à la fin tu dis qu'elle tombe sur une annonce pour aller travailler à Blenheim, hors on ne peut pas y aller sans avoir été 'repéré'. Du coup, si jamais tu peux dire qu'elle est pote avec Sir Foster qui lui a offert une opportunité de job du coup.

Pardon ma jolie Vanna ;W;
Promis, après ça je te valide ♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Sir Foster
Lun 3 Juil - 15:31
Sir Foster
PNJ
Messages : 583
Joyeuse Validation
Bienvenue sur Le Palais de Blenheim & Félicitations pour ta validation !
Tu as maintenant accès à la zone RP ainsi qu'au lieu secret de ton groupe
Tu peux :
• Faire ta fiche de lien
• Poste ton téléphone
• Faire une demande de RP
Recenser ton avatar
• Faire ta demande de lieux !

Tu peux également tenter de contrer Queen en utilisant le compte de M.O.N.A.R.C.H ! Les identifiants sont disponibles ci-dessous.


Si ce n'est pas déjà fait, n'oublie pas de rejoindre le serveur Discord du forum en suivant ce lien : https://discord.gg/GBjj3fz !

Amuse toi bien parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: