Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Sam 10 Juin - 3:18
la fin d'après-midi était douce, suffisamment pour échapper à la sensation d'avoir ses vêtements qui lui collaient à la peau. les dernières heures de cours avaient usuellement un effet soporifique assez embarrassant sur elle, et l'air doux de l'extérieur n'était pas vraiment pour arranger ça : au contraire, ça avait pour effet de lui donner l'envie de courir dans son lit. c'était probablement pour cela qu'elle avait préféré mettre les pieds dans les jardins du domaine, dans l'espoir de se réveiller un peu.

les yeux rivés sur l'écran de son smartphone, elle avait du manquer de bousculer au moins deux personnes, à qui elle n'avait pas fait autre chose que jeter un regard et de plates excuses qui peinaient à paraitre sincères tant la demoiselle semblait désintéressée. bon, autant le dire, ça n'allait pas être ça qui risquait de la troubler, habituée à ce genre de choses, et de toute façon bien trop occupée. quand à savoir quoi, ça n'était pas compliqué : ses prochaines auditions. pour lesquelles sont professeur avait manifesté de le souhait de la voir innover un peu, sortir de sa zone de confort. et ça, c'était probablement la pire chose à lui demander.

un soupire eut tôt fait de se faire entendre alors qu'elle s'adossait au premier arbre qu'elle rencontra, la fatigue ayant été remplacé par un début d'agacement. quelque chose d'inhabituel pour elle? plus encore qu'être inconfortable face à cette demande, Mitzi n'avait pas la moindre idée de ce qu'elle pourrait bien faire, à vrai dire. d'autant que la routine bien huilée et avoir trouvé ce qui marchait réellement pour elle faisait partie du succès de sa discipline et son entraînement. lui demander de tout chambouler sonnait comme la pire idée qui soi, quoi que son cher professeur en dise.

un bruit, un mouvement, fini par lui faire rouvrir les yeux, scrutant le feuillage de l'arbre lui servant d'appui. il ne lui fallut pas longtemps pour réaliser qu'il avait été élu perchoir par quelque chose qui n'avait rien à voir avec un moineau : c'était un autre élève.

sa première réaction fut de se redresser, sans le lâcher du regard, l'esquisse d'un rire filant d'entre ses lèvres, avant de rapidement fourrer le portable dans la poche de sa veste.

— je ne te dérange pas, j'espère?

fidèle à elle-même, toujours polie au possible malgré l'impassibilité de son minois. puis c'était bien trop incongru comme rencontre pour rester silencieuse.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Lun 12 Juin - 20:57
Une chose que l'on ne savait que fort rarement sur Jesper – comme beaucoup d'autres choses, en fait – était son agilité impressionnante et, surtout, cette manie qu'il avait gardé de l'enfance, quand il allait se planquer en haut des arbres de la propriété familiale, à Ottawa. Il adorait épier les autres de cette manière, ou, surtout, les entendre remuer les alentours à sa recherche. Ce qui avait tendance à horripiler quelques peu ses nounous, jusqu'à ce que sa mère ne se pointe.
Là en général, il descendait très vite de son perchoir.
En tous les cas, il n'avait pas perdu cette petite habitude. Les raisons avaient juste changé depuis ; il s'y planquait afin de trouver un peu d'intimité, ou, surtout, pour y lire. Il adorait lire dans les arbres, oui. Le mieux étant quand il était, en plus de ça, armé d'une pomme ou deux. Jesper n'avait plus vraiment conscience du temps qui s'écoulait, malgré les positions parfois inconfortables dans lesquelles il se mettait.
Yolo total le mec.
Il lui arrivait de lancer un regard désintéressé plus bas lorsqu'il en entendait, mais s'en moquait, globalement. Il aurait fallu se coller contre l'arbre et lever les yeux pour s'apercevoir de sa présence. Un jour peut être cela lui apporterait des ennuis – autrement dit, son image en souffrirait un peu, mais il y avait plus humiliant, globalement – mais actuellement il en avait rien à battre.
Son regard lisait avec avidité les lettres sur le papier jauni, alors qu'il mâchait la pomme qu'il dégustait. Autrement dit, cet après-midi était parfait. Jusqu'à ce qu'un bruit ressemblant presque à un rire ne vienne le rappeler à l'ordre, et qu'il ne baisse les yeux.
Ah. Oui.
Il s'était laissé distraire à ce point. D'ordinaire, il entendait les gens s'approcher ; mais pas cette fois visiblement. Surtout qu'elle s'était carrément installée sans qu'il ne capte. La surprise, s'il vous plaît. Il se redressa un peu, dessina du regard ses traits et lui fit un sourire. Repliant son bouquin après avoir glissé un marque-page où il s'était arrêté, il la salua d'un nouveau sourire décomplexé.

« je ne te dérange pas, j'espère? »
« Mais pas du tout, ne t'inquiète pas. »

Son regard se plissa tandis que son sourire s'étirait. Elle semblait juste étonnée, mais rien chez la miss ne dégageait d'une forme de malveillance quelconque. Plutôt le contraire à dire vrai. Elle n'était certes pas très souriante, mais son faciès n'exprimait rien de glacial ni de négatif. Autrement dit, elle lui inspirait plutôt confiance. Pour le moment cependant. Il se décida à la rejoindre, et atterrit promptement à côté d'elle. Ayant déposé le livre entre deux branches plus bas de sa position précédente, il se pencha en avant pour le récupérer, une fois au sol. Quant à sa pomme, il la tenait actuellement en bouche, jusqu'à pouvoir la lâcher une fois être au sol.
Ce qui était mieux, globalement.

« Que me vaut ce plaisir ? »

Le hasard sans doute. Mais notons que malgré son désir de changer de sujet, il semblait relativement bien réagir.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: